>
>
Gamers, vous en prenez plein les yeux

Gamers, vous en prenez plein les yeux

Par La Rédaction - publié le
Image

Il y a quelques jours, nous vous avons soumis un sondage concernant les maux, en rapport vos habitudes de consommation de supports numériques, qui vous touchaient. Plus de la moitié d'entre vous a reconnu être victime de fatigue visuelle et/ou de picotement des yeux. L'organe de la vue est en effet le plus susceptible de de trinquer à cause de notre environnement lumineux et notre consommation (excessive) de lucarnes rétro-éclairées.

Notamment pour nous, les joueurs, qui pouvons être amenés à pratiquer sur de longues sessions, parfois sans pause, les problèmes sont réels. Les reportages et études tombent. Les consciences sont interpellées. Et les solutions pour soulager nos petits yeux fragiles existent.

C'est un fait : nos vies sont saturées de lumières artificielles et d'écrans. Voilà quelques mois, une étude IPSOS menée en France, au Brésil, en Chine et aux Etats-Unis pour le fabricant de verres Essilor révélait des populations littéralement accro aux différents terminaux, passant en moyenne 6 heure par jour devant un écran, et qui, à 95 %, en ressentait les effets négatifs sur la vision et la posture.

Nos globes oculaires sont effectivement les première victimes de nos habitudes de consommation d'écrans en tout genre. Et forcément, les gamers les plus assidus qui peuvent passer des journées entières sur un PC, face à un téléviseur un smartphone et une tablette (quand ils ne passent pas de l'un à l'autre) ne sont pas à l'abri de certaines agressions.

Sec and the City

D'abord la sécheresse oculaire. Vous l'ignorez peut-être, mais lorsque l'on passe du temps concentré devant un écran, rarement à une distance et sur un délai raisonnables, on a tendance à cligner 4 à 5 fois moins des yeux qu'en temps normal. Ce qui peut provoquer un certain inconfort avec l'usage, comme des sensations de picotement, de brûlure ou de corps étranger. Un problème pour lequel on peut agir sans trop de problème en n'oubliant pas, comme on se lève de son bureau pour éviter les souci d'engourdissement et de posture, de détourner son regarde quelques minutes. Un autre problème souligné plus récemment commence à susciter l'attention. Il s'agit de la lumière bleue. 

Ce cauchemar bleu

La lumière blanche, émise notamment par le soleil, constitue un spectre élécromagnétique. Trois "familles" s'y distinguent : les rayons ultraviolets, la lumière visible et les infrarouges. Le spectre visible est ce que l'oeil humain perçoit, des couleurs allant du bleu (fréquence de 400nm) au rouge (fréquence de 700nm). Ce qu'on appelle lumière bleue, hautement énergétique, se situe entre 380nm et 500nm. Elle fait partie intégrante de la lumière visible. Elle est diffusée en quantité très importante par les LED. Ces diodes électroluminescentes qui consomment moins et ont remplacé nos ampoules à incandescence traditionnelles sont partout : dans les éclairages domestiques et publics, et surtout dans nos écrans de télévision, d'ordinateur, de smartphones et de tablettes. Nous sommes fortement exposés à ces ondes comprises entre 415 et 455 nanomètres dont la toxicité est à prendre au sérieux.

Oeil pour oeil

La lumière bleue de ces sources artificielles qu'il nous arrive de fixer des heures durant peut affecter le cristallin et la rétine. Elle ne serait pas étrangère à l'aggravation de la DMLA, dégénérescence maculaire liée à l'âge, première cause de cécité dans les pays industrialisés. Et, comme le révèle ce reportage diffusé sur France 2 en 2014, l'horloge biologique peut en prendre un vilain coup. La sécrétion de mélatonine, une hormone impliquée dans le sommeil est fortement perturbée par l'excès de lumière bleue que notre cerveau a tendance à interpréter comme celle du soleil.



Rien que pour vos yeux ?

Les personnes qui, pour le jeu comme le travail, passent un nombre d'heures par jour conséquent devant un écran voire plusieurs ont aujourd'hui différentes possibilités de ménager leurs mirettes. En commençant par faire attention à luminosité ambiante qui doit être suffisante. Mais pas que.

On trouve des offres de films/ filtres à appliquer et certains constructeurs comme Philips, qui propose une technologie baptisée SoftBlue, ou Asus, avec son EyeCare, visent à réduire l'émanation de lumière bleue sur  moniteurs et écrans. Certains OS proposent même de rendre l'image plus chaleureuse lorsque la nuit est établie. Des applications comme f.lux (PC, Mac, iPhone/iPad) ou Twilight (Android) adoucissent l'image en s'adaptant à la lumière ambiante.  

Comme vous pouvez le voir dans le reportage ci-dessus, l'un des sujets de l'expérience se voit offert une paire de lunettes teintées filtrant les rayons bleus de sa tablette. Ces lunettes spéciales, assez répandues au Japon et qu'on peut voir sur le nez de nombreux pro-gamers lors des compétitions e-sport commencent à faire leur chemin dans notre pays. De nombreuses marques dont le géant du verre ophtalmique Essilor, Edie & WatsonVC Eyewear, Blueberry, l'Usine à Lunettes, Eye Blue ou encore LDLC proposent leur solutions.. Certaines surfent sur l'idée que ce genre d'accessoire est avant tout destiné aux joueurs comme NoScope ou Steichen Optics. L'une d'elles, Gunnar Optiks se distingue comme pionnière, ce qui lui donne, selon Xavier Reliat, fondateur de la société marseillaise Custom Arena qui la distribue en France, "une réelle légitimité".

Un filtre à 70%

L'entreprise américaine spécialisée dans les lunettes protectrices, à laquelle des joueurs réputés (en France, par exemple, Gotaga, pro de Call of Duty de l'équipe Vitality) se sont associés, partenaire de la Major League Gaming, existe en effet depuis 2007. Après que Jennifer Michelsen a appris que son mari était victime de problèmes oculaires et de maux de tête à répétition à force de rester rivé face à son écran, elle décide de prendre les choses en mains. Elle s'associe a Joe Croft, ancien employé d'Oakley, pour produire des lunettes qui réduisent l'éblouissement et permettent d'améliorer le confort et l'endurance visuelle des personnes surexposées à ces sources de lumière bleue.

Ces lunettes trouvables en ligne et aussi chez un certain nombre d'opticiens, qui s'y intéressent de plus en plus, sont très reconnaissables. D'abord par la couleur des leurs verres. C'est cette teinte ambrée qui fait la différence. Avec ces modèles qui font voir la vie en jaune, parfois associés à des marques telles que Razer ou le encore le jeu Heroes of the Storm, la lumière bleue est filtrée à 70%. Une gamme dite Crystalline, est proposée pour ceux pour qui la colorimétrie importe comme les graphistes. Mais elle ne retiendra que 20 % des rayons agressifs. L'autre aspect important vient du dessin-même des binocles : légèrement galbées, elles permettent de ne pas avoir trop d'air qui passe alors qu'on cligne moins des yeux. La parade à la sécheresse oculaire. Peut-on appliquer ceci à nos lunettes de vue ? A en croire Xavier Reliat, "les ophtalmos commencent à prescrire des lunettes pour ordinateurs". Chez la marque, des modèles autour de 290 euros (mais avec prise en charge de la mutuelle) - tandis que sans correction , on démarre à 79 euros environ- sont proposés et peuvent être essayés chez les points optiques partenaires pour avoir des données comme l'écart pupillaire, difficile à assurer en commandant en ligne. Pas de surclips prévus ? "On me le demande souvent, je fais remonter aux Etats-Unis. Ils sont surpris, ce n'est pas dans les habitudes américaines."

Efficacité prouvée ?

Reste à démonter l'efficacité. Des enquêtes tendent à la prouver. "En 2010, Gunnar en a réalisé une portant sur plusieurs centaines de personnes passant entre 4 et 7 heures par jour devant des écrans. Avec ou sans Gunnar, qu'est-ce que ça apporté ? 90% d'entre eux ont confirmé avoir moins de sécheresse oculaire. Concernant la fatigue, grâce à l'effet zoom, 0,2 dioptries, la tension est moins présente, ça soulage le muscle ciliaire." L'étude n'a pas été réalisée en France, ce qu'il compte faire en 2016, car c'est encore le mieux pour continuer à convaincre davantage, notamment les entreprises qui ne songent pas forcément à cette donnée. "La plupart pensent aux postures, à l'ergonomie du bureau. Mais pas aux écrans. Il n'y a pas de budget pour. C'est encore un peu trop de l'ordre de la démarche individuelle." En tout cas, il nous l'assure : parmi la clientèle, composée à 70% de gamers, les retours sont bons. A condition de ne pas oublier qu'on ne remarque pas de différence en 5 minutes. Il faut quelques jours pour en saisir pleinement les bienfaits.

Les mises en garde étant de plus en plus nombreuses et à prendre avec le plus grand sérieux, il est certain que les solutions proposées actuellement vont devoir être envisagées avec sérieux, y compris si on pense n'avoir aucun problème de vue. Surtout pour les plus jeunes qui vont vivre exposés pendant très longtemps. A moins qu'on commence, déjà, par se montrer raisonnables en décollant son nez des écrans. Pourquoi pas pour aller jouer avec les escargots et les papillons

Au passage, si vous avez vous-mêmes des astuces, des conseils pour moins se fatiguer les yeux, n'hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires ci-dessous.


Vous aimez le nouveau visage de Gameblog ? 
Soutenez directement et concrètement la rédaction 
en devenant membre Premium et aidez-nous à vous proposer un meilleur Gameblog... 

La rédaction vous recommande

Top ventes

Pack Fnac Console Microsoft Xbox One S 5…
Neuf : 279,00 €
Console Nintendo Classic Mini Super Nint…
Neuf : 94,99 €
Super Mario Odyssey Nintendo Switch
Nintendo Switch
Neuf : 44,99 €
Console Nintendo Switch noire avec manet…
Neuf : 328,99 €
Pack Console Microsoft Xbox One X 1 To N…
Neuf : 499,00 €
Gran Turismo Sport PS4 + Manette sans fi…
PlayStation 4
Neuf : 89,99 €
FIFA 18 PS4
PlayStation 4
Neuf : 53,88 €
Console Nintendo Switch Rouge + Code de …
Neuf : 349,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 398,90 €
Assassin's Creed Origins PS4
PlayStation 4
Neuf : 59,99 €
Gran Turismo Sport PS4
PlayStation 4
Neuf : 55,89 €
La Terre du Milieu L?Ombre de la Guerre …
PlayStation 4
Neuf : 52,55 €
Console Microsoft Xbox One X Project Sco…
Neuf : 0,00 €
Occasion : 807,29 €
Pack Console Sony PS4 Pro 1 To Noire + F…
Neuf : 419,00 €
Console Nintendo Switch avec une paire d…
Neuf : 329,89 €
4 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (4)