Gears of War sur Xbox 360, le test de ni4vU4g

Publiez votre test
Signaler
ni4vU4g
6
ni4vU4g X360

Une bonne exclu ? En tout cas, un bon co-op ! :)

          Gears of War, le TPS exclusif de la Xbox 360 sorti un an après la commercialisation de la console vaut-il vraiment l'engouement qu'il a produit ?
          On incarne Marcus Fenix, soldat de base. L'histoire commence alors que Marcus se trouve en prison, en beau milieu de la guerre qui fait rage entre les locustes et les humains. A peine sorti de prison, et après avoir choisi de faire ou non le tutoriel (qui est finement proposé), on débarque au plein coeur de l'action. On commence donc à se cacher, à tirer, puis avancer... Puis, en exagérant un peu, on répète le tout jusqu'à la fin du jeu. Certes, il y aura quelques boss qui demanderont une approche différente, et une conduite de véhicule, mais de manière général, le jeu ne saura pas assez se renouveler je trouve.
          Malheureusement, le scénario, aussi bourrin que les personnages principaux, ne nous laissera pas surprendre par sa grande subtilité. En effet, il s'agit d'une guerre entre deux peuples. A part ça ? Pas grand chose. Mais, le but du jeu n'étant pas là, on n'y perte pas trop attention.
          Le gameplay est exemplaire, et il influencera beaucoup de titres par la suite. En effet, le système de couverture est d'une efficacité déconcertante, il permet de se mettre à couvert, et de tirer soit en visant, et donc en se découvrant, soit à l'aveuglette. Bien que sur Xbox 360, vu le manque de boutons sur la manette, pour sauter, il faille se mettre à couvert, puis sauter au dessus de l'objet, et que ça soit un peu contraignant dans certaines situations, les contrôles sont assignés de manière assez intuitive, et les gens qui n'ont pas l'habitude de la console ne s'emmêleront pas les pinceaux. Le système de rechargement, avec son temps plus ou moins long, selon un timing parfait, ou non pour appuyer sur le bouton est un système très ingénieux qui reflète le stress que peuvent avoir les guerriers au combat. Les armes sont, bien que classiques, assez diverses, avec les armes locustes, et les armes humaines.
          Au niveau des graphismes, rien à redire, pour l'époque (ça fait vieux jeu de dire ça... mais il a quatre ans quand même !), c'est joli, fluide et très bien animé. Le son, reste dans la même gamme, avec une ambiance sonore collant bien à l'atmosphère, et un doublage français de qualité, collant totalement avec les personnages. On peut regretter le niveau des voix tellement faible par rapport aux autres sons, que l'on sera vite obligé de baisser tous les autres niveaux au minimum. Mais, aujourd'hui, rare sont les jeux qui ont un mixage général optimum directement.
          Personnellement, je trouve que jouer la compagne du jeu en solo est d'un ennui au possible... En effet, après avoir fait les deux premières séquences, j'ai décidé de recommencer et de le faire en co-op avec un ami, ce qui s'est révélé bien plus fun, et plus motivant.
          Dernier petit point, la difficulté est loin d'être linéaire. En effet, le jeu est loin d'être égal en ses différents points, et je trouve ça dommage. En effet, certaines scènes sont de loin bien simple, et d'autre, atroce, il s'en suit donc que de choisir le niveau de difficulté est une chose très difficile... Car, s'il on veut une expérience de jeu moyenne en général, certaines phases du jeu seront très difficiles à passer.
          Gears of War, est loin d'être un mauvais jeu pour son genre, mais une histoire plus étoffée, un peu plus de diversité et un solo mieux agencé aurait été préférable. Il en reste que son gameplay exemplaire, ses graphismes, et son ambiance, sauront nous faire passer un superbe moment en co-op.

Ma critique sur mon blog, avec la mise en page

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Gears of War

tous les tests