Premium
Journal d'un Ours Gamer

Journal d'un Ours Gamer

Par Waltrius Blog créé le 22/11/11 Mis à jour le 23/11/13 à 11h15

Plutôt baraque, plutôt pataud, et totalement inoffensif, le joueur de 24 ans que je suis est souvent comparé à un vieil ours. Après 60h de Skyrim, la vérité m'est apparue : A terme, les ours vont dominer le monde. La seule solution pour survivre était de leur vouer un culte sur Gameblog...

Ajouter aux favoris

Édito

Mes identifiants consoles

Code Ami 3DS : 3480 3233 1570

Gamertag : Waltrius

PSN : LuciusWaltrius

 

Suivez moi sur

 

 

Archives

Favoris

  
Signaler
Les nouvelles de l'industrie

Depuis quelques mois, voire quelques années, je me pose de sérieuses questions sur la stratégie de communication de la firme au plombier moustachu. Lancements 3DS, puis WiiU ratés, et trou d'air post-fêtes de fin d'année : Après le succès de la Wii et de la DS, Nintendo semble avoir énormément de mal à communiquer correctement sur sa nouvelle génération de consoles. Après 2 années marquées par les faux-pas de Nintendo en matière de communication, en tant que communicant, je me pose aujourd'hui la question de savoir si le refus de mettre en place une conférence à l'E3 est une nouvelle erreur ou une tentative de redresser la barre en communiquant autrement.

La 3DS a été la première grosse erreur de com, même si ils ont su redresser la barre depuis

Rappelons d'abord les faits. Prenons le cas de la 3DS. La console  est bien plus puissante que la DS et part donc avec une fonctionnalité inédite pour une console portable : La 3D. C'est donc un nouveau produit, pas simplement une nouvelle version de la DS. Mais Nintendo commet 2 erreurs stratégiques à mon sens. Première erreur, le look de la nouvelle portable du groupe est le même que celui de la DS. Impossible pour un néophyte ou un enfant (la cible principale de Nintendo) de faire la différence au premier coup d'oeil. Deuxième erreur, le nom 3DS va tout de suite penser à une simple « nouvelle version » de la DS. Ces deux erreurs vont conduire à une confusion du grand public qui va penser que la 3DS n'est pas une nouvelle console. Ces erreurs de com, couplée aux rumeurs sur la 3D et à un prix trop élevé, vont donner naissance au premier lancement raté de Nintendo. Alors certes la mauvaise communication de la 3DS n'est pas la raison principale de son démarrage difficile, mais ça a été à mes yeux le début d'une suite d'erreurs stratégiques qui perdurent encore aujourd'hui.

Vraie console ou tablette pour Wii ? La WiiU traine depuis le début cette confusion pour beaucoup

Parce que la WiiU, Nintendo a récidivé. Dès la première conférence sur sa nouvelle machine, l'E3 2011, la firme japonaise commet sa première erreur : Elle ne montre que le Gamepad, reléguant la console même à l'arrière-plan sous forme d'une Wii surboostée. A ce moment se répand le doute même chez les journalistes : Le Gamepad est-il la console ? La WiiU n'est-elle qu'une nouvelle Wii ? Une question qui va rester trop longtemps en suspens et provoquer une nouvelle confusion cette fois auprès du grand public. On ne compte alors plus les articles de la presse généralisée (pas toujours initiée au monde du jeu vidéo) sur la nouvelle Wii avec une tablette. Même si Nintendo a essayé réparer cette erreur par la suite, l'idée s'est installée, et nombreuses ont été les familles à demander pour Noël « la tablette Nintendo ». Cette fois l'erreur est plus dangereuse pour Nintendo. En sortant sa nouvelle console 1 an avec les mastodontes Sony et Microsoft, Nintendo s'offre certes un peu de marge, mais la fenêtre de tir reste réduite et cette confusion légitime entre Wii et WiiU, due à une mauvaise communication, leur fait perdre un temps précieux. De plus, Nintendo a pris le pari (trop risqué) de lancer sa campagne marketing très tard (elle ne commence réellement qu'un mois avant la sortie de la console), ce qui ne provoque pas l'attente du public qui ignore largement qu'une nouvelle console va sortir. A la confusion s'ajoute ainsi la précipitation quelques semaines avant la sortie de la machine. Autant d'erreurs qui aboutissent à un deuxième lancement raté pour Nintendo. Clairement la communication n'a pas été bonne et a échoué à ne serait-ce que faire comprendre que Nintendo sortait une nouvelle console. A une époque où le marché du jeu vidéo est ultra concurrentiel, ce genre de tâtonnement peut faire très mal et on le voit aujourd'hui.

Avec les Nintendos Direct, la firme japonaise tente un nouveau mode de communication, plus direct

Ce qui est plus intéressant par contre, c'est la tentative de Nintendo de faire évoluer sa façon de communiquer grâce aux Nintendos Directs (ND). La société japonaise tente ici de développer une communication plus directe avec ses clients, avec une forte implication de son président Satoru Iwata. Les Nintendos Directs de février et mars, sous forme « d'excuses » envers les joueurs pour le trou d'air étaient de bonnes idées, montrant une société proche de ses clients et consciente de ses erreurs. Ces vidéos, malgré leur côté très japonais, marquent clairement une volonté de corriger le tir. Malheureusement, Sony et Microsoft ont eux aussi leur propre agenda et la conférence de Sony a par exemple eu tendance à éclipser les efforts de Nintendo. En termes de communication pure, les ND sont une bonne chose, mais on ne peut s'empêcher de penser qu'ils arrivent un peu trop tard stratégiquement, et que la fenêtre d'opportunité de la WiiU est en train de se refermer au fur et à mesure que l'E3 approche.

Face à Microsoft et SOny, une conférence E3 sera difficile...mais peut-on prendre le risque de ne pas en faire une ?

Et puis là, le drame, Nintendo décide de ne pas faire de conférence à l'E3. Que penser de cette décision pour le moment ? Nouvelle erreur ? Réalisme ?

Nintendo sait bien que l'E3 2013, c'est la fin de sa fenêtre d'opportunité, de son monopole sur la nouvelle génération. Sony va montrer concrètement sa PS4, Microsoft, sa Xbox Fusion : le salon sera très chargé en infos, et Nintendo sait qu'il ne sera pas la star de la semaine. Pourtant la WiiU (et la 3DS) auront de gros atouts pendant ce salon : Des jeux. Si Sony et Microsoft seront les maitres du Hardware, beaucoup attendent de Nintendo un nouveau Mario, un nouveau Zelda, un Mario Kart, etc. Cet E3 sera donc un salon du software pour Nintendo, Iwata a donc de quoi communiquer. Les conférences de Sony et Microsoft seront de gros shows à l'américaine et il est certain que Nintendo aura du mal à faire entendre sa voix via une conférence surtout qu'on sait qu'ils ne sont pas très à l'aise avec cet exercice. Pourtant, je pense que ne pas faire de conférence et communiquer plus directement (Nintendo Direct ?) sur les jeux est un pari. Pari gagné ou pari perdu, l'avenir nous le dira, mais je ne suis pas encore certain que ce soit la bonne stratégie.

Je m'explique. Certes Nintendo n'apportera pas le wow effect avec une conférence, ni n'attirera toute l'attention. Mais si les jeux « Made in Nintendo » sont bien présents, la conférence E3 aurait eu le mérite de rendre Nintendo visible pendant le salon, et d'apporter une touche de fraicheur par rapports aux jeux panpan boomboom (que j'apprécie au demeurant) d'un Sony ou d'un Mircrosoft pour le lancement de sa nouvelle console. Au mieux Nintendo créé une jolie surprise (comme ils savent aussi le faire), au pire ils sont mis un peu en arrière-plan des futurs articles, mais au moins ils auraient le mérite d'exister. La communication directe est plus risquée. Soit elle marche parfaitement et Nintendo réussi à montrer ses jeux sans conférence à un public de passionné, soit ils se plantent et là par contre Nintendo laisse le champs de la communication totalement libre à ses concurrents. Ils prennent ainsi le risque d'être totalement inaudible.

Iwata n'a plus le droit à l'erreur : Peux t-il se permettre de rater cet E3 ?

Concrètement, cet E3 va être difficile pour Nintendo. Cette année, ils ne seront que les outsiders, le 3ème, voir 4ème sujet d'attention de la part des journalistes et joueurs. Ils ont pourtant une vraie carte à jouer grâce à leurs nouveaux jeux. C'est le mode de communication qui sera critique. Entre conférence difficile et communication directe risquée, j'aurais choisis par prudence la conférence. Le risque d'être noyé par les infos et jeux next'gens est trop grand. Mieux vaut sécuriser le message et lui assurer l'audience de journalistes qui seraient forcément venus à la conférence. En ne faisant pas de conférence cette année, Nintendo prend le risque d'être inaudible et invisible, et alors que la WiiU a du mal à se vendre et que ses nouveaux jeux sont une chance de redresser la barre, rater l'E3 serait désastreux, et pas seulement en termes de com... 

Voir aussi

Plateformes : 
Wii, Nintendo 3DS, Wii U
Sociétés : 
Nintendo
Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

Waldotarie
Signaler
Waldotarie
Sortir un Mario ou un Zelda c'est une chose (qu'ils feront certainement, parce que ne pas en avoir serait une trahison et l'assurance d'un échec financier !) mais ils peuvent aussi ressortir des grosses licences de l'époque 64/GC. Un nouveau Starfox ou F-Zero (combiné avec le nouveau Monolith et le retour de Eternal Darkness...) assurerait un vrai buzz dans les milieux gamers. Pour un paquet de gens de ma génération, ces noms suffiraient à vendre la console.

C'est vraiment la grosse force de Nintendo ça, ces licences secondaires auxquelles on ne pense pas en premier lieu, mais qui ne sont constituées QUE de jeux mythiques ! ^^
Sur le terrain "gamer" pur, ils sont assurés de se faire battre, ne serait-ce que pour une question d'image...
Waltrius
Signaler
Waltrius
Je suis assez d'accord sur le marche "annexe". C'est clairement la dessus que dois jouer Nintendo. Mais je reste persuadé que le marché Gamer se tournera quasi uniquement vers Sony et Microsoft pendant l'E3. Et puis le problème de Nintendo, c'est qu'ils vont certes montrer des jeux, mais que ce sera encore un Zelda, un Mario, ou un Mario kart. Il y a un manque de nouveauté et je pense qu'une lassitude s'installe chez les joueurs.

Mais comme tu dis Wait&see. Peut être l'E3 me donnera t-il tort !
Waldotarie
Signaler
Waldotarie
Je me demande également si le moyen le plus efficace actuellement de faire parler de soi n'est pas de faire le buzz en laissant filtrer des infos "secrètes". Nintendo avec un gros jeu inattendu peu rafler la mise, vu que les présentations hardware sont rarement réjouissantes (la PS4, c'était tout de même très nul).
C'est aussi une manière de laisser les deux autres combattre dans leur coin et de récupérer un marché annexe peut être. On a vu que c'était l'idée de génie de la Wii.

Wait and see, donc... ^^
tontonniko
Signaler
tontonniko
je ne suis pas sur que l'absence de conférence de nintendo à l'E3 soit une si mauvaise erreur de communication de leur part :

- Ces dernières années, les conf constructeurs ont beaucoup déçu (avec ou sans présentation de nouvelles machines) au point de se faire voler la vedette par les conf des éditeurs tiers.

- Ils savent aussi que cette année, tous les yeux seront tournés vers la PS4 et la nouvelle Xbox. ce n'est pas avec la présentation de leurs licences populaires qu'ils arriveront à attirer suffisamment l'attention.

- Avec les nintendo direct, ils ont trouvé un moyen de communication différent des autres constructeurs.

Je pense que la date idéale pour un nintendo direct serait une semaine après le 21 mai.