Signaler
Sports méca (Sport)

 

Je l'ai évoqué à la fin de mon billet sur Pikes Peak, Citroën arrive en WTCC avec Sebastien Loeb. On a d'ailleurs eu le droit aux premières images de la C-Elysée qui sera engagée par la marque aux chevrons. L'occasion pour moi de vous faire un petit état des lieux d'une discipline peu connue du grand public et pourtant passionnante.

Doubleuvétécécé ?

Le WTCC, pour World Touring Car Championship, est un des quatre championnats organisés par la FIA avec la F1, le WRC et le WEC. Cette compétition est née en 2005 en reprenant les grandes lignes du championnat ETCC. Vous m'excuserez si je ne vous fais pas un historique complet, le monde des championnats de voitures de tourisme est assez dense et part un peu dans tous les sens avec des spécificités régionales comme le DTM ou le Superturismo. A la place, je vous propose un petit topo sur ce qu'est le WTCC aujourd'hui.
Vous l'avez peut-être remarqué, mais il est question ici de voitures de tourisme et non de grand tourisme. En clair, pas de Ferrari où de Porsche. Ici ce sont les voitures de monsieur tout le monde qui s'affrontent. Bon ok, un poil optimisé pour la course, mais ça reste léger. On parle ici de berlines quatre portes propulsions ou tractions et propulsées depuis 2012 par des blocs 1,6 litre turbocompressé développant près de 300ch. Concrètement, cette année le plateau est composé de BMW 320, Chevrolet Cruz, Honda Civic, Lada Granta (oui oui, lada) et Seat Leon. Cependant, ce règlement sportif ne sera plus en vigueur l'année prochaine. En 2014, la puissance des moteurs sera portée à 400ch et une plus grande place sera accordée à l'aérodynamique. Je me permets un petit aparté sur ce dernier point pour vous faire part d'une de mes craintes. En effet, je n'ai aucun exemple ou l'aérodynamique a contribué à améliorer le spectacle. Enfin, tant que ça reste léger, ça devrait aller, mais quand on voit ce que le DTM ou la F1 étaient et ce qu'ils sont maintenant il y a de quoi avoir peur pour le futur du WTCC.
Cette année, le championnat comporte 14 courses réparties entre l'Asie, l'Afrique, l'Europe et l'Amérique entre mars et novembre. On y croise des circuits "classiques" comme Monza ou Suzuka, mais aussi des tracés urbains atypiques comme Porto ou Marrakech.
Un week-end de course contient deux séances d'essais, une séance de qualification, un warm-up et deux courses. La séance de qualification est divisée en deux parties pour diverses raisons, tout ce qu'il faut retenir c'est qu'en plus de définir l'ordre de départ, des points pour le championnat sont distribués aux cinq meilleurs.
Les courses sont courtes, entre 50 et 60km ce qui fait en général 10-15 tours de piste. Ce format sprint, sans ravitaillement, pousse les pilotes à l'attaque maximale sans préoccupation stratégique ou mécanique garantissant le spectacle. La première course est classique, départ lancé. La seconde est un peu plus particulière puisque les 10 premiers de la séance de qualification inversent leur position pour le départ. Ainsi, le premier part 10ème, le second 9ème, ect jusqu'au 10ème qui part premier. Ah ! Et ce coup-ci, c'est un départ arrêté. Autant vous dire qu'il y a de sacrées remontées et un spectacle encore plus intense qu'en première course.

Une bataille entre quatre pilotes lors du dernier meeting russe

Pour terminer cette courte présentation, je voudrais vous parler des pilotes en lice cette année. S'il y a des puristes parmi vous, je sais, je vais éluder certains noms, mais je vais me contenter des plus gros palmarès.
L'italien Gabriele Tarquini, pilote de F1 discret entre 87 et 95, il participe à de nombreux championnats régionaux de tourisme dans les années 90 comme le DTM, BTCC, STC, ETCC ect... Il est le champion du monde WTCC 2009.
Tiago Monteiro, pilote portugais ex-pilote de F1, un podium (discutable certes), et ancien record du plus grand nombre de Grands Prix terminés en une saison. Il s'est reconverti en WTCC en 2007 et a remporté quatre fois la victoire depuis. Il est le coéquipier de Tarquini cette saison sur Honda.
Marc Basseng, pilote allemand pur produit des championnats GT. Il a notamment champion du monde FIA GT1 2012, vainqueur des 24h du nurburgring 2012 ect... C'est sa première saison en WTCC et il est pour l'occasion le coéquipier du champion en titre, Rob Huff.
Rober Huff, champion Formule Ford Anglaise en 2000 puis de la coupe Seat Cupra anglaise en 2003, il est en WTCC depuis 2005 et s'est souvent battu pour le titre avant de l'emporter l'an dernier.
Le meilleur pour la fin, Yvan Muller ! Pour le spectateur d'auto moto l'alsacien est le décuple vainqueur du Trophé Andros, mais il est bien plus que ça. Il est, entre autres, champion d'Europe de karting 86, Champion BTCC 2003 et triple champion du monde WTCC et sera surement champion cette année aussi. C'est juste l'un des meilleurs pilotes français en activité.

Et donc ? Citroën ?

Vous l'avez peut-être déjà compris, le WTCC est un championnat peu couteux pour les équipes, avec une excellente visibilité (sauf en France, comme d'hab) et qui permet d'afficher des voitures avec lesquelles le public peut s'identifier. Mieux, le championnat est très populaire dans les marchés "émergents" (Chine, Russie, Amérique du Sud principalement), nouvel eldorado pour les constructeurs automobile. Une aubaine pour Citroën en manque d'ambition après avoir tout gagné en WRC. C'est donc récemment que la marque française a annoncé sa venue en WTCC avec Sebatien Loeb au volant d'une des voitures.
Depuis beaucoup d'agitation s'est créée autour de cette annonce. Qui sera le coéquipier de Loeb ? Deux ou trois voitures ? Beaucoup de noms circulent comme Huff, Menu,
Muller où Kubica. J'ai personnellement une préférence pour ces deux derniers. Quoi qu'il en soit, la perspective d'un duel Loeb-Muller l'an prochain me donne des frissons. Deux des plus grands pilotes français en même temps sur la piste, quelle affiche de rêve !
Histoire de nous faire saliver un peu plus, Citroën a teasé cette semaine sur la future voiture qu'ils engageront : la C-Elysée. Enjoy.

 

J'ai découvert les championnats de tourisme vers 2003 lorsque MotorsTV diffusait le BTCC et qu'Yvan Muller faisait déjà des siennes sur sa Vauxhall. Même si je n'ai pas suivi toutes les courses assidument depuis, j'ai toujours eu beaucoup de plaisir à regarder ces courses toujours très disputées et très spectaculaires. Je n'en ai pas loupé une seule cette saison d'ailleurs, et même si le championnat est joué, les courses restent incroyables à regarder. J'espère que le nouveau règlement ne sera pas en défaveur de ce spectacle, mais une chose est sûre, j'ai hâte d'y être !

EDIT : Ce weekend, il y a le meeting du Bresil à suivre sur Eurosport.

EDIT 2: Le site d'eurosport est faux, c'est la semaine prochaine en argentine, pas de Brésil.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

AdrienXL
Signaler
AdrienXL
Oh que oui... -_-
Dopamine
Signaler
Dopamine
Une discipline que je trouve bien plus intéressante que la F1...

Vroom !!!!

Par AdrienXL Blog créé le 01/04/13 Mis à jour le 24/06/14 à 20h51

Ajouter aux favoris

Édito

 

Archives

Favoris