20$ 4 a game - les pérégrinations d'un joueur !

20$ 4 a game - les pérégrinations d'un joueur !

Par romuhica Blog créé le 12/07/11 Mis à jour le 06/01/13 à 14h21

On a quoi à se mettre sous la dent pour 20€ ? Des bouses ou des chefs d'oeuvre ? Telle est ma tentative de réponse à cette question qui s'est posée au moins une fois à tout gamer ! Follow ces instantanés de gameplay et forge toi ton avis !

Ajouter aux favoris

Signaler

Entrée 30/06/11052 : Poème et glissade intersidérale

L'Etoile s'éveille,

La mécanique brille,

Le clic des moteurs.

Din Carden

 

Savoureux voyage qu'est celui de l'esprit dans les âtres du néant,

L'axe de rotation de l'univers se perd dans les méandres obscures,

Fracas des énergies, explosions des lames d'aciers,

Je m'évade dans l'impalpable, seul avec mes amis.

François Clerc.

Journal de bord de W. Erosia, Capitaine de frégate - 02:45

source

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Journal de bord du Capitaine W. Erosia, le 02/06/11052 à 13h45

Vivre dans l'espace a cette particularité de pouvoir vous relaxer rien qu'en voyageant dans cette immensité sombre et latente. Car, quand aucun échange de missiles ne vient perturber votre glisse entre les étoiles, c'est tout simplement envoutant. Les planètes défilent sous vos yeux, ici un orage, là une magnifique vue sur un océan d'eau entouré de terres sauvages.

Ce boulot pour Pukkala est d'une facilité déconcertante. Mais c'est un repos que je souhaitais pour tout l'équipage, et pour moi même. Nous avons passé des moments difficiles ces derniers temps, et il nous fallait absolument retrouver la confiance et l'assurance de nos meilleurs jours. c'est pourquoi j'ai pris cette décision de nous mettre au frais quelques temps. On transporte de tout, des hommes, des fournitures scientifiques, des vaches... Paul en gardera un souvenir olfactif pour quelques temps. D'ailleurs, il va falloir que je pense à prévoir une désinfection totale, je me sens encore un peu... sale !

J'ai eu des nouvelles de mes deux autres vaisseaux, l'Arc wave et le Longbaw. Tout se passe bien pour mes lieutenants, rien de spéciale. L'Arc wave a été sollicité pour escorter un convoi industriel en direction du secteur Sirenshin. Le longbaw, mon beau baleineau des vagues cosmiques, fait du minage dans le secteur Flost. C'est à quelques sauts de Iutra, son port d'attache, mais apparement, Dilan m'a confirmé que le pyroxeres était présent en profusion. C'est une bonne nouvelle pour nos finances.

Pukkala m'attend, ne laissons pas une femme attendre !

Terminé.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Journal de bord du Capitaine W. Erosia, 25/05/11052, 22h30.

S'en était trop. Certes,le Déneb, ou plus largement, les classes merlin ont la fâcheuse tendance à nous lâcher au mauvais moment, au mauvais endroit. Alors qu'on terminait notre dernière mission pour Kara Takin, les moteurs se sont une nouvelle fois arrêter sans aucun raison, en plein warp. Bon, j'étais dans un état d'épuisement certain, et je m'en suis pris à Paul de manière abusive. Il a commencé à lui aussi hausser le ton plus que de nécessaire, et il a fallu l'intervention de Harry, mon Lieutenant, pour éviter une bagarre que j'aurai pu ne pas gagner... Bref, son intervention a immédiatement calmé nos esprits, et après une poignée de main de paix et d'amour, on s'en est pris directement, et d'un seul homme, au vendeur qui nous a vendu cette épave. On a dû repartir pour IUTRA IV pour le faire, mais çà valait le coup. Je n'aurai jamais gagné contre Paul, c'est une certitude que ce vendeur pouvait confirmer !

Bref, retourner dans notre fief a aussi été l'occasion pour moi de retrouver d'anciens amis, comme ce bon vieux Kokseri Velen, ou Ranta Tarumo, d'anciens agents avec qui j'ai beaucoup travailler et avec qui j'ai pu tisser des liens qui, je l'espère, resteront longtemps. D'ailleurs, Kokseri va être papa, pour la seconde fois. Faut le voir pour le croire !

Enfin, il fallait que je retrouve un vaisseau digne de ce nom pour mon équipage. Un vaisseau sûr, fiable et puissant. Après visite des marchés, on est tombé d'accord avec mes officiers sur le classe Kestrel. On lui a monter des Malkuth incroyables, réduisant en fumée toute menace en quelques instants. Là, on parle plus sérieusement.

J'ai rendez-vous demain avec une certaine Pukkala Janmaa, du secteur Liekuri, pour des missions de coursiers dans les secteurs 0.5. Je vais voir si en plus d'être sexy, elle est bonne payeuse !

Terminé.

Source : Romuhica-industry.com

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

journal de bord 30/04/11052 - 08:20

J'ai bien cru que nous y passions tous. Harry Godman, mon lieutenant, est à l'hôpital du Kaalakiota Corporation. A l'heure où j'écris ce rapport, il est encore en soins intensifs.Voici ce qu'il s'est passé.

Kara Takin nous avait confié une mission anodine de contrôle de secteur. Un aller-retour et le tour était joué. Il restait selon les rapports des services de renseignements de la base quelques vaisseaux Guristas dans un champ d'astéroïd isolé. Nous y sommes allés gaiement car cette mission était la dixième avec le Deneb. Nous étions tous enjoués et heureux de bouter ces pirates de l'espace sécurisé. On était armé jusqu'aux dents, prêt à en découdre.

Le transit spatiale s'est très bien passé. Paul, notre chef mécano, était tout heureux de m'annoncer que tout se passait bien au niveau des boucliers et des moteurs. Bonne nouvelle. Les premiers échanges de tirs sont largement à notre avantage. Nous devons encore passer une porte intermédiaire. Qu'à cela ne tienne. Mon premier Maître, Samuel, m'avertit que nous avons un léger soucis au niveau des transmissions. Nous avons un décalage de 5 minutes. Au vu de notre puissance de feu, et de leur maigre résistance, je lui annonçais sans trop de problème que nous n'auront pas à nous en faire.

Et soudain le Chaos. Mon premier souvenir conscient est de quelques minutes après la sortie du saut. Nous étions encerclés, fait comme des rats. Ils avaient tout prévu, et moi bien trop confiant. Gray était déjà dans les vapes, la jambe transpercée par un câble d'acier. Nos transmissions hors services, nous ne pouvions compter que sur nous même. Notre boulier est tombé 3 minutes plus tard. Un tir a littéralement éventré notre soute et nous a fait perdre nos dernières munitions. J'ai juste eu le temps de demander à Paul de dériver toute notre énergie sur ce qui restait de notre bouclier. J'ai programmé le saut et nous avons pu sortir de ce guêpier sans trop de mal. Sauf que la moitié de mon équipage était blessé par ma prétention. C'est impardonnable. Mais heureusement, personne n'est mort.

Plus jamais je ne referais pareil erreur de jugement. Un ennemi doit être respecté.

Évidemment, nous y sommes retourné avec ce qui me restait d'équipage, pour finir le travail, 6 heures plus tard dû aux réparations à faire sur le Deneb. Ils étaient déjà partis...

Source : Romuhica-industry.com

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Journal de bord du Cpt Will Erosia, 15/04/11052

Le Deneb est enfin prêt au combat ! L'équipe de maintenance a été plus que performante. En même temps, ils n'avaient pas le choix, vu le travail plus que médiocre qu'ils avaient fait la première fois.

J'ai eu plaisir à retrouver mon équipage. Harry, mon Lieutenant, était en pleine forme. Il était allé faire un séjour chasse et pêche sur Tasabeshi VII, du secteur du même nom. La pêche avait dû être bonne vu son grand sourire. Nous étions tous heureux, le Deneb sortait pour la première fois depuis longtemps dans l'espace. Une grande excitation était palpable !

J'ai répondu à l'appel d'offre de Kara Takin, de la Kaalakiota Corporation Factory, du secteur New Caldari. Elle voulait que l'on repousse une énième attaque des guristas dans son secteur. Leurs barges minières se faisaient régulièrement attaquées, et elle voulait qu'on y mette un terme.

Le Deneb, avec sa nervosité légendaire et sa facilité de manoeuvrabilité a rendu les combats expéditifs. Ils n'étaient pas préparés à nous recevoir. Quand Kara nous vit revenir aussi vite, elle avait envisagé que nous avions échoué. Quelle surprise quand je lui ai ramené les documents cryptés guristas ! Elle a été subjuguée et n'a pas hésité à me récompensé avec une belle rallonge !

J'l'aime bien cette Kara !

Source : Romuhica-industry.com

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Journal de bord, 10 mars 11052, 18h00

Compte rendu de mission.

Astenaisen Seras s'avère être un homme bon payeur, mais dont il faut se méfier. La mission qu'il nous proposait était simple. Récupérer 800m3 de Mercius, dont il en avait le besoin le plus urgent. 55 000 crédits donnés, avec une rallonge de 30000 si on ramenait la marchandise dans les 4 heures. Il nous garantissait que la zone était tranquille et très peu fréquenté. Il s'agissait d'un astéroïd isolé. Çà semblait facile.

Quand on est arrivé là bas, la visibilité était très mauvaise et nous avons dû trouver le minerai à vu. Quand on a pu le trouvé, on s'est empressé de l'extraire. Tout se passait bien quand 3 Guridas sont apparus sur nos senseurs. Bien heureux j'ai été de prévoir de garder une tourelle TE-2100. Nous avons pu les repousser sans problème, mais ils revenaient toutes les 15 minutes.

Récupérer les 800 m3 de ce minerai s'est avéré plus compliqué que prévu, et j'en ai touché deux mots à Seras, qui m'a gentillement répondu qu'un bon capitaine était un capitaine prudent ! J'y penserai à deux fois pour la prochaine mission. Il me parle de Banidine cette fois...

 

Source : Romuhica-industry.com

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Journal de bord, 12 février 11052, 13h25.

J'ai enfin pu trouver un second acceptable pour le Deneb. Harry Godman est arrivé au bon moment pour nous, çà c'est sur. Le Longbow avait atteint sa vitesse de croisière, et les revenus sont désormais réguliers. Je l'ai laissé à Starnce dont il en connait les moindre recoin. Sa mission est de nous fournir suffisement de cashflow pour nous permettre de toujours assurer les salaires des différents équipages, car le Deneb allait faire sa première sortie officielle !

Harry est bien tombé. Le fait est que nous avons été contacté par Mr Seras de la division minière de la Rapid Assembly Factory du secteur Itamo. Il lui fallait un équipage rapide et efficace, capable de répondre aux missions de minage risquées. J'ai rencontré Harry dans le secteur Jita, au Caldari Navy assembly plan, le hubb du secteur. On a accroché tout de suite ! Jeune, méthodique et responsable, il avait tout du bon second à mes yeux.

Nous sommes en route pour le secteur Itamo, confiant pour les jours à venir.

Qui a dit qu'être capitaine de frégate était de tout repos !

Source : romuhica-industry.com

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Journal de bord, 22 janvier 11052, 12:22

Après quelques jours de négociation et de transit entre les systèmes sécurisé, nous avons enfin mis la main sur un Mammoth. Il est immense, c'est incroyable. Il a une dizaine d'années de service, mais çà ne se voit pas immédiatement, tant son ancien propriétaire et son équipage en ont pris soin. Grâce à lui, je vais pouvoir commencer à exploiter les cailloux qui compose cet univers. On va commencer modeste, du Velspar raffiné sera largement suffisant.

J'ai viré Chris Ulrich, il s'est montré insubordonné et incompétent. Cette décision a soulagé tout le monde. J'ai pris à la place mon ancien chef mécano, William Starnce. Ce vieux briscard a un sens de l'humour particulier (il aime nous mettre en boite), mais a un caractère comme je les aime : bien trempé ! Je pense que notre exploitation industrielle va bien se passer.

On a dû recruter un nouvel équipage pour le Longbow, le Deneb restant à quai pour entretien le temps de nos sorties dans l'espace. Cette expérience va être trépidante, j'en suis sûr !

Je recherche toujours un second pour le Deneb.

Source : romuhica-industry.com

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Journal de bord, 06 janvier 11052, 5:45 AM

Dormir m'est impossible depuis quelques jours. Chris est sur les nerfs, et çà se ressent sur nous tous. On a beau n'être qu'une petite dizaine, une baisse de morale peut être tout aussi dévastatrice que sur l'équipage d'un battlestar. J'ai parlé à Chris alors qu'on entrait dans le système Jita pour remplir notre mission 152A-47, confiée par Chigas Ovoken. Il m'a promis qu'il allait se calmer, et je l'espère pour lui. Sinon, dehors !

Notre objectif de mission était d'explorer un amas astéroïde et de récupérer un échantillon de chaque caillou qu'on trouverait. Grâce à lui, j'ai pu parfaire mes compétences en analyse de matériaux, et nous avons pu voir des paysages superbes.

Le Deneb se montre efficace pour ce genre de situation. Rapide comme l'éclair, efficace en manoeuvre, il a tout de la frégate parfaite. Reste que je n'ai pas encore eu l'occasion de le tester en combat. Chaque chose en son temps je suppose.

Ijumachi Vuonolainen, mon agent de liaison militaire, a demandé à me voir par mail. Peut être un peu d'action ?

source : romuhica-industry

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Salut à toi visiteur du web 2.0 !

Ce que tu n'auras pas ici : 

 

-Des femmes nues (et ouais, je me devais de dissiper au plus tôt le voile des illusions (:p))

-Des blenders à vendre

-Du jeu de foot (ah ouais, cha pas pochible !)

 

Ce que tu verras et aimeras (mode prétentieux -> ON)

-Une passion commune : le jeu vidéo

-Des shoutcast légers et détendus au ton loufoque

-Des ptits jeux sympas qui ne ruinera pas ton portefeuille mais sera généreux avec toi.

 

Allez, clique au moins sur une vidéo, fais toi ton avis. Si t'en es à la dixième, bah continue, c'est bon çà !

Archives

Favoris