Aller au contenu


Photo

Bonjour, je suis écrivain de jeu vidéo


  • Veuillez vous connecter pour répondre
11 réponses à ce sujet

#1 RaHaN

RaHaN

    Primitif

  • La Rédaction
  • 4 976 messages

Posté 04 octobre 2007 - 10:16

L'écriture. Une discipline, un art, un moteur culturel qui peut s'exprimer de bien des façons. Personnellement, parmi tous les écrivains connus, j'avoue que mon préféré du moment reste Hank Moody, mais je doute qu'il fasse partie de la Writers Guild of America, lui. Cette dernière association célèbre, regroupant des travailleurs de l'écriture venus de la littérature, du cinéma, ou d'ailleurs,…

Voir la news

#2 numeroVI

numeroVI

    Sith Internet

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPip
  • 28 335 messages

Posté 04 octobre 2007 - 10:17

c'est vrai regardez BioShock, c'est pas un vrai roman ce jeu????

par contre qui a écrit ninja gaiden, parce qu'il roule aux enfét' cui là!

#3 SolidSnake

SolidSnake

    This is good, isn't it...

  • Membres
  • PipPipPip
  • 2 375 messages

Posté 04 octobre 2007 - 10:37

Ca c'est une bonne nouvelle! Ce genre de news fait chaud au coeur. Au niveau des jeux les mieux écrits je cite direct Silent Hill 2(une histoire d'amour touchante dans un jeu horrifique vous voyez ça souvent vous?!).
Mais pour moi L'auteur majeur reste Hideo Kojima,on peut reprocher beaucoup de choses à ses scénars et ses jeux mais il a des choses à dire et il les dit(le thème de la filiation que l'on retrouve dans tout ses mgs,le danger du nucléaire,la mise en abyme du jeu vidéo avec mgs2...).

Vraiment, il y a plein de scénaristes talentueux dans cette industrie et leur apporter cette reconnaissance ne peut être que bénéfique :)

#4 heupicha

heupicha

    Rosewater Park Inhabitant

  • Membres
  • PipPipPip
  • 1 757 messages
  • Lieu:where the grass is green and the girls are pretty!

Posté 04 octobre 2007 - 10:42

c'est vrai regardez BioShock, c'est pas un vrai roman ce jeu????

par contre qui a écrit ninja gaiden, parce qu'il roule aux enfét' cui là!


+1
Vu tout ce que va rencontrer Bioshock comme prix, ça m'étonnerait pas qu'il ait aussi celui là! Le scénar est vraiment intelligent, et ce n'est vraiment pas courant, par les temps qui courent...

#5 The-reaper

The-reaper

    Oh no

  • Membres
  • 30 307 messages
  • Lieu:Tapi dans l'ombre...
  • ID PSNbens95
  • ID Steamthereaper1980

Posté 04 octobre 2007 - 12:18

Un bon jeu doit avoir un concept simple, facile à expliquer et ludique. La preuve avec des jeux comme le scrabble, le Monopoly ou plus proche de nous Tetris. Dès qu'on a du mal à expliquer un jeu (parce qu'il y a une histoire, des règles subtiles,etc...), la plupart des gens s'en détournent rapidement. La preuve avec le jeu de rôles papier (qui n'a jamais entendu pendant une partie un néophyte dire "alors, qui c'est qui gagne?" <_< ).
L'écriture d'un jeu vidéo se rapproche d'un film, tout en devant prendre en compte ces mécaniques. Et le rythme est complètement différent, puisqu'un jeu bien écrit laisse de la liberté à son joueur, donc on ne sait pas s'il va flâner quelques heures dans tel coin, ou s'il va foncer finir le scénario. Dans le cas d'un film, le spectateur est passif, il ne peut pas agir sur le déroulement de l'histoire. Dans le jeu, il ne peut pas forcément agir plus (quoique certains jeux impliquent les choix du joueur dans le déroulement de l'histoire), mais il agit QUAND il veut.
Dans un film, on ne peut pas tellement imaginer des réflexions philosophiques de longue durée comme la fin de la plupart des FF (je pense notamment à la fin du IX, passionnante, mais longue!) car le spectateur perdrait son rythme. Mais d'un côté, la plupart des joueurs s'endormiraient aussi. La fin de MGS 2 est purement hallucinante, mais le jeu reste en définitive un FILM INTERACTIF, où l'on passe plus de temps à suivre passivement le jeu qu'à jouer réellement (notamment la fin, où on se bat 5 minutes pour 20 minutes de discussions, passionnantes, mais looooongues!).

La difficulté de l'écriture d'un JV se place donc essentiellement dans ce rythme et la narration. Peu de jeux arrivent à imposer ce rythme rapide qui permet de s'amuser (après tout, ce n'est qu'un jeu) tout en proposant une excellente histoire. L'arrivée du CD et des CG a particulièrement crée une fracture entre "jeu" et "narration".

Dans le cinéma, il existe une différence entre le grand public, fan de films pop corn, et les cinéphiles, passionnés d'art et d'histoire. La frontière entre les deux publics est parfois tellement large qu'ils ne se rencontrent pas (sauf les cinéphiles très ouverts).
Dans le jeu vidéo, il existe ces deux publics. on peut le voir avec le phénomène Casual Gaming (Wii Sports est tellement simple à prendre en main que même ma grand-mère peut y jouer; Nintendo a réinventé en quelque sorte le jeu de société). Ceux qui s'intéressent à autre chose que le jeu pur (appelons-les "ludophiles") sont plus "ouverts, mais moins nombreux . Combien de personnes ont été déçues par FFVII sur PS1, car voyant les pubs, pensaient trouver un super jeu d'action aux graphismes en images de synthèse, et finalement trouvent un super film interactif avec des mécaniques complexes et des personnages travaillés?

Et d'ailleurs on voit l'intérêt de ces "jeux à histoires", puisqu'à choisir entre un bon scénario et un concept purement ludique (même sans univers intéressant), le cinéma préfère choisir la seconde solution. Le cinéma (à part Silent Hill, et dans une moindre mesure RE) n'a jamais su adapter les jeux scénarisés, préférant adapter les Doom, Street Fighter ou, encore pire, Joost!

Décidément, les jeux "littéraires" ne sont pas prêts à devenir monnaie courante! Et on peut le déplorer... :huh:

[Mode pavé OFF]

#6 Tim l'enchanteur

Tim l'enchanteur

    Beginner

  • Membres
  • PipPip
  • 53 messages

Posté 04 octobre 2007 - 15:00

Tu dis des choses très intéressantes dans ton post et évoque de nombreux points de vue que je partage en partie. A part sur l'aspect ludique du Scrabble et du Monopoly :whiste: . Mais passons.

En ce qui concerne ta réfléxion sur la narration dans les jeux vidéos, et notamment la fracture scène cinématique/jeu, je suis aussi entièrement d'accord. Souvent les joueurs se plaignent de la longueur des séquences narratives. Pourtant, sans elles -notamment dans le cas des Metal Gear Solid ou de Silent Hill 2- on aurait un jeu d'un intérêt plutôt moyen. Sur ce point de vue, je suis entièrement d'accord avec toi.

Ensuite, tu glisses vers le parallèle "grand publique/passionnés" entre le cinéma et le jeu vidéo, que je cite ici :

Dans le cinéma, il existe une différence entre le grand public, fan de films pop corn, et les cinéphiles, passionnés d'art et d'histoire. La frontière entre les deux publics est parfois tellement large qu'ils ne se rencontrent pas (sauf les cinéphiles très ouverts).
Dans le jeu vidéo, il existe ces deux publics. on peut le voir avec le phénomène Casual Gaming (Wii Sports est tellement simple à prendre en main que même ma grand-mère peut y jouer; Nintendo a réinventé en quelque sorte le jeu de société). Ceux qui s'intéressent à autre chose que le jeu pur (appelons-les "ludophiles") sont plus "ouverts, mais moins nombreux . Combien de personnes ont été déçues par FFVII sur PS1, car voyant les pubs, pensaient trouver un super jeu d'action aux graphismes en images de synthèse, et finalement trouvent un super film interactif avec des mécaniques complexes et des personnages travaillés?

Là je ne suis pas vraiment d'accord. Peut être parce que je n'aime pas mettre des étiquettes sur choses. Mais le fait que les concepts de jeu soient "simples", n'empechent pas celui-ci de faire un bon jeu. Autant que la précence d'action dans un film n'est pas un élément discriminant pour juger de la qualité de ce dernier. Je suis d'accord sur le fait qu'il y a plusieurs populations qui consomment le même média. Soit. Mais réduire le cinéma à un publique friand, soit de popcorn movie, soit de films d'auteurs me choque autant que réduire le joueur au casual gaming ou ludophile. Disons pour faire simple qu'un jeu sans narration n'est pas forcément sans intérêt pour le joueur chevroné. Je ne pense pas être le seul à m'être éclaté sur Wii Sports et sur Silent Hill 2 (quoi que s'éclater sur Silent Hill 2 n'est peut être pas le bon terme).

Sinon, pour en revenir à la narration dans les jeux vidéo, je pense que des solutions efficaces commencent à émerger pour réussir à mêler astucieusement les phases de gameplay et les phases de narration. Des exemples ? Il m'en vient plusieurs à l'esprit, pas encore parfaits. On a les QTE bien sur, introduits dans Shenmue :julo:. Même si cette solution ne fait pas l'unanimité, elle permet de garder l'aspect jeu pendant des scèjnes cinématiques. Personellement je ne pense pas que ce soit une solution exellente, mais elle a le mérite d'exister.

Je pense à Half-Life aussi , je ne sais pas si c'est le premier jeu qui a intégré des évenements en temps réel, mais l'idée était vraiment exellente. Bioshock également profite de cette idée, et ajoute en même temps les magnétophones qui permettent de faire émerger des histoires plus personnelles, et d'entrevoir la direction que prendra l'histoire. C'est bien plus efficace que les mémos écrits, les notes et bouquins traditionnels, puissque ça ne coupe pas l'action. Et puis ces magnétos dans Bioshock sont tout bonnement exellents. Enfin, le dernier exemple auquel je pense, celui que je préfère, c'est In Memoriam. A mon sens, la narration est idéalement intégrée au jeu, et le jeu si bien intégré à la narration (encore plus avec In Memoriam 2), que je ne pense pas retrouver une telle réussite de sitôt. L'histoire est peut-être moyenne, on va dire un sous-Seven matiné de Da Vinci Code, mais la façon dont les choses sont présentées au joueur et dont les éléments scénaristiques nous sont apportés m'a tout simplement bluffé. Je suis sur qu'il existe d'autres idées comme celles-ci, et les gameblogiens qui auront lu jusqu'ici en connaissent qu'ils n'hésitent pas à nous les faire partager, je suis friand de ce genre de tentatives.

Enfin, pour en revenir au sujet de la news, après ce long discours probablement un peu barbant, contrairement aux individus sus-només de la Writer's Guild, non, je ne trouve pas les jeux vidéos si bien écrits. A part Silent Hill 2, sincèrement... rien ne m'a bluffé en terme d'écriture scénaristique (et je n'ai pas joué à tous les RPG du monde, si vous me sortez comme autre exemple le nom d'un obsur RPG jamais sorti en France dont le scénario vous semble exemplaire, je vous croirais sur parole ;)). Concernant les Finals Fantasy par exemples, cités dans le posts précédents, à mon sens, la longeur du jeu est autant une qualité qu'un défaut pour ce qui est de raconter l'histoire. Elle finit souvent par se perdre elle même. Idem en ce qui concerne les Metal Gear Solid. Ils sont sincèrement sympas à jouer, de par leur idées de gameplay exellentes, et finalement le scénar est un régal, mais il faut bien avouer que ça transpire la série Z à chaque rebondissement. Menfin, pourquoi pas.

Bref, c'était un post long, pour réagir au post précédent le mien et au sujet de la news, un post que probablement personne ne lira, et maintenant que je l'ai fini je me dis que c'est probablement mieux comme ça, surtout si c'est pour finir par pourquoi pas. Menfin, pourquoi pas.

#7 Neomattrix

Neomattrix

    I can hold my breath for ten minutes!

  • Membres
  • PipPipPip
  • 1 785 messages
  • Lieu:Cannes
  • GamertagNudgenudge
  • ID PSNNudgenudge_

Posté 04 octobre 2007 - 15:06

Petite precision "TV show geek": Patric Verrone etait un des scenaristes les plus prolifiques de la serie "Futurama".
Le mossieur, il sait ecrire aussi. ;)

#8 Tim l'enchanteur

Tim l'enchanteur

    Beginner

  • Membres
  • PipPip
  • 53 messages

Posté 04 octobre 2007 - 15:18

Petite precision "TV show geek": Patric Verrone etait un des scenaristes les plus prolifiques de la serie "Futurama".
Le mossieur, il sait ecrire aussi. ;)


Tiens, c'est vrai, il a écrit entre autre The Sting, un de mes épisodes préférés avec Three Hundred Big Boys (qui n'est pas de lui celui la par contre).

Il n'empêche qu'en matière de jeu vidéo, beaucoup de choses, en ce qui concerne l'écriture, et la narration restent à inventer. J'ai parfois l'impression qu'on en est à l'adolescence du jeu vidéo. Les principes de jeu sont à peu près tous trouvés, des idées de narration propre au support émergent, il reste à peaufiner le tout et à laisser murrir un peu.

#9 tsubasa

tsubasa

    Vétéran

  • Membres
  • PipPipPip
  • 513 messages
  • Lieu:Montpellier
  • GamertagTsubasa 0 1 0
  • ID PSNSeguyBrown
  • Code 3DS0903 3209 5032

Posté 04 octobre 2007 - 17:54

Writers Guild of America . . . :whiste: La guilde des ecrivains americain . . . :lol:

#10 Tahend

Tahend

    Vétéran

  • Membres
  • PipPipPip
  • 736 messages
  • Lieu:Montreal
  • GamertagTahend

Posté 04 octobre 2007 - 20:17

c'est vrai regardez BioShock, c'est pas un vrai roman ce jeu????


Euh si mai ya F.E.A.R et condemned aussi exelent a ce niv là.

#11 [MaSQuE]

[MaSQuE]

    Distributeur bénévole d'arguties.

  • Membres
  • PipPipPip
  • 3 592 messages
  • Lieu:Bruxelles.
  • ID PSNMaSQuE_
  • ID SteamMaSQuE_

Posté 04 octobre 2007 - 22:04

c'est vrai regardez BioShock, c'est pas un vrai roman ce jeu???

Peut-être un de ces romans de gare dont on devine le twist archi-rebattu à la douzième page.

Non allez plus sérieusement, le scénar était en béton: pour un fps. Mais bon dans ce genre ne pas avoir un space-marine comme héros est déjà d'une audace frénétique.

#12 sseb22

sseb22

    Otôsan

  • Membres
  • PipPipPip
  • 1 923 messages

Posté 05 octobre 2007 - 01:58

Writers Guild of America . . . :whiste: La guilde des ecrivains americain . . . :lol:

C'est plutot la Guilde americaine des ecrivains :o

ou litteralement La Guilde des Ecrivains d'Amerique (Amerique pouvant autant qualifier la guilde que les ecrivains)

... j'avoue que mon préféré du moment reste Hank Moody, mais je doute qu'il fasse partie de la Writers Guild of America, lui.

je vois que je ne suis pas le seul a apprecier cette serie TV pleine de cynisme et de piques acerbes (et revoir Duchovny, c'est sympa aussi :o).




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)