>
>
Edito #28 : une question de confort

Edito #28 : une question de confort

Les next-gen auront aussi à séduire en dehors du jeu
Par Grégory Szriftgiser - publié le
Image

Lorsqu'on se laisse aller à imaginer les forces qu'il faudrait incorporer aux prochaines consoles de salon, on en revient souvent aux traditionnelles ; un beau design, du gros hardware sous le capot, un environnement de développement bien pensé pour être aussi accessible que puissant et séduire largement les développeurs, un beau design, tous les derniers gadgets à la mode dans la manette (détection de mouvement et compagnie), etc. Mais je crois que nous serons également d'accord pour dire que plus les années passent, plus il semble que ce ne soit en général pas suffisant pour conquérir majoritairement consommateurs et développeurs de contenus dans un environnement plus concurrentiel que jamais.

Je crois ainsi que les prochaines consoles de salon auront une carte majeure à jouer pour charmer un plus large public, une carte qu'on sous-estime sans doute : celle du confort et du pratique. C'est pourtant une des forces qui ont joué, déjà, en la faveur de Microsoft ou d'Apple, et probablement un des axes grand public de communication qu'envisage aujourd'hui Nintendo pour sa Wii U.

Commençons avec les exemples passés pour mieux comprendre ce que j'entends par la carte confort : Microsoft, par exemple, et sa Xbox première génération. Certes, la console était plutôt moche et à bien des égards, plutôt mal foutue, mais il y avait une excellente idée : les câbles sécurisés pour le petit frère qui se prendrait les pieds dedans. Une idée bien entendu reprise avec la Xbox 360. Le même genre d'idée qui font du MacBook Pro sur lequel je tape cet édito, un objet nettement plus confortable que bon nombre de ses concurrents, avec son rétroéclairage auto-ajusté, son clavier qui s'allume tout seul dans le noir, son discret voyant de batterie sur le côté qui m'indique combien il m'en reste sans avoir besoin d'en consommer pour le sortir de sa veille, ou encore le voyant blanc qui pulse doucement sur le devant pour me montrer qu'il est en veille, justement, et non éteint. Mais pour revenir à la Xbox 360, le confort, c'était aussi le système de Micro-casque connecté à la manette sans-fil, disponible dans la boîte. Bien mieux que la majeure partie des oreillettes bluetooth compatibles PS3, qui font souvent mal aux oreilles tout en étant bien peu pratiques à utiliser lorsqu'il s'agit de "muter" le micro facilement ou de jouer du volume. C'était aussi le voyant bien visible, de face, indiquant à chaque joueur quel numéro il était sur les 4 grâce au quart-de-cadran vert, ou plus simplement encore ce gros bouton central pour appeler le menu de la console, d'ailleurs repris par Sony pour la PS3. Pratique, confortable. Pour la PS3, on évoquera le mange-disque, qui ajoute un côté classe tout en rendant l'insertion d'un disque plus pratique qu'avec le traditionnel tiroir, ou encore les batteries rechargeables intégrées aux manettes qui ne sont donc pas un achat supplémentaire indispensable pour qui ne veut pas claquer sa paie en piles. Du côté de la Wii U, Nintendo l'a déjà montré, la présence du second écran sur la "mablette" est un argument pour ne pas monopoliser la télé de la famille, ou permettre à deux expériences séparées de se dérouler en même temps. Un confort pour la famille. Il y a naturellement de nombreux autres exemples de ce mélange de commodité et de confort qui peuvent permettre à un produit de se différencier positivement de ses concurrents, par sa simple utilisation, et souvent par l'intermédiaire de l'ingéniosité des concepteurs. Demain, ce confort et ce côté pratique devront se développer aussi pour que la next-gen ne soit pas juste de la puissance brute en plus. Et mine de rien, la dématérialisation joue aussi sur cette carte du confort et du pratique.

Conjectures

Il y a quantité de choses qui mériteraient amélioration. Par exemple, si Microsoft a su développer un Xbox Live particulièrement bien foutu, beaucoup plus convaincant, confortable et pratique que le PSN de Sony (encore heureux rappelleront certains, puisqu'il est en grande partie payant), je trouve par exemple aberrant que la qualité des voix pendant les parties n'ait toujours pas été considérablement améliorée - et ce, d'autant plus lorsque j'utilise la même fonctionnalité sur PS Vita, sans un micro près de ma bouche, mais avec un résultat autrement plus clair et réussi. Tout autour du service en ligne, et de l'aspect communautaire du jeu vidéo, de nombreuses avancées pourront être proposées par les ingénieurs et les développeurs d'OS les plus futés. Chacune participera à faire d'une machine la plus convaincante, la plus simple à utiliser, la plus agréable à jouer. Quand on voit dans un autre registre la qualité et l'intelligence de l'écosystème Apple, et la percée de son iOS qui quoiqu'on en dise, a grandement inspiré Android et servi de base à tous les nouveaux OS tactiles d'aujourd'hui, il ne fait aucun doute que c'est sur ce terrain là aussi que les choses se jouent. La simplicité et le confort d'utilisation, la logique d'un univers, d'un produit... ses petits plus. Sony semble l'avoir déjà en partie compris avec sa PS Vita, et du côté de Microsoft, Kinect joue lui aussi déjà la carte d'un confort accru en offrant par exemple un micro surpuissant (bien plus pratique que le micro-casque), la reconnaissance vocale, etc.

Je ne peux pas ne pas imaginer que demain, tous les constructeurs se feront également la guerre sur ce terrain là. "PS4" comme "Xbox 720", ou encore la Wii U, devront en effet réunir tous les arguments pour convaincre, par-delà les jeux. Car leur coût de développement continuera probablement à limiter les initiatives d'exclusivités en dehors des studios first-party, et par conséquent, ils seront peut-être encore un peu moins différenciants qu'ils ne l'étaient à la génération précédente. Evidemment, l'important restera, d'abord et avant tout, les jeux, c'est une évidence - mais je crois que celui qui saura proposer la machine, la manette, les petits plus, les services et l'interface les plus confortables et les plus pratiques obtiendra un avantage certain auprès de consommateurs de plus en plus exigeants (mais pas forcement sur les mêmes critères lorsqu'on parle de grand public), et de moins en moins fortunés. En tout cas, j'ai hâte de voir quelles seront les bonnes idées mises en oeuvres par les uns et les autres pour nous proposer un univers repensé de A à Z pour une nouvelle ère de modernité... car ils devront nous emmener, avec ces nouvelles consoles, probablement jusqu'aux alentours de 2020, 2021.

La rédaction vous recommande

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 324,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 0,00 €
Occasion : 407,29 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Final Fantasy XV Day One Edition PS4
PlayStation 4
Neuf : 50,68 €
31 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (31)