>
>
Metal Gear Solid fête ses 15 ans en France : retour sur un jeu culte

Metal Gear Solid fête ses 15 ans en France : retour sur un jeu culte

Par Rami Bououd - publié le
Image

 

Que vous ayez joué à MGS, ou pas, voici 5 séquences cultes qui comptent dans une vie de joueur. Nous aurions évidemment pu en choisir d'autres, alors vous aussi, n'hésitez pas à nous dire dans le forum celles qui vous ont le plus marquées...

1. Snake entre en scène

Souvenez-vous de cette scène d'ouverture... Au loin, un sous-marin s'approche, le commandant Campbell effectue le briefing de la mission. Solid Snake est prêt à intervenir. Notre héros arrive sur place et découvre la base... nous voilà dans "Metal Gear Solid". Un choc pour l'époque... et honnêtement, encore aujourd'hui !

 

2. Quelle est la fréquence de Meryl ?

Dans les premiers instants de sa mission, Solid Snake doit contacter la nièce de Roy Campbell alias Meryl ! Mais comment la contacter ? Rien de plus simple, Campbell vous indique qu'il suffit de regarder "derrière la boîte du CD". Et vous pouviez chercher dans le jeu, longtemps. Car en fait il s'agissait de l'arrière de la "vraie" boîte... du jeu ! Malin non ? 

 

3. Psycho Mantis entre en scène !

L'un des boss les plus célèbres de l'histoire jeu vidéo est bien entendu Psycho Mantis, roi de l'explosion du 4ème mur. Ce dernier donne du fil à retordre à Snake, lisant dans les pensées (il scanne votre Memory Card), contrôlant le joueur (il fait vibrer votre manette) et anticipant les mouvements de ce dernier. Comment réussir à le toucher ? Il suffisait de débrancher sa manette et la placer sur le port 2 de la console ! Inédit !

 

4. Sniper Wolf, tu me fends le coeur

Autre boss culte : Sniper Wolf, la snipeuse que Snake devra combattre au péril de sa vie. Il s'agit là d'un duel aussi haletant que passionnant... qui connaîtra une conclusion des plus poignantes. C'est aussi ça MGS.

 

5. L'affrontement final

Tout se termine ici avec l'affrontement final entre Solid Snake et Liquid Snake. Deux facettes d'un même projet, celui des Enfants Terribles. Une séquence symptomatique du style de Hideo Kojima. Avant l'action, un long discours pose les enjeux et place des jalons pour les prochains épisodes. Un combat fratricide entré au panthéon de la série. 

La rédaction vous recommande

28 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (28)