>
>
Noël 2009 : nos invités vous régalent !

Noël 2009 : nos invités vous régalent !

AHL, Raggal, Bertrand Amar, TSR, Lâm...
Par La Rédaction - publié le
Image

TSR

Le jeu vidéo comme remède à la morosité ambiante, à la sinistrose aiguë véhiculée par la crise et le tempérament au spleen qui se mêle indiciblement à l'esprit français. Pourquoi pas ? Dans cette langueur interminable que fut cette année 2009, quelques titres sont venus nous secouer, nous réveiller et nous communiquer une énergie nouvelle et bienfaitrice. Il fallait au moins ça pour ne pas céder à la tentation du désespoir. Parce que certains jeux véhiculent de good vibes, une dynamique salutaire, je me suis arrêté sur quelques titres dont le souffle épique suffit à se remettre en selle. C'est aussi ce qu'on appelle être transporté. C'est un des principes fondamentaux des bons jeux vidéo (mais aussi des films, des livres, de la musique...). Nous emmener ailleurs, un autre soi-même, tout en restant... soi-même. C'est un peu l'Aufhebung d'Hegel, la conservation de l'état en même temps que son dépassement. L'aspect philosophique de la chose tout en restant l'illustration d'un vitalisme indispensable. Une chose est sûre en tout cas, ces jeux nous ont fait, nous font et feront sacrément du bien.


Mes TOPS de 2009 :

Dragon Age Origins (Multi) :
Dragon Age Origins des créateurs des extraordinaires (et je pèse mes mots après des dizaines d'heures de jeu) Baldur's Gate aura donc été une des claques magistrales de cette année 2009. Les coyotes canadiens de BioWare ont même réussi à porter un genre typiquement PC sur console en proposant une maniabilité tout à fait valable. Une aventure colossale aux ramifications scénaristiques multiples pour une aventure qui ne devrait pas laisser l'adepte de jeu de rôle indifférent. Attention toutefois, l'histoire de cette quête est très riche, et par conséquent les dialogues sont extrêmement nombreux !

Call of Duty : Modern Warfare 2 (Multi) :
Modern Warfare 2 achève de montrer que le FPS peut aussi être un genre console. Infinity Ward fait aussi la démonstration que le genre du FPS peut se renouveler et franchir une fois de plus un palier dans l'excellence. Une expérience à vivre qui n'est pas sans faire songer à un véritable film interactif. 

Uncharted 2 : Among Thieves (PS3) :
Un jeu qui se vit comme une aventure intense et unique qui, bien plus que le premier volet, propose aussi une expérience sans précédent. Il se dégage de ce Uncharted II une vraie belle énergie, un véritable souffle épique qui ne peut pas laisser indifférent. Une réalisation magistrale, un rythme parfait, des idées de gameplay innovantes... Sans doute LE jeu auquel il faut avoir joué en 2009.

J'ai aussi aimé en 2009 :

Assassin's Creed II, Lips Number One Hits, DJ Hero.


Mon FLOP de 2009 :

Loin des déceptions de purs gamers, je retiens de cette année 2009 l'étonnante multiplication des jeux de fitness dans la veine du WiiFit de Nintendo. Certains d'avoir flairé-là le bon filon, quelques éditeurs se sont donc engouffrés dans la brèche avec plus ou moins de réussite. Parmi les nanars désastreux on évitera donc comme la peste le Jilian Michaels Fitness Ultimatum 2009. On ne pensait même pas qu'il était possible en 2009 de pondre un soft de cet acabit. Un véritable naufrage vidéoludique qui a dû faire pleurer tous ceux et toutes celles qui se sont laissés tenter par l'aguichante Jilian (et pleurer ne fait pas maigrir). Mieux valait tenter l'aventure fitness avec le EA Sports Active. Ou mieux encore : sans doute fallait-il prendre son courage à deux mains et s'inscrire dans une salle de sport.

La rédaction vous recommande

45 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (45)