Xenopixelle

Par Xenopixelle Blog créé le 13/01/12 Mis à jour le 10/10/12 à 13h05

Le vrac d'un pixel étranger en perdition.

Ajouter aux favoris
Xenopixelle
Signaler
Jeux vidéos
 
Sorti en 1992, Pilotwings est un des jeux qui a traumatisé plus d'un gosse derrière son écran, le laissant perplexe sur beaucoup de plans... Quoi ? Que se passe t-il avec ce jeu ? Vous le saurez un peu plus loin dans ce post. Commençons par le commencement... 
 
Pour ceux et celles qui ne connaissent pas encore (malgré sa sortie sur 3DS), il s'agit d'un jeu de simulation de pilotage de divers engins (Parapente, jet-pack, avion, parachute et... Hélicoptère pour les missions spéciales). On apprend donc au travers des missions qui nous seront proposées (10 missions + 2 niveaux spéciaux).
 
Les bases posées, penchons nous un peu plus sur le sujet... Pilotwings est tout d'abord un jeu très bien foutu graphiquement - pour l'époque j'entends, la modélisation des divers engins pilotables est sympathique, le tout est très agréable sauf des décors que l'on pourra reprocher un peu trop vides, mais j'y reviendrai plus tard. 
Au niveau des musiques, je n'ai franchement rien à reprocher. Soyo Oka a fait du bon boulot pour ce titre. On ressent l'effet de légèreté que le compositeur a voulut donné à Pilotwings. 
 
Passons maintenant aux points qui fâchent et je commencerais par le plus gros défaut de ce titre : La maniabilité. Enfer et damnation ! Mais qu'est-ce que les programmeurs ont foutus ? Non sérieux, quand on veut faire atterrir l'avion, on se plante 9 fois sur 10 comme des vieilles merdes parce que l'avion a toujours tendance à piquer du nez et vous avez beauuu appuyer comme un gros porc sur la flèche du bas (bas pour lever l'avion, haut pour le baisser) ça ne fonctionne pas ! Vous avez plus de chances de retrouver votre tête enfoncée dans le cul d'un éléphant que de faire atterrir cette saleté d'avion. 
Alors bien évidemment, il n'y a pas que ça, le jet-pack est touuut aussi infâme. On a l'impression de glisser sur du beurre. Mais dans le vide. Je savais même pas que c'était possible... Un peu comme aller tout droit. Laissez tomber, ce n'est pas faisable avec le jet-pack. Il faudra tourner et tourner et tourner et tourner et... Enfin ! Vous poser sur le centre de la cible qui se trouve au milieu de l'eau (donc faut pas tomber dedans, of course). Et pourtant le jet-pack est le plus facile à piloter... Alors bon, je vais vous passer les autres trucs qu'on essaie tant bien que mal de conduire... 
 
Mais voilà, ce n'est pas le seul défaut de ce jeu. Outre les effets sonores peu engageants (qui feront un sacré contraste avec les musiques), on a affaire à un décors aériens vides. Sans aucun outil efficace et simple d'utilisation pour s'aider à savoir si on avance ou si on recule... Ou si on tombe en piqué (mise à part la barre qui apparait en bas à droite et qui indique le moment critique... Malheureusement comme dit précédemment, les contrôles étant difficiles, il est impossible de remonter.). Bref. Le décors nous aident peu. Le radar pour indiquer le point où on doit aller pas si efficace et... Et je vais m'arrêter là. Surtout que ça fait longtemps que j'ai pas taper dans ce jeu. 
 
Je ne compte pas y retourner tout de suite pour vous en dire plus. Je vous laisse le tester par vous même et vous en délecter... Ou pas.
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Parker32
Signaler
Parker32
PIlotwings était génial dans mes souvenirs. J'en reste là.
bigjohn
Signaler
bigjohn
Tu sais que tu es train de trucider un de mes plus grands souvenirs de gamer!!?
Tu le sais ça!?
Cruelle tu es!

Archives