Voxel Culture

Édito


 

Bienvenue sur Voxel culture, blog qui parle de cinéma, de jeux, de manga, de comics et de bien d'autres choses. Au programmes : Réflexion vidéoludique, Test de jeux, Présentation de visual novel, propagante anti-pc ou encore critique de cinéma. Moi et mes trois lardins, nous allons vous présenter votre culture. Celle du voxel....

Identifiant :

PSN : Sirmonokuma

Id steam : Evil Minato

Code 3DS : 2406-5859-6021

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Staff Voxel :

Grand Manitou, Rédacteur principal du blog.

Rédacteur secondaire du blog. (Sert à rien, ennuyeux)

Rédacteur secondaire du blog. (On essaie de lui trouver une utilité)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Banniére pour le blog (Site Officiel)

Banniére pour le blog (Version gameblog)

Archives

Favoris

Voxel Culture

Par Minato Blog créé le 26/12/12 Mis à jour le 08/04/17 à 17h38

Blog personnel centrée sur les diverses passions que j'aime : jeux vidéos, manga/animés, Série télé, Cinéma, littérature.

Ajouter aux favoris

Catégorie : Jeux vidéos - Rétro

Signaler
Jeux vidéos - Rétro (Jeu vidéo)

Bonjour à tous. Ca faisait longtemps que je n'avais pas écrit d'articles sur le blog et la raison....n'est pas importante (Dites-vous juste qu'entre le boulot, les problèmes et le manque de motivation, je n'avais pas franchement envie d'écrire). Aujourd'hui, je fais un petit article car un événement vient d'arriver qu'il est malheureusement à noter, c'est la mort de Ralph H. Baer.

Si vous ne connaissez pas le bonhomme, je vais vous faire un rapide résumé :

Sommairement, on peut considéré cet homme comme le "père" des jeux vidéos (bien que le premier prototype de jeux vidéo avec un oscilloscope avait été déjà réalisé en 1947 mais est resté au stade de proto avant d'être démonté) . C'est en effet lui qui, en 1951, eut pour la première fois l'idée du jeu vidéo grand public. Enfin, attention, il s'agissait de quelque chose de très vague qui consistait à "intégrer un jeu à la télévision pour la rendre plus unique que les autres". L'idée fut vite rejetée mais en 1966, avec l'aide d'un de ses assistants, Baer créera, après un premier prototype, son premier jeu vidéo : Chase Game, un jeu de poursuite. (alors que la société pour laquelle il travaillait fabriquait des radars à l'époque).

Après plusieurs autres prototypes et d'améliorations diverses (notamment une idée d'un ingénieur pour transformer Chase game en jeu de tennis), Baer et son équipe fabriquèrent la Brown box. Celle-ci ne fut jamais commercialisé pour la simple raison qu'aucun fabriquant de télé ne voulu inclure le projet dans ses télés mais c'est alors que Magnavox s'intéressait au projet et lança Baer sur un autre projet.

Ainsi, Magnavox devient le premier constructeur de jeu vidéo et sorti la première console au monde : L'odyssey.

L'Odyssey a été montrée au public les 24 et 25 mai 1972 à la Magnavox Profit Caravan. Nolan Bushnell et quelques employés de Nutting Assotiates, où il travaille, jouent au Tennis et seront du même coup, inspiré par le projet de Baer. Il crée alors Atari. Fin 1972, il met au point le premier jeu d'arcade que nous connaissons tout (à tort) comme le premier jeu de l'histoire: Pong (en réalité, bien avant, William Higinbotham avait créer tennis for two et même avant un jeu d'OXO avait été créer). Atari sera plus tard attaqué par Magnavox pour ne pas avoir acheté sa licence. Nolan Bushnell décide alors de payer la licence ainsi que les royalties pour mettre fin au procès.

Plus tard, Baer continuera sa carrière d'inventeur notamment en créant des joueurs dont le très célébre jeu SIMON. Mais également d'autres gadgets y compris pour des consoles de jeux.

Malheureusement, l'histoire du jeu video est assez ingrate....alors qu'en tant qu'électronicien, Baer a reçu des distinctions pendant toute sa carrière et déposé nombre de brevets, les gamers du monde entier ne le connaissent pas du tout. Pire, la plupart des gens pensent que les jeux vidéo sont nés avec Pong et que leur inventeur est Nolan Bushnell, ce que, à l'aube d'internet, le créateur de l'Odyssey dément.

Même à la fin de sa vie, Baer continuait (via notamment des livres et des interview)a parler de l'époque charnière où le jeu vidéo est né. Pour faire donc simple, si Baer n'aurait jamais été là, le jeu vidéo n'aurait peut être pas vu le jour.... C'est aujourd'hui un peu notre papa à nous qui nous a quitter.

Que dire de plus ? à part que je vous retrouver bientôt pour un articles, j'espère plus joyeux et vous dit à bientôt.
PS : Je l'ignorais totalement en passant, mais je suis né le même jour que lui. Je suis né le même jour que l'homme qui créa le jeu vidéo... Si c'est pas un signe ça !

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Jeux vidéos - Rétro (Jeu vidéo)

Bonjour à tous ! ca faisait bien longtemps, je crois d'ailleurs n'avoir jamais pris une pause aussi longue sur le blog, les raisons sont diverses et variées mais si je devais résumé en quelques mots, je dirais : Travail, santé, démotivation et beaucoup jeux à faire. Toutefois, je n'ai pas oublié mon petit blog chéri et même si le temps me manque, les sujets, eux, ne manquent pas. J'ai toutefois décidé de me relancer doucement en proposant de petits articles sur des jeux rétros. Ils seront sans doute rare mais quand j'aurai quelque chose à dire sur un jeu que j'ai enfin fait, je me ferai plaisir sur un article. Et aujourd'hui, je vais vous parler d'un petit classique que vous avez sans doute entendu parler voir terminé bien avant moi : Secret of Mana.

Secret of Mana ou appelé aussi au japon "Seiken Densetsu 2" (聖剣伝説2?, littérallement « La Légende de l’épée sacrée 2 ») est un jeu développé et édité par Squaresoft et c'est comme son nom japonais l'indique le deuxième volet de la série "Mana". Le premier volet était sorti sur Gameboy et ce jeu est donc une pseudo (puisqu'elle ne fait pas suite direct au jeu d'origine), sorti le 6 août 1993 et ce jeu est spécial à plus d'un titre. En effet, il s'agit d'un de ces rares J-rpg à l'époque qui a bien voulu sorti dans nos contrées et en prime en plusieurs langues dont le français. Le jeu a possédé son petit succès puisqu'il s'est vendu à presque 2 millions d'exemplaires et les joueurs qui ont eu la chance d'avoir la super Nes à l'époque l'ont souvent couvert d'éloges. 

L'histoire du jeu raconte comment un jeune garçon (que le joueur incarne et nomme), suite à une excursion près de la cascade de son village, glisse et tombe inconscient au bas de celle-ci. À son réveil, une voix susurre à son oreille pour le guider vers une épée à même le roc. Celle-ci semble posséder des caractéristiques mystiques. Il arrache l'épée de son socle et s'en sert pour se frayer un chemin et tuer les monstres qui rôdent sur le chemin jusqu'à son village. À son retour au village, il est accusé par l'Ancien et ses amis d'avoir retiré l'épée sacrée gardienne ; un séisme le conduit dans les souterrains où il doit affronter un monstre afin de sauver l'un de ses camarades. Il est cependant banni car représente un danger désormais pour le paisible village. Fort heureusement, un chevalier du nom de Jean le conduit sur une quête : restaurer le pouvoir de Mana à la recherche de graines et sauver le monde de l'arrivée de l'ancien Fort Mana. Dans sa quête, il fera la rencontre d'une jeune fille noble éprise d'un chevalier, ainsi que d'un elfe amnésique, qui viendront combattre les forces du mal à ses côtés.

Je vais être direct avec le jeu : Bon sang, qu'il a mal vieilli. 

Bon, je tiens à bien préciser un truc avant de me lancer dans ma critique pour pas qu'on pense que je suis juste un gros rageux qui a décidé de détester le jeu pour faire du genre. J'ai fait le jeu de long en large et j'ai tenter de me remettre dans le contexte de l'époque pour essayer de juger le bon et le mauvais.... ce qui dans le cas présent n'a pas opérer. Mais surtout, j'ai discuté avec des joueurs qui ont testé le jeu à l'époque et qui l'ont refait récemment... Et la plupart m'ont répondu que malheureusement, les années ayant passer, ils auraient préférés ne pas y retoucher pour garder leurs souvenirs intacts. Bref, tout ça pour dire que ce que je vais exprimer est un ressenti personnel sur lequel j'ai réfléchi et me suis donné du recul pour faire le point sur ma partie de SoM. 


Je commencerai par le point qui m'a fâché : Le gameplay. L'action-rpg est à la base un de mes genres préférés, il a l'avantage d'allier un gameplay dynamique, la liberté et les systèmes traditionnelles des bons vieux RPG de nos grands mères. Et même quand c'est en 2D, ca reste bien fun à jouer. Sauf qu'ici, tout est fait pour m'énerver. Le faites que je suis pas toujours sûr de frapper les ennemis, le leveling d'arme, le faites que les personnages tombent sans arrêt et continuent à prendre des dégats, le pathfinding des alliés (oh mon dieu....je crois que c'est vraiment le pire), tout ça couplé à une difficulté assez élevée (du moins au début, après l'arrivé des magies, ca baisse...si on abuse de celle-ci). J'avais personnellement beaucoup de mal à me mettre dans cette histoire quand tout les éléments du gameplay étaient là pour m'énerver et me faire suer...même quand c'est des passages que j'ai déjà fait et qui sont à plus petit level. Bref, un tas de contraintes qui m'ont bien énervé et qui m'ont clairement rendu le jeu désagréable. Je pense toutefois, comme dit plus haut, que c'est vraiment l'âge qui a terni le tableau... certains jeux s'en sortent bien avec de l'âge (les jeux de plates-formes sont un excellent exemple), d'autres sont capables de te faire accepter tout ça vu la richesse des autres éléments (Chrono trigger et FF6 par exemple) mais d'autres ont plus de mal à faire passer la pilule et pour moi, Secret of mana fait partie de ceux-là.

Après, le scénario.... Bon, je suis d'accord qu'à l'époque, on ne faisait pas des scénarios aussi poussé que maintenant (enfin....je m'entends hein?) mais tout de même... si on oublie le scénario un peu cliché sur la bonne vieille sauvegarde du monde pour le sauver d'un méchant empire en trouvant les pouvoirs sacré des éléments, ect ect vous connaissez la musique...mais quand même.... il a clairement des moments ou je me demandais ou le scénario avait puisé son inspiration et liés ses éléments... je parle par exemple d'insérer le père noël dans l'histoire qui voulait faire pousser un arbre de noël géant avec une des graines mana...... sans compter que la traduction français n'aide pas (entre les fautes, les phrases qui veulent rien dire et les libertés prises sur les nombres.....On voit bien que Square ne checkait pas les projets à l'époque). Bref, je attendais pas grand chose sur ce point (qui n'est pas spécialement la faute du jeu, l'époque des 16 bits étaient comme ça) mais quand même, je pensais pas le trouver aussi banal et étrange parfois. 


A l'inverse, Graphiquement et musicalement, le jeu s'en sort haut la main. L'OST est très agréable et colle bien aux lieux et aux situations voulue et même en les écoutant sur le côté, je les trouve magistral. Et le monde de SoM est graphiquement et artistiquement agréable à regarder et est très vivant pour l'époque. Oui, pour le coup, ca fait partie de ses univers 16 bits que je trouve ultra vivant et beau. De ce côté là, la partie artistique est très réussie. Si le reste m'avait moins saoulé d'ailleurs, je pense que j'aurai apprécié le jeu mais malheureusement. 

Au final, je ressort déçu de mon aventure sur ce jeu. Sans doute que je l'ai fait trop tard, sans doute que j'ai testé beaucoup d'autres jeux avant et sans doute que je suis trop exigeant. Mais malheureusement, le jeu accuse trop de lacunes à mon goût que je puisse le classer dans la catégorie bon jeu. Malgré sa direction artistique soigné, le voyage est malheureusement plus frustrant qu'amusant. En espérant que sa suite, Seiken Densetsu 3, sera plus intéressante et corrigera les lacunes que j'ai pu reprocher à son grand frère. 

Sur ce, je vous dis à bientôt et je teaser quelques futures articles : La conclusion des animés de l'été et l'arrivée de ceux d'automne, un gros article personnel sur le ressenti des jeux et un deuxième numéro des chroniques du voxel. Bonne journée/Nuit à vous.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Jeux vidéos - Rétro

Article rapide, histoire de faire partager mon trip du moment : parmi tout les jeux qui existent, y a une saga que j'adore vraiment et pourtant sur laquelle j'ai passé pas spécialement énormément de temps (c'est surtout dû au faites que j'ai commencé les consoles nintendo assez tardivement), c'est la saga Zelda.

J'ai toujours eu pour projet de finir toute les épisodes de la série. Mais bon voila, je rappelle qu'il a 15 jeux officiels sans compter les trucs annexes (NON ! pas question de faire les zeldas sur CD-I....surtout que j'ai pas de CD-I), et que donc, ca se fait pas rapidement. J'ai donc décidé de fixer des objectifs (oui, c'est comme ça que je marche pour me motiver) et de finir un par un les épisodes. voici donc pour commencer un petit résume des épisodes déjà fini :

- The legend of zelda : Le premier... je l'ai fini y a environ 2 ans. De mes souvenirs, un jeu absolument énorme malgré l'âge et qui a plusieurs arguments solides (la difficulté progressive notamment). Ca reste un jeu difficile mais qui peut être fini si on s'accroche (le donjon final est la grosse difficulté)


- Link to the past : Je l'ai fait y a pas super longtemps (au mois d'aout dernier environ). Un jeu énorme pour l'époque et même maintenant, je suis par contre étonné de l'avoir fini si vite (deux jours environ même si j'ai joué non stop).

- Link awakening : Fini je crois un jour avant de terminer link to the past. L'envie est venue après avoir vu un pote le faire (j'ai bien ri d'ailleurs sur les galères qu'il a eu). Un épisode magique bien qu'un poil fatiguant sur certains moments.

- Ocarina of time : L'épisode préféré pour beaucoup. Ce n'est pas le mien perso (bien que je l'avais essayé à la sortie) à cause du système de lock qui m'énervait. Fini y a deux ans, un grand jeu malgré tout... faudrait aussi que je finisse la master quest (faudra vraiment que je sois motivé) et l'épisode 3DS (de très bonne facture, j'ai fini le temps de la forêt, faudra que je reprenne).

- The wind Waker : Mon premier Zelda ! Oui oui je sais j'ai commencé très tard mais a l'époque, je touchais vraiment les consoles Nintendo (j'étais plus sega et ensuite Sony) et je voulais m'essayer aux zelda. Un jeu trop énorme (malgré que j'ai jamais aimé la tête de Link) que j'ai parcouru en long et large (et que j'ai revendu comme une buse............)

- Twilight Princess : Acheté à la sortie (après un passage chez mon vendeur habituel pour rien, une réflexion sur le faites d'acheter la wii avec mes finances moyennes et une course d'une demi-heure sous la pluie) sur gamecube (il paraît qu'elle est rare), fini en deux semaines et je crois que c'est vraiment mon zelda préféré. Univers énorme, personnages super beaux, vraiment j'ai adoré ce Zelda.

voilà....parlons maintenant des zelda a finir (ca ira plus vite je pense).

Objectif du week end : 
 
 
Finir Zelda 2 : Adventure of link et Minsh Cap !
 
Alors oui, j'essaye de m'attaquer au zelda le plus dur en premier (c'est surtout parce que si j'arrive à finir celui là, je peux tous les finir), et ensuite poursuivre par l'un des zelda qu'on m'a dit le plus facile mais pas le moins passionnant a faire.
 
Ensuite pour continuer, voilà l'ordre que je compte faire les jeux : Oracle of age => Oracle of Season => Majora mask => Spirit track => Skyward Sword => Phantom Hourglass. 
 
(oui Four Sword n'est pas inclus car je n'ai pas de version gamecube et la version 3DS...disons que j'attends quelqu'un pour y jouer, mais je mets le jeu un peu hors catégorie)
 
Pour rapidement parler de la progression de ces jeux : 
 
Oracle of Age et Oracle of season : Commence aucun des jeux, je dois les faire sur émulateur car j'ai les jeux originaux mais plus de gameboy convenable pour les faire. 
 
Majora Mask : J'ai le jeu sur console virtuel (gratuit, merci les points nintendo) et j'ai fini le premier temple (le systeme de sauvegarde est chelou quand même)
 
Spirit track : Si ma mémoire est bonne, je dois réparer le pont pour aller au donjon des mers.
 
Skyward Sword : je m'étais arrêté au Lac Faroria; ca fait un moment que j'ai plus joué alors que j'avais nommé ce jeu parmi les 5 meilleurs jeux de 2011. 
 
Phantom Hourglass : Pas du tout commencé, j'avoue que celui-là m'inspire pas du tout et qu'il me faudra un peu de motivation pour le terminer. 
 
Voilà, sur ce, je retourne m'énerver sur Adventure of link et j'essayerai de sortir d'autre article (notamment pour parler de The cave).
Ajouter à mes favoris Commenter (0)