>
>
Une fille qui aime les Geeks #12

Une fille qui aime les Geeks #12

Arthy
Par Salome - publié le
Image

Depuis quelques années, le mot "geek" est devenu un fourre-tout prétexte à de nombreux stéréotypes parmi lesquels le sempiternel homme des cavernes au cheveu gras règne en maître. Afin que le geek ne soit plus réduit à un terme tendance à la recherche de sa véritable identité, j'irai à la rencontre tout au long de cette saison de "geeks" de toutes confessions, afin d'établir au fil des interviews, un portrait (flatteur) du et de la geek moderne. Chaque semaine, retrouvez une chronique
réalisée par Salomé,
Bloggeuse et joueuse invétérée.

Arthy

Je me souviens de ce repas de famille où chaque seconde passée à table était une véritable torture, et lors duquel ma seule hâte était de monter les escaliers quatre à quatre afin de rejoindre mon ordinateur, puis Facebook, avant d'arriver enfin au temple du plaisir masochiste : Bubble Island. Ces dernières années ont été témoin d'une véritable explosion des petits jeux flash ou autre. AppStore, jeux en ligne, web-based, petits jeux au design frais et au prix défiant toute concurrence lorsqu'ils ne sont pas gratuits : ces jeux peuvent se vanter d'avoir su conquérir un public de tous âges et de toutes expériences vidéoludiques. Rencontre avec Arthy, développeur flash freelance, qui nous parle de ces nouveaux jeux à un ou deux doigts...


Présente toi !

On me connaît sous le pseudo Arthy (pseudo qui me suit depuis la grande période des demomakers sur Amiga), et je suis actuellement développeur Flash freelance dans un collectif de freelances : l'Etrange Fabrique à Annecy.

Quel est ton parcours professionnel, et tes activités ?

Déjà passionné de jeux vidéo, j'ai eu la chance de faire mon stage de fin d'étude dans l'univers du jeu vidéo chez Infogrames (ex-Atari) où j'ai travaillé comme Junior Producer pendant 10 mois sur des projets de jeux à licence (les Schtroumpfs, Les fous du volant ...).

Ça a été l'occasion de découvrir les coulisses de fabrication d'un jeu vidéo sous toutes ses coutures : ressources humaines, budgets, aspects juridiques, méthodologies de productions ...

Puis grand virage, je repasse du côté obscur de la programmation sur un tout autre support : le web. Après 5 années dans une web agency à Annecy (Megalos) j'ai pris mon envol en tant que freelance fin 2006. Et depuis je fais un peu plus de jeux flash, de R&D, et aussi de la formation, en particulier chez Mediabox mais aussi à l'école des Gobelins d'Annecy où je suis intervenant pour Flash (as3) depuis 2 ans.

Comment en es-tu arrivé à te consacrer professionnellement au flash et plus particulièrement aux jeux flash ?

Après l'épisode Infogrames (Atari), c'est un peu le hasard qui m'a conduit en Haute-Savoie où j'ai bredouillé mes premières lignes de code en flash. C'est avec Megalos que nous avons développé un catalogue d'une bonne quarantaine de mini-jeux, du simple casse-briques jusqu'à des jeux plus élaborés comme une pseudo simulation de tennis, ou une course de F1 pour Renault.

Encore maintenant j'ai beaucoup de plaisir à mettre au point des jeux flash tout en m'inspirant de mon passif de joueur.

Que penses-tu des jeux flash par rapport au marché actuel des jeux vidéo (blockbusters, jeux très travaillés graphiquement) ? Comment expliques-tu le succès des jeux flash ?

Pour avoir travaillé sur les deux marchés (consoles et web), je dirais sans grande surprise que les enjeux sont totalement différents.

A la différence d'un jeu console, un jeu web ne déploie pas autant de moyens : pas de cinématiques, pas de doublages voix, ni toute la gestion que peut engendrer la production d'un jeu vidéo de plusieurs milliers d'euros.

La réalisation d'un jeu flash peut varier de 2 jours à 1 mois en règle générale, et c'est là qu'est son atout majeur. Certains éditeurs de jeux vidéo utilisent d'ailleurs flash pour mettre au point des prototypes rapidement afin de tester les bases de gameplay d'une future production.

Grâce à cette facilité de développement, la masse de jeux flash est impressionnante, il suffit de visiter des portails comme Kongregate. Et parmi cette masse de jeux, il est alors facile d'en isoler qui deviendront des succès à grande échelle, voire même qui seront adaptés sur console un peu plus tard.

C'est le cas de « Alien Hominid » qui fût avant tout un jeu flash, porté plus tard sur PS2, XBOX et GBA.


Alien Hominid HD.

Tu ne penses pas que le succès des jeux flash est aussi surtout dû à leur accessibilité ? Pas de cérémonial d'installation, partie rapide, qui tient sur un iPhone ou entre deux friend requests sur Facebook ?

Oui c'est exactement le principe du jeu casual, on achète un jeu (0,79€ c'est pas grand chose), on y joue de temps en temps à son rythme, et une fois bien exploité, on le jette pour en prendre un autre. Le marché du jeu mobile est en tout cas basé sur ce modèle qui par extension représente une énorme masse de population. Ceci dit, le prix élevé des jeux console a probablement amené pas mal de joueurs à basculer sur les jeux rapides, mais je ne pense pas qu'ils aient délaissé pour autant leurs consoles, qui leur offrent des jeux beaucoup plus immersifs avec une expérience complètement différente. Le jeu vidéo n'est pas mort...

Quels sont les jeux qui cartonnent en ce moment ?

Je ne suis pas vraiment l'actu des jeux qui font fureur mais on a pu voir la naissance de pas mal de jeux basés sur du "tower defense" dont je ne suis pas trop fan, mais j'ai ceci dit vu passer quelques jeux qui semblent faire le buzz : Isoball3 de Gimme5games et Doodle Devil par Armorgames.

Est-ce qu'avec l'avènement des jeux flash (ou autres) faciles d'accès sur iPhone / facebook / web, tout le monde est devenu geek ? (du père de famille qui a Angry Birds sur son iPhone, à la grand mère qui joue à Zoo Keeper sur le PC que lui a offert son fils pour Noël...)

Je ne pense pas (et je ne souhaite pas) que tout le monde devienne geek.

Il est vrai que culturellement nous vivons une période étrange où le mini-jeu devient un consommable à courte durée de vie, et même si nos parents deviennent addicts à certains jeux, ce n'est jamais bien longtemps. Il ont encore un peu de chemin avant de devenir les bons geeks que nous sommes !

Est ce que les jeux à 0,79€ ou du moins les petits jeux rapides sont l'avenir du jeu vidéo ?

Comme je le disais plus haut, le modèle économique et culturel veut que les mini-jeux soient proposés à des tarifs parfois ridicules. On joue évidemment la carte du marché potentiel : en mars 2010, Apple aurait dépassé les 50 millions d'iPhone vendus. A 0,79€ le jeu, la vente potentielle est colossalement rentable, surtout si le coût de production est minimal.

Il est d'ailleurs intéressant de comparer les 2 marchés du mini jeu et du jeu vidéo car dans les 2 cas la concurrence est très féroce. Très peu réussissent à se mettre en avant si ce n'est par le biais d'une communication très adaptée.

Je ne pense pas que les mini-jeux vont suppléer les jeux consoles, les deux marchés étant complémentaires. Les éditeurs de jeux vidéo essaient eux aussi de jouer la carte du mobile en sortant des versions lite de leurs productions (on a vu débarquer FIFA et PES sur iPhone).

Tu joues à quel type de jeu ?

J'essaie de jouer un maximum sur 3 ou 4 consoles différentes afin de suivre un peu le marché, et du coup je n'ai pas vraiment de type de jeu de prédilection. Par contre je ne suis pas trop FPS, et encore moins quand il s'agit de jeux de guerre...

L'important à mon sens est l'expérience, le plaisir qu'on peut avoir à dire « j'ai fini ce jeu, c'est super ! ».

Je crois avoir dit cela à propos de Uncharted 2 pour son moteur et sa réalisation incroyable, ou God Of War 3 pour son rythme soutenu et ses combats épiques, mais aussi Ratchet & Clank pour mon côté plate-forme oldschool, ou encore LocoRoco pour son originalité...

Comment est née ta passion du jeu ?

Je fais partie de ces chanceux qui ont grandi de très près avec le jeu vidéo.

Très tôt j'ai eu un TO7/70, celui avec le crayon optique et le clavier à gomme (oui, j'ai des cheveux blancs). Mais le jeu vidéo reste encore le meilleur moyen de mettre en pratique un langage. C'est ainsi que j'ai programmé mon premier Pacman vers 10 ans en basic sur mon ancêtre de Thomson.

Ensuite j'ai connu la période la plus prolifique en jeux vidéo avec l'Amstrad puis l'Amiga qui ont vu naître des jeux qui restent encore des légendes à ce jour et qui inspirent encore aujourd'hui les jeux actuels.

Qu'est ce qu'un geek pour toi ? Est ce que tu en es un ?

Alors, je suis incapable de donner une définition exacte du mot « geek », je vais donc voir wikipédia qui nous dit ceci :

"Le terme geek est un anglicisme désignant une personne passionnée, parfois de manière intense, par un domaine précis"...

Malheureusement pour moi, je pense être passionné par mon travail qui s'inspire largement du monde immersif du jeu vidéo.

... Alors oui je plaide coupable, je suis un geek !

A l'approche de Noël tes coups de coeur jeux flash ou jeux vidéo console / PC ?

J'avoue ne pas avoir trop suivi l'actu jeux vidéo, j'ai commencé Castlevania sur PS3 qui me semble être de bonne facture. Sinon j'attendais avec impatience le coffret Ico / Shadow of the colossus collection qui est repoussé en 2011, tout comme The Last Guardian de la même équipe. Mais je vais me rattraper sur « The Sly Collection » qui je l'espère sera une adaptation réussie de ce très bon jeu de plateforme à 3 épisodes.

"Doodle Jump ! Pour y jouer partout, même aux toilettes !"... Au-delà du frisson de honte qui m'a parcouru la première fois que cette accroche d'un goût douteux est tombée dans mon oreille, il serait désormais difficile de fermer les yeux devant l'ampleur du marché des "petits jeux", flash ou autres. Avec près de 30 millions de téléchargements toutes plates-formes confondues, Angry Birds est devenu l'emblème frappant d'un nouveau mode de consommation du jeu vidéo. Rapide, bon marché, facile à transporter, les jeux type flash remettent au goût du jour le jeu comme effervescence divertissante et sans contrainte. Attention cependant à ne pas abuser des bonnes choses, et à privilégier de longs jeux accompagnés du confort de son canapé ou d'une chaise bien rigide de bureau, toute position assise prolongée sur le trône pouvant engendrer, comme chacun le sait, de graves crises hémorroïdaires, ce que je suis loin de pouvoir vous souhaiter en cette merveilleuse période de fêtes de fin d'année.

La rédaction vous recommande

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 338,28 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 324,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
Final Fantasy XV Day One Edition PS4
PlayStation 4
Neuf : 50,68 €
13 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (13)