Premium
Journal d'un Ours Gamer

Journal d'un Ours Gamer

Par Waltrius Blog créé le 22/11/11 Mis à jour le 23/11/13 à 11h15

Plutôt baraque, plutôt pataud, et totalement inoffensif, le joueur de 24 ans que je suis est souvent comparé à un vieil ours. Après 60h de Skyrim, la vérité m'est apparue : A terme, les ours vont dominer le monde. La seule solution pour survivre était de leur vouer un culte sur Gameblog...

Ajouter aux favoris

Édito

Mes identifiants consoles

Code Ami 3DS : 3480 3233 1570

Gamertag : Waltrius

PSN : LuciusWaltrius

 

Suivez moi sur

 

 

Archives

Favoris

Signaler
Mon jeu du moment

Cette série aura sans conteste été MA claque de cette génération de consoles. Et je pèse mes mots ! Quasiment jamais je n'ai autant adhéré à un univers dans ma vie de gamer, qui commence pourtant à être étoffée. C'est l'essence même de ce pourquoi je joue aujourd'hui et ce que je cherche dans un jeu.

Jouer à un Mass Effect, c'est pour moi vivre l'expérience d'un mix entre un livre et un film.

Un film pour son intensité scénaristique, pour ses moments de bravoure, ses scènes d'amours, ses frissons en regardant les trailers, et en écoutant cette musique. Un livre pour sa profondeur, ses dialogues enlevés, tous passionnants, ses personnages attachants, son univers travaillé. Mass Effect c'est réellement ça, et cela vaut bien plus que son gameplay qui est totalement secondaire à mes yeux. Oui on est passé d'un RPG a un bon gros jeu d'action à la Gears of War, mais j'avoue je m'en moque.

 

Ce Mass Effect 3 reste une expérience inoubliable me concernant, simplement parce qu'il regroupe les « plus » par rapport aux 2 premiers, mais fait également une synthèse en suivant les conseils des fans. Surtout c'est l'aboutissement d'une trilogie qui m'aura réellement prise aux tripes.

 

Le jeu commence par l'attaque de la Terre par les Moissoneurs. Comme dans ME2, dès le début, on commence très fort et on en prend plein les yeux. Chaque mission sera l'occasion de rehausser le niveau, tant en termes d'enjeux que d'intensité dramatique. En tout cas, j'ai eu des frissons tout au long de l'aventure. La musique d'ailleurs, ne fera que renforcer ce sentiment, accompagnant assez bien l'action dans de grandes envolées un peu plus classique dans le style, même si on garde le côté un peu electro des Mass Effect.

 

C'est le dernier épisode, et dramatiquement, on le ressent à chaque mission

C'est  globalement l'épisode de la synthèse des 2 premiers opus. On retrouve les meilleurs éléments du premier ME, et du second. On retrouve ainsi la citadelle (plus belle que jamais) bizarrement délaissée dans le 2, la customisation de l'équipement (armes, armures), un aspect plus RPG dans la gestion de perso, mais également le côté action du 2. Les dialogues, poussés, passionnants et plutôt bien doublés, sont toujours présents, pour notre plus grand bonheur.

 

C'est le retour de la customisation de l'armement, même si ça reste moins poussé que dans le premier Mass Effect

Côté scénario, on est ici dans le coeur du jeu, ce qui fait que ce n'est pas un jeu d'action lambda. Et avouons le, en dehors de la fin (que je vais aborder plus tard), le scénario est excellent. La montée en puissance est totalement absorbante. On a juste pas envie de lâcher la manette parce qu'on veut en voir plus ! Pour ne pas spoiler, je n'en dirai pas plus, mais sachez que les grands conflits de la saga trouveront pour la plupart une fin dans cet opus. C'est aussi l'épisode de plus de pathos. Alors oui, Bioware a tiré quelques grosses ficelles comme les rêves de Shepard ou il voit les membres de son commando morts, ou encore l'apparition du gamin régulière qu'il voit mourir sur la terre avec une musique larmoyante (mais belle). C'est gros, mais le reste est tellement bon que ça passe sans trop de difficultés.

 

Le jeu est globalement fondé sur une montée en puissance vers un dénouement qu'on imagine dès le début dramatique. Et c'est ça qui est bon ! On sent la fin de la trilogie, on sent que tous ces personnages qu'on a aimé arrivent au bout de leur aventure, et que ça signifie la mort pour certains d'entre eux. C'est vraiment une trilogie dans le sens ou on sent littéralement le poids de nos décisions, et de leur implications dans l'aventure que l'on vit. C'est aussi pour ça que je fais souvent le parallèle avec un film : ce jeu m'a fait ressentir ce que j'ai pu ressentir en allant voir Star Wars III ou Le retour du Roi. Des frisson, des frissons et encore des frissons !

 

Bref vous l'aurez compris, j'ai pris mon pied monstrueux en jouant. On retrouve ce qu'on a aimé dans les épisodes précédents, même en plus intense à cause du contexte. Les personnages, les dialogues, l'univers, sont toujours aussi WAOW. Bref, ce jeu est pour moi un must have absolu sur cette génération de console.

L'aventure de Shepard est terminée, mais j'espère sincèrement que la licence (et surtout sa qualité d'écriture) continuera à vivre après ce jeu !

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

ghallium
Signaler
ghallium
Je plussoie ce post dans son intégralité, même si j'ai aimé la fin.
Dr.MaManoueD
Signaler
Dr.MaManoueD
Super article ma parole ! :)