L'ex-vie d'un petit éditeur indé et la nouvelle vie d'un ex du jeu vidéo

Par David Jeuvideo Blog créé le 20/04/10 Mis à jour le 22/06/11 à 13h14

Après avoir travailler plusieurs années dans le jeu vidéo pour des éditeurs mais aussi comme responsable de magasin Micromania, j'ai décidé de continuer ce blog créé à l'époque de Zallag. Il reprend les archives de cette petite société composée de 6 personnes et présente mon point de vue.

Ajouter aux favoris
Signaler
Inside Zallag

 

Pour tout collectionneur de jeux, il existe des endroits incontournables auxquels on ne pense pas suffisamment. Certes il y a bien les magasins de jeu vidéo, les boutiques en ligne, les stores de goodies... mais le meilleur endroit pour les jeux anciens s'avère être bien souvent les brocantes et les magasins d'occasion où l'on peut trouver de vieux jeux au milieu de vinyles de Claude François et de grilles-pain avec lequel on risque surtout de se griller les mains.

 

J'en ai encore fait personnellement l'expérience récemment en me rendant dans un magasin de ce type. J'aime beaucoup ces endroits. On a l'impression de se trouver dans un vieux grenier regorgeant d'objets en tout genre. Mais si on prête suffisamment l'oeil, on peut trouver de petites merveilles. En l'occurrence parmi nombre de jeux PlayStation 2 et XBOX, se cachaient quelques pépites vidéoludiques. Point de graal numérique, juste des titres anciens qui possèdent la saveur unique de la nostalgie : ces jeux auxquels on a consacré tant d'heures et ceux que l'on rêvait de posséder plus que tout.

 

Je parle beaucoup, mais vous ne savez toujours pas ce que j'ai bien pu trouver ! Petite précision avant justement de le dire, les « oldies » étaient étonnamment éloignés du reste des jeux et  consoles. On les trouvait sur une étagère éloignée de quelque mètres vers de vieux jeux de société. Au sommet de ce « cimetière » numérique était jonchée une console ATARI 7800. Rien d'exceptionnel en soit et pourtant un véritable retour dans le passé.

Cette machine proposait de nombreux block-busters à l'époque :

Pac-Man

Ika Warriors

Asteroids

Centipede

Galaga

Donkey Kong

 

Et même un Mario Bros !!! Pour ceux qui pourraient encore le croire, Mario n'est pas né sur une console Nintendo et n'a pas existé uniquement sur des machines de la compagnie nippone.

Avec tout cela, vous allez croire que j'ai racheté cette vieille console. Et bien non ! J'aime le rétro-gaming cependant j'avoue avoir du mal à rejouer à de trop vieux jeux. J'ai beaucoup de mal à m'amuser plus de 5 minutes sur des titres plus anciens que la génération 16 bits. C'est pourquoi je me suis retourné vers 2 autres titres : NBA Jam SuperNes et Diddy Kong Racing N64.

Comment rester insensible face à un NBA Jam (l'original en plus) à seulement 0.99€ ! Plein de souvenirs me reviennent, des heures passées à organiser des tournois avec des amis d'enfance.

Quant à Diddy Kong Racing, je n'ai finalement jamais joué à ce titre. J'avoue humblement avoir lâché ma N64 pour passer à la Playstation à l'époque de sa sortie. Je n'ai pourtant pas oublié les excellentes notes reçues à l'époque.

Si tout se passe bien, je pense continuer ultérieurement ce post par un retour plus détaillé sur ce dernier jeu N64. Des années après, j'essayerai de voir l'intérêt qu'il procure et s'il n'a pas trop vieilli.

A bientôt,

David - Team Zallag

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Subby kun
Signaler
Subby kun
Pour moi Diddy Kong Racing fut une très bonne expérience simili "Mario Kart" mais en solo. J'avais adoré le mode aventure qui pour le coup me permettait enfin de m'amuser tout seul dans ma chambre le soir. Je trouvais le multi moins intéressant pour le coup. Le samedi avec les potes = Mario Kart 64 ou F-Zero X et le soir en solitaire, vive Diddy Kong Racing.

Édito


Archives

Favoris