L'ex-vie d'un petit éditeur indé et la nouvelle vie d'un ex du jeu vidéo

Par David Jeuvideo Blog créé le 20/04/10 Mis à jour le 22/06/11 à 13h14

Après avoir travailler plusieurs années dans le jeu vidéo pour des éditeurs mais aussi comme responsable de magasin Micromania, j'ai décidé de continuer ce blog créé à l'époque de Zallag. Il reprend les archives de cette petite société composée de 6 personnes et présente mon point de vue.

Ajouter aux favoris
Signaler
Effet Retro

Bonjour tout le monde, 

Dans la continuité des précédents articles « EFFET RETRO », je souhaite aujourd'hui vous parlez d'un vieux jeu qui m'a particulièrement marqué. Au programme aujourd'hui 1 jeu atypique sorti il y a presque 15 ans sur Nintendo64. Peu parmi vous doivent le connaître et s'en rappeler...

Nom = Blast Corps (Blast Dozer au Japon)
Développeur = Rare
Editeur = Nintendo
Machine = Nintendo64
Année de lancement = 1997


Présentation rapide :
Il s'agît d'un jeu de réflexion conçu par le studio anglais Rare (GoldenEye N64, Donkey Kong Country, Banjo & Kazooie...).  Sorti en 1997 sur Nintendo 64, il fut édité et distribué par Nintendo. A ma connaissance, il n'a pas donné lieu à des suites.

 

 

 

Concept :
Ce jeu de réflexion n'a rien à voir avec les habituels casse-briques que nous connaissons tous. Ici le joueur doit détruire tous les bâtiments et autres obstacles se trouvant sur le chemin d'un camion transportant des ogives nucléaires. Ce véhicule avance irrémédiablement et en ligne droite durant plus de 50 niveaux (missions bonus comprises).

 

Gameplay :
Afin de libérer le passage devant le camion, le joueur peut compter sur de nombreux engins de chantier. On incarne donc un personnage qui peut passer d'un engin à un autre comme dans un GTA mais avec une vue de haut. Un jeu parfait pour tous les fans de Caterpillar ;-)

Si les engins à disposition sont nombreux, le temps est compté. D'ailleurs suivant ses performances, le jeu décerne des médailles à la fin de chaque mission réussie (or, argent et bronze).

 

 

A noter :
Tout au long de sa partie, le joueur se voie attribuer des grades de plus en plus élevés. Il en existe précisément 31. Ils s'obtiennent dans un ordre prédéterminé quand le score global du joueur augmente.

 

Pour quoi ce jeu m'a marqué ?
A sa sortie, Blast Corps m'a d'abord attiré par sa forme. Avec l'arrivée de la 3D en temps réel, Rare nous offrait un jeu de réflexion qui n'avait plus rien à voir avec les jeux habituels (trop) souvent austères.

En outre, c'est la qualité de son level-design qui m'a véritablement gardé des heures et des heures devant la console. Le studio anglais nous a offert un petit bijou dans son genre. Simple à prendre en main, Blast Corps n'en reste pas moins un titre très compliqué et particulièrement riche. Je me rappelle m'être énervé dessus à de nombreuses reprises ; en avoir été jusqu'à jeter ma manette de dépit. Cependant j'étais tellement fier de parvenir à terminer un niveau et encore plus d'obtenir une médaille d'or !

Assez déconcertant au final car sa thématique laissait logiquement penser à un jeu « bourrin » prônant la destruction par tous les moyens. Ce qui n'est en réalité pas du tout le cas. Faute d'un positionnement clair et malgré son originalité, Blast Corps n'a semble-t-il pas touché suffisamment de joueurs. En effet, Nintendo ne lui a jamais donné de suite. Pourtant le simple fait de vous en parler me redonne terriblement envie de ressortir ma N64 :-)

Une petite mention spéciale pour un véhicule jouable... la camionnette de « l'Agence tous risques » !

 

@+
David de la team zallag
http://www.facebook.com/zallag

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Zallag
Signaler
Zallag
Bonjour Tony12V
Nous ne travaillons pas sur SHIFT extended 2 iPhone.
Nous ne nous occupons que des versions consoles.
Je ne peux donc pas vous aider :-(
Tony12V
Signaler
Tony12V
HS mais, pourquoi ne pas proposer une démo de Shift Extended 2 ?

Édito


Archives

Favoris