De BriC et de BroC - Le BloG

Par Yaeck Blog créé le 11/10/17 Mis à jour le 15/10/19 à 12h03

Réflexions, avis et digressions sur ce que j'ai vu, lu ou joué
et qui mérite que j'en parle...
Bonne lecture!
:^)

Ajouter aux favoris

Édito

Ma première console en 1991 avec la NES. J'avais 10 ans (Oui je date de cette époque là). Depuis une console minimum par génération, sans jamais se débarrasser des précédentes...Je mesure ma chance aujourd'hui d'avoir pu conserver toutes ces reliques.
Ma ludothèque est composée comme suit:
- 2 NES (1 PAL & 1 US)
- GameBoy Color
- Megadrive
- Nintendo 64
- Saturn
- Dreamcast
- Gamecube
- Xbox
- Xbox 360
- WiiU
- PSP
- PS4
Toutes branchées, toutes opérationnelles et toutes qui servent régulièrement.

Pas de 'guerres des consoles' ici ou autres fadaises et polémiqes de Kevin des bacs à sable...
Je précise juste mon désintérêt total pour Nintendo désormais. Non pas qu'ils fassent de mauvais jeux mais tout simplement ceux-ci ne s'adressent pas à moi.
Le jeu vidéo n'est pas ma seule passion, c'est un loisir comme un autre noyé parmi mes nombreux passe-temps. Jouer m'est aussi indispensable que Lire,
Écrire, Mater des films/séries, monter des vidéos à l'arrache pour ma modeste chaîne et voyager au quatres coins du Monde quand les finances le permettent :^)

J'ai une chaîne Youtube de Let's Play avec intégrale de jeu non commenté (ou presque vu que l'enregistrement foire à chaque fois sur une session) . Je ne suis pas streameur ou caster ou que sais-je encore...Juste je partage les jeux vidéos qui me plaisent.
Je suis  - je pense qu'il faut le préciser - un bien piètre joueur. Tendance solitaire qui aime prendre le temps d'explorer ses jeux. Et qui n'a absolument pas le sens de la compétition, notion qui me passe très au dessus. D'où mon incompréhension totale de tout ce qui est speedrunning et autres phénomènes multijoueurs tel que le Battle Royal. Je suis aussi par conséquent complètement hermétique à l'eSport.
Très opposé au dématérialisé (et pas que dans le JV) même si c'est l'avenir (qui se fera sans moi)

Voilà pour mon portrait de Gamer.

-Ma Chaîne Youtube
-Mon Twitter
-Mon Facebook

 

Archives

Favoris

De BriC et de BroC - Le BloG
Signaler
Cinéma (Cinéma)
On poursuit notre périple en entrant cette fois-ci de plein pied dans l'univers étendu. Sans plus tarder, voici le véritable point de départ de cette aventure cinématographique.
 
IRON MAN
2008
 
 
Réalisateur: Jon Favreau (également interprète d'Happy)
Le Héros: Robert Downey Jr
Le Grand Nom: Jeff Bridges
La Demoiselle en Détresse: Gwyneth Paltrow
Autres apparitions notables: Terrence Howard, Clark Gregg
 
 
Le milliardaire Tony Stark, concepteur de génie et héritier des manufactures d'armement créées par son père et enlevé en Afghanistan. Il réchappe de cette captivité grâce à une armure de sa réalisation mais reste traumatisé par cette terrible aventure. En effet il constate avec effroi quelles sont les effets de ses armes sur le terrain, loin des affres de Malibu où il réside. Dès son retour au pays, il décide de renoncer de participer à cette spirale de violence, ce qui ne plaît pas au N°2 de la firme, Obadiah Stane.
Parallèlement, il développe une version plus high-tech de son armure de combat, qui deviendra pour lui une manière de trouver la rédemption face à ses péchés...
 
 
Lorsque l'on découvre le film, on ne sait rien de jusqu'où il nous mènera. Le terme MCU n'existe pas encore et nous sommes à des années-lumière d'imaginer un film mettant en scène Thanos comme protagoniste. Nous découvrons donc pour le moment un film punchy, moderne, aux réparties cinglantes et à l'esthétique aguicheuse. Jon Favreau donne un coup d'envoi efficace qui permettra l'élan nécessaire pour la suite des événements.
Il respecte fidèlement le matériau de base, transposant avec aisance les origines éditoriales du super-héros (du Vietnam au conflit au Moyen-Orient, ses remords...). Mais la vraie réussite, le vrai succès, vient du casting pour le rôle principal. Robert Downey Jr est à l'époque sur une liste noire à Hollywood pour ses frasques plus ou moins avouables. Par quels truchements à t-il était engagé pour ce rôle? Je ne le sais pas mais dû à son parcours personnel il donne une incarnation quasi-mimétique à son personnage. Il est Tony Stark comme le dit l'expression consacré. Qui aujourd'hui imagine quelqu'un d'autre pour le rôle?
 
Terrence Howard (James Rhodes) et Robert Downey Jr (Tony Stark)
Derrière eux 'Happy', chauffeur de Tony et accessoirement réalisateur du film.
 
A ses cotés se trouve un casting solide et un peu surprenant pour ce type de production. Gwyneth Paltrow et Terrence Howard s'adonnent à leur habitudes à des projets plus 'sérieux', moins 'grand spectacle'. D'ailleurs Terrence Howard ne reprendra plus son rôle dans les séquelles, suites à des problèmes contentieux entre lui et les Studios. On trouve également un Jeff Bridges inattendu et méconnaissable, qui fait démonstration de son talent et prends plaisir à surjouer un peu pour notre satisfaction à tous.
 
 
 
Première apparition aussi d'un acteur totalement inconnu, mais qui deviendra un peu la mascotte de la phase 1, et qui aura même droit à sa propre série: Clark Gregg - plus connu sous le nom de Phil Coulson, agent du SHIELD.
 
L'agent Coulson prends contact avec Tony Stark
 
Les effets spéciaux restent encore bluffants, même si notre ½il exercé distingue désormais un peu plus les ajouts numériques, cela reste plus que satisfaisant. La scène du 'test' de l'armure Mark-3 laisse coi, à la fois ultra-stylée et visuellement sans défauts. Autre morceau de bravoure notable, la poursuite dans les airs par deux avions de chasse ou bien encore le combat final entre Tony et Stane.
 
Scène à la fois répugnante et touchante
 
Coté musique on est servi avec cette bande-son Rock et coloré, accompagné ponctuellement de morceaux d'AC-DC. Le thème finalal du film marque les esprits, preuve de la performance de celui-ci.
 
 
Petit passage en revue pour ce paragraphe de plusieurs petites choses à noter:
-Jarvis évoque le fait de mieux isolé l'armure 'si vous voulez visitez d'autres planètes'.
-Un soldat dans le Hummer au début se voit chambrer par un Tony taquin lors d'un selfie impromptu 'Ne mettez pas çà sur votre MySpace'. Époque très très lointaine que cette année 2008...
-L'arme sonique qu’affectionne Obadiah use de la même technologie qu'utilisera le général Ross dans le film suivant pour tenter de contrer Hulk.
-La mort des parents de Tony Stark paraît dans le journal du 17 décembre 1991. Elle survient donc la veille, le 16 décembre 1991. Gardons cette information dans un coin de notre mémoire...
-Yinsen évoque avoir croisé Stark à Bern il y a quelques années, mais l'état d'ébriété avancé du vendeur d'arme était telle qu'il ne s'en souvient absolument pas. On en reparle dans le 3.
 
 
Un mot sur l'évocation des '10 anneaux', groupuscule obscur qui dans les comics est une organisation récurrente ennemie de Tête Dorée, avec à sa tête le puissant 'Mandarin'. Il y a beaucoup de chose à dire sur le traitement du Mandarin par les Studios Marvel, on y reviendra plus en longueur lors de la review du 3 mais aussi du court-métrage 'Longue Vie au Roi'...
 
Les 10 Anneaux sont bien là...
 
Scène post-générique: la première d'entre elle. Et sans doute la plus marquante. On y voit Nick Fury évoquer l'initiative 'les Vengeurs' (pas encore 'Avenger' en VF). Les fans sont sous le choc...dont moi. Cette scène laisse à croire qu'il est possible - POSSIBLE! - qu'un film 'Les Vengeurs' puisse voir le jour. Tout simplement inconcevable...c'est du pur teasing. Jamais un tel projet pourrait se concrétiser...
 
 
Le Caméo de Stan Lee: Confondu (ou interprétant?) Hugh Hefner à l'entrée de la soirée en faveur des pompiers au Disney Conference Hall. C'était avant le rachat, précisons-le...
 
 
Bonus:
 
 
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

koforever
Signaler
koforever

Le debut , la base et un tres tres bon debut de MCU !

Nathan Gouzien
Signaler
Nathan Gouzien
Revu il y a pas longtemps. Vraiment intéressant de se remettre dans l’ambiance. On sentait déjà l'ambition mais il y un coté artisanal qui fait vraiment plaisir. Un RDJ parfait. Tellement dommage que Terrence Howard ait été remplacé ensuite. J'adorais son Rhodes.
Donald87
Signaler
Donald87
Un des films qui rentre dans mon top 3 :)