Aller au contenu


Photo

Les Cahiers du Canada : Cancer du jeu vidéo, les comportements toxiques


  • Veuillez vous connecter pour répondre
49 réponses à ce sujet

#41 Fachewachewa

Fachewachewa

    RIP aux familles.

  • Membres
  • PipPipPip
  • 3 531 messages

Posté 06 octobre 2017 - 01:44

J'entends bien, mais il me semble quand même que le fond du problème c'est que les développeurs vont traîner leurs oreilles là où il y a des abrutis qui discutent. Faut savoir se protéger quoi. Moi je te dis je comprends pas du tout l'argument "je veux plus parler de mon métier parce que je me fais insulter". Ben va pas lire où t'es susceptible de te faire insulter ! A mon avis à notre époque il faut savoir s'affranchir des forums, réseaux sociaux, etc. Puis rien n'empêche de demander à quelqu'un d'extérieur de lire les forums Steam pour en faire une synthèse des bugs remontés, ou de s'occuper des réseaux sociaux pour faire la pub.

 

Enfin moi depuis le début des histoires de "méchants gamers" (tous les -gate) je me demande si je vis sur la même planète. Parce qu'en lisant quelques forums GB, des critiques de jeux qui m'intéressent sur senscritique, des articles et coms sur merlanfrit, le magazine JV le mag, en écoutant l'émission GK, ben je lis très très rarement des propos insultants envers les développeurs. Ok sur GB dans les forums et les tests on peut lire que tel jeu c'est de la merde (et encore c'est pas souvent...) mais ça il me semble que de tout temps on s'est permis d'insulter les films ou les pièces de théâtre ou les romans, etc. Ce qui n'est pas forcément une bonne chose mais n'est pas caractéristique du jeu vidéo.

 

Alors je suis pas dans la boîte mél des développeurs hein, mais de mon point de vue de joueur qui fréquente pas les réseaux sociaux et pas les forums Steam, je trouve au contraire le discours général plus consensuel qu'abrasif. Les fameux -gate j'en ai pas vu un seul bout de toute ma vie.

 

On associe trop la culture gamer à la culture internet. Sur internet tout le monde peut dire n'importe quoi ; Damon Lindelof a subi beaucoup d'insultes il me semble sur Twitter après la fin de Lost, est-ce qu'on va dire pour autant que la culture sériephile est toxique ? Ben non, parce que le fait est qu'internet regorge d'espaces où des gens sont méchants et sans aucune empathie. Pareil que dans la vie dehors, ça ne sert à rien de se faire du mal et les fréquenter.

Lindelof était justement une des personnes à qui je pensais quand je disais que certaines personnalités ont quitté twitter, c'est aussi le cas de Dan Harmon (qui pour le coup a une fanbase ultra "gamer" avec rick & morty, et il se prive pas de les envoyer chier). Mais dans leur cas, twitter est pas nécessaire du tout.

 

Certains devs ont tout simplement pas les moyens d'employer des community manager (sachant que même ceux qui ont les moyen comme valve refusent d'employer des gens pour résoudre ses problèmes :3). Et ceux qui connaissent des community manager pour des boites jv le disent : c'est surement le pire boulot possible en rapport avec le jv.

Même si quitter twitter permettait aux devs d'éviter toute la toxicité (et c'est clairement pas le cas, tu dis ne pas avoir vu beaucoup de truc sur le gamergate etc, je t'invites à t'informer, certaines personnes ont carrément été obligées de déménager IRL), c'est pas une solution. C'est un peu comme si ta solution quand une ampoule claquait était de racheter une nouvelle lampe plutot que de remplacer l'ampoule.
Et puis, la solution pour pas se faire menacer de mort au moindre problème (ou même si y'a pas de problèmes en fait) est de se couper entièrement du monde ? Ce qui veut aussi dire se couper de toute interaction possible avec des fans, tous les contenus positifs qu'ils peuvent faire genre les fanart ou des vidéos sur les jeux.

Et puis l'idée là c'est que les dev ONT envie de partager. Comment ils peuvent partager si ils sont coupés du monde de base ?

Le problème est bien plus général que juste la toxicité de toute façon. Le problème c'est le manque d'éducation des games. Et je dis pas ça genre "mal élevés", mais ils ont absolument aucune idée de ce que faire un jeu implique, mais ils sont pourtant tous sur et certains qu'ils savent (tim schafer partage souvent l'exemple de Broken Age et son kickstarter, ou il est souvent accusé de voleur etc. Mais j'imagine qu'il aurait du faire un kickstarter sans contacter la communauté hein ^^). Et de manière générale les gamers s'attendent à ce qu'on leur donne exactement ce qu'ils veulent (cuphead en exemple récent, où les devs ont été "obligés" de rajouter des niveaux normaux pcq les gamers ont pleuré sur internet, et encore l'audience est relativement limitée ici).

 

Et a savoir que par toxicité c'est pas juste "ce jeu c'est de la merde", ça je pense que la plupart des devs en ont rien à foutre que certaines personnes n'aiment pas le jeu. Ou petit à petit ils apprennent à le gérer. Mais c'est clairement pas ça le problème. Donner son avis, même comme ça, c'est pas vraiment de la toxicité (a moins que ce soit des messages directement dirigés au dev mais dans ce cas c'du harcèlement et le contenu a peu d'importance). La toxicité c'est par exemple quand des personnes essayent de ruiner la carrière / vie d'un dev parce qu'il a dit / fait qqch qui leur plaisait pas (ou pour générer du clic :3).

"Enfin moi depuis le début des histoires de "méchants gamers" (tous les -gate) je me demande si je vis sur la même planète."

et pour ça, c'est pas parce que t'es pas directement concerné que ça existe pas quoi a_a

Et la culture gamer EST la culture internet. En tout cas là où elle pose vraiment problème. C'est pas jouer aux jeux vidéos qui rend con, c'est avoir accès a tout sans se demander si on le mérite ou si on est la cible. C'est quand être un "vrai gamer" devient important, parce que c'est une des seules identités qu'on puisse avoir. C'est quand le moindre contenu qui va à l'encontre de ce que tu penses devient une attaque et doit être vaincu. Et c'est surtout parce que toutes ces histoires de review bombing, de campagnes de harcèlement, etc sont surement vus comme des jeux pour eux (et ça tombe bien, maintenant valve publie des graphiques pour montrer à quel point ils sont efficaces ^^).



#42 SilentScope

SilentScope

    Beginner

  • Membres
  • PipPip
  • 50 messages

Posté 06 octobre 2017 - 07:52

En parlant de toxicité l'auteur veut sûrement dire agressivité.

Oui, depuis les réseaux sociaux, les humains sont devenus plus agressifs. Il y a toujours eu une guerre sous-jacente entre la passion et la raison. Une partie des joueurs veulent que les créateurs de jeux soient raisonnables, l'autre qu'ils soient passionnés. Ces temps-ci les créateurs de jeux choisissent pour la plupart d'être raisonnables : ils rationalisent, capitalisent leurs jeux, et ne mettent pas vraiment de passion créative. Cela rend la majorité des joueurs (2 générations, ceux qui ont le pouvoir d'achat) tendus et exigeants. Les créateurs de jeux traduisent tant bien que mal cette tension et cette exigence, et au final choisissent de prendre le moins de risques possibles, ce qui à nouveau amène de la tension et de l'exigence chez les joueurs. C'est un cercle malsain que seul la passion peut briser. Amis développeurs c'est à vous de jouer.

#43 Claire.777

Claire.777

    Vétéran

  • Membres
  • PipPipPip
  • 590 messages

Posté 06 octobre 2017 - 08:59

Ni père de famille, ni branlées régulières ici. Quand je joue en multi, je joue en team / clan / whatever, comme toi. J'y reviens dans deux secondes, bouge pas.
 
 
Ok donc tu dis que je n'ai pas compris le problème, mais je suis dans l'obligation de te retourner ce constat. Si il y a besoin, pour jouer correctement, sans toxicité, de passer par des services et des communautés tierces, des LGX, G4G et autres, c'est bien qu'il y a problème avec les méthodes ordinaires. Je ne parle pas de goûts, de pseudos analyses des mouvements migratoires de communautés de joueurs multi d'un support à un autre qui soi-disant seraient empruntes de comportements et attentes différents suivant leurs goûts ou les sites qu'ils lisent : ça n'a rien à voir avec le schmiblick, et les jugements de valeur emprunts du ton de celui qui se croit investi de la bonne parole, ça ne m'intéresse pas.

Je te le répète : je ne nie pas qu'il y a de meilleures façons d'aborder le jeu multi aujourd'hui que de passer par les voies ordinaires du matchmaking. Je ne dis pas non plus que les gros joueurs compétitifs qui usent de ces plates-formes tierces pour jouer sainement comme ils l'entendent sont responsables de la toxicité. C'est TOI, et seulement TOI qui voit ce parallèle dans le texte de la chronique (ce que d'aucuns pourraient trouver révélateur, mais je ne ferai pas le raccourci). TOUT le propos c'est justement de dire qu'il ne devrait pas y avoir besoin de s'organiser autrement et de se sous-segmenter en communautés restreintes, si l'ensemble des joueurs, en multi, quel que soit le parcours, leur envies, leurs styles, pouvait jouer sans s'insulter. CQFD.

 

Je l'ai dit plus haut, mais pour moi tu mélanges deux choses qui n'ont en réalité rien à voir. D'abord parce que le goût d'une expérience ne condamne pas à en détester une autre, contrairement à ce que tu affirmes. Exemple : j'aime bien mon petit McDo autant que les grandes tables à menu du chef unique. Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas aimer, de la même façon, son petit U4 fast-food, et son Elite Dangerous quotidien par exemple (pour prendre deux jeux qui sont diamétralement opposés sur le spectre que tu décris).
Et je maintiens également que si ta vision des choses ne parvient pas à intégrer cette idée, persistant à juger à l'emporte pièce par ce biais, oui, tu as plus de chances de faire partie du problème que tu ne l'estimes.

Merci. Mais je crois que... autant parler à une porte.



#44 Hesiode28

Hesiode28

    Beginner

  • Membres
  • PipPip
  • 62 messages

Posté 06 octobre 2017 - 11:46

Ok donc tu dis que je n'ai pas compris le problème, mais je suis dans l'obligation de te retourner ce constat. Si il y a besoin, pour jouer correctement, sans toxicité, de passer par des services et des communautés tierces, des LGX, G4G et autres, c'est bien qu'il y a problème avec les méthodes ordinaires. Je ne parle pas de goûts, de pseudos analyses des mouvements migratoires de communautés de joueurs multi d'un support à un autre qui soi-disant seraient empruntes de comportements et attentes différents suivant leurs goûts ou les sites qu'ils lisent : ça n'a rien à voir avec le schmiblick, et les jugements de valeur emprunts du ton de celui qui se croit investi de la bonne parole, ça ne m'intéresse pas.
 

 

Difficile de te donner tort sur ce paragraphe.

Sur les analyses de mouvements migratoires de communautés, il s'agit juste de faits, quand t'es sur le terrain depuis 15 ans, tu vois un peu les basculements s'effectuer et les raisons qui sont rarement le choix des joueurs. SF4 et COD se jouaient sur 360, la PS4 a changé la donne, tu récupères un live merdique et une manette pas faite pour les jeux de tirs, tout à revoir en terme d'installation.

Sur les sites de compétitions, tu peux prendre l'exemple des clubs de foot, tu peux jouer en bas de chez toi avec n'importe qui mais tu peux aussi faire le choix de pratiquer ton sport dans de bonnes conditions, et tu pars t'inscrire. 

 

 

 

Je te le répète : je ne nie pas qu'il y a de meilleures façons d'aborder le jeu multi aujourd'hui que de passer par les voies ordinaires du matchmaking. Je ne dis pas non plus que les gros joueurs compétitifs qui usent de ces plates-formes tierces pour jouer sainement comme ils l'entendent sont responsables de la toxicité. C'est TOI, et seulement TOI qui voit ce parallèle dans le texte de la chronique (ce que d'aucuns pourraient trouver révélateur, mais je ne ferai pas le raccourci). TOUT le propos c'est justement de dire qu'il ne devrait pas y avoir besoin de s'organiser autrement et de se sous-segmenter en communautés restreintes, si l'ensemble des joueurs, en multi, quel que soit le parcours, leur envies, leurs styles, pouvait jouer sans s'insulter. CQFD.

 

Là aussi, je suis entièrement d'accord avec ce paragraphe, le problème est que ton article laisse entendre que les méchants sont les core gamers qui ne pensent qu'à avoir le plus frags, écraser ses adversaires et les insulter devant tant de suprématie et d'humiliation. 

Que le matchmaking soit pourri par les joueurs, je suis d'accord avec toi mais ce n'est pas explicitement écrit et tu laisses penser que ce sont les joueurs qui s'investissent qui pourrissent l'expérience de jeu.

 

 

 

Je l'ai dit plus haut, mais pour moi tu mélanges deux choses qui n'ont en réalité rien à voir. D'abord parce que le goût d'une expérience ne condamne pas à en détester une autre, contrairement à ce que tu affirmes. Exemple : j'aime bien mon petit McDo autant que les grandes tables à menu du chef unique. Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas aimer, de la même façon, son petit U4 fast-food, et son Elite Dangerous quotidien par exemple (pour prendre deux jeux qui sont diamétralement opposés sur le spectre que tu décris).
Et je maintiens également que si ta vision des choses ne parvient pas à intégrer cette idée, persistant à juger à l'emporte pièce par ce biais, oui, tu as plus de chances de faire partie du problème que tu ne l'estimes.

 

Il y a une différence entre "aimer" genre plaisir coupable et être sur un site qui met 10 à UC4, 9 à The Witcher 3 et 8 à R6S. Le premier est déjà oublié par tout le monde, même mécaniques de jeu éculés, un boss final en QTE, aucun intérêt manette en main, que le petit de 12 ans soit émerveillé pourquoi pas, mais les deux autres ont tenu les joueurs en haleine pendant des mois, le dernier proposant une richesse de gameplay sur console vraiment impressionnante. Vous faites le choix de mieux noter le truc qui se termine en 8h à se cacher derrière des cartons...

 

Pour ton exemple, tu peux retourner dans tous les sens que tu veux, tu laisses à penser que ton petit McDo est supérieur à une grande table, ça n'a aucun sens et c'est bien là le problème. Tes éditos sont souvent de qualité mais sur un site de malbouffe, difficile de redresser la barre.

Tu adaptes ta ligne édito à tes lecteurs (au final je pense que tu n'es pas concerné et que tu aimerais bien que ça change), mais ça veut dire que GB ne s'adresse pas aux joueurs mais à des consommateurs en leur mettant en tête d'affiche les jeux pop-corn sans gameplay et sans âme.

 

Ca va même plus loin puisque si l'on juge la note de FF15 sur GB, on se rapproche d'un mensonge planifié pour vendre un jeu médiocre contre rémunération, tu peux passer après tenter d'essuyer les plâtres, le petit McDo met des mandales à Jean-François Piège. 

Résultat, la toxicité dont tu parles, elle est tous les jours ici, à donner raison à des amateurs de malbouffe, qui vont pas chercher plus loin.

Tu auras 50 mecs qui défendront à la mort Avengers face au mec qui s'est donné la peine d'aller voir The Chaser, c'est la dure loi d'internet et GB en est certainement le symbole le plus fort pour les jeux vidéo.

 

Ton discours serait donc recevable si UC4 se prenait à 5 ou 6 à la limite mais que la richesse d'un jeu multi ou un jeu comme The Witcher 3 soient mieux notés, c'est un paradoxe que vous n'avez pas toujours pas résolu. Le Gameplay reste le coeur du jeu vidéo, vous avez le choix de la technique et des "grafismes", vous récoltez ce que vous semez, une communauté peu informée, qui va acheter son petit AAA parce qu'il sera mangé son 9 ou 10 sur GB.



#45 Squall93

Squall93

    Beginner

  • Premium Soutien
  • 418 messages

Posté 06 octobre 2017 - 13:06

 
Difficile de te donner tort sur ce paragraphe.
Sur les analyses de mouvements migratoires de communautés, il s'agit juste de faits, quand t'es sur le terrain depuis 15 ans, tu vois un peu les basculements s'effectuer et les raisons qui sont rarement le choix des joueurs. SF4 et COD se jouaient sur 360, la PS4 a changé la donne, tu récupères un live merdique et une manette pas faite pour les jeux de tirs, tout à revoir en terme d'installation.
Sur les sites de compétitions, tu peux prendre l'exemple des clubs de foot, tu peux jouer en bas de chez toi avec n'importe qui mais tu peux aussi faire le choix de pratiquer ton sport dans de bonnes conditions, et tu pars t'inscrire. 
 
 
Là aussi, je suis entièrement d'accord avec ce paragraphe, le problème est que ton article laisse entendre que les méchants sont les core gamers qui ne pensent qu'à avoir le plus frags, écraser ses adversaires et les insulter devant tant de suprématie et d'humiliation. 
Que le matchmaking soit pourri par les joueurs, je suis d'accord avec toi mais ce n'est pas explicitement écrit et tu laisses penser que ce sont les joueurs qui s'investissent qui pourrissent l'expérience de jeu.
 
 
Il y a une différence entre "aimer" genre plaisir coupable et être sur un site qui met 10 à UC4, 9 à The Witcher 3 et 8 à R6S. Le premier est déjà oublié par tout le monde, même mécaniques de jeu éculés, un boss final en QTE, aucun intérêt manette en main, que le petit de 12 ans soit émerveillé pourquoi pas, mais les deux autres ont tenu les joueurs en haleine pendant des mois, le dernier proposant une richesse de gameplay sur console vraiment impressionnante. Vous faites le choix de mieux noter le truc qui se termine en 8h à se cacher derrière des cartons...
 
Pour ton exemple, tu peux retourner dans tous les sens que tu veux, tu laisses à penser que ton petit McDo est supérieur à une grande table, ça n'a aucun sens et c'est bien là le problème. Tes éditos sont souvent de qualité mais sur un site de malbouffe, difficile de redresser la barre.
Tu adaptes ta ligne édito à tes lecteurs (au final je pense que tu n'es pas concerné et que tu aimerais bien que ça change), mais ça veut dire que GB ne s'adresse pas aux joueurs mais à des consommateurs en leur mettant en tête d'affiche les jeux pop-corn sans gameplay et sans âme.
 
Ca va même plus loin puisque si l'on juge la note de FF15 sur GB, on se rapproche d'un mensonge planifié pour vendre un jeu médiocre contre rémunération, tu peux passer après tenter d'essuyer les plâtres, le petit McDo met des mandales à Jean-François Piège. 
Résultat, la toxicité dont tu parles, elle est tous les jours ici, à donner raison à des amateurs de malbouffe, qui vont pas chercher plus loin.
Tu auras 50 mecs qui défendront à la mort Avengers face au mec qui s'est donné la peine d'aller voir The Chaser, c'est la dure loi d'internet et GB en est certainement le symbole le plus fort pour les jeux vidéo.
 
Ton discours serait donc recevable si UC4 se prenait à 5 ou 6 à la limite mais que la richesse d'un jeu multi ou un jeu comme The Witcher 3 soient mieux notés, c'est un paradoxe que vous n'avez pas toujours pas résolu. Le Gameplay reste le coeur du jeu vidéo, vous avez le choix de la technique et des "grafismes", vous récoltez ce que vous semez, une communauté peu informée, qui va acheter son petit AAA parce qu'il sera mangé son 9 ou 10 sur GB.


Je vois que tu mets à profit ton ban de chez Gamekult Steve.F. Toujours là avec ta pseudo vérité universelle sur le vrai gamer

#46 XNihili

XNihili

    Vétéran

  • Membres
  • PipPipPip
  • 699 messages

Posté 06 octobre 2017 - 14:06

 
Difficile de te donner tort sur ce paragraphe.
Sur les analyses de mouvements migratoires de communautés, il s'agit juste de faits, quand t'es sur le terrain depuis 15 ans, tu vois un peu les basculements s'effectuer et les raisons qui sont rarement le choix des joueurs. SF4 et COD se jouaient sur 360, la PS4 a changé la donne, tu récupères un live merdique et une manette pas faite pour les jeux de tirs, tout à revoir en terme d'installation.
Sur les sites de compétitions, tu peux prendre l'exemple des clubs de foot, tu peux jouer en bas de chez toi avec n'importe qui mais tu peux aussi faire le choix de pratiquer ton sport dans de bonnes conditions, et tu pars t'inscrire. 
 
 
Là aussi, je suis entièrement d'accord avec ce paragraphe, le problème est que ton article laisse entendre que les méchants sont les core gamers qui ne pensent qu'à avoir le plus frags, écraser ses adversaires et les insulter devant tant de suprématie et d'humiliation. 
Que le matchmaking soit pourri par les joueurs, je suis d'accord avec toi mais ce n'est pas explicitement écrit et tu laisses penser que ce sont les joueurs qui s'investissent qui pourrissent l'expérience de jeu.
 
 
Il y a une différence entre "aimer" genre plaisir coupable et être sur un site qui met 10 à UC4, 9 à The Witcher 3 et 8 à R6S. Le premier est déjà oublié par tout le monde, même mécaniques de jeu éculés, un boss final en QTE, aucun intérêt manette en main, que le petit de 12 ans soit émerveillé pourquoi pas, mais les deux autres ont tenu les joueurs en haleine pendant des mois, le dernier proposant une richesse de gameplay sur console vraiment impressionnante. Vous faites le choix de mieux noter le truc qui se termine en 8h à se cacher derrière des cartons...
 
Pour ton exemple, tu peux retourner dans tous les sens que tu veux, tu laisses à penser que ton petit McDo est supérieur à une grande table, ça n'a aucun sens et c'est bien là le problème. Tes éditos sont souvent de qualité mais sur un site de malbouffe, difficile de redresser la barre.
Tu adaptes ta ligne édito à tes lecteurs (au final je pense que tu n'es pas concerné et que tu aimerais bien que ça change), mais ça veut dire que GB ne s'adresse pas aux joueurs mais à des consommateurs en leur mettant en tête d'affiche les jeux pop-corn sans gameplay et sans âme.
 
Ca va même plus loin puisque si l'on juge la note de FF15 sur GB, on se rapproche d'un mensonge planifié pour vendre un jeu médiocre contre rémunération, tu peux passer après tenter d'essuyer les plâtres, le petit McDo met des mandales à Jean-François Piège. 
Résultat, la toxicité dont tu parles, elle est tous les jours ici, à donner raison à des amateurs de malbouffe, qui vont pas chercher plus loin.
Tu auras 50 mecs qui défendront à la mort Avengers face au mec qui s'est donné la peine d'aller voir The Chaser, c'est la dure loi d'internet et GB en est certainement le symbole le plus fort pour les jeux vidéo.
 
Ton discours serait donc recevable si UC4 se prenait à 5 ou 6 à la limite mais que la richesse d'un jeu multi ou un jeu comme The Witcher 3 soient mieux notés, c'est un paradoxe que vous n'avez pas toujours pas résolu. Le Gameplay reste le coeur du jeu vidéo, vous avez le choix de la technique et des "grafismes", vous récoltez ce que vous semez, une communauté peu informée, qui va acheter son petit AAA parce qu'il sera mangé son 9 ou 10 sur GB.

Mais pourquoi passer son temps à comparer Uncharted 4 à Witcher 3 juste à cause de la note ? Cest même pas le même type de jeu ...
Tu conchies U4 parce quaucun jeu na un scénario digne dun livre/film ? 0/10 pour tous les jeux daventure et les walking simulator ?
Tant qua comparer lincomparable, Witcher 3 na pas la richesse des simulateurs davion où on doit se farcir 50 pages de manuel avant de décoller ou des simulations dempire genre Iron heart, hein.
On voit bien que tu méprises certains genres mais tu as oublié que dans jeux vidéos il y a jeu et le seul critère qui importe cest lamusement.

#47 Pedrof

Pedrof

    Grand Ancien

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 5 942 messages

Posté 06 octobre 2017 - 15:28

Je ne suis pas un grand fan de Uncharted non plus (j'ai acheté la compil 1 à 3 mais j'ai fait que le 1) mais je comprends qu'il a objectivement des qualités qui plaisent à une certaine population qui est majoritaire.

Et je ne vois pas ce qui est agaçant, c'est normal que la presse soit représentative de son lectorat.

T'avais qu'à t'abonner à Elitisme et Master Race Magazine hein ...

 

Elitisme je voudrais bien mais ça n'existe pas :lol: c'est bien le problème.



#48 Diegane

Diegane

    Vétéran

  • Membres
  • PipPipPip
  • 933 messages

Posté 06 octobre 2017 - 17:36

Hesiode28: Tu viens d'arriver et tu commence déjà a polluer les forums avec tes pavés et fausse vérités.



#49 Claire.777

Claire.777

    Vétéran

  • Membres
  • PipPipPip
  • 590 messages

Posté 06 octobre 2017 - 18:29

On voit bien que tu méprises certains genres mais tu as oublié que dans jeux vidéos il y a jeu et le seul critère qui importe cest lamusement.

Ça me rappelle ces ados qui n'aiment pas les autres parce que "c'est trop commercial".

emoticones-msn-cheveux.gif



#50 Galak67

Galak67

    Beginner

  • Membres
  • PipPip
  • 400 messages
  • Lieu:Strasbourg
  • GamertagGalak67
  • ID Nintendo NetworkGalak67

Posté 14 novembre 2017 - 17:33

C'est un peu un constat de la société actuelle, où le connard est roi et est incité, de par les pubs/jeux TV/séries/émissions, à devenir un encore plus plus gros connard que son voisin.

Ca m'a fait ma journée ça :metal:je songe presque à en faire ma signature  :lol:

 

 

Ca va même plus loin puisque si l'on juge la note de FF15 sur GB, on se rapproche d'un mensonge planifié pour vendre un jeu médiocre contre rémunération, tu peux passer après tenter d'essuyer les plâtres, le petit McDo met des mandales à Jean-François Piège. 

Résultat, la toxicité dont tu parles, elle est tous les jours ici, à donner raison à des amateurs de malbouffe, qui vont pas chercher plus loin.

Tu auras 50 mecs qui défendront à la mort Avengers face au mec qui s'est donné la peine d'aller voir The Chaser, c'est la dure loi d'internet et GB en est certainement le symbole le plus fort pour les jeux vidéo.

 

Ton discours serait donc recevable si UC4 se prenait à 5 ou 6 à la limite mais que la richesse d'un jeu multi ou un jeu comme The Witcher 3 soient mieux notés, c'est un paradoxe que vous n'avez pas toujours pas résolu. Le Gameplay reste le coeur du jeu vidéo, vous avez le choix de la technique et des "grafismes", vous récoltez ce que vous semez, une communauté peu informée, qui va acheter son petit AAA parce qu'il sera mangé son 9 ou 10 sur GB.

En quoi donner une meilleure note à UC4 qu'à Witcher 3 est un paradoxe si on préfère les jeux pop-corn aux RPG et/ou qu'on n'a pas 100h à mettre dans un même jeu et/ou ... ? 

Dire que GB est générateur de toxicité est quand même un peu tiré par les cheveux. Leur politique est de faire tester par un rédacteur qui aime le genre ce qui semble assez logique - si je devais tester R6V je lui mettrais une sale note :yes: le but est de regarder ce que vaut ce jeu par rapport à ses concurrents du genre. Ce qui pose d'ailleurs un problème, il est assez rare qu'un test s'adresse à une personne n'ayant jamais touché à un jeu du genre, et du coup il est assez difficile d'évaluer a priori si on a une chance ou non d'accrocher en tant que newbie.

Mais sur le sujet de la toxicité, la seule chose que l'on pourrait reprocher à GB c'est de ne produire qu'un seul test, ce qui donne l'illusion d'une valeur objective au test alors qu'il est par nature subjectif du testeur. Mais il faut leur laisser qu'ils reviennent dessus (au moins pour les têtes d'affiche) en podcast où là chacun est libre de donner son avis (surtout maintenant que le temps de parole est un peu plus égalitaire... mais c'est un autre débat) et où GB émet un discours pluraliste.

 

 

On voit bien que tu méprises certains genres mais tu as oublié que dans jeux vidéos il y a jeu et le seul critère qui importe cest lamusement.

Plus exactement pour moi, la note que je mettrais à un jeu c'est pour la satisfaction de lui avoir accordé du temps plutôt qu'à autre chose chose. La source de cette satisfaction peut venir de tellement d'aspects, c'est souvent complexe diffus et intuitif. Je n'ai pas forcément d'argument mais je sais que j'ai aimé ce jeu ou au contraire que j'aurais mieux fait de passer mon chemin, que j'ai bien fait de m'accrocher, ... bref c'est totalement subjectif et c'est d'ailleurs là que je vois le fond du problème, la subjectivité.

L'individualisme proné par notre société/culture fait que le ratio de l'ego par rapport au groupe penche de plus en plus vers l'ego et qu'une fois une valeur critique atteinte, il devient difficile alors de leur (et sans doute moi aussi de temps en temps sur l'un ou l'autre sujet) faire comprendre qu'il puisse y avoir d'autres points de vue que le leur. L'ego prend tellement de place que contredire c'est remettre en cause la vision de la réalité, c'est donc réveiller une agressivité aussi irrationnelle que profonde. Autant je suis d'accord avec l'argument de l'éducation qui doit permettre à un enfant de se rendre compte qu'il n'est pas le centre du monde qu'il doit composer avec ce qui gravite autour de lui et je suis d'accord que depuis quelques générations ce travail n'est plus forcément fait laissant l'ego de l'enfant se surdévelopper et se surexprimer plus tard. Mais sur la question de l'âge j'ai bien peur d'être d'accord avec le poète : le temps ne fait rien à l'affaire - d'ailleurs des gens de 36 ans n'arrivent visiblement pas à comprendre qu'il est tout autant honorable d'aimer jouer à Candy crush qu'à FF15 qu'à R6V qu'à Clash Royal qu'à .... :ninja: du moment qu'on est heureux d'y avoir consacré de son temps.

 

Le mot de la fin pour Rahan (en espérant que tu lises ce commentaire un peu tardif) : que ça fait du bien de te relire par ici  :D  le côté positif c'est de lire tes articles pertinents, documentés et avec une prise de recul sur le sujet quel qu'il soit. Juste bravo.

Le côté négatif c'est le contraste avec le reste du site, surtout concernant la prise de recul quasi inexistante sur GB. Ca donne un peu l'impression d'un article de mediapart au milieu de 20minutes. Mais voyons le verre à moitié plein, au moins on a le plaisir de te lire :thumbup:






2 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 2 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)