>
>
Halo 4 : notre interview de Franck O'Connor

Halo 4 : notre interview de Franck O'Connor

Le directeur de la Licence parle du jeu, de son univers, et du reste.
Par Grégory Szriftgiser - publié le
Image

Halo sur grand écran ?


"Halo Armsrace", les court-métrages réalisés en collaboration entre Bungie Studios, Neill Blomkamp, WETA Digital et Origami Digital LLC donnent un aperçu appétissant de ce que pourrait donner un film dans l'univers de Halo.

On me fait signe que je n'ai plus droit qu'à une dernière question... Alors voilà : de toutes les manières dont on peut raconter des histoires, les films en sont une très importante. Pour le moment, vous avez fait des jeux, des BD, des livres... tout ou presque, sauf un film. Pourquoi ?

Une combinaison de facteurs. Je crois que la raison pour laquelle cette question revient si souvent à chaque événement que nous faisons... (il marque un temps de pause) ... mais vraiment, hein, pour vous dire, on a une FAQ pour les gars des Relations Publiques, pour qu'ils n'aient pas toujours à nous en parler, et le film arrive dans les premiers sujets parce qu'il ressort toujours. Et donc, la raison de cela c'est tout simplement qu'il y a une demande pour ce film. Un désir. Parce que d'une certaine manière, ça paraît logique. Le gens veulent voir un film. Je crois que les gens ont toujours voulu voir un film du Seigneur des Anneaux, également, mais au final, pour le faire, il fallait le faire bien, et ça a pris du temps. Ca doit être parfait, et avec Hollywood, il s'agit toujours de moments imparfaits, d'opportunité imparfaites, et quand tout s'aligne parfaitement, et qu'on obtient quelque chose d'aussi parfait que Le Seigneur des Anneaux - même si bien sûr il n'a pas satisfait tout le monde, il y a toujours des fans hardcore, etc... Mais bref, c'était un film à Oscars, qui a cartonné, qui en collait plein l'écran. J'adorerais voir ça transposé à l'univers de Halo, mais le timing doit être juste, les partenaires doivent être justes, et tout doit s'aligner parfaitement. Evidemment nous avons travaillé auparavant sur des projets qui ne sont jamais vraiment parvenus à maturité. Mais au final, la raison pour ça est qu'il faut que ce soit parfait, on ne peut pas, on ne va pas tricher avec la licence.

Mais est-il envisageable que 343 puisse prendre à sa charge, à l'avenir, et contrôler de bout en bout la réalisation d'un film, avec les bons partenaires bien sûr ?

La raison pour laquelle Le Seigneur des Anneaux a fonctionné, c'est que Peter Jackson a pu aimer son truc, bien sûr, mais surtout engager ses propres talents, ses capacités, sa vision...

Oui, c'est précisément ce que je veux dire.

Quand on travaille sur quelque chose, qu'il s'agisse d'un bouquin ou d'une figurine, on obtient le meilleur travail en travaillant avec les meilleures personnes, si elles sont passionnées à son propos. Si vous essayez de coller votre vision sur des rails prédéterminés, ou, par exemple, d'appliquer vos méthodes de narration aux mauvais endroits, vous finissez avec quelque chose de bancal, qui ne rend pas justice au matériel original. Si jamais on le fait, ce sera avec les bonnes personnes, et on respectera leur vision, et bien sûr on y collaborera. Tant que tout cela ne sera pas aligné, vous n'entendrez pas le moindre truc de nous à ce sujet.

La rédaction vous recommande

13 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (13)