Between the pixels  and me
Signaler
Jeux vidéo

 

Qu'est-ce que ce RPG a de si unique ? Eh bien ce n'est pas évident à expliquer, je vais vous proposer une analyse aussi détaillée que possible de l'univers du jeu et de ce qui le rend si particulier.

La première, et la plus évidente des influences du jeu, est Européenne. Les événements narrés dans VC se situent sur un continent appelé « Europa », le lien avec le vieux continent est donc totalement identifiable et assumé.

 

 

Vous constaterez que la carte du jeu propose quelque chose qui ressemble étrangement à notre bon vieux continent, avec une île au nord-est qui ressemble à la Grande-Bretagne, un pays au sud qui semble être l'Italie, et au nord-est s'étend ce qui pourrait être la Russie.

 

L'action se déroule dans le royaume de Gallia, (en bleu sur la carte) le nom en lui-même est déjà riche de sens :

En latin, c'est le nom donné par les Romains aux territoires peuplés par les Gaulois, territoires qui comprenaient la quasi-totalité de la France actuelle, la Belgique, le Luxembourg, le nord de l'Italie et une partie de l'Allemagne. D'un point de vue géographique, ça correspond donc plutôt bien à sa position sur la carte.

 

L'époque, elle, est plus complexe à identifier : Bien que la géographie donne encore des indices : le royaume de Gallia est coincé entre deux grandes puissances qui se livrent une guerre sans merci, à l'est : la Fédération Atlantique et à l'ouest l'Alliance Impériale. Deux blocs qui partagent de nombreux points communs avec les deux grandes forces à l'oeuvre durant la Première et la Seconde Guerre mondiale.

 

Pour ce qui est de L'Alliance Impériale, on notera très clairement une ressemblance avec les nazis, autant d'un point de vue esthétique que philosophique.

La Fédération Atlantique elle, plus modérée et avec une morale un peu plus humaine (bien que capable aussi de sales coups vicelards, rappelles les forces Alliés Européennes.)

 

Un des officiers de l'Alliance Impériale, une bonne tête de nazi, pas vrai ?

 

Ce qui nous laisse supposer au premier abord que le jeu se déroule clairement dans une époque moderne, située vers les années 1935 vu l'équipement dont disposent les soldats (chars, fusils), mais les choses vont se compliquer par la suite.

 

Cependant l'architecture des lieux visités, semble nous conforter dans cette idée, les villages et la campagne de Gallia semblent être influencés par la Hollande et ses grandes étendues plates parsemées de champs et de moulins.

Ah, il ne manque que les tulipes !

 

La neutralité de cette principauté va être mise à l'épreuve, car ses riches ressources naturelles, minérales en particulier, vont vite attirer sur place le conflit, ce qui n'est pas sans rappeler ce que certains pays scandinaves ont subi pendant la Seconde Guerre mondiale.

 

Il est difficile d'évoquer ce contexte de la Seconde Guerre mondiale sans faire allusion au triste sort dont les juifs ont été victimes. Sans être clairement cités dans le jeu, les Darcsens semblent être le substitut proposé par le jeu. Un Peuple au passé assez mystérieux et sombre, qui aurait causé la destruction d'une grande partie de l'humanité. Ils sont identifiables par leurs cheveux noirs, ils sont victimes de racisme (même au sein de votre armée) sous prétexte de porter malheur.

Ils vont être en partie réduits en esclavage par l'Alliance Impériale pour soutenir l'effort de guerre, et forcés à travailler dans des mines, dans des conditions inhumaines.

 

Dans VC 1, la petite soeur adpotive du héros est une Darcsen

 

 

Revenons-en au design. Attention ça va se compliquer, si on regarde de plus prêt les soldats, leurs tenues ont de quoi vous surprendre : un mélange entre un uniforme treillis de soldats du 20ème siècle, avec une touche Napoléonienne pour les écussons et les boutons par exemple, et quelque chose de chevaleresque, avec des pièces d'armures ou des lances/casques. Tout ça avec la classe et la finesse qu'un chara-design japonais peut avoir !

Exemple de la tenue classique du soldat de base.

 

On a aussi parfois l'impression de se trouver dans un environnement Steampunk, où l'esthétique et la technologie semblent évoluer de façon alternative par rapport à ce que notre monde a connu. Sauf qu'à la place de machines à vapeur, l'énergie moteur de tout dans ce monde se trouve être un minerai bleu appelé le Ragnite.

 

Voici ce à quoi il ressemble sous sa forme naturelle.

 

.

Une fois passé entre les mains de l'homme, il va être utilisé dans pour faire fonctionner les puissantes machines de guerre, comme les tanks

 

 

Cette soif d'énergie à des fins destructives n'est pas sans rappeler le nucléaire et son contexte militaire et tragique au sein de la Seconde Guerre mondiale.

 

Pour couronner le tout, et sans vous spoiler tout le jeu, comme le laisse entendre le titre du jeu, le mythe nordique des Valkyries tiens une place importante dans le jeu. Ces guerrières extraordinaires et redoutées font partie des contes pour enfants d'Europa, les preuves archéologiques de leur apogée, il y a des milliers d'années, et une possible descendance dans le présent vont être au coeur de l'intrigue du jeu.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Between the pixels and me

Par Yohann26 Blog créé le 20/12/10 Mis à jour le 08/05/15 à 22h35

Des pixels, du rock'n'roll et de la poésie

Ajouter aux favoris

Édito

 

Bonjour à tous, vous êtes sur le blog de Yohann.

Mon blog  a pour vocation de partager avec vous ma passion pour le jeu vidéo, à travers l'actu, des  réflexions de fond, ou simplement des petites perles trouvées ça et là sur la toile.

 Je partagerai ici avec vous  tout ce qui se rapporte de manière plus ou moins directe à la culture geek: Séries TV & Cinéma, Manga & Anime, Japon et autres. Mais aussi ma passion pour le voyage, la photo et plein d'autres choses merveilleuses.

Suivez moi sur facebook:

 



 

Mon blog-photo sur le Japon:

Mon blog-photo sur la Scandinavie:

 

Mes photos personnelles:

http://www.flickr.com/photos/yohann26/

 

Archives

Favoris