>
>
League of Legends : la saison régulière Européenne a pris fin

League of Legends : la saison régulière Européenne a pris fin

Par Benjamin Vanese - publié le
Image

Les League of Legends Championship Series, plus communément appelées LCS, viennent de boucler la première phase du segment printanier, la saison régulière. La région Europe a comme d'habitude réservé son lot de surprises, joie et tristesse et nous connaissons maintenant la liste des équipes qualifiées pour les Playoffs mais aussi les formations qui vont devoir refaire un stage du côté de la Challenger Series, la ligue 2 de ce circuit professionnel.


Tous les jeudis sur Gameblog, retrouvez une chronique e-sport réalisée par la Team aAa.


Faisons un arrêt sur image sur le Vieux Continent. Les SK Gaming et Fnatic finissent respectivement à la première et seconde place du classement après une saison que nous pourrions qualifier de quasi parfaite. Le recrutement opéré pas chacune des deux équipes avant le lancement du championnat s'est montré plus qu'efficace. L'arrivée de Konstantinos « Forg1ven » Tzortziou et de Hampus « Fox » Myhre a donné aux SK Gaming un nouveau souffle plus que nécessaire au regard des résultats de la saison 4. La palme revient quand même aux Fnatic qui partaient avec un sérieux désavantage en début de saison : l'équipe a changé pas moins de quatre joueurs pendant le mercato et n'avait pas les faveurs des pronostics, d'autant que les nouvelles recrues n'avaient jamais connu la compétition de haut niveau et n'avaient jamais réellement joué devant un public.

Les SK et Fnatic ne sont pas les seuls heureux en cette fin de saison

La tournée des surprises continue avec H2K -Gaming et Unicorns Of Love, deux équipes fraichement promues en LCS qui arrivent à se qualifier pour les Playoffs en employant l'art et la manière; arrivant à tenir tête aux équipes du haut de tableau. Ces deux équipes ont su surprendre leurs adversaires en imposant un style de jeu assez frais avec un choix de champions plutôt exotique et qui sortait des sentiers battus. Gambit Gaming et Copenhagen Wolves se qualifient également pour les playoffs en se hissant respectivement à la quatrième et sixième place au classement. L'équipe Russe a eu énormément de difficultés lors de la saison, se retrouvant même à la dernière place à la fin de la semaine 3. C'était sans compter sur le réveil du joueur le plus emblématique de la formation, DiamondProx qui a su rassembler ses coéquipiers derrière lui et en s'imposant comme l'un des meilleurs junglers de cette saison.

Les joueurs Gambit se sont réveillés en cours de saison.

Des déçus en veux-tu en voilà

La première déception de ce segment vient du côté Elements. Alors qu'elle était annoncée comme la "Dreamteam" de la région Europe, cette dernière a eu du mal à se maintenir en LCS pour la prochaine session des LCS. Avec une petite septième place au classement, il est d'avis que Henrik « Froggen » Hansen et ses partenaires peuvent remercier certaines équipes pour leurs contre-performances durant la saison. Les champions d'Europe de la quatrième saison se sont montrés bien pathétiques au fur et à mesure des matchs et les divers changements faits au cours de la saison n'ont pas réellement porté leurs fruits. Seule l'arrivée du Belge Mitch « Krepo » Voorspoels en tant que support a permis de limiter la casse et évité la relégation qui guettait les joueurs. Le recrutement de Rekkles au début du tournoi en remplacement de Tabzz s'est révélé être un cuisant échec.

Froggen, dépité cette saison.

Continuons le tour des fails avec la Team ROCCAT et les Giants Gaming. Présente pour la deuxième année consécutive, ROCCAT s'est montrée en dessous du niveau de jeu auquel elle nous avait habitués l'année dernière, se montrant fragile sur les différentes phases de jeu et proposant des stratégies sans saveur. Giants, équipe espagnole fraichement promue n'a jamais pu s'imposer parmi les grands, occupant le bas de tableau pendant une majeure partie de la saison. Les joueurs hispaniques ont connu quelques difficultés en début d'année, car ils n'avaient pas les moyens techniques nécessaires pour pouvoir s'entrainer et tout le monde sait qu'il est difficile de s'entrainer quand il n'y a pas d'internet... Mais cela n'explique pas totalement les piètres performances match après match d'après certains qui pointent du doigt tout simplement le niveau « moyen » des membres de la formation. ROCCAT et Giants ont encore une chance de sauver leur année : ils devront se défaire des meilleures équipes Challengers lors du tournoi de promotions pour pouvoir se retrouver en LCS pour le circuit estival.

Les MYM ont creusé leur propre tombe

Comme dans tout championnat, il y a un grand gagnant, mais aussi un grand perdant. Et à ce jeu-là c'est l'équipe MeetYourMakers qui dit au revoir aux LCS pour cette année. Il y aurait tellement à dire sur cette structure, car si elle a proposé un style de jeu totalement pauvre lors de ses matchs, elle a fait encore plus parler d'elle en dehors des champs de bataille. Pendant plus de deux mois, il n'y avait pas une semaine où la structure n'était pas au centre de rumeurs concernant des départs. Sans oublier le grand scandale qui est venu entraver la saison des joueurs. L'ancien manager de la structure n'a pas trouvé mieux que de menacer un joueur et sa famille pour que ce dernier reste au sein de la formation. Autant dire que l'ambiance était très électrique, difficile pour les joueurs de trouver la motivation nécessaire pour se surpasser. MeetYourMakers se retrouve donc relégué en Challenger Series pour le prochain segment et il serait étonnant de les revoir ensemble à l'avenir.

Le classement final de cette belle saison

La saison régulière étant terminée, les playoffs vont pouvoir prendre place. Ils se tiendront courant avril et sacreront de nouveaux champions d'Europe d'ici trois semaines.


La team aAa, pour against All authority, est née en 2000 sur Quake III. Quelques mois plus tard, elle fusionne avec Alliance (*A*) et prend le tag *aAa* qui ne la quittera plus jamais. Vainqueur d'innombrables tournois internationaux dont la Blizzcon, la Quakecon ou encore plusieurs ESWC durant ces quinze ans d'existence, la formation fait partie des équipes les plus populaires de France et d'Europe. En parallèle, en 2004, le site team-aAa.com évolue et lance une rédaction qui a depuis pour mission de traiter l'actualité e-sport quotidiennement.


Benjamin Vanese
Suivre ce rédacteur

La rédaction vous recommande

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Nintendo Classic Mini NES
Neuf : 189,18 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €