>
>
DOA 6 / DOA Xtreme 3 Scarlet : Notre guide en 20 points pour bien débuter et débloquer un max de costumes !

DOA 6 / DOA Xtreme 3 Scarlet : Notre guide en 20 points pour bien débuter et débloquer un max de costumes !

Par Jonathan Bushle - publié le
Image

Deux jeux de la même série qui sortent avec un gros mois d'intervalle, ça méritait bien quelques petits conseils partagés, non ? Et ça tombe bien, puisque les deux titres peuvent être plutôt cotons à manier dans leur gameplay, très différents, et que le déverrouillage des costumes se fait au compte-goutte... Voici donc quelques lignes pour que vous vous sentiez moins perdus !

Attention, article NSFW !

S'il est bien un point que Dead or Alive 6 et Dead or Alive Xtreme 3 Scarlet ont en commun à leur lancement, c'est qu'il est très difficile de déverrouiller les costumes du jeu. Dans un Xtreme, on a l'habitude, mais dans DOA 6, au début, c'était édifiant. J'ai écris un post de blog la dessus, sans MAJ, il fallait alors plusieurs dizaines de milliers de matchs pour tout avoir ! Mais fort heureusement, un boost de pièces de costumes X100 a fait son apparition, et aveu de l'abus que ce système était, il est devenu permanent. Et maintenant, les pièces de costumes ne tombent plus aléatoirement, mais pour le personnage que vous contrôlez en priorité. Du coup, pour avoir tous les costumes de DOA6 sans manette turbo, je n'ai aucun suggestion particulière à vous faire, si ce n'est que celle de jouer, toujours, sans discontinuer. On se concentrera donc plus sur de vrais conseils. J'estime à 500 le nombre de matches en ligne qu'il faut pour tout déverrouiller. Mais il en faudra encore bien plus pour tout acheter, car oui, il faut les acheter après les avoir débloqués... Mais trêve de bavardages, voici donc nos 10 conseils pour progresser rapidement et tout déverrouiller dans DOA 6 !

1. Mettre son jeu à jour avec la dernière version, et prier pour une semaine événement avec gains d'argent multipliés par 10

Le premier costume d'une longue série
Le premier costume d'une longue série...

Comme ça, si jamais ça arrive, on pourra acheter bien plus rapidement les tenues qu'on a déjà bien galéré à déverrouiller, même avec notre bonus X100 permanent dû à la dernière mise à jour...

2. Bien choisir son personnage de départ


Une belle brochette de combattants ! 

Après tout, c'est celui avec lequel on risque de passer pas mal de temps dans les joutes en ligne. Mieux vaut en tester plusieurs, et ne pas se focaliser sur leur design. Vous vous retrouveriez, tout débutant que vous êtes, à choisir i-No dans Guilty Gear, ou Ivy dans SoulCalibur, car elles sont super sexy, mais bien trop complexes à jouer pour le commun des mortels.

Dans Dead or Alive, bonne nouvelle, presque tous les combattants sont sexy, et il existe plusieurs types de personnage : ceux qui sont spécialisés dans les choppes, d'autres dans les combos complexes, certains possèdent des stances, d'autres sont très, très rapides, avec des mouvements difficilement prévisibles, et la plupart des personnages combinent une ou deux de ces caractéristiques. A vous de voir donc, avec quel type de personnage vous êtes le plus à l'aise, et en attendant, on vous en conseille quelques-uns, assez aisés à prendre en main pour un débutant : Kasumi, Hitomi, Jan Lee, Zack, Kokoro ou encore Marie-Rose. Pour Hayabusa, Helena et Brad Wong, vous repasserez, jeunes padawans !

3. Se faire la main sur le tutoriel, et apprendre encore plus avec le mode DOA Quest

Il faut potasser les bases.

Le tutoriel que propose Dead Or Alive est très bien fait. C'est le même depuis quelques jeux déjà, et il explique absolument toutes les notions du gameplay avec exercices pratiques à la clef. Commencez par là, puis enchaînez avec le mode DOA Quest, une des forces de DOA6, qui va venir terminer votre entraînement de base en vous proposant des petits challenges à réaliser en combat et en situation, qui permettent d'acquérir de vraies notions, et pas simplement de les survoler avec un test. Et le plus beau dans tout ça, c'est que le mode DOA Quest va vous permettre de déverrouiller pas mal de costumes... On retombe donc sur nos pattes, si c'est pas beau, la vie !

4. Bien se familiariser avec le gameplay en triangle

On apprend tout en déverrouillant les costumes !

Dans DOA, en gros, ce qui compte, c'est le type de coup que vous allez placer en fonction de la réaction de votre adversaire. Le coup bat la choppe, la choppe bat la protection, et la protection bat le coup. Enfin, ça c'est juste la base. Donc si vous voyez votre adversaire se protéger, tenter la choppe. S'il vous attaque, défendez vous. Et s'il vous choppe ? Attaquez-le. Ce n'est qu'en potassant sur ces bases que l'on pourra s'améliorer.

5. Approfondir les subtilités du gameplay

S'entraîner, toujours s'entraîner...

En vérité, Dead or Alive, c'est un un peu plus compliqué qu'un bête "pierre-feuille-ciseau". Le jeu propose une profondeur certaine, avec des dizaines de subtilités, priorités ou changements d'état. En approfondissant un peu, vous verrez par exemple qu'il est parfois possible de contrer un coup avec une choppe, sous certaines conditions, ou que vos combos vont avoir des effets différents selon leur construction sur l'état de votre adversaire, rendant possible d'autre prises encore plus violentes. Aussi, d'autre moments, comme la relevée, sont cruciaux, et il faut apprendre quoi faire, et à quel moment. Rien ne sert de bourriner au-dessus d'un mec au sol, ou c'est la punition assurée ! Mieux vaut tenter une autre approche, plus calme, et pourquoi pas, tenter de contrer son adversaire s'il a l'habitude de placer une balayette haute à la relevée, en lui tendant une perche en restant à côté de lui... Toutes ces petites notions sont la clef du succès, et rien ne vaut une bonne révision du point numéro 4 pour se remettre tout cela en tête.

6. Travailler les contres, d'abord en mode 3 coups

Le timing est essentiel.

S'il est une feature de gameplay qui définit l'identité de DOA, c'est bel et bien le contre. En appuyant dans la bonne direction et sur le bouton de défense en même temps, si on a réussi à prévoir l'attaque de son adversaire, c'est le contre. Bien que ce soit lui qui attaque, c'est lui qui prend des dégâts, et pas qu'un peu !

Si vous avez du mal avec les timings, commencez déjà à vous entraîner avec le jeu en mode 3 coups, cela enlèvera l'exception du contre sur les coups de pied médians, qui doivent être bloqués en appuyant en avant, ce qui est tout sauf instinctif. Avec le mode 3 coups, on n'a que la hauteur à gérer, et on peut donc s'entraîner plus facilement aux timings de cette redoutable arme qu'est le contre en appuyant seulement en arrière. Et quand c'est bon, quand on a choppé la truc, on repasse en mode quatre coups.

7. Apprendre à jouer avec les timings et à hacher et varier le rythme de ses combos

Christie est facile à contrer... Si l'on se contente des coups de base !

Si le contre est une arme redoutable, il en est une autre qui l'est encore plus. La variation de combos. Piffer un contre, ça n'arrive pas souvent. Il faut un certain degré de lecture des coups de son adversaire pour y parvenir sans faute. Donc, si l'on arrive à varier ses combos, pied-poing, haut-bas, en combinant avec des changements dans le timing, des pauses, c'est la catastrophe assurée pour l'adversaire. Sûr de lui après un ou deux rounds, il tente le contre, mais c'est la punition, car c'était au cours d'un arrêt inhabituel dans notre combo, ce qui va permettre de l'enchaîner encore plus par la suite.

8. S'entraîner sans relâche

Le chemin vers les sommets.

Ce conseil pourrait paraître trivial, mais c'est pourtant la base. Si vous avez réussi à suivre tous les points du premier - du second, faut pas déconner - jusqu'à ce septième, et que vous les maîtrisez tous, vous êtes fins prêts pour les joutes en ligne. Le niveau y est plutôt bon, et ce depuis le lancement du jeu. Alors si ce n'est pas le cas, et que vous en êtes encore à marteler les boutons sans trop savoir ce qui se passe, je vous conseille de retourner au début de cet article, et de revoir les bases. Ou alors, de passer en seconde page de ce dossier, l'accueil y est peut-être un peu plus chaleureux.

9. Toujours accepter les revanches en ligne en classé

Et une série cassée, une ! Mais, il a gagné le match suivant...

Même si on vient de se faire défoncer par un adversaire de 3 rang supérieurs, la répétition peut être un bon exercice. On ne vous demandera pas de gagner, mais de vous améliorer. Et si c'est contre un adversaire de ce niveau, c'est encore mieux. Un match au meilleur des trois rounds, c'est long, et on peut avoir vite fait de comprendre le jeu de son ennemi, même s'il est plus doué que nous. S'ensuit alors un combat contre soi-même où l'on va tenter de parer à ses propres faiblesses en faisant évoluer son jeu, et en le rendant plus apte à réagir à n'importe quelle situation. Donc même si vous tombez sur un spammeur, pas de panique, restez concentrés, et trouvez la faille dans ses attaques : il y en a une, imparable. C'est une des marches qui mène au sommet !

10. Trouvez des groupes de joueurs pour continuer à vous entraîner

En route vers la gloire éternelle du leadearboard. 

Jouer en ligne est un peu l'essence même d'un jeu de baston, car cela permet de se mesurer au monde entier. Mais parfois, comme je l'indiquais dans le point précédent, la répétition, ça a du bon. Jouer contre les mêmes adversaires régulièrement, de préférence proches de son niveau, est un excellent moyen de s'améliorer : En effet, ces derniers vont trouver des failles dans notre façon de jouer, et il faudra encore et encore recommencer le même processus d'apprentissage pour combler ses lacunes et reprendre le dessus sur son adversaire. Et vice et versa. Vers les sommets !

Peut-être même qu'aussi, un jour, vous aurez déverrouillé tous les costumes de base du jeu.

Après avoir conquis DOA 6, il sera temps de prendre quelques vacances, vous ne trouvez pas ? Et vous savez quoi, on à aussi 10 conseils pour cela. Ça se passe sur la plage -huhu - suivante de ce dossier ---->

La rédaction vous recommande

6 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (6)