>
>
L'ère du jeu vidéo spectacle

L'ère du jeu vidéo spectacle

Jouer et regarder jouer : interview avec DICE
Par Erwan Lafleuriel - publié le
Image

Est-ce une raison suffisante pour rendre les jeux plus spectaculaires et offrir à la communauté des occasions d'en mettre plein la vue ? Quand DICE développe l'idée de Levolution, c'est vraiment pour le gameplay ou pour rendre son jeu Battlefield hollywoodien ? Quand Titanfall parsème ses cartes multi de bots qui ne sont là, à première vue, que pour se faire dézinguer, n'est-ce pas pour garder éveillés autant le joueur que le spectateur ? D'une manière générale, la réponse officielle reste la même : on cherche à faire un bon jeu, le reste vient ensuite. Lisez ce que nous Ben Brode, directeur technique sur Hearthstone :

Le meilleur moyen de faire un jeu qui attire les gens, c'est de faire le meilleur jeu possible. Faire un jeu que nous voulons jouer, qui nous passionne. Et si l'équipe peut faire ça, alors peut être cette passion sera contagieuse et gagnera la communauté. Et pour l'instant ça marche. On se contente de réfléchir au truc le plus excitant qu'on puisse faire, à l'effet de sort le plus cool, aux cartes les plus intéressantes. Et la communauté y répond.

 


Il faut aussi de bon gros ego pour commenter avec talent un titre comme Hearthstone. Quelques stars suffisent à faire monter la sauce sur un jeu. 

C'est pas bête...

Il est vrai que développer un bon jeu avant tout est important. Et parfois ça ne suffit même pas. Que devient Shootmania de Nadeo et Ubi ? Un bon concept, mais viser la communauté eSport n'est peut être pas une bonne idée. Il faut apparemment laisser les joueurs adopter le jeu et en faire un support Pro. Nadeo a réfléchi et tenté de rendre le jeu plus dynamique et visuellement attrayant avec ses mises à jour. Shootmania est joué, mais avouez qu'on ne le voit pas apparaître très souvent sur nos réseaux sociaux de gamers...

La faute au marketing ?

Vous ne me ferez pas croire que le marketing n'a pas remarqué l'impact viral de la vidéo aux mains de la communauté. Que cela ait une influence, même minime, sur le développement d'un jeu, personnellement j'y crois. Le fait est que pour le coup, les deux vont main dans la main sans que ça ne pose trop de problèmes. Pour de nombreux jeux ayant déjà maîtrisé leur gameplay plusieurs opus auparavant, l'ajout "d'eye candy" n'a rien de désagréable, surtout pour des jeux multi. Dans un jeu solo comme Skyrim, on aimerait aussi des améliorations d'IA, mais bon... ça viendra peut être un jour.

Pour l'instant, c'est surtout la communauté qui s'évertue elle-même à rajouter du spectacle dans la série The Elder Scroll avec de nombreux mods en tout genre, mais qui sait ce que Bethesda nous prépare pour le prochain (quand ils en auront fini avec leur MMO). Si la plupart des éditeurs laissent faire les joueurs pour l'instant, s'occupant de relayer les vidéos les plus réussies (et les plus politiquement correctes pour leur image), nul doute qu'il faudra se pencher sur les aide à la création et sa stimulation.  


Levolution : amélioration de gameplay ET outil marketing ?

Faire contre gros bug bon coeur

Avec les fonctions sociales des nouvelles consoles et l'accroissement du public passif pour toute sorte de jeux vidéo, quel que soit le support, il est totalement impossible que le développement ne soit pas impacté d'une manière ou d'une autre. Il faut à présent créer des jeux pour les joueurs et ceux qui les regardent, afin de capter leur attention et les attirer. Il faut être sur le devant de la scène et impressionner une communauté qui a de plus en plus de choix et un temps de jeu toujours autant limité. Montages, skillshots, streaming, compétitions commentées, tout cela contribue au succès d'un jeu sur le long terme, même les défauts, bugs marrants et autres délires !

Maintenant vous avez un nouveau jeu : repérer dans chaque nouveau produit ce qui a été développé pour faciliter le travail de la communauté ! À part le fait qu'on nous ne propose presque plus que des mondes ouverts, bien entendu, propice à la découverte, à l'exploration, aux expériences individuelles et donc au partage de celles-ci. Mais vous au fait, vous êtes plutôt acteur ou spectateur ? Twitch, Shadowplay, Youtube, Share, Upload Studio... Vous êtes prêts à nous montrer vos skills, humm ?

 

Ne manquez pas prochainement sur Gameblog notre interview avec Julien Wera, senior product manager chez DICE, à propos des relations entre Battlefield et sa communauté.

11 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (11)