Metroid Prime Pinball sur DS, le test de tojraf

Publiez votre test
Signaler
tojraf
6
tojraf DS

Samus se met en boule

Après un Metroid Prime Hunters dans la lignée des épisodes console de salon, avec une vue subjective et une aventure palpitante, la deuxième apparition de la série sur la console au double écran de Samus Aran est un spin-off assez surprenant : un jeu de flipper. Elle ne se refuse vraiment rien, cette exploratrice de l'espace ! Mais cette nouvelle orientation de la série est-elle réussie ? L'attente des joueurs est-elle justifiée (le jeu est sorti depuis des lustres aux Etats Unis) ? 

Le plus difficile pour les développeurs était de respecter l'univers riche de l'illustre série dont le jeu reprend le nom. Les tables de flipper reprennent l'ambiance des planètes explorées dans la série des Prime, d'où leur grande diversité. Le fait qu'une table soit assez fixe a permis aux créateurs du jeu d'investir la puissance de la console dans l'affichage de décors très fins et détaillés. Le résultat fait plaisir à voir, tant le jeu respire de clins d'oeil dont les fans se délecteront. La balle n'est ni plus ni moins que Samus en boule morphing, qui justifie l'orientation flipper du spin-off. On se plait à regarder les trajectoires souvent réalistes et la bonne physique lors des collisions de Samus avec les parois du décor. Dommage par contre que les effets soient aussi peu impressionnants, et que les ennemis, réduits à une bouillie de pixels et doté d'une animation robotique, soient bien moins soignés que le reste. Le jeu reste par contre toujours fluide, pour un confort de jeu appréciable. 

Encore plus surprenant que les graphismes, les musiques qui sont tout simplement sublimes. Les compositions extrêmement riches reprennent les thèmes récurrents de la série, pour un résultat bien au-delà des attentes. L'utilisation d'écouteurs ou d'un casque est vivement conseillée pour profiter à fond du jeu, car les hauts parleurs de série sont loin de pouvoir retranscrire la force de telles mélodies. Les bruitages sont toujours dans le ton, ainsi que la voix féminine qui vous accompagne dans le jeu, malheureusement en anglais, le jeu n'étant pas traduit dans la langue de Molière. Seuls les hurlements des ennemis sont ratés. 

Pour des sensations proches de celles d'un vrai flipper, le jeu vous propose d'utiliser les gâchettes de la console. Mais ces dernières sont assez molles, d'où parfois une certaines inertie des contrôles. Mais le jeu est bien plus qu'un flipper classique : en plus des rampes, combos et autres bonus, le jeu propose des missions, qui consistent souvent à tuer des ennemis dans un temps limité. Le level design est assez différent d'une table à l'autre, ce qui oblige le joueur a repenser à chaque fois à la façon d'aborder la partie. Certaines phases de jeu se jouent façon shoot-them-up, pour varier les plaisirs, mais elles restent assez basiques, tout comme la gestion des différentes armes, qui n'apporte au final aucun soupçon de stratégie. Une réussite générale, même si le côté répétitif est inévitable. (A noter enfin qu'un rumble pack est livré en bundle avec le jeu : il se branche sur le prot GBA, et permet de gestion des vibrations par la console.) 

Le jeu n'immerge pas le joueur autant qu'un épisode conventionnel, mais a le mérite de rester fidèle à l'univers de Metroid. D'un point de vue plus objectif, jouer sur une console portable n'apportera pas les mêmes sensations que sur un vrai flipper, et l'aspect routinier des parties ne fait rien pour arranger ça. Heureusement que le jeu propose des subtilités inspirées et assez rafraichissante pour un jeu du genre. 

Débloquer toutes les tables ne sera pas chose aisée, car la difficulté est au rendez-vous. Le jeu joue la carte de l'apprentissage par l'échec, que beaucoup de joueurs n'aiment pas, mais c'est la seule solution trouvée par les développeurs pour pallier à un manque flagrant de contenu, avec moins de dix tables en tout et pour tout. Aucun mode de jeu annexe ne vient au soutien du mode solo, si ce n'est un mode multijoueurs à deux, qui est en fait une quête du high score et qui ne propose qu'une table, certes bien pensée. Bref, c'est insuffisant, surtout que le jeu, globalement prenant, nous pousse à en faire le tour très rapidement. 

 

CONCLUSION :

Le jeu affiche des graphismes et une bande-son du tonnerre, malheureusement pas soutenus par un contenu beaucoup trop maigre, et un manque d'intérêt sur le long terme. On aurait tous préféré un épisode classique de Metroid, mais on accueille ce spin-off de bon coeur, surtout ceux qui souhaitent prouver que oui, il est possible de faire de beaux jeux 3D sur Nintendo DS ! 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Metroid Prime Pinball

tous les tests