1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Dossiers du jeu vidéo
  4. >
    Les remakes de jeux vidéo rêvés par Gameblog

Les remakes de jeux vidéo rêvés par Gameblog

La team parle du passé qu'elle voudrait présent dans ton futur
Par Gianni Molinaro - publié le
Image
wav

Les remakes de

Nico (wav)

 

Années 80

Tic et Tac : Rangers du Risque

 

Le jeu

Officiellement, le jeu développé par Capcom (qui possède les droits Disney à l'époque) sort en 1987 en arcade, et plus précisément sur Playchoice-10. Un système compatible JAMMA destiné à toutes les bonnes salles d'arcade du coin. Pour la petit anecdote c'est la société Nintendo qui crée ce système en 1983. Revenons  à notre Disney Chip'n Dale : Rescue Rangers - titre officiel et à rallonge - que j'avais déjà pu tâter en arcade, donc, mais qui atterrit, version NES, au pied de mon sapin de Noël en 1990. La grande particularité de ce jeu de plateforme était son mode coopération en direct qui rendait l'interaction entre les deux joueurs sympathiquement rythmée. Malheureusement comme de nombreux titres à licence de l'époque, le jeu disposait d'une durée de vie vraiment très courte, en à peine une heure on se rendait au boss de fin qui essayait de nous enfumer avec son cigare.

Pourquoi ?

Vous allez me dire : pourquoi un tel titre aurait besoin d'un coup de dépoussiérage ? C'est assez simple. Je pars du principe que de nombreux jeux modernes disposent de tonnes de modes de jeu online. Aujourd'hui, tout se passe en ligne. Pourquoi ne pas retourner aux bonnes vieilles méthodes, la coopération locale ? Ma démarche est la suivante : allons demander aux petits génies de Wayforward (Shantae, Mighty Switch Force, Double Dragon Neon) de nous faire un remake relançant l'intérêt du coop' local. Avec un mode deux joueurs plutôt fun, respectant les traits de la saga de Double Dragon, je pense qu'ils n'auraient aucun mal à respecter le rythme des nombreux passages de plateformes du jeu. Nous sommes nombreux à souhaiter voir une suite à Duck Tales, a priori cela ne se fera pas à cause de la fermeture du studio Junction Point et du départ de Warren Spector. Donc relançons au moins le remake de Tic et Tac.

Mon remake

Bien évidemment, de peur de me répéter, que le jeu soit en 2D, ultra bien crayonné. Dans l'esprit des derniers Disney. Quand je vois des jeux comme Muramasa ou Rayman Origins, je me dis qu'il y a moyen. On pourrait imaginer un univers gigantesque à explorer, à la manière d'un Castlevania : Symphony of the Night, où les deux joueurs pourraient évoluer ensemble. La coopération serait reine avec des phases de plateforme de folie où le timing et le die and retry seraient rois. Un remix des musiques s'impose bien évidemment. Le coté exploration devrait TELLEMENT être développé par les gars de Wayfoward. Quand je vois l'univers de Shantae, je pense qu'il est envisageable de faire de jolies choses. Vous aimez le online ? Moi oui ! Une coop en ligne pourquoi pas, chaque Ranger pourrait venir faire évoluer l'aventure à sa façon. Imaginons même un système de pions comme dans Dragon's Dogma, ou l'on enverrait nos rangers s'amuser dans l'univers d'autres joueurs et avant de les récupérer avec des compétences accrues. OK, je vous entends : trop ambitieux ?

J'aurais pu également citer : 

Zelda II : The Adventure of Link (NES), Vampire Killer, (MSX2), Castlevania II : Simon's Quest (NES), Mach Rider (NES).

Années 90

Pilotwings/Pilotwings 64

http://i2.listal.com/image/483608/600full-pilotwings-cover.jpg

Le jeu

Vous avez toujours rêvé de vous envoyer en l'air ? Nous sommes en 1990 et sort au Japon une nouvelle licence, baptisée Pilotwings, et développée par Nintendo. On y incarne un pilote que l'on va former à travers une douzaine d'épreuves aériennes. Saut en parachute, deltaplane, avion, rocket belt... Tout un ensemble d'épreuves qui vont vous donner le vertige. Quelques années plus tard, en 1996 précisément, sort sa suite sur la fameuse Nintendo 64, au lancement le 23 juin au Japon. Je suis un heureux possesseur de ce titre avec le fameux Wave Race et Mario 64. J'ai quasiment tout vendu chez moi : mes fringues, ma Super Nintendo et tous ses jeux pour me payer cette machine. Je me souviens d'un titre absolument fantastique, extrêmement riche et varié dans ses modes de jeu. Les sensations sont vraiment grisantes. Survoler les nombreux paysages de jour comme nuit et le tout en 3D me laissera un souvenir impérissable. Qui se souvient des bonus de l'homme-oiseau, très difficile à passer ?

Pourquoi ?

Il y a quelques années, en 2010, je crois, je découvre un jeu qui me décroche  littéralement la mâchoire : Just Cause 2, techniquement incroyable avec des décors plus fous les uns que les autres. Et là, le déclic, mon Dieu ! Imaginez un Pilotwings avec la technologie disponible aujourd'hui et pas cette daube sur 3DS utilisant l'ile Wuh truc. Les sensations seraient extraordinaires. Je ne sais pas pour vous, mais je ne pense pas sauter en parachute un jour. Sauf si on y va a plusieurs. Comment palier tout de même à la curiosité de cette sensation ? Créer un jeu qui puisse simuler ce genre d'expérience. Cela est-il envisageable ? Avec la technologie disponible chez les studios d'Avalanche tout est possible. Étant un amoureux de la nature, je m'imaginerais bien vadrouiller avec mon petit ULM et découvrir tous les endroits d'un territoire aussi vaste que celui de Rico.

Mon remake

J'attendrais du jeu un réalisme sans faille techniquement. Un univers cohérent ou l'on pourrait jouer en temps réel en fonction des heures et des saisons, à la manière d'un Shenmue. Que le territoire soit réellement vivant. On pourrait observer les habitants et la faune vagabonder, façon Nicolas Hulot lors de ses reportages Ushuaïesques. Peut-on imaginer plus d'activités extrêmes ? Bien sûr !!! Le saut à l'élastique, le parachute ascensionnel, le saut de Felix Baumgarnter. L'exploration devrait aussi être au coeur du soft à la manière de l'épisode 64 ou l'on devait remplir des objectifs en tant que photographe. Là idem sauf que l'on pourrait se rendre à pied où l'on veut. Effectuer des cascades en homme oiseau et filmer nos séances de gameplay, type GoPro puis ensuite envoyer ses vidéos sur Youtube, tel un sportif de l'extrême. Vous voulez réveiller le sportif qui dort au fond de chacun d'entre nous ? Allez, envoyons un courrier (ou un email, soyons fous) à Nintendo.

J'aurais pu également citer :

Blood Omen : Legacy of Kain (PlayStation).

Années 00

1080 Avalanche

http://image.jeuxvideo.com/images/gc/1/8/18wsgc0f.jpg

Le jeu

En cette période hivernale où des tonnes de neige ensevelissent nos routes, rien de tel qu'un petit retour en arrière sur le King des hors-piste, la saga 1080, bien évidemment ! Je ne  m'attarderai pas trop longtemps sur le premier 1080 snowboarding pour respecter la période de mon dernier remake souhaité, mais je vais être obligé de faire un point sur la saga. Nous sommes en 1998 et Nintendo annonce alors un jeu de snowboard qui va surprendre de part sa qualité mais aussi en termes de sensations. Le jeu remporte le prix de L'Academy of Interactive Arts Sciences pour ses nombreux atouts. Plusieurs pistes sont alors disponibles procurant une certaine adrénaline encore jamais vu jusque-là, des graphismes au top, un procédé de réalisation propre à Gilles Goddard et Colin Reed (ancien de chez Argonaut, puce FX pour le premier Starfox). Dans les grandes lignes le jeu est un succès critique mais aussi commercial. Plusieurs années après, la nouvelle console de Nintendo sort, le fameux GameCube. Techniquement plus évolué, une mise en bouche avait alors eu lieu avec le merveilleux Wave Race Blue storm au lancement. Donc il devient logique d'espérer beaucoup de la suite de 1080 Snowboarding. Cette suite est beaucoup plus complète. Plus de courses, plus de tricks, plus de musique dont certaines composées par le groupe canadien Cautherize. Et pour clore le spectacle, des courses contre des avalanches sont même possibles. Dans les modes de jeu c'est aussi la double portion, toute une tripotée de modes pour jouer à plusieurs, en ligne, en local. Esthétiquement le jeu est très bien réalisé avec des effets de particules et de vent. Ce qui m'a toujours frappé dans la saga 1080 est la sensation de vie que le jeu procure. Des particules de lumière à travers les arbres aux nombreux animaux qui te suivent le long d'un run. Cependant malgré tous ses atouts, c'est sans compter sur la concurrence avec le fameux SSX vers lequel les yeux du grand public seront rivés. Pour ce 1080 Avalanche un goût d'inachevé restera dans les esprits de ceux qui l'auront essayé.

Pourquoi ?

La WiiU vient à peine de sortir et se trouve en difficulté, manque de softs first party. Nous savons que la machine est capable de grandes choses techniquement, du moins de pouvoir rendre des univers en 3D de belle qualité à la manière de  ceux que nous avons vus avec le prochain soft de Monolith Software. Il me semble impératif de vouloir corriger le tir après le demi échec de 1080 Avalanche qui, je le répète est un excellent soft mais qui manque d'ambitions. Aujourd'hui les jeux de snowboard se font extrêmement rares, le seul disponible de façon récente est le dernier SSX sorti l'année dernière et il n'y a absolument rien de prévu ni chez les éditeurs ni chez Nintendo. Donc c'est le moment de faire quelque chose !

Mon remake

A la manière du Pilotwings précédemment, je souhaiterai un très grand domaine skiable. Un lieu cohérent, genre les Alpes ou Aspen. Un seul domaine mais réellement ouvert avec ses stations ou l'on pourrait acheter du matos différent en fonction des endroits où l'on se trouve. La possibilité de voyager en moto neige ou en racket pour aller repérer les meilleurs spots du domaine. En plus d'être un très bon snowboarder, vous êtes capable de filmer chacun de vos exploits afin de les mettre sur Youtube. Comme vous avez dû le remarquer, il y a une certaine ressemblance avec le Pilotwings plus haut. Effectivement, l'idée sera d'avoir un univers cohérent avec montagnes, plages pour pouvoir faire cohabiter les quatre licences sportives de Nintendo. Excite Bike, 1080, Wave race et Pilotwings, un domaine bien plus réaliste que l'ile Wuhu. Imaginer un monde ouvert avec la possibilité de communiquer via le Miiverse ou chacun pourrait poster ses vidéos et photos de ses derniers runs. Est-il possible de placer une part d'aventure dans un jeu de sport ? Je pense que oui. Rencontrer des surfeurs ou skieurs vous laissant sous-entendre qu'à tel ou tel endroit, il y aurait des spots secrets, des endroits inaccessibles ou la nature serait reine. Trop d'ambition pour un jeu de sport probablement, mais le rêve est le propre de notre média et aujourd'hui ni la technique ni l'imagination ne peuvent empêcher un tel jeu de sortir.

J'aurais pu également citer :

Eternal Darkness : Sanity's Requiem (GameCube), Power Stone (Dreamcast).

La rédaction vous recommande

83 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (83)