Warp Zone :: une vie à jouer

Warp Zone :: une vie à jouer

Par Warpzone Blog créé le 21/01/11 Mis à jour le 19/02/13 à 12h03

Vie(s) et mort(s) d'un joueur depuis 198X.

Ajouter aux favoris

Édito

Warp Zone : n.f. Littéralement zone de distorsion, lieu permettant de déplacer le joueur dans ou sur plusieurs niveaux.

Archives

Favoris

  
Signaler
Gettho gamer

En ces temps de folie CallofDutyienne, voici une petite vidéo qui présente la version un peu oubliée de Modern Warfare 3, la version Wii. Les Call of Duty sur cette console sont assez intéressants.

Quasi identiques dans leurs contenus (à l'exception de quelques restrictions sur le multi), elles offrent la même expérience que sur PC/xbox/ps3... mais sans le maquillage HD. Le coté hollywoodien en prend un coup, tout comme les notes (dans les 90% environ pour les CoD HD en général, 70-80% pour les versions Wii). 

Ce qui montre bien que l'enjeu d'un Call of Duty pour les journalistes porte sur le spectacle offert, et pas sur un gameplay quasi identique depuis les premiers jeux d'infinity ward. Et pour vous, joueurs, qu'est ce qui compte le plus ?


Edit : sur la même problèmatique, je vous conseille l'article de chimichimo : "MW3 : Une révolution ?"



Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

chimichimo
Signaler
chimichimo
Ceci dit, je te trouve bien sévère quand tu cites Batman ou Assassin's Creed comme jeux "pauvres dans l'expérience. Par contre, je te rejoins dans ta réflexion sur l'évolution des goûts selon l'âge... bon je dis ça j'ai juste 21 ans ^^.

Un peu comme je l'expliquais dans mon article (merci beaucoup Warpzone pour le lien :) ) la plus grande évolution de ces dernières mois/années c'est la prise de position des joueurs. Ils assument dorénavant leurs goûts. Après ca dérive sur des débats stériles du style: CALL OF C'EST OUUUUUF, FIFA C'EST MIIEUX QUE PES. On aura peut-être de moins en moins de jeu parfait pour tout le monde comme avant ?
Warpzone
Signaler
Warpzone
Si on part sur le coté journalistique du problème, on peut dire qu'effectivement le fait que les journalistes et testeurs se placent dans le rôle du 1er des fans du jeu qu'il teste, ça pose un vrai problème de distanciation avec l'objet analysé. Mais c'était en même temps la plus grande force de la presse des années 90, cette proximité, dans une époque où le jeu vidéo débutait...

La question est, comme tu le soulignes, nous vieillissons, cette "1ère" génération du jeu vidéo vieillit, et elle devient plus critique que les critiques eux-mêmes...
damded
Signaler
damded
Je dis ça, mais en même temps, je suis sur Gameblog ce qui n'est pas très cohérent.Je vais retourner travailler sur moi.
damded
Signaler
damded
Tu prends l'exemple pour Call of Duty mais beaucoup d'autres jeux bien clinquants sont très pauvres dans l'expérience qu'ils proposent et pourtant, la presse est unanime. Assassin's creed, Batman, God of war, Fifa...
D'un autre côté, je sais qu'il n'y a pas si longtemps, j'aurais kiffé ces jeux. Avec l'âge, notre réflexion se développe, on s'aperçoit de certaines ficelles et du coup, on est beaucoup plus exigeant.
Et le problème c'est que les critiques, malgré leurs âges avancés et leurs expériences conséquentes des jeux-vidéo, n'ont pas évolué. Ce qui fait que j'ai l'impression qu'elles s'adressent, au même titre que les jeux, à un public principalement composé d'ados et de jeunes adultes. Pour les joueurs plus exigeant, il existe des sites critiques dans lesquels ils pourront se reconnaître mais ce n'est qu'une petite partie de la critique. Ça pourrait être normal, parce qu'elle s'adresse sûrement à une petite partie des joueurs. Sauf qu'en littérature, en cinéma, en peinture, en gastronomie, ça ne marche pas comme ça. Jamais tu ne verras un critique culinaire faire l'apologie du dernier sandwich McDo et rares sont les critiques de cinéma à encenser les productions Besson.
J'ai l'impression que les critiques du monde vidéoludique manquent pour la plupart de convictions. Mais s'ils en avaient, actuellement je pense qu'ils perdraient une grosse partie de leurs lectorats. C'est une question de maturité du média, je suis sûr que ça viendra parce que ça commence déjà.