>
>
De GTA à GTA V : l'énorme rétrospective

De GTA à GTA V : l'énorme rétrospective

No limit
Par Yann Bernard - publié le
Image

Grand Theft Auto III

  • Lancé en octobre 2001 sur PS2, puis sur PC et Xbox les années suivantes
  • 17,32 millions d'exemplaires écoulés

Le pitch : Alors qu'il croyait avoir réussi le casse de sa vie, Claude se fait tirer dans le dos par sa complice Catalina, et coffrer par la police. Heureusement, une embuscade lors de son transfert en prison lui permet de s'échapper, et signe le début d'une cavale vengeresse au sein de la pègre de Liberty City, en particulier au service de la famille Leone.

Tandis que David Jones s'en va explorer d'autres univers ouverts, l'équipe à l'origine de Space Station Silicon Valley est chargée de rebâtir celui de Grand Theft Auto en trois dimensions, un travail titanesque sur tous les plans. Mais quand Sam Houser découvre la scène d'un vol de voiture présentée à la troisième personne, il sait déjà que la saga va prendre ainsi une nouvelle envergure. Les problèmes de maniabilité ne sont pas réglés pour autant, notamment pour la visée à pied ou au volant, et ce malgré la présence d'angles de caméra alternatifs. Ce point de vue rapproché permet toutefois de s'immerger pleinement dans cette cité qui ressemble au New York contemporain, de la regarder changer de visage selon l'heure ou la météo, de goûter à son atmosphère jazzy et de se livrer à de multiples activités. Il y a bien sûr la recherche d'endroits pour réaliser des sauts uniques, s'adonner à des embardées tout terrain, sans oublier le très lucratif trafic de véhicules volés. Évidemment, l'argent et l'obtention de certains bonus tel qu'un surcroît de santé motivent aussi les autres occupations, étonnamment altruistes d'ailleurs. On peut ainsi transporter des blessés, aller éteindre des incendies ou même éliminer des malfrats au volant de véhicules aux comportements plus crédibles que par le passé. Ces tâches supposent néanmoins "d'emprunter" les carrosses correspondants (ambulance, camion de pompier et voiture de police), que l'on a la possibilité de stocker dans son garage. Les planques servent non seulement à sauvegarder et à récupérer des forces, mais surtout de points d'attache qui permettent de s'approprier ce monde, au travers de la possession des voitures.

Pour vivre vieux, vivons planqués

Si les limitations techniques expliquent en grande partie l'abandon de la facette multi joueur, cette expérience semble faite pour être vécue en solo, surtout qu'entre deux virées revigorantes avec des prostituées, il ne faut pas oublier que GTA III a également une histoire à raconter. Celle-ci s'inspire clairement du film Les Affranchis, mais en dépit de dialogues parfois tout aussi inspirés (mention spéciale à la prestation chirurgicale de Kyle MacLachlan pour le doublage de Donald Love), la mise en scène et les personnages restent naturellement moins élaborés que dans l'oeuvre de Martin Scorcese, a fortiori avec un héros désespérément muet. Cela dit, on a tout intérêt à remplir les missions principales, car c'est le seul moyen d'accéder à l'ensemble de la ville, qui se compose de trois îles reliées par des ponts. En effet, des travaux empêchent de les emprunter dans un premier temps, et comme Claude ne sait toujours pas nager, les étendues d'eau jouent encore le rôle de barrières artificielles. Ce principe laisse le temps de découvrir les lieux petit à petit, en cherchant les colis cachés, et de se plonger totalement dans l'ambiance par le biais des morceaux diffusés à la radio. La bande son rassemble de multiples influences, du Rock au Hip-Hop en passant par la musique classique, qui engendrent un contraste parfois fascinant avec ce spectacle. En outre, une station est intégralement consacrée aux talk-shows, afin de développer le ton satirique de la saga. Quant à la bien nommée Flashback 95.6, elle reprend à la lettre les morceaux de Scarface, soulignant ainsi l'influence du film de Brian de Palma sur GTA III, et sur le volet suivant...

L'anecdote : Il est théoriquement impossible de voler dans GTA III, mais en dépit de ses ailes sciées, le Dodo permet de se hisser dans les airs si l'on parvient à l'apprivoiser. On peut ainsi atteindre des endroits autrement inaccessibles, en particulier une ville fantôme qui n'est autre que le décor vide de la séquence d'introduction.

La rédaction vous recommande

Top ventes

Console Nintendo Classic Mini Super Nint…
Neuf : 94,99 €
FIFA 18 PS4
PlayStation 4
Neuf : 59,99 €
Pack Console Microsoft Xbox One X 1 To N…
Neuf : 499,00 €
Console Nintendo Switch noire avec manet…
Neuf : 329,89 €
Super Mario Odyssey Nintendo Switch
Nintendo Switch
Neuf : 44,99 €
Console Nintendo Switch Rouge + Code de …
Neuf : 389,99 €
Console Nintendo Switch avec une paire d…
Neuf : 329,89 €
FIFA 18 Xbox One
Xbox One
Neuf : 59,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 398,90 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
The Legend of Zelda : Breath of the Wild…
Nintendo Switch
Neuf : 54,99 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 280,00 €
FIFA 18 Nintendo Switch
Nintendo Switch
Neuf : 51,99 €
39 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (39)