Premium
Journal d'un Ours Gamer

Journal d'un Ours Gamer

Par Waltrius Blog créé le 22/11/11 Mis à jour le 23/11/13 à 11h15

Plutôt baraque, plutôt pataud, et totalement inoffensif, le joueur de 24 ans que je suis est souvent comparé à un vieil ours. Après 60h de Skyrim, la vérité m'est apparue : A terme, les ours vont dominer le monde. La seule solution pour survivre était de leur vouer un culte sur Gameblog...

Ajouter aux favoris

Édito

Mes identifiants consoles

Code Ami 3DS : 3480 3233 1570

Gamertag : Waltrius

PSN : LuciusWaltrius

 

Suivez moi sur

 

 

Archives

Favoris

Signaler
Les nouvelles de l'industrie

Il y a environ un an, je défendais dans un de mes articles coup de gueule les consoles de salon contre le « tout dématérialisé ».  Je pensais alors que le démat c'était le mal, qu'il allait détruire nos chères consoles de salons, nos chères boites de jeu, et surtout que cela allait nuire à notre plaisir de jeu.

 

Depuis, il y a eu Walking Dead, Trials Evolution, de nombreux DLC, et quelques belles découvertes d'anciens jeux via les stores online. Depuis j'ai pratiqué, profité et surtout encore plus joué grâce au démat. En 1 an, ma position de joueur mais aussi d'analyste amateur de cette industrie a évolué de « réticent voir méfiant » a « convaincu ».

C'est en écoutant le podcast sur l'affaire Game que ce constat m'est apparu évident : Il y a un an, j'aurais hurlé au scandale devant la fin d'une chaine physique que j'apprécie et chez qui j'effectue une grande partie de mes achats. Aujourd'hui, cette fin, que je regrette toujours, m'apparaît comme une évidence face à un marché qui évolue vers le dématérialisé. Car si je compatis avec les employés des magasins qui disparaissent, une chose est certaine, je ne pleure pas Game. D'ailleurs, que Micromania se rassure, ils seront les suivants malgré leur meilleure santé financière. Game ne sera pas le dernier à tomber, tout simplement parce que les revendeurs indépendants n'ont plus d'avenir.

Grandes surfaces ou webstore ont un modèle plus intéressant financièrement à la fois pour le vendeur mais aussi pour le consommateur 

D'abord et surtout parce que financièrement parlant, ce n'est plus un modèle tenable. On apprend dans le podcast que la vente d'un jeu neuf ou d'une console neuve ne rapporte ainsi que 5 € et que les plus grosses marges se font sur les jeux d'occasions. En prenant en compte le fait que les sites webs du type amazon vendent un jeu neuf aux alentours de 55€ et qu'un magasin du type Game vend ce même jeu 70€, on voit mal comment le joueur renseigné qui compte un tant soit peu son argent privilégiera le Game au détriment d'Amazon (valable également pour PriceMinister et autres ! je n'ai pas d'actions Amazon !). Donc d'office, le magasin ne fera qu'un chiffre d'affaire minime sur ces jeux et consoles neufs. Lui reste donc les jeux d'occaz. Là encore le site web sera révèlera souvent plus intéressant financièrement sur un jeu d'occasion. Mais l'argument le plus valable, c'est la fin de l'occasion pour laquelle Sony et Microsoft tâtent régulièrement le terrain chez les joueurs. Si une telle restriction devait se mettre en place, le marché de l'occasion, qui est le seul à faire encore tenir ces boutiques, disparaitrait complètement.

On me dira alors que les Fnac et autres grandes surfaces auront le même problème, mais non ! Comme la rédac le précise dans le podcast, ces grandes surfaces peuvent rogner sur leurs marges sur d'autres produits pour compenser d'éventuelles pertes, ce que fait la FNAC avec sa politique prix agressive pour les jeux.

Financièrement donc, ces boutiques ne sont pas rentables face à des boutiques dématérialisées ou à de grandes surfaces et la situation ne devrait pas s'améliorer avec l'avènement du jeu dématérialisé.

 

Walking Dead, Journey, Mark of the Ninja : Maintenant une partie des meilleurs jeux de l'année ne passe plus par les boutiques

Le dématérialisé, c'est l'autre gros argument qui me faire dire que les boutiques indépendantes ne survivront pas. D'abord parce que Microsoft et Sony ont compris qu'ils pouvaient proposer leur propre magasin aux joueurs, avec leurs propres jeux mais aussi leurs propres promos. Si le prix d'un jeu neuf récent n'est certes toujours pas intéressant sur ces stores (oh le beau 70€ pour un jeu démat !), les vieux jeux sont carrément plus intéressants puisqu'un Deux Ex (PS2) se trouvera à moins de 5€ là ou on le retrouvera à 15€ en magasin (si on le trouve !). Des offres comme le PSN + courcircuitent déjà l'occasion en offrant de nombreux jeux pas trop vieux gratuitement (après abonnement bien sûr). Encore une fois financièrement, le PSN ou le XBLA proposent au pire au même prix qu'un magasin et au mieux à des offres parfois super intéressantes.

Mais au delà de l'aspect purement financier, on trouve désormais de plus en plus de jeux exclusivement en démat : Les Walking Dead, Trials Evolutions, Journey, Mark of the Ninja, sont introuvables en magasins. Il faut se rendre à l'évidence qu'une partie croissante de notre media préféré ne sort plus qu'en online et que l'achat en magasin passe totalement à côté.

Maintenant les Stores Online aussi font des soldes, parfois bien plus aggressives que les boutiques

Enfin, il y a tout simplement « le pouvoir de la flemme » ! C'est tellement plus simple d'appuyer sur un bouton que d'aller dans un magasin ou au final, on n'est pas toujours certains de trouver le jeu d'occaz qu'on cherche. La simplicité d'accès couplée au prix parfois plus faible vaincra progressivement la barrière psychologique du « je veux la boite ».  J'ai personnellement encore cette barrière, mais je sens qu'en un an, elle s'est déjà affaiblit et que bientôt, elle disparaitra.

Je ne dis pas que la vente matérialisée va disparaître, tout du moins pas tout de suite. Les marques comme la FNAC ou les grandes surfaces continueront de commercialiser des boites et peut-être quelques jeux d'occasions si cela est toujours possibles, jusqu'à une marginalisation progressive du support matériel qui ne disparaitra pas pour autant.

Mais ce dont je suis certains, c'est que les magasins indépendants sont voués à disparaître, parce qu'ils ne sont plus en phase avec le marché et que leur business plan ne tient plus la route. Ils font face à une double concurrence de « grossistes  web» à la Amazon qui vent du support matériel à bas prix via le web, mais aussi des « stores propriétaires » des fabricants de consoles qui proposent d'autres jeux, à des prix attractifs. N'oublions pas la tendance au dématérialisé qui réduira progressivement, sans les faire disparaître, les volumes de ventes matériels.

Ces gens sont une espèce en voie de disparition 

Game a certes été victime de grosses erreurs de gestion et d'une direction maladroite, mais je pense sincèrement qu'il y a des causes plus profondes, plus structurelles à ce déclin de la boutique indépendante telle que nous la connaissions.

Alors quand Julien Chièze (ou d'autres hein !) vous parle d'acte militant en allant acheter dans les boutiques, je me dis qu'il a raison, après c'est à vous de voir si vous aimez militer pour les causes désespérées...

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Commentaires

Martinman
Signaler
Martinman
De toute façon c'est clair que le démat va tout dévorer, et c'est pas les irréductibles (dont je fais partie) qui vont sauver les magasins spécialisés... Même si je vois que mon Dock Games ne désempli jamais vraiment, je me doute bien que la franchise peut tomber à tout moment (surtout après le rachat par Micromania, double chance !)...

En fait, je dis ça, mais j'ai quand même de l'espoir et j'ai l'impression que cette franchise là s'en sort bien, en tout cas, perso, je reste fidèle :)
zionet
Signaler
zionet
Beaucoup de boutiques indépendantes se recentrent sur le rétro gaming, et se mettent à vendre des megadrives, super NES...
Je pense que c'est un choix qui peut leur permettre de survivre à la fin de l'occasion sur les jeux récents.
Personnellement, je préfère encore les jeux en boite, je trouve cela moins contraignant : pas besoin de télécharger le jeu, prend moins de place sur le DD ou la carte mémoire
Puis dans les boutique, ce qui est sympa, c'est que parfois tu peux découvrir des jeux auxquels tu ne te serait jamais intéressé si tu ne les avait pas vu "par hasard"; sur internet ou sur les stores online tu vas voir les jeux que tu connais !
Ichikyo
Signaler
Ichikyo
@ I JohnMcClane I : pas tous les Micromania dans ce cas. Dans mon côté, uniquement le Micromania du Auchan Semecourt de Metz l'a fait car il était également en vente dans le Auchan. Mais le Micromania de CORA Technopole et celui du Centre ville ne les avait pas. Néanmoins ils avaient l'Atelier Meruru avec son petit artbook. Ca doit vraiment dependre de la demande je pense :).
l JohnMcClane l
Signaler
l JohnMcClane l
Rune factory a été fait a micromania juste pour info. Parfois les vendeurs doivent faire des choix et ne peuvent pas (en fonction de la taille du magasin) tout présenter sur le point de vente. Hésite pas a demander dans ces cas la c'est ce que je fais et je trouve souvent mes jeux de niches
Cedric
Signaler
Cedric
Quand j'aurai le temps, il faudra que je vous fasse un article regroupant les études et les chiffres relatifs à la consommation de jeu vidéo.
Y a encore largement la place pour les boutiques. Elles devront peut être changer, ne plus être géré comme l'a été Game, mais y a la place.
Ichikyo
Signaler
Ichikyo
Je continue d'acheter mes jeux en magasin. J'achète rarement par Internet mais vraiment quand c'est necessaire genre Virtue Last Reward pas sorti en magasin que j'ai du essayer d'importer via amazon.uk mais jamais recu, une des choses qui fait que je prefere la vente en magasin.
Neanmoins moi pour Micromania et pour (était) GAME, je suis pas un client habituel potentiel car j'en ai rien à foutre du nouveau FIFA, rien a foutre de Call of Duty, rien a foutre du nouveau Mario en 3D et j'en passe... même si je respecte ceux qui y jouent, c'est leurs gouts apres tout, rien à foutre des AAA américains, je suis surtout joueur de jeux jap donc ca limite tout de suite mes allers et venus en magasin pour acheter en neuf ou en occasion et ce qui me limite généralement à des rares collectors de jeux et bien sur les habituels jeux de niches que personne n'entend parler.
Et logiquement j'achete en import Japonais les jeux qui n'atterisent pas en Europe et s'ils le font à de rares exception, je les prend en double (une copie japonaise et une copie européenne pour soutien).

Donc pour la fin des boutiques, en fait c'est leur probleme. S'il me propose pas ce que j'ai besoin, j'achete pas chez eux, cest tout. C'est comme ca. Et ca m'est arrivé plusieurs fois avec eux. Un exemple type : mon Micromania en Mai ne faisait absolument pas le Rune factory oceans alors que GAME le faisait. J'étais content que l'un le faisait, alors que l'autre ne le fait pas.
Lisil
Signaler
Lisil
Bizarrement je crois pas a la fin des boutiques. Puis faire de Game une généralité, ça serait dire qu'il y a une mauvaise gestion inhérente au secteur..
Puis la fin des boutiques signifierait priver les distributeurs/éditeurs d'une part de marche non négociable : les "causals". Beaucoup de ces boutiques sont situées dans des galeries commerciales ce qui fait qu'elles captent un nombre conséquent de personnes..
Après oui il y a le dematerialise, je suis membre Ps + et c'est vrai que j'achète peu de jeux sur ma Vita, mais mon Batman, AC etc.. Je le veux en dur, dans une édition collector.. Et Amazon ne me le propose qu'au tarif réel que quelques temps, après il est vite au double de son prix alors que dans ces boutiques il est a moitié prix.. Grâce a ça j'ai eu la collector de Bioshock 2 a 15€, ou celui d'Alan Wake a 25€.. Et ça c'est pas négligeable..

Après qu'il faut que les boutiques s'adaptent, c'est urgent certes, mais les investisseurs ne les laisseront pas mourir..
snkforever
Signaler
snkforever
honnêtement je ne commande mes jeux que sur amazon pour des questions de prix, mais je n'achète quasis plus rien en dématerialisés (même si le jeu que je veux y est) je suis même prêt à acheter plus cher une version boite, c'est dire ^^ mais c'est clair que les boutiques ne tiendrons pas éternellement, seul ceux qui font dans le rétro ont une chance a ce jeux là !