1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Dossiers du jeu vidéo
  4. >
    Metal Gear Rising : "Nous avons beaucoup appris au contact de Platinum"

Metal Gear Rising : "Nous avons beaucoup appris au contact de Platinum"

Korekado et Tamari se livrent
Par Julien Chièze - publié le
Image

L'histoire d'un reboot

Humainement, qu'avez-vous appris de l'annulation du projet initial, puis sa renaissance avec Platinum Games ? 

Korekado : Je dois avouer que nous avons beaucoup appris au contact de Platinum. Ce sont de vrais spécialistes des jeux d'action. Il y a une vraie synergie qui s'est opérée avec eux. Cela nous permet d'apprendre à leurs côtés comment réalisé un bien meilleur jeu de ce style. 

J'ai néanmoins entendu qu'il y avait eu des tensions. Tamari San serait par exemple resté 3 jours enfermé dans une pièce pour discuter du scénario chez Platinum. Mais qu'est ce qu'on peut se dire pendant ce laps de temps ? 

Tamari : (rires) Oui, je suis bien resté pendant tout ce temps avec Kenji Saito, le directeur du projet chez Platinum ! Ce fut intense. L'histoire est importante, tout comme le game design et nous devions réussir à les faire fonctionner de concert. Je devais comprendre ses motivations, et lui les miennes. Et puis, pour être franc, il y avait des passages de l'histoire que je souhaitais vraiment protéger. Parfois j'ai dû batailler pour persuader Saito d'ajuster le game design en conséquence. Il y a eu quelques débats très animés dirons-nous, mais au final nous avons trouvé une issue...

L'histoire a néanmoins visiblement changé profondément. Elle se situait initialement entre MGS2 et MGS4, et finalement nous suivrons Raiden après les événements dépeint dans MGS4... 

Tamari : Honnêtement je préfère la direction actuelle, elle est moins restrictive. Se situer entre MGS2 et 4 entraînait des limitations évidentes. Avec Saito, nous étions d'accord sur ce changement de période. Cela nous a offert beaucoup plus de liberté en terme d'histoire, mais aussi de game design. Je crois que nous avons fait le bon choix. 


Mais pensez-vous qu'un jour nous apprendrons ce qui est arrivé à Raiden entre MGS2 et MGS4 ? Comment est-il devenu cyborg... 

Tamari : (sourire) Ce que je peux vous dire, c'est que j'ai le script de ce qui lui arrive sur mon bureau. Maintenant savoir si nous en ferons un jeu est une autre histoire. Pour le moment, vous comprendrez aisément que je ne me concentre pas vraiment dessus... 

Naïf, puis commandé par la rage, Raiden est probablement le personnage de la saga Metal Gear qui aura connu le plus d'évolution au fil des épisodes. Le terme Revengeance n'est-il pas un message adressé aux joueurs qui conspuaient ce héros ? 

Korekado : (rires) Ah mais ce sous-titre n'est pas forcément adressé aux joueurs. On va dire qu'il a plusieurs significations. La principale concerne l'histoire de la vengeance de Raiden, mais une autre plus personnelle, nous concerne directement. C'est peu notre revanche sur la destinée du projet Rising maintenant que nous travaillons avec Platinum Games. 

Tamari : Pour revenir à ce que vous disiez sur le caractère de Raiden, c'est effectivement un personnage que j'ai fait grandir au fil des épisodes. Il gagne ici en indépendance et dureté, et c'est aussi l'un des aspects reflété par le titre.

Pour revenir au jeu, Sunny fera son retour dans Metal Gear Rising ? Est-elle toujours aussi doué pour les oeufs au plat ? 

Tamari : (sourire) N'oubliez pas que dans Metal Gear Solid 4, elle n'avait que 7 ans. Vous allez pouvoir constater qu'elle a beaucoup évolué depuis. Finalement à l'image de Raiden, voici un autre personnage que nous entraînons dans un processus de maturation. De l'enfance, à l'adolescence... 

Initialement, Metal Gear Rising ne devait pas être le premier projet à utiliser le nouveau moteur Fox Engine ? 
Korekado : Quand Platinum a récupéré le projet, il nous apparu comme évident qu'ils seraient plus à l'aise avec leur propre moteur. Ils ont leur habitude, peuvent travailler extrêmement rapidement dans cet environnement qu'ils maîtrisent. Cela n'avait plus de sens d'utiliser le Fox Engine, ils auraient dû tout réapprendre. 

A l'image de Sunny, pouvons-nous nous attendre au retour d'autres personnages phares de la série... 

Korekado : Avec Rising, nous voulons vraiment créer une expérience distincte des Metal Gear Solid traditionnel. Avec cela à l'esprit, nous n'avons pas souhaité réutiliser trop de personnages déjà connus. Ceux qui découvriront la série avec Rising n'auront donc pas l'impression d'avoir raté trop d'éléments. 


Il semble y avoir deux armures pour Raiden. La blanche et la noire... 
Korekado : L'armure blanche sera celle qui équipera Raiden au début du jeu, dans une sorte de prologue où il affrontera Sam. Un duel qu'il perdra et qui l'amènera à revêtir une nouvelle armure, la noire. 

Le loup cyborg que l'on voit escorter Raiden est un ennemi, avant de changer de camp ? 

Korekado : En jouant à la démo, vous comprendrez mieux. Mais en effet, après l'avoir vaincu, il deviendra l'un de vos alliés. Tout simplement car Raiden et ses équipiers vont s'emparer de son Intelligence Artificielle et le reprogrammer.

La rédaction vous recommande

13 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (13)