La boîte à sucre de Zaza

La boîte à sucre de Zaza

Par Zaza Blog créé le 13/12/09 Mis à jour le 30/09/11 à 11h14

Mon univers de fille culturée...

Ajouter aux favoris
Signaler
Des joulies oeuvres

Alors là, mes aieux, je me lance dans un grand n'importe quoi ! Ca va pas être simple à expliquer mais en même temps ça n'a pas besoin de beaucoup d'explications !

Je voulais juste vous présenter le mouvement Dada ou Dadaïsme. Finalement le titre de l'article résume parfaitement ce petit mouvement artistique du début du XXème siècle.

Pour faire simple, c'est une mise à plat de toutes les conventions philosophiques, idéologiques, politiques et conceptuelles de l'art... Bref, un bien gros bourdel !

Le principe c'est le retour à l'enfance : essayez de vous rappeler comment vous appeliez votre monture en poil de moumoute synthétique que vous chevauchiez avec allégresse...

Votre Dada !

Ben pour certains artistes de cette époque c'était pareil. Grosso merdo c'est ce qu'on peut appeler actuellement une régression infantile !

Durant cette période (fin de première guerre mondiale et entre-deux guerre), le moral des artistes est un peu entaché par la censure, et comme ces artistes sont des sales gosses, ben ils se gênent pas pour faire des caprices !

Dans la clique, on retrouvera les deux plus turbulents Marcel Duchamp et Francis Picabia, au niveau de la littérature, c'est Louis Aragon, au niveau photo et cinoche Man Ray... J'en passe et des meilleurs. Bref, ils sont sacrément nombreux à adhérer à ce mouvement pour bien péter la tronche aux codes établis !

La nouveauté dans le bouzin c'est l'idée de génie du ready-made ! Et qui qui n'a trouvé le concept ? Je vous le donne en 1000 : mon poto Marcel Duchamps :

"Bon qu'est-ce que je vais bien pouvoir foutre de tout ce merdier que j'ai accumulé dans mon grenier ? Je peux quand même pas tout jeter bourdel... Je suis trop sensible et nostalgique...bien que vulgaire mais fleur-bleu quand même...

- (sa femme) : Ben t'as qu'à te faire des bourses en or en les refourgant à un endimanché du musée, ça nous évitera de bouffer des pates à l'eau jusqu'à la fin de nos jours !

(NDLA : les femmes participaient activement au projet Dada de l'époque, une sorte d'émancipation avant l'heure...mmm'voyez....)

- T'es futée ma bonne Suzanne ! Je vais commencer par bricoler la vieille roue de vélo sur ce tabouret pourri tout bancale, histoire de faire passer un peu la pillule, je dirais que c'est un ready-made assisté, donc un objet détourné de sa fonction avec un petit coup de mimines pour pas que ça choque trop non plus...Et hop, à nous les pepettes !"

Et hop ! le concept de l'objet devenant "objet d'art" naît, et en plus il bouge. C'est pas beau le progrès ? Ca a donné ça :

 

 

Fort de son gros piège à couillon pour amateur d'art, le Marcel n'y va pas de main morte. Il plombe l'image du musée et impose une pissotière en l'intitulant "Fontaine". Il ne signe pas de son vrai nom : il utilise un pseudonyme : R.Mutt pour ne pas assoir cette oeuvre précise sur sa notoriété d'artiste déjà célèbre du "nu descendant l'escalier" (oeuvre cubiste pour laquelle il est mondialement reconnu).

Bien évidemment, cette "fontaine" n'a jamais été exposée à l'époque parce que trop scandaleuse.

Ni une, ni deux le père Duchamps en fait la presse, s'insurge contre ces couillons d'amateurs d'art qui n'ont rien compris à son concept, et dénonce l'hypocrisie de ceux-ci.

Finalement, cette fontaine sera reproduite pour être exposée beaucoup plus tard. C'est le début de la reproduction en série qui sera plus tard réutilisée par Andy Wahrol, oui le droguay du Pop'art !

 

J'espère que vous comprenez maintenant pourquoi Marcel Duchamp est mon artiste préféré !

Tout simplement, parce qu'à mes yeux, c'est un des artistes les plus complets autant sur le plan technique que sur le plan conceptuel. Il a permis le cassage de gueule des idées préconçues que la pluspart des gens ont sur l'art : un milieu fermé, hermétique, élitiste et hautain.

Ce monsieur a remis les pendules à l'heure et a aussi permis une autre vision très ironique de sa condition d'artiste. Il a volontairement démontré que n'importe qui pouvait être artiste à la seule condition d'avoir un esprit libre de tout carcan idéologique, et que finalement, rester simple c'est la meilleure option !

Un petit Picabia pour le fun et parce que c'est jouli :

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Commentaires

Salvador Dada
Signaler
Salvador Dada
(Zürich, 1er Avril 2016)
Est-ce que vous vous êtes jamais demandés pourquoi la 'Fontaine' de Marcel Duchamp est associieé spécifiquement avec Dada - plutôt qu'avec art moderne en général? Ben, il y a une réponse simple et directe à cette question, qui est après coup même plus banale et évidente qu'on aurait pu s'imaginer. Voir ici:
https://www.exactphi...-de-duchamp.pdf
Moussif
Signaler
Moussif
Le dadaïsme c'est génial. En plus c'est vrai.
Zaza
Signaler
Zaza
Huhu je suis très fière de ma trouvaille. :)
Gundream
Signaler
Gundream
Ha ha! Pas mal! Tu as réussi à me faire lire un article sur l'art avec ton titre WTF :lol:
Zaza
Signaler
Zaza
Ben ui mais tout est dans le titre :D ! T'aurais pu au moins mettre que t'aimais avec un petit coup de pouce en l'air...
Oui j'aime la notoriété... Ben quoi ?
Neuro
Signaler
Neuro
Un brillant exposé compense le titre merdique :)
Don, c'est das le dout, mais de vais aller faire dada moi.
Zaza
Signaler
Zaza
je vous prout et je vais corriger aussi...
Lushlife_
Signaler
Lushlife_
C'est clair !
D'ailleurs, on écrit "élitiste", "plupart", "foutant", "amateur"...
Pyramid Head
Signaler
Pyramid Head
Quelle vulgarité...

Édito

Bienvenue dans le monde des chokapic, des chamalow et des tendresses...

En passant par une petite visite au musée, des chansons et musiques que j'aime bien et des livres que dedans y'a des belles images et autres trucs qui font de ma boîte à sucre un vrai ramassi de conneries...

Archives

Favoris