De BriC et de BroC - Le BloG

Par Yaeck Blog créé le 11/10/17 Mis à jour le 13/08/18 à 08h28

Réflexions, avis et digressions sur ce que j'ai vu, lu ou joué
et qui mérite que j'en parle...
Bonne lecture!
:^)

Ajouter aux favoris

Édito

Ma première console en 1991 avec la NES. J'avais 10 ans (Oui je date de cette époque là). Depuis une console minimum par génération, sans jamais se débarrasser des précédentes...Je mesure ma chance aujourd'hui d'avoir pu conserver toutes ces reliques.
Ma ludothèque est composée comme suit:
- 2 NES (1 PAL & 1 US)
- GameBoy Color
- Megadrive
- Nintendo 64
- Saturn
- Dreamcast
- Gamecube
- Xbox
- Xbox 360
- WiiU
- PSP
- PS4
Toutes branchées, toutes opérationnelles et toutes qui servent régulièrement.

Pas de 'guerres des consoles' ici ou autres fadaises et polémiqes de Kevin des bacs à sable...
Je précise juste mon désintérêt total pour Nintendo désormais. Non pas qu'ils fassent de mauvais jeux mais tout simplement ceux-ci ne s'adressent pas à moi.
Le jeu vidéo n'est pas ma seule passion, c'est un loisir comme un autre noyé parmi mes nombreux passe-temps. Jouer m'est aussi indispensable que Lire,
Écrire, Mater des films/séries, monter des vidéos à l'arrache pour ma modeste chaîne et voyager au quatres coins du Monde quand les finances le permettent :^)

J'ai une chaîne Youtube de Let's Play avec intégrale de jeu non commenté (ou presque vu que l'enregistrement foire à chaque fois sur une session) . Je ne suis pas streameur ou caster ou que sais-je encore...Juste je partage les jeux vidéos qui me plaisent.
Je suis  - je pense qu'il faut le préciser - un bien piètre joueur. Tendance solitaire qui aime prendre le temps d'explorer ses jeux. Et qui n'a absolument pas le sens de la compétition, notion qui me passe très au dessus. D'où mon incompréhension totale de tout ce qui est speedrunning et autres phénomènes multijoueurs tel que le Battle Royal. Je suis aussi par conséquent complètement hermétique à l'eSport.
Très opposé au dématérialisé (et pas que dans le JV) même si c'est l'avenir (qui se fera sans moi)

Voilà pour mon portrait de Gamer.

-Ma Chaîne Youtube
-Mon Twitter
-Mon Facebook

 

Archives

Favoris

De BriC et de BroC - Le BloG
Signaler
Jeu vidéo (Jeu vidéo)
 
En Terres Saintes
 
Énième retour de la saga avec cet épisode qui délaisse l'exotisme des 'Terres Lointaines' pour venir se terrer dans le Montana, plus précisément dans le comté d'Hope, vallée ô combien bucolique perdue au milieu des montagnes. L'intrigue commence quand une escouade d'agents assermentés atterrissent avec un mandat d'arrestation envers Joseph Seed, leader charismatique d'une secte de fous furieux ayant fait main basse sur la région. Et terrorisant par là même la population. Très vite la situation dégénère et vous vous retrouvez en terrain connu: une map qu'il va falloir reconquérir petit à petit, à force de reprise de poste, de libération d'otages et d'assassinat de gradés ennemis.
 
 
 Techniquement, on est dans du Far Cry 'classique'. Point de révolution ici. Pourtant il se dégage quelque chose de plus dans cet opus que je ne trouvai pas dans les précédents. Une sorte d'ambiance très planante, un plaisir de parcourir la carte et d'admirer la vue...pour la première fois dans un Far Cry je n'ai quasiment pas utilisé 'le voyage rapide', préférant de loin faire une balade en voiture dans ces décors enchanteurs. Le titre dégage clairement une sensation différente des anciens épisodes, plus posée, plus lancinante. Et cela me convient parfaitement.
Attention cependant, cela ne veut pas dire que des milliards de troufions sectaires ne vous tomberont pas sur le coin de la nouille tout les 15 mètres, ce qui comme toujours devient très vite agaçant! Ayant fini le jeu, je sais que j'y retournerai avec d'autant plus de plaisir maintenant que les trois régions sont libérées et que le calme est reparu sur les routes, cela me permettra de finir tranquillement les dizaines de quêtes que j'ai à peine effleuré. Car oui je pense que le titre est encore meilleur une fois le scénario fini...même si la fin du jeu ne peut en fait pas justifier ce mode 'balade'...mais j'y reviendrai.
La personnalisation de son héros est un bon point mais cela signifie aussi une caractérisation moins poussé que pour certains anciens personnages principaux même si le récit tente habilement de noyer le poisson en mettant notre perso au centre de tout. Le fait que pas un ne l'appelle par son nom fait tout de même étrange au bout d'un certain temps, chacun se contentant de vague 'Officier' ou 'Agent' etc...
 
Les Graines de la Destruction
Continuons sur la caractérisation des personnages en passant cette fois de l'autre coté de la route. Au nombres de 4, les antagonistes se révèlent être une fratrie. Joseph - surnommé Le Père - ses frères John et Jacob puis Faith. Je dois dire qu'en ce qui concerne les prénoms j'ai très vite oublié qui été qui...Joseph, Jacob, John...ils sont bien trop semblables pour se démarquer dans mon esprit. Je les ai donc distingué ainsi: le Boss, le Militaire et le Télévangéliste. Pour les besoins de cet article, j'ai du vérifier que Joseph était bien le prénom du leader car franchement j'étais confus. Choisir des prénoms plus marqués auraient été plus judicieux...
 
 
De cette fratrie se distingue un personnage, Faith. Beaucoup à dire sur Elle. A commencé par le fait que j'en aurais fait la boss de fin. Elle est de loin pour moi la plus réussie des 4, la plus intrigante, la plus captivante. J'ai d'ailleurs commencé par libéré sa région à Elle, tant je voulais savoir comment se terminé son intrigue. Plus on en apprends sur Elle et plus on découvre l'étrangeté de cette 'Faith'. N’apparaissant que dans la 'Grâce', cet état second provoqué par la drogue sectaire, on en vient à douter de la véritable existence de la jeune femme. N'est elle pas au final qu'un esprit torturé créé de toutes pièces par Le Père? SPOILER: Après tout nous découvrons que plusieurs femmes ont été 'Faith', celle ci n'étant que la dernière en date. Une vraie Faith à t-elle jamais existé? Est ce une totale création? Un esprit?
Le coté mystique insufflé à ce 'lieutenant' lui donne pour moi un véritable aspect Far Cry, série qui oscille sans cesse entre réalité et spiritualité. A noté la confrontation finale contre Elle qui est tout simplement la meilleure de toutes. Non vraiment mon personnage préféré de ce 5ème épisode.
A l'opposée, nous avons le Militaire. Que j'ai cordialement détesté. Rien chez lui ne m'a plu et certainement pas ces niveaux chronométrés qui m'ont mais telleeeeeeement soulés. Je hais les niveaux chronométrés, ça me rends dingue et ça m'énerve. Je suis une personne qui aime prendre son temps. Ce personnage et ses niveaux sont LA raison pour laquelle je ne recommencerai certainement jamais une partie de Far Cry 5. Clairement le plus pénible du jeu. Bien qu'il faille moins de point de résistance pour débloquer le combat contre lui, c'est la région que j'ai faite en dernière...car j'appréhendai tellement le niveau chrono final que je m'en agaçai d'avance...Pour dire ma réticence face au chronomètre (dans la vraie vie aussi d'ailleurs, je suis quelqu'un de très lent qui supporte pas la pression du Temps).
 
Revenons sur ce principe de point de résistance, qui instaure au jeu un bien curieux principe. Chaque action perpétré par vos bons soins à la région vous octroie donc des points. Chaque lieutenant sera débloqué quand vous aurez rempli une jauge prédéfinie (13000 le Télévangéliste, 13000 Faith et 10000 le Militaire). Si bien que vous pouvez tout-à-fait finir le jeu sans faire les quêtes principales (!) si vous parvenez à gagner vos points en usant d'autres méthodes pour les engranger. Dans les faits, évidement que les quêtes importantes rapporte plus et qu'il est bien sûr préférables de les faire. Et puis surtout les "vraies" quêtes principales s'enclenchent quand vous atteignez certains paliers de ces fameuses jauges (dont font donc partie les fameuses missions chrono - GRRrrr), les quêtes des PNJ n'étant en fin de compte que des quêtes annexes 'plus importantes au récit'. Ce système rends ce Far Cry extrêmement court pour arriver à la fin de son histoire (mais le jeu regorge de choses à faire par ailleurs!)
 
En plus des PNJ sont présent également les alliés. Au nombre de 9 ils pourront vous épauler chacun à leur manières en fonction de leur spécialité. Untel est un pilote, une autre une snipeuse, ou encore un spécialiste des explosifs. Pour ma part j'ai fait l'entièreté du jeu en compagnie de Jess Black la coureuse des bois, débloqué dès qu'il m'en fut possible pour une de ses capacités qui me fit grandement plaisir: elle empêche les animaux de vous attaquer. Quelle joie de n'avoir plus à se soucier des animaux sauvages dans un Far Cry tant ceux ci peuvent devenir lourdingue...D’ailleurs il est à noter que la faune semble bien moins présente que dans les épisodes précédents (notamment le Primal où elle est absolument prolifique). Mon autre partenaire de choix (vous pouvez constituer un groupe de trois maximum en comptant votre personnage) fut Cheeseburger l'Ours domestique - et diabétique. Juste parce que je le kiffe trop. Et il y a Pêpêche le couguar aussi qui fut parfois de mes aventures. Et Hurk. Mais lui il est là depuis tellement longtemps à mes cotés que je ne le compte plus (hilarant dans ses réparties).
 
 Ma Dream Team pour ce far Cry 5
 
 A là Grâce de Dieu
 
Nous arrivons à la fin de cet article et il est grand temps d'évoquer le coté politique de l’½uvre. Certains prétendent que celui est à peine esquissé, qu'il à été grandement lissé pour n'offusquer personne...Alors certes cela aurait pu être plus corrosif...mais en fait cela l'est déjà. C'est en sous texte, en sous entendu, en toile de fond...
 
 
La critique de la politique actuelle des États-Unis est mise à mal à de nombreuses reprises et comment ne pas voir le parallèle évident entre la secte d'Eden et Daech. Remplacé le Montana par une région enclavé d'Irak et vous aurez exactement le triste sort qu'on connu les populations locales il y a quelques années. Même l'imagerie et le design du jeu y fait penser (les pick-up surarmés, les textes sacrées proclamé par haut parleur, les vêtements, les barbes...). L'idée maline et ô combien audacieuse d'Ubisoft aura été de transposer cette histoire non pas au Moyen-Orient mais en plein c½ur des USA. Quel culot mais que cela fonctionne bien!
Et bien sur il y a cette fin.
Incroyable.
Époustouflante.
Inattendue.
Il m'a fallu un petit moment pour reprendre mes esprits une fois le générique lancé. Ont-il vraiment fait cela? Ont-il osé? Qui pour dire encore après cette fin que le jeu ne met pas en garde contre les dérives politiques actuelles?? Cette fin EST politique. Affreusement triste mais tellement percutante...tout en conservant le chouia de mysticisme cher à la série.
Non vraiment quelle fin!
 
Du coup je poste la conclusion de ce texte en mode Spoiler, car ce final me laisse perplexe sur certains points.
Et notamment en ce qui concerne Far Cry 6? Existera t-il? La saga ne trouve t-elle pas là une conclusion parfaite à son propos? Et si sixième épisode il y a, celui se devra d'être exceptionnel. A tout les niveaux et notamment narratif car cette conclusion ne peut pas laisser l'Univers de Far Cry indifférent.
Quand j'y réfléchis le jeu me fait beaucoup penser à Terminator 3. Une ambiance calme et bucolique, saupoudré d'humour absurde avec une conclusion thermonucléaire qui se termine de manière oppressante dans un bunker.
Non vraiment je suis partagé sur l'avenir de la franchise Far Cry. D'un coté il y a de quoi faire un 6 extraordinaire mais d'un autre elle devrait s’arrêter là, sur cette note effroyable et profondément marquante.
 
 ________________________________________________________________________________
 
BONUS:
Quelques images sympa ou petit easters egg trouvé au cours de ma partie:
 
On commence avec la référence à Blood Dragon - ici une saga cinématographique - dont la carrière semble faire écho à celle de la série des jeux Far Cry. Ce serait aussi une pique envers Uwe Boll et son adaptation.
 
 Willis Huntley et Hurk. Présent depuis Far Cry 3. A ce jour il ne semble pas que le jeu fasse mention au 'Chacal', fort dommage.
 
 Les cartons de Hurk à son domicile familial...référence au 3 (Rook Island), au 4 (Kyrat) et à son apparition anachronique en tant que Urki dans Primal (Oros)
 
Dernière petite image avec ce Jackalope empaillé. Un autre spécimen est également visible dans une vision lancé par Faith - la première il me semble. L'animal est-il présent physiquement dans la forêt du Montana? Allez savoir. En tout cas il était déjà là à l'époque du western car l'animal est trouvable dans Red Dead Redemption.
Apparement le Sasquatch serait présent aussi dans le jeu, pour ma part en dehors des affiches présentent ici et là je ne l'ai point vu.

Voir aussi

Jeux : 
Far Cry 5
Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Commentaires

CastorTroy11
Signaler
CastorTroy11

@CastorTroy11: de mon point de vue, ni plus ni moins que Jacob ou John...

 

Un indice :

 

Religion :

 

Jésus, Marie et......

 

J

Jo...

 

(Indice : ni John, ni Jacob...)

 

Disons qu'ils auraient pu lui donner des noms plus tapageurs mais le clin d’œil religieux serait passé a la trappe

Yaeck
Signaler
Yaeck
@CastorTroy11: de mon point de vue, ni plus ni moins que Jacob ou John...
CastorTroy11
Signaler
CastorTroy11
"Pour les besoins de cet article, j'ai du vérifier que Joseph était bien le prénom du leader car franchement j'étais confus. Choisir des prénoms plus marqués auraient été plus judicieux..."

Hum... JOSEPH comme prénom du chef d'une secte c'est pas marqué ?
Yaeck
Signaler
Yaeck
Je continue mes remerciements pour vos retours enthousiastes ! :)
@Kiori: Ah bon? Les PNJ évoquent la libération après la fin du jeu? Étrange! Je n'ai pas retouché au jeu depuis l'avoir fini mais ce que tu me dis là m'intrigue...Peut-être la partie charge t-elle la carte au moment précédent notre dernière visite au Père?...
@Silentscope: Je ne réponds pas à la question, j'émets juste un ressenti - en zone spoiler, je le précise - sur l'avenir de la franchise. Bien sur qu'il y aura un 6, c'est évident. Mais je pense aussi que cela serait bénéfique que cela s'arrête là, sur ce coup d'éclat. D'où l'interrogation du titre... ^^
herEgen
Signaler
herEgen
J'approuve tellement. Merci pour cette critique d'un plus grand jeu qu'il n'y paraît. Cette fin bon sang... Et tu as bien exposé la réflexion politique posée de manière permanente, en lisant entre les lignes souvent. Ça met implicitement en scène ce qui se passe aujourd'hui dans nos sociétés, le tout avec humour et substances étranges. Du génie.

Première fois que je relance un Far Cry immédiatement après l'avoir bouclé. En femme cette fois ;)
SilentScope
Signaler
SilentScope
La meilleure review que j’ai lu sur FC5.
Même si l’article ne répond pas tout à fait à la question du titre.
Pour ceux qui ont joué à GR Wildlands et Watch Dogs 2, le jeu n’est pas vraiment impressionnant visuellement, c’est un peu mieux que le 4, mais le moteur semble plus vieux que ACO : la nature est moins bien rendue, de haut ça fait un peu Sim City. Et les événements répétitifs avec tjs les mêmes têtes de pnj
Kiori
Signaler
Kiori
J'ai pris plaisir à lire ton article.
***spoiler***

J'ai beaucoup aimé ce Far cry, cependant pour la fin (la plus spectaculaire) il semblerait qu'il y ai une explication plus ou moins tangible et je pense que c'est la bonne car on peut continuer l'aventure et les npc nous remercient ...
Yaeck
Signaler
Yaeck
Merci pour vos commentaires! :)
@fastfab: oui on m'a déjà répondu çà...une fois même en comparant avec les mormons (la violence en moins).
Chacun y voit et interprète ce qu'il veut, moi j'y vois un calque trait pour trait de la mise en place de l’État Islamique transposé au Montana, mettant en garde les joueurs sur le fait que cela pourrait se produire n'importe où finalement si on n'y prends pas garde...
fastfab
Signaler
fastfab
Juste pour préciser. Il y a même pas a chercher aussi loin que l'irak et la syrie pour faire une rapprochement. ;-).
Le midwest et les rocheuse sont truffé de sectes évangéliques réactionnaires, voir anti-gouvernementale. L'appartenance de nombreuse terre au gouvernement est un sujet sensible qui cristallise les opinions et un terreau fertile pour la radicalisation des fidèles par les différentes églises.
Les survivalistes/adventistes/milices/autonomiste/Aryan Nation etc... sont une vrai réalité dans ces régions, avec de nombreuses confrontation avec le FBI, dont les plus tristement célèbre sont le siège de Waco (86 morts), Oklahoma city (168 morts) ou l'incident de Ruby Ridge.
easy ledur
Signaler
easy ledur
Oui moi aussi j'ai horreur des chronos.. C'est aussi stressant que inutile... Sinon c'est un bon far cry
Slash1276
Signaler
Slash1276
Jeu vraiment sympa à jouer et fun.
Neves
Signaler
Neves
Point de vu très intéressant. J'ai pas lu les spoilers, je compte faire le jeu ^^