Between the pixels  and me
Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Après le raz de marée de news de la Gamescom et autres vidéos volées sur le showfloor, Sony revient en force avec une belle séquence de gameplay du prochain jeu de From Software. Au menu : brouillard, rues sombres et peu fréquentables... du bonheur

 

Voir aussi

Jeux : 
Bloodborne
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Jeux vidéo

 

Microsoft:

On l'a clairement compris, c'était une conférence clairement centrée sur les jeux, aucun blabla commercial, les ventes, les périphériques, des packs etc, non rien que du jeu. C'est une bonne chose en soit, par contre je comprendrais jamais l'intérêt de montrer des jeux qui sortent sur toutes les plateformes, avec une vague promesse d'avoir le jeu ou un DLC un peu avant. On a par exemple vu Assassin's Creed passer dans le camp Microsoft cette année, sûrement à coup de millions de dollars. Ils doivent en être très fier, mais concrètement on a aucune info sur un éventuel contenu exclu à la One, donc pour moi au final ça enlève toute la force de la chose.  Au niveau des exclu donc, on voit timidement arriver quelques titres indies qui ne seront pas sur PS4, donc un certain Ori And The Blind Forest, qui a l'air vraiment sympa. Cependant on reste dans un rapport de force face au jeu indépendant totalement au désavantage  de la One, avec  5 exclu indies chez Sony pour une chez MS. La tendance ne semble donc pas prête de s'inverser pour l'année à venir. Surtout que beaucoup de ces jeux petits prix sont souvent offerts avec l'offre PS +.

 

Au niveau des AAA donc, on a sans surprise le Forza Horizon 2, qui avait été annoncé en détails avant l'e3. Pas du tout radin en contenu, avec une plastique vraiment séduisante, ça risque d'être une valeur sûre de la fin d'année pour les amateurs de voitures, qui ont déjà de l'avance niveau exclu sur One. Cependant on reste sur des choses très classiques, et la concurrence avec The Crew de Ubisoft risque de faire mal. Le nouveau Fable m'a vraiment séduit par sa direction artistique, et ça fait plaisir de voir la licence revenir vers quelque chose de copieux, loin de la version Kinect assez douteuse datant de quelques années. Un gameplay centré sur le coop à priori, ce qui risque de le faire se démarquer de ses concurrents RPG de 2015, le concept de mini jeu de donjons gérés par un autre joueur a le mérite d'être novateur, mais je vois vraiment  venir le truc arcade et simpliste à souhait, pour le moment je suis séduit mais pas sous le charme.  Dans le même esprit, le retour de Crackdown est une belleexclu de plus pour Microsoft, cependant il est encore trop tôt pour juger le jeu même si le trailer était clairement fait avec le moteur du jeu. La DA est sympathique comme tout, par contre je pense vraiment que l'overdose de jeux open world (bons en plus) qu'on est en train de se faire imposer depuis quelques temps, risque de le faire passer pour le petit dernier qui arrive avec moins d'ardeur que les autres. Sunset overdrive lui a le mérite d'arriver très bientôt, et joue dans la même cour: jeu open world arcade et fun, ils font donc un peu doublon pour moi sur le catalogue des exclu de la One. Je suis clairement pas emballé par ce jeu,  même si j'aime le fait qu'il ai sa propre patte artistique. Je lui préférerai un Far Cry 4 par exemple, beaucoup plus ambitieux.

Reste la cartouche la plus puissante de la firme américaine, la licence Halo : Le 5ème épisode de la série mets clairement beaucoup trop de temps à se montrer à mon goût, il a donc intérêt d'être à la hauteur:  ne même pas montrer un petit bout de gameplay, sous prétexte que la communication doit être focalisée sur le pack de portages next gen  de la même série est une idée assez douteuse pour moi. Je trouve aussi que sortir ces portages EST UNE ERREUR, ça donne une image faible à Microsoft. Même si tous les concurrents font un peu le même genre de portage, ici c'est clairement du remplissage de planning pour les fêtes, là où Sony sort sont Last Of Us portage next gen durant l'été, là où aucun jeu ne sort en général. De plus imaginer Sony annoncer un pack avec tous les Killzones ou Uncharted  comme leur gros jeux gamer de Noel... Ca serait vraiment honteux à mon gout.

 

On a vu de belles choses durant cette conférence, mais c'est pour moi un échec pour l'avenir la One, rien n'a été fait pour reprendre les devants sur Sony, ou essayer de se faire pardonner pour tous les changements de stratégie de ces derniers mois. On laisse tout ça derrière nous et on fait l'autruche, en espérant que ça passe. J'en attendais plus de Microsoft. Et leur budget exclu beaucoup plus gros que celui de Sony et ses soucis financiers, semble être de l'argent envolé en fumé dans des projets encore lointains et peu prometteur.

 

Je vais donc enchainer sur Sony, pour comparer les deux géants à la suite.

 

Sony:

La Vita elle est où ? C'est un peu triste de la voir si peu "marketé" cette petite portable. Il y aura toujours des jeux sympas sur la console je n'en doute pas, mais elle ne touche malheureusement qu'un petit public de gamers passionnés, et semble vouée à ne jamais viser plus gros. (Aucune nouvelle de Gravity Rush 2 depuis bientôt un an...) La Ps3 c'est donc bien fini cette année par contre, plus de promo pour les deux gen à la fois, tout est centré sur la PS 4. C'est donc une conférence longue et qui souffre de gros soucis de rythme qui nous  a été proposé, avec un peu moins de jeux "all platforms" que la conférence de Microsoft, mais quand même un certain nombre.  Par contre on a du vrai contenu exclu PS4 très clair, comme pour l'alpha et la beta de Destiny ou de Hardline, montrant encore que la PS 4 est la console préférée des développeurs, plus qu'une histoire de pognon derrière.

Le combat des indies semble gagné d'avance pour Sony, donc il ne font pas vraiment d'effort cette année pour nous en montrer plus que ça, mais on à déjà tout un planning de jeux  indépendants prévu pour 2014 qui a de quoi faire rougir les concurrents.  J'apprécie d'ailleurs la façon dont Sony propose des exclu en quantité, et surtout un peu tout le temps. Les  gamers qui ne savent pas quoi faire durant l'été chaque année, auront cette fois un gros DLC stand alone pour Infamous second Son, et aussi la possibilité de (re)faire The Last Of US sur PS4. Des petites miettes comme ça, mais ça fait plaisir de les voir arrive très vite durant des périodes creuses.

Le report à 2015 de The Order, annoncé avant l'e3, fait toujours aussi mal au coeur, mais on en reprend quand même une petite dose avec plaisir. Au niveau des surprises, Media Molecule, qui ne devait pas venir, annonce en fait un Little Big Planet 3. Rien de bien surprenant ou exaltant, mais ça fait quand même plaisir de voir quelque chose de plus mignon dans ce monde de brute.  En parlant de brute, l'officialisation du Project Beast (maintenant appelé Bloodborne), fils spirituel des maintenant cultes Dark Soul et Demon's Soul, rassure sur le fait que le Japon commence à vraiment maitriser la next gen. C'est une excellente exclu pour Sony, sûrement obtenu gratuitement en plus, car les japonais ne doivent pas être prêt à travailler sur One pour le moment.  Contrairement aux exclu nippones de Microsoft, ici on voit clairement un jeu tourner in game, sur une build quia l'air bien avancé. Finir avec un teasing in game de Uncharted 4, c'était le minimum à mon goût pour que la conférence soit "bonne", sans être excellente.  Tout est pour moi  au dessus de Microsoft  chez Sony, et je suis personnellement acquis à Sony une année de plus, pas besoin de One pour moi pour le moment.

 

Nintendo:

Je vais rapidement parler de Nintendo, car je suis pas du tout objectif sur la question. Je dois néanmoins admettre que cette année ils ont fait les choses en grand. Beaucoup de jeux pour la wii U, et c'est bien sûr Nintendo qui porte seul toute la charge de travail ou presque. D'ailleurs ce sont les seuls qui arrivent à faire tourner des trucs plutôt jolie dessus, il suffit de voir le downgrade technique de Xenoblade ou Devil's third en un an pour voir qu'il n'est pas aisé de faire tourner quelque chose d'aussi beau que Mario Kart 8 sur la nouvelle console de la firme de Kyoto.

Teasing de Star Fox qui fait plaisir, un nouveau Zelda enfin montré in game, d'autres petites choses sympa par si par là (Yoshi, les figurines ...) Bref je note quand même un bel effort, tout centré sur la console de salon ( La 3DS n'a plus besoin de pub en comparaison) Ca devrait vraiment bien décoller pour Nintendo cette année, même si moi il m'en faudra plus pour investir.

 

EA :

Pour moi la déception de cet E3. Un éditeur qui n'est pas du tout prêt à sortir des jeux Next gen. Ce qui est triste car ils ont un catalogue plutôt varié et alléchant.  A part un Battlefield qui est clairement plus un mod que un nouveau jeu, on n'a pas vraiment eu de démo in-game...  On peut se procurer sur le net des séquences in game du prochain Dragon Age qui font rêver, il a l'air presque fini et j'espère vraiment que la date de sortie ne sera pas décalé. Car pour tout le reste, des jeux pourtant en développements depuis des années (Mirror's Edge 2, Mass Effect 3, Battlefront etc), on sent qu'on est encore à deux ou trois ans de voir quelque chose de disponible. C'est à la fois inquiétant pour la santé actuel et futur de l'éditeur, mais aussi déprimant pour les joueurs comme nous qui attendant ces jeux là depuis déjà des années.

 

Ubisoft:

Heureusement à coté il y a Ubisoft, qui a clairement une meilleure maitrise de son planning, avec des hits qui tombent tous les deux mois.  Déjà roi de cette première moitié 2014, Ubisoft va clairement encore tenir les rênes pour la fêtes (avec Activision). On attendait de pied ferme Far Cry 4 et Assassin's Creed: Unity, et bien ils étaient là et en forme. Toujours un peu plus beau, riche en contenu et en fonctionnalités d'années en années, les deux jeux s'offrent en plus des directions artistiques originales et fraiches. Le multi drop in and out, maintenant la nouvelle signature de Ubi, semble être au menu pour tous les titres.  Revoir The Division ou The Crew ne fait clairement pas de mal, mais il n'y avait clairement rien de nouveau au menu sur ces jeux durant la conférence, on passe.  La seule vraie surprise viendra de Rainbow Six, qui abandonne Patriot pour revenir avec un nouveau jeu, SIEGE. Un one more thing un peu moins cinglé que les années passées, mais qui est quand même le FPS multi le plus prometteur du salon à mon goût. Et on va sans doute découvrir tout un tas de mode de jeux solo, coop et autres très prochainement qui risque de nous donner encore plus envie.  Un catalogue pour Ubisoft qui manque quand même un peu de poésie, on regrette l'absence de BGAE 2, d'un Rayman, ou d'un Prince Of Persia. Mais on sait qu'ils sont là pas loin quelque part, prêt à se montrer d'un moment à l'autre. Ironiquement ils pourraient d'ailleurs sortir avant les jeux présentés cette année par EA.

 

Bilan:

C'est donc pour moi une victoire écrasante et méritée pour Ubisoft, plus pour le coté force tranquille que l'originalité de l'offre. Au niveau des tendances générales, je noterait une quantité trop importante de jeux open world, ou de jeux cross-gen. Finalement je commence à être plus excité par tout ce qui n'est pas un sand box, parce que finalement la diversité c'est la force du jeu vidéo.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

 

Je viens de tomber sur ça dans ma partie de Watch Dog, je passais devant un vendeur de journaux et je me suis dit: "Jette un oeil, y'a toujours des trucs marrants", et voila le résultat. Si je ne dit pas de bétises il s'agit du troisième volet et de Connor ?

 

Dommage qu'il ne s'agisse pas à priori d'un faux jeu vendu par Abstergo, ça pourrait mettre le doute sur le fait que les deux licences sont liées.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Jeux vidéo

C'est triste à dire, mais des années après la crise du jeu vidéo japonais, les choses ne vont toujours pas très bien chez les nippons... Les studios peinent beaucoup à proposer quelque chose qui va plaire à nos critiques ou au grand public (comme c'était le cas avant). Et le simple fait de localiser un jeu en anglais semble être un exploit seulement accessible aux plus grands. Même en interne, l'industrie est focalisée principalement sur des jeux mobiles, ou alors des "vieilles recettes" qui peinent à se renouveler (clones de Dynasty Warrior ou Monster Hunter) Il y a bien sûr des exceptions à ça, je parle juste ici d'une tendance générale. C'est quand même un fait, le jeu vidéo japonais moderne nous fait moins rêver, nous les occidentaux, qu'à l'époque de la PS2. Et pourtant on a toujours envie de cette petite fraicheur, cette Japan touch.

 

A l'heure ou la majeure partie des AAA japonais essayent justement de proposer quelque chose d'occidental à outrance, c'est ironiquement des studios occidentaux qui vont nous offrir des expériences plus "à la japonaise". Child of light, mon premier exemple, n'a peut-être pas la difficulté d'un JRPG, ni une héroïne avec une énorme poitrine qui pousse des cris étranges à la moindre occasion, mais il y a quelque chose de très japonais dans son approche du jeu vidéo. Alors évidemment il y a le système de combat "tactical" grandement inspiré par celui de Grandia : souvent boudé des RPG occidentaux, ce système est ici totalement assumé et laissé tel quel, à tel point que ça tien plus de l'hommage que du plagias. L'aspect sonore du jeu est également japonisant sur les bords: une OST signée C½ur de Pirate (Artiste québécoise francophone), qui propose ici des sons souvent assez minimalistes, proche des berceuses pour enfants.  Par contre, certains morceaux, notamment les combats de boss, rappelleront à tous les joueurs de JRPG des souvenirs qui ne peuvent être un hasard. L'aspect narratif du jeu propose également cette naïveté assumée typique des JRPG, qui offre une histoire assez immature par rapport à l'âge du public que le jeu cible, avec un système de combat pas adapté à un jeune enfant. Les références de RPG tour par tour occidentaux étant tous des jeux ultra noirs et adultes comme Fallout ou X-com.

 

Un exemple de musique durant les combats de Boss

 La direction artistique est quand à elle assez difficile à qualifier de japonaise, tant les goûts et les couleurs varient d'une personne à l'autre, on peut quand même constater que le jeu "indie en 2D" occidental est de nos jours à 80 % constitué de jeux en "pixel art", et que la mode est au procédural pour les donjons. Ici on retrouve plutôt quelque chose un peu dans l'esprit Secret of Mana, avec des couleurs pastelles qui sautent aux yeux, des décors qui sont mis en avant à outrance, dans quelque chose de presque superficiel et excentrique. En gros ce jeu est l'opposé de Dark souls, qui est la nouvelle référence du RPG fait par des japonais, et qui est en train de devenir le nouveau modèle à suivre là-bas. Cette série de jeux, qui a été conçu en essayant justement de se rapprocher d'un rpg plus occidental. Ironique vous ne trouvez pas ?

 

Parce qu'un exemple ne mérite pas qu'on parle de tendance, et que une exception n'est pas très intéressante à étudier, je vais maintenant vous parler de Transistor. Un autre RPG pas japonais, qui est une lettre d'amour à ses influences nippones. Il suffit de voir Red, l'héroïne du jeu, courir avec son épée plus large que sa fine silhouette et ses grrrannnnnds yeux pour penser à un millier de personnages de manga ou de jeux vidéo japonais. Cette fois, ambiance science fiction, dans une dystopie urbaine futuriste pleine de néons multicolores qui rappellent beaucoup de villes comme Hong Kong, ou la culture occidentale et asiatique se mélangent dans le paysage de la ville, qui mélange des formes traditionnelles rappelant des temples avec des grattes ciels à l'américaine. On pense tout de suite à Blade Runner,  mais je vais aussi citer Ghost in the shell (pour le design, mais pas seulement) et Akira (passage en moto dans le jeu en hommage). Le design des robots ennemis qu'on va affronter dans le jeu semble tout droit sorti d'un Anime, avec leurs courbes généreuses et des formes purement conçues pour le côté esthétique. Ce sont vos ennemis, mais ils sont ravissants (et portent des noms tout mignon). Le scénario (sans spoiler) n'est pas vraiment une histoire sur un personnage amnésique, mais on retrouve cette thématique de la mémoire perdue, chère aux scénarios japonais. Le fantasme du monde numérique et des consciences virtuelles est ici beaucoup plus proche d'un Ghost in the Shell que d'un Matrix, par exemple. Les artworks souvent présent dans le jeu regorgent de petits designs "kawaii" et des personnages occidentaux fantasmés dans leurs looks surfaits et leurs apparences caricaturales.

 

Exemples d'ennemis au design très japonais
 

 

Je conclurai donc cet article en rappelant que ces deux titres viennent de sortir, et qu'ils ont reçu un accueil très chaleureux des critiques occidentales, les qualifiants d'½uvres d'art dans la plupart des cas, et d'excellentes alternatives aux jeux vidéo plus classiques qu'on a en général l'occasion de tester (même dans la scène dite "indie"). Je suis peut-être le seul à penser comme ça en terme de pays et de culture à l'heure où le jeu vidéo est de plus en plus mondialisé, mais quand je lance un de ces deux jeux, j'ai vraiment cette petite voix qui me vient en tête et qui dit: "bah alors, vous voyez, c'est pas si compliqué, pourquoi c'est pas vous qui le faites directement?" J'espère vraiment que des développeurs japonais vont jouer à ces jeux et remarquer aussi tout ces emprunts et hommages, proposés dans une formule malgré tout assez simple qui ne demande pas forcément l'argent ou les équipes qui manquent parfois à des projets nippons.

Voir aussi

Jeux : 
Transistor, Child of Light
Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Cult County

Présentation:

Deuxième jeu du studio Renegade Kid, avec l'ambition de donner un coup de jeune au genre "Survival Horror", en proposant une formule un peu nouvelle. Le titre propose une grande carte ouverte dans un petit village un peu inquiétant... au Texas. On se retrouve donc plongé dans un ambiance un peu Western, avec du sable, de la poussière, et des vieilles barraques en bois. Le studio promet des séquences narratives avec choix façon Telltales, et un système de craft d'armes. Les monstres présent dans cette histoire n'ont pas encore été revelé, mais on peut supposer qu'il va s'agir de quelque chose d'original plutot que des zombies ou je ne sais quoi.

 

Points forts:Une exploration poussée dans un environnement ouvert, avec une alternation entre le jour et la nuit, et des conditions météos variables (tempête de sable etc). Le jeu est prévu sur les consoles next gen, en plus d'une version PC, et sera compatible avec le futur casque de réalité virtuelle de Sony.

 

Avenir du projet: 

Il reste 20 jours au studio pour passer des $34,250 assemblés pour le moment, à la somme de $580,000, qui est leur objectif.

Lien:

https://www.kickstarter.com/projects/2029149553/cult-county-by-renegade-kid

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Mercenary Kings

 

Oui oui, vous avez bien lu, je ne me suis pas trompé de support, le jeu indie canadien déjà dispo sur PS4, va avoir droit à un portage PS Vita. Ca vient d'être confirmé à la PAX East 2014, salon du jeux vidéo aux USA.  Pour le moment exclu PC et de la console next gen de Sony, le titre va donc aussi prendre possession de notre console portable préférée. Ce n'est pas techniquement pas une exclu VITA, mais bon on à pas tous la PS4 hein ? De plus le jeu va passer crossbuy, ce qui veut dire que ceux qui l'ont déjà pris sur PS4 (jeu gratuit de l'offre PSN + du mois d'Avril), vont SANS DOUTE avoir droit à la version Vita gratuitement (J'espere).

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le titre, il s'agit en gros d'un hommage à Metal Slug et autres jeux d'actions de l'époque SNES, mais avec une gameplay inspiré de titre comme Borderland: en gros du farming en coop pour crafter les meilleurs armes possibles. On enchaine de courtes missions sur une map semi-ouverte façon Metroidvania, ça semble donc tout à fait logique de retrouver ce genre de trip sur console portable. Pas de date de sortie pour le moment.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

There Came an Echo

 

 

Présentation:

Second titre du studio indie Iridium Studios, cette fois le titre sera également disponible sur consoles next gen en plus du PC, youpi. il s’agit d'un jeu de stratégie/ RPG tactique à commandes vocales dans lequel vous êtes un commandant expérimenté, qui devra se servir de sa voix pour aider des alliés sans expérience sur le terrain, les formant ainsi sur le tas, à votre image.

Points forts:

 

Le système de commandes vocales à l'air d'être le point fort du jeu, il est possible de personnaliser les ordres que le jeu va reconnaitre. Pour les allergiques ou les timides de ce genre de gameplay, il sera aussi possible de jouer au clavier/ pad.  La façon dont on va gérer nos troupes aura un impact sur leur expérience et la personnalité qu'ils vont développer.  Le style graphique du jeu un peu pastel/néon a beaucoup de charme. Et pour finir, l'acteur Wil Wheaton (Star Trek, Eureka, The Big Bang Theory) prêtera sa voix à un des personnages principaux du jeu.

 

Avenir du projet:

 

Le jeu vient d'être financé jusqu'à $115,569, ce qui semble lui assurer un avenir certain et une sortie cette année. (Durant l'été sur PC)

Lien:

https://www.kickstarter.com/projects/iridiumstudios/there-came-an-echo-0

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Une nouvelle rubrique en hommage à la console portable de Sony incomprise, j'ai nommé la PS Vita. Qui ne possède certes que peu de titres AAA, mais propose un line-up plein de petites pépites qui méritent notre attention. Chaque nouvel article vous proposera un aperçu d'un jeu VITA qui mérite selon moi notre attention.

htoL#NiQ: Hotaru no Nikki

 

 

Jeu de plateformes Japonais développé par le studio Nippon Ichi, le titre tape tout de suite dans l’½il avec son visuel mignon, dans un style "fait à la main". On remarque aussi dans ce trailer une musique envoutante, qui colle parfaitement à ce design très "conte de fée", qui n'est pas s'en rappeler le Child of Light de Ubisoft. Le titre nous propose de contrôler la luciole et non la petite fille, qui sera elle un PNJ suivant le petit insecte nocturne (une influence Ico peut être). Le tout semble reposé sur pas mal d'énigmes et plus des séquences de plateformes pures. Cette petite perle est prévue pour le 19 Juin au Japon, et espérant que le jeu trouve un éditeur en occident un jour.

 

 

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Chaque nouvel article de cette série sera l'occasion de présenter un titre de mon choix, qui cherche à se faire financer sur Kickstarter, et qui semble avoir un potentiel méritant un article sur mon blog.

Dead Crusade

Présentation:

Un jeu PC  RPG coop d'horreur basé dans une version alternative du Moyen Age du 14ème siécle durant la Peste Noire, dans laquelle la maladie transforme les gens et animaux en zombie, le tout tounant l'Unreal Engine 4. Prévu pour 2015.

 

Points forts:

Le jeu se vente de baser son univers sur des vrais faits et lieux historiques, et d'y rajouter une touche d'horreur. Il est aussi question de proposer une bestiaire assez original, et non des "simples zombies". Le jeu proposera un système de pénalité pour chaque "mort" de votre personnage, sous forme d'infection, maladie etc. Une beta est prévu pour les backers dans un futur plus ou moins proche. Alors si vous êtes curieux de voir le mélange entre RPG, horreur, survie et coop dans un cadre médiéval... vous savez quoi faire.

Avenir du projet:

Le studio en charge du projet, Aesthetic Games Inc., a besoin de  $250,000 pour financer son jeu, et il reste 24 jours seulement. Ils ont pour le moment 234 backers avec un total $6,893. Il va donc falloir un bon gros coup de chance pour sauver le projet.

Lien:

https://www.kickstarter.com/projects/648243123/dead-crusade?ref=live

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Jeux vidéo

L'éditeur des jeux vidéo Batman nous prépare-t-il quelque chose de gros pour les fêtes ?  Difficile à dire pour le moment, mais annonce il y aura

On sait que Rocksteady prépare déjà un nouvel opus Next Gen de Batman, et il est possible que le projet soit déjà bien avancé vu qu'ils n'ont pas fait eux même Origins (Fait à Montréal), mais il peut aussi s'agire d'un simple DLC...  Réponse pour le jour de l'an donc

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Between the pixels and me

Par Yohann26 Blog créé le 20/12/10 Mis à jour le 08/05/15 à 22h35

Des pixels, du rock'n'roll et de la poésie

Ajouter aux favoris

Édito

 

Bonjour à tous, vous êtes sur le blog de Yohann.

Mon blog  a pour vocation de partager avec vous ma passion pour le jeu vidéo, à travers l'actu, des  réflexions de fond, ou simplement des petites perles trouvées ça et là sur la toile.

 Je partagerai ici avec vous  tout ce qui se rapporte de manière plus ou moins directe à la culture geek: Séries TV & Cinéma, Manga & Anime, Japon et autres. Mais aussi ma passion pour le voyage, la photo et plein d'autres choses merveilleuses.

Suivez moi sur facebook:

 



 

Mon blog-photo sur le Japon:

Mon blog-photo sur la Scandinavie:

 

Mes photos personnelles:

http://www.flickr.com/photos/yohann26/

 

Archives

Favoris