>
>
Rencontre avec Shintaro Kojima, producteur de Monster Hunter Generation Ultimate sur Switch

Rencontre avec Shintaro Kojima, producteur de Monster Hunter Generation Ultimate sur Switch

Par Jonathan Bushle - publié le
Image

Décidément, j'ai vraiment de la chance. Après avoir pu cotoyer les producteurs de Monster Hunter World directement à Osaka l'an dernier, c'est cette fois le chef du projet Generations Ultimate, Shintaro Kojima, que j'ai eu la chance de rencontrer en marge de la Japan Expo 2018. Le moment parfait pour évoquer la version Switch de "Mon Han", qui arrive chez nous à la fin du mois d'août ! Entretien.

Entretien avec Shintaro Kojima (Producteur de Monster Hunter Generation Ultimate)

Pourquoi Monster Hunter XX (Generation Ultimate en Europe) a-t-il mis tant de temps avant de débarquer en occident ?

Bien entendu, j'aurais aimé que le jeu sorte beaucoup plus rapidement, mais ce n'était techniquement pas possible pour deux raisons.

La première est qu'il s'agit du Monster Hunter le plus riche en contenu jamais sorti, et beaucoup de gens sous-estiment la quantité de texte qu'il y dans un MonHan. C'est le titre dans lequel il y a le plus de monstres, mais aussi une quantité phénoménale de quêtes, et tout ça prend beaucoup de temps à traduire. Habituellement, c'est vrai que quand on traduit un jeu, on récupère ce qui avait déjà été fait dans le précédent, mais là, c'était impossible et il à fallu tout refaire ! (rires)

L'autre souci que nous avons eu était d'ordre structurel : après la sortie de XX au Japon, une partie de l'équipe de Generation Ultimate est allé filer un gros coup de main à celle qui était en train de travailler sur Monster Hunter World.

Mais au final, on peut tout de même dire que c'est véritablement la grande quantité de texte qui nous à porté préjudice.

Pourquoi avoir renommé le jeu Generation Ultimate en occident ?

Eh bien la plupart du temps, évidemment, c'est nous qui choisissons les titres pour l'exploitation japonaise, mais lorsque l'on présente les projets à l'équipe internationale, ils nous donnent des conseils : "Peut être vaudrait il mieux faire comme-ci, ou donner un titre de ce genre là"... et c'est vrai que Monster Hunter X et XX (NDR : le X se prononce cross, et XX double cross), ce sont nos équipes internationales qui nous ont suggéré d'aller plutôt vers la dénomination "Generation", peut être plus parlante et plus sympa.

La signification du X en Japonnais représente le mélange entre les styles de jeux et les nouvelles armes, un peu comme une équation "Nouvelle armes X Style de jeu" dans laquelle nous n'aurions gardé que le multiplicateur. Cela symbolise la croisée des deux courants principaux de Monster Hunter dans un seul jeu.

Le titre Generations est-il donc assez similaire dans sa signification ?

Au Japon, historiquement, Monster Hunter est toujours accompagné d'une lettre ou d'un chiffre, et cette croix représente en effet quelque chose d'assez similaire à quelque chose de générationnel, et aussi, c'est la classe (rires).

On à préféré séparer les joueurs occidentaux et japonais

Les serveurs seront ils les mêmes pour les Japonais et les Occidentaux ? Pourront il jouer ensemble ?

Non, les serveurs seront différents.

Pourquoi ce choix ? Dans MH World, les serveurs sont mondiaux, je joue une partie sur deux avec un Japonnais, et cela fonctionne très bien... Du coup, la version occidentale sera-t-elle exactement la même que la japonaise en termes de contenu ?

Alors effectivement, Monster Hunter World était, comme son nom l'indique, un jeu prévu pour être dès le départ sorti partout dans le monde en même temps, et que tout le monde puisse y jouer ensemble, alors que là, XX et Generation Ultimate sont très légèrement différents, et ça aurait donc été compliqué de faire en sorte que les joueurs de ces deux versions se rencontrent. Donc on à préféré séparer les joueurs occidentaux et japonais pour simplifier la gestion de notre côté.

D'accord, mais alors, quelles sont ces différences entre XX et Génération Ultimate ?

Le divertissement proposé reste le même ! Les sensations sont identiques de l'un à l'autre, mais par exemple, les DLC n'arriveront pas au même moment en occident, puisqu'ils sont déjà sortis au Japon.

Il y a donc du contenu additionnel prévu pour le jeu ?

Dans la version japonaise, il y avait énormément de contenus additionnels disponibles, et ces contenus le seront aussi très rapidement pour la version européenne. Ces contenus sont arrivés régulièrement pendant plus de 6 mois au Japon, et on réfléchit actuellement à la façon dont on va les distribuer en occident. Est-ce qu'on va les étaler sur une longue période, ou faire des packages plus denses? La question reste entière.

Les contenus clins d'oeil aux autres licences Capcom, comme Street Fighter, sont toujours de la partie ?

Bien sûr !

[L'adaptation occidentale] a vraiment été comme un puzzle game !

A combien estimez-vous la durée de vie de MHGU ?

Pour terminer le mode histoire, je pense qu'il faut au moins 50 heures. Et sans compter qu'en plus dans Monster Hunter, on va souvent prendre des chemins détournés, ne pas foncer directement tête baissée vers l'objectif final. Et en plus des quêtes principales obligatoires, il y a plus de 1000 quêtes différentes dans le jeu !

Quel à été le principal défi du développement du jeu ?

Je me répète, mais le plus difficile à vraiment été l'adaptation occidentale. Vous n'imaginez pas tout le texte qu'il à fallu traduire ! De plus, la taille du texte est différente une fois traduit, et ça a vraiment été comme un puzzle game dans lequel il à fallu faire rentrer des choses dans des espaces restreint, c'était vraiment très compliqué et beaucoup plus difficile qu'on le pensait au départ.

Aura-t-on la chance de voir Generation Ultimate sur une autre machine, que ce soit le PC, la PS Vita ou la 3DS ?

Alors non. C'est un jeu que nous avons conçu pour la Nintendo Switch et il y n'y a aucun projet pour le développer ailleurs.

Le jeu propose-t-il des spécificités qui tirent parti du hardware de la Nintendo Switch, comme de la coop' en splitté sur table avec deux Joy-Con ?

Le problème ici, c'est que MHGU est un jeu qui foisonne dans l'affichage des informations à l'écran, et ce serait impossible de placer deux joueurs sur le même écran, car très rapidement, cela deviendrait illisible, on ne serait plus qui est qui et on se ferait botter les fesses par les monstres sans avoir compris ce qui s'était passé !

Est-ce que la console collector du jeu, qui est sortie au Japon, arrivera en occident ?

Il n'y a pas de projet qui va dans ce sens pour l'instant. Je ne devrait même pas le dire pour l'instant, puisque du coup, ça met un peu la pression à Nintendo ! (rires) Mais c'est vrai que même au Japon, elle est très rare.

Est ce que vous pensez que les joueurs qui ont découvert la série avec World cette année pourront être à l'aise avec les mécaniques plus anciennes de Generation Ultimate ?

Vous savez, je pense que même si effectivement au début ils risquent d'être désorientés, et faire quelques erreurs de manipulations, la jouabilité reste très similaire avec celle de World, et même ceux qui ont beaucoup joué à World pourront se faire très rapidement à MHGU.

Est ce que Monster Hunter Generation Ultimate est la version finale de l'ancienne mouture Monster Hunter Pré-World ? Reverra-t-on le moteur physique, graphique et cette jouabilité un peu à l'ancienne dans un autre jeu ?

Alors malheureusement, je ne peux pas vous parler du futur, car je n'en sais tout simplement rien ! (rires)

Dommage ! Mais pensez vous que si jamais suite il y a, on pourra intégrer des nouveautés de World, telles que les navicioles, mais dans l'ancienne formule ?

(rires) Alors encore une fois, il est beaucoup trop tôt pour dire de quoi le prochain épisode sera fait !

Je regarde [les clones de Monster Hunter] plutôt avec curiosité et bienveillance.

Pourquoi le Palico est-il un chat et pas un chien ?

Parce qu'ils sont mignons ! (rires). Plus sérieusement, dans les premiers Monster Hunter, les félines étaient des animaux sauvages qui pouvaient vous attaquer, et qui étaient considérées comme des monstres à part entière. Au fur et à mesure, on a pu enfin s'en faire des compagnons, et donc des palicos. Mais le chat fait sens dans ce choix là, parce que si cela avait été un chien, un chien ne peut être que votre ami, là ou un chat est très capricieux, et que cela ne pose pas de problèmes qu'il soit un ennemi ou un ami. Cela a plus de sens dans le monde de Monster Hunter. Et puis comme les chats sont plus mignons, c'est plus simple à mettre en place d'un point de vue artistique, avec le côté mignon du chat en balance avec l'agressivité de la plupart des monstres du jeu, ça permet de l'identifier plus facilement comme un allié.

Au début, le palico devait être une sorte de gobelin qui apparaît au début du jeu, et quand j'avais mis au point cette idée d'avoir ce petit gobelin qui nous accompagne partout, mon boss est passé dans les bureaux, a regardé par dessus mon épaule et m'a dit : "Il n'est pas mignon, tu le changes en chat". Et il est parti. Je me suis alors demandé pourquoi il me demandait ça, que c'était n'importe quoi ! (rires) Je me suis vraiment plaint sur le moment, mais au final, je l'ai fait, ça a cartonné. Le palico est devenu un personnage hyper populaire, et on peut dire que mon boss avait raison ! De plus, les chats sont meilleurs cuisiniers ! (rires)

Dernière question un peu plus sérieuse : Que pensez vous de toute la scène qu'a enfanté Monster Hunter, avec pleins de clones comme Toukiden, God Eater ou même Final Fantasy Explorers ?

Ha ! Alors moi, tous ces jeux, je les aime plutôt bien car je trouve que ce serait dommage de limiter un style de jeu à un seul titre. C'est comme pour les RPG classiques : différents studios proposent des jeux différent mais aux mécaniques plus ou moins similaires, et si on aime le RPG, on peut donc jouer à plusieurs titres sans se lasser. De plus, je suis toujours assez curieux de voir les autres jeux de chasse, et je les aime bien. Je trouve très intéressant de voir quelles sont les variations que l'on peut faire sur un même thème de jeu. C'est donc quelque chose que je regarde plutôt avec curiosité et bienveillance.

Et pour finir, vous jouez beaucoup ? À quoi ?

Je joue beaucoup aux jeux vidéo ! Je voulais profiter du voyage en avion pour jouer, mais malheureusement, j'ai oublié ma Switch à la maison, je suis dégoûté ! Mais sinon, un de mes jeux du moment, c'est Fortnite !

Pas de Monster Hunter ?

Si bien sûr, évidemment ! (rires) Je joue à World, mais aussi à XX, avec mes amis. Mais bien évidemment que j'y joue ! (rires) C'était tellement simple que je n'ai pas pensé à vous répondre cela !

Votre monstre et votre arme préférée ?

J'aime une arme très représentative du jeu : la grand épée, qu'on peut faire tournoyer pour taper sur des monstres géants, un vrai plaisir. Et pour le monstre, j'aime bien la femelle du Rathalos, la Rathian, car c'est un des premiers monstres que j'ai crée, et surtout, c'est un des monstres de base qui à posé toute l'histoire et l'univers de Monster Hunter, de par son design.

3 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (3)