>
>
[email protected] : On a joué aux meilleurs jeux indés du line-up Xbox One, on vous dit tout !

[email protected] : On a joué aux meilleurs jeux indés du line-up Xbox One, on vous dit tout !

Par Thomas Pillon - publié le
Image

Dès que l'on commence à parler de jeu indépendant au sein de la rédaction, certaines oreilles se dressent dans un mouvement qui relèverait presque du réflexe pavlovien. Alors, lorsque Microsoft nous a réinvité à découvrir les meilleurs jeux du programme [email protected], nos reporters ne se sont évidemment pas fait prier. Du coup, comme l'année dernière, voici nos chaudes impressions venues du front !

Night Call : Le polar parisien nouvelle génération


  • Développeur : BlackMuffin et MonkeyMoon (France)
  • Date de sortie : Été 2019
  • Type d'exclu : Aucune (le jeu sortira sur PC et consoles)

Night Call, c'est quoi ? Comme nous vous l'expliquions avec une joie assez mal dissimulée lors de la Gamescom 2018, Night Call est un jeu d'enquête narratif dans lequel vous incarnez un chauffeur de taxi au passé bien mystérieux. Seul rescapé du tueur en série qui sévit à la nuit tombée dans les rues de la capitale, vous allez rapidement être gentiment contraint par la flicaille locale de participer à sa traque, que ça vous plaise ou non. 

Et du coup, c'est bien ? Pow pow pow, et comment ! Jouant ouvertement la carte du film noir en plein Paris, Night Call vous plonge dans une ambiance d'un réalisme saisissant, grâce à son esthétique noir et blanc qui accentue l'étroitesse d'un habitacle de tacos; mais aussi et surtout grâce à son écriture fine, incisive, et qui s'adaptera à vos choix de dialogues. Dès la rencontre avec le membre corrompu de la police qui menace de dévoiler votre lourd passé si vous ne collaborez pas dans la joie et la bonne humeur aux différents passagers ramassés d'un boulevard à l'autre, il se dégage de Night Call un réaliste brut, impitoyable sans jamais verser dans le trash. 

Écrit dès le départ en français (!), Night Call ne passe donc pas par la moulinette de la traduction pour dérouler sa galerie de personnages tourmentés, qui vident le temps d'une course leur sac auprès d'un chauffeur qui pourra toujours choisir de rester silencieux. Chaque conversation sera l'occasion d'aller à la pêche aux infos, histoire d'amasser suffisamment d'indices pour faire avancer l'enquête une fois la quiétude de votre studio retrouvé. Durant les quelques heures de repos accordées après chaque shift, vous pourrez faire les comptes et voir si la nuit a été rentable sur le plan financier, mais surtout prendre un peu de temps pour rassembler les éléments glanés ici et là afin de tenter de relier les nombreux points vous permettant, peut-être, de démasquer le salopard noctambule. 

ON L'ATTEND... SANS AUCUNE HÉSITATION  !
Sombre, criant de vérité, ouvert et forcément intriguant pour tout francilien qui se respecte, Night Call nous promet quelques heures d'enquêtes tout simplement passionnantes. La force de son écriture et son ambiance intimiste promettent une chasse à l'homme que l'on ne pourra sans doute pas lâcher avant d'en avoir vu le bout. Et comme la promesse de faire figurer plusieurs assassins anime toujours les lyonnais aux manettes de ce polar des temps modernes, Night Call ne sera clairement pas un simple coup d'un soir. 

Thomas Pillon

La rédaction vous recommande

4 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (4)