>
>
Retour vers le Futur a 30 ans : ses pires et meilleurs jeux vidéo

Retour vers le Futur a 30 ans : ses pires et meilleurs jeux vidéo

Par Romain Mahut - publié le
Image

Bien heureusement pour les fans de la trilogie imaginée par Bob Gale et Robert Zemeckis, les adaptations vidéoludiques de cette dernière ne sont pas toutes bonnes pour la poubelle. Si les aventures de Marty McFly et Doc Brown n'ont pas encore eu le droit au jeu vidéo parfait, certains titres méritent tout de même l'attention des fans. Voici une sélection de plusieurs d'entre eux. 

Super Back to the Future (Super Famicom, 1993)

Au Japon, Retour vers le Futur a toujours joui d'une popularité toute particulière. Preuve en est, Retour vers le Futur II a eu droit à une adaptation sur Super Nintendo qui n'a jamais franchi des frontières japonaises. Sorti en juillet 1993, Super Back to the Future II est un jeu de plates-formes très coloré qui raconte à sa manière l'histoire du deuxième film de la trilogie. En plus d'être jouable, un luxe pour une adaptation de Retour vers le Futur sortie à l'époque des consoles 8 et 16-bit, le titre de Toshiba EMI bénéficie de sympathiques graphismes de type "Super Deformed" (avec des personnages aux grosses têtes).

Et ce n'est pas tout. Le jeu permet également d'écouter, entre autres, une version chiptune très réussie du thème musical de Retour vers le Futur. Le principal problème de cette adaptation pour les nostalgiques et les collectionneurs ? Sa rareté. En effet, un rapide tour sur eBay indique qu'une version complète de Super Back to the Future II vaut entre 250 et 400 euros. Et ça, quand on a un budget serré, c'est pas l'pied !

Back to the Future : The Game (Multi, 2010)

En pleine croissance après ses premiers succès, Telltale Games signe avec Universal un accord permettant au développeur américain d'adapter en jeux épisodiques deux de ses plus célèbres licences : Jurassic Park et Retour vers le Futur. Écrit par Telltale Games avec la collaboration de Bob Gale, le co-créateur et co-auteur des trois films, Back to the Future : The Game est ce qui se rapproche le plus d'un quatrième film Retour vers le Futur. Dans ce jeu épisodique, qui commence sept mois après la fin de Retour vers le Futur III, Marty McFly doit tout d'abord venir en aide à un Doc Brown emprisonné en 1931 avant de devoir rétablir le cours normal des choses en visitant diverses époques (une version alternative de 1986, 1876, etc.). 

À noter que s'il a fait appel à des imitateurs (convaincants) pour réaliser les voix de Marty McFly et du jeune Emmett Brown, Christopher Lloyd et Michael J. Fox ont eux aussi participé au doublage du jeu. Lloyd prête en effet sa voix à la version âgée du Doc tandis que Michael J. Fox incarne brièvement un ancêtre de Marty ainsi qu'une version futuriste du héros de la trilogie. Et dans la version du jeu récemment sortie sur PS4 et Xbox One, Tom Wilson, l'interprète de Biff Tannen dans les films, a réenregistré les voix de son personnage et de ses ancêtres (dans la version originale du jeu, Biff et sa famille étaient eux aussi joués par un imitateur). 

Si l'expérience est dans l'ensemble satisfaisante, deux regrets subsistent tout de même après avoir joué à Back to the Future : The Game. Le premier est que le jeu n'a jamais eu le droit à un doublage en Français. Le second est que l'ouverture sur une saison 2 teasée à la fin du cinquième épisode n'a jamais mené à rien. Et vu comment se termine ce cinquième épisode, l'envie de découvrir ce qui se passe ensuite est forte.

LEGO Dimensions (Multi, 2015)

Avec LEGO Dimensions, Warner Bros. vise ne vise pas que les enfants. Et pour attirer une partie des joueurs "nostalgeek," l'éditeur américain a décidé d'utiliser la licence Retour vers le Futur. D'un côté, les joueurs ont la possibilité de traverser un niveau de l'histoire principale dans lequel les héros du jeu sont transportés vers le Hill Valley de 1885, lieu où ils croisent bien évidemment Marty et le Doc (doublés en VO par Michael J. Fox et Christopher Lloyd, et en VF par leurs voix officielles, ce qui est un énorme point fort), ainsi que d'autres personnages de Retour vers le Futur III.

Si ce niveau est quelques peu décevant en raison de la présence trop limitée du Doc et de Marty, difficile de ne pas sourire en entendant Doubleback de ZZ Top en arrivant avec Batman et Gandalf dans le Hill Valley de 1885 et en découvrant les différentes références à la trilogie disséminée dans le niveau. De plus, la possession des figurines de Marty et du Doc donne la possibilité de traverser la campagne principale en les incarnant. Cela permet de débloquer divers éléments cachés du jeu, et surtout, de les entendre interagir avec les autres personnages du jeu.

En parallèle à ça, les joueurs ont la possibilité de se procurer le Pack Niveau Retour vers le Futur et ce dernier est plus convaincant. Ce dernier permet de traverser un niveau spécial qui réinterprète en accéléré le premier film. Mais ce n'est pas tout. Ce pack ouvre également les portes du monde ouvert Retour vers le Futur. Ce dernier donne accès à trois versions de Hill Valley (1885, 1985, et 2015) toutes trois bourrées de quêtes et de références. Une des quêtes demande par exemple au joueur de sauver Marty McFly Jr des griffes de Griff Tannen (répétition totalement voulue et assumée) et son gang  en 2015. Et de toute façon, faire un tour dans le centre ville de Hill Valley au son de The Power of Love, ça n'a pas de prix (pour un fan).  

Alors oui, LEGO Dimensions n'est pas un jeu Retour vers le Futur à proprement parler. Mais le contenu lié à la trilogie d'Universal dans LEGO Dimensions est tel que ce dernier mérite d'être considéré comme jeu vidéo RVLF. 

11 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (11)