Un condensé de GaMusik

Un condensé de GaMusik

Par YomeNetSan Blog créé le 15/02/10 Mis à jour le 02/12/12 à 10h57

Un condensé de gamusik.netsan.fr

Ajouter aux favoris
Signaler

Lors de mon voyage au Japon avec Pix'N Love en avril 2009, il y a un gadget que prêt de la moitié du groupe a acheté : le Hudson's Shooting Watch.

Il s'agit d'un petit appareil avec 4 boutons (A, B, Select et Start) et un petit écran. Le tout ressemblant un peu à une manette NES ou PC-Engine jaune. Le bouton select permet de choisir entre les 5 modes d'utilisations (dont 2 sont bloqués au début) :

  • Shooting
  • Time (Horloge)
  • Stop (Chronomètre)
  • ? (nombre aléatoire à 3 chiffres à débloquer)
  • ? (nombre aléatoire à 4 chiffres à débloquer)

Bon, les 2 premiers modes ne sont pas à présenter (le mien est toujours réglé sur l'heure japonaise) et les 2 derniers sont anecdotique (3 ou 4 chiffres défilent et l'appui sur A ou B bloc le chiffre pour obtenir un nombre aléatoirement).

Le mode Shooting est celui sur lequel nous avons passés pas mal de temps : le principe est d'appuyer le plus de fois possible sur A ou B pendant 10 secondes. Le record absolue est de 168 (soit plus de 16 coups par seconde) ! Cela a l'air facile comme ça mais ça ne l'est pas du tout ! Plusieurs techniques existent et cela nous rappelle forcément notre enfance sur Track'n Field. Nous avons eu pas mal d'éclats de rire durant notre voyage grâce à ce jeu, notamment dans le Starbucks Coffee d'Ikebukuro où les tremblements de nos mains sous la table pouvaient largement porter à confusion !
Mon record personnel est de 267 (avec la technique du stylo), comme le prouve cette photo (elle n'est pas du tout retouchées, je peux en fournir d'autres pour preuve !).

 

 

Ce que j'ignorais à l'époque, c'est que ce gadget avait été inspiré par une personne très connue dans le milieu vidéoludique au Japon : Takahashi Meijin. Travaillant pour Hudson Soft, il sera l'incarnation de cette société auprès des jeunes joueurs nippons dans les années 80. Le jeu Adventure Island a d'ailleurs comme héros une version pixellisée de ce personnage qui avait la faculté de pouvoir appuyer 16 fois par seconde sur un bouton... au point de faire exploser une pastèque !

 

En rentrant en France, je me suis dit "Tiens, il faudrait que j'essai de faire un jeu du principe du Shooting Watch pour m'entraîner au développement de logiciel Windows et pourquoi pas essayer de me lancer dans la programmation sur GBA ou DS... Ce serait marrant aussi de voir si on peut faire quelque chose comme ça en AJAX, surtout qu'on pourrait alors sauvegarder les scores pour comparer les résultats des visiteurs du site !"
Peu de temps après, je me dis "Tiens, si ça trouve quelqu'un l'a déjà fait, cherchons un peu sur Google..." (oui, j'ai de fortes discussions internes).
Et je tombe sur ça : http://files-ds-scene.net/shooting_watch/
Le gars a fait exactement ce que je pensais en HTML/Javascript ET sur DS !!! Et il a même mis en place la mise à jour du classement en ligne sur la version DS !
Dans un sens, j'ai gagné des heures et des heures de sommeil...

 

Après avoir consacré un dossier sur Adventure Island et Takahashi Meijin dans le numéro 12 de leur mook, les Editions Pix'N Love sortent aujourd'hui la biographie complète de ce personnage haut en couleur, traduite du japonais par Florent Gorges. Un concours est d'ailleurs en place pour gagner plusieurs objets dédicacés (des Hu-Card, une PC-Engine blanche, un Shooting Watch, etc.). Il est aussi possible de commander le #12 et le bouquin ensemble.

Voici enfin quelques liens concernant ce gadget inutile, donc indispensable et surtout tellement japonais :

http://gamusik.netsan.fr/image.axd?picture=/2010/5/TakahashiMeijin/mini/Takahashi Meijin et Florent Gorges.jpg

Article original et bien d'autres sur Gamusik.netsan.fr

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

YomeNetSan
Signaler
YomeNetSan
C'est exactement cette technique que j'utilise ! Je faisais comme ça sur Track'n field sur NES à l'époque, sauf que je n'ai jamais fmé donc j'ai toujours fais avec un stylo (et encore maintenant).
iFab
Signaler
iFab
C'est fou mais je me rappelle maintenant avoir joué à ce genre de Shooting Watch il y a près de 20 ans, lors de l'achat d'un jeu NEC PC-Engine à la boutique Shoot Again (rue de Flandre à Paris).
A cette époque, il me semble qu'une technique efficace pour exploser les records (en plus de l'objet) consistait à frotter un simple briquet sur les deux boutons comme un malade.

Cela dit, 267 me paraît déjà énorme !
YomeNetSan
Signaler
YomeNetSan
Moins de 100, il faut que je re-essaie pour voir.
Pixnlove
Signaler
Pixnlove
Même à deux boutons, 267 reste un sacré score!
Et tu fais combien avec un seul?

Édito

Un condensé de gamusik.netsan.fr

Archives