Voxel Culture

Édito


 

Bienvenue sur Voxel culture, blog qui parle de cinéma, de jeux, de manga, de comics et de bien d'autres choses. Au programmes : Réflexion vidéoludique, Test de jeux, Présentation de visual novel, propagante anti-pc ou encore critique de cinéma. Moi et mes trois lardins, nous allons vous présenter votre culture. Celle du voxel....

Identifiant :

PSN : Sirmonokuma

Id steam : Evil Minato

Code 3DS : 2406-5859-6021

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Staff Voxel :

Grand Manitou, Rédacteur principal du blog.

Rédacteur secondaire du blog. (Sert à rien, ennuyeux)

Rédacteur secondaire du blog. (On essaie de lui trouver une utilité)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Banniére pour le blog (Site Officiel)

Banniére pour le blog (Version gameblog)

Archives

Favoris

Voxel Culture

Par Minato Blog créé le 26/12/12 Mis à jour le 31/12/16 à 21h14

Blog personnel centrée sur les diverses passions que j'aime : jeux vidéos, manga/animés, Série télé, Cinéma, littérature.

Ajouter aux favoris
Signaler
 
Avant de commencer, je tiens à vous préciser plusieurs choses : Ce que vous allez lire parle d'un sujet qui n'est que peu aborder dans le monde du jeu vidéo en général et encore moins dans le domaine du jeu vidéo français. J'ai eu donc un peu du mal à obtenir les informations pour parler du sujet que je vais vous présenter aujourd'hui. Ne vous étonnez donc pas si j'ai pu oublier des choses ou que j'ai fait des erreurs (et si j'en ai fait, merci de me le signer GENTILLEMENTet je corrigerai mon erreur). Je tiens également à signaler que si vous rencontrez par hasard des erreurs de mise en page, je m'excuse à l'avance mais j'ai beaucoup édité et refaire la mise en page mille fois sur l'éditeur du blog, ça s'affiche pas correctement et donc je ne peux rien faire (Oui, je sais, je ne suis pas maître de mon propre blog, ha haha c'est très drôle...). Et je termine en disant que si jamais il a des fautes d'orthographe, vous m'excuserez aussi si vu la longueur du texte, des fautes m'ont échappés (je précise que le texte est passé entre plusieurs mains pour être le plus correctement finaliser). Bref, après ce long édito que j'ai copier coller parce que je suis fainéant, voici donc la deuxième partie de cette article.  
 

3. Mais y a t'il différentes sortes de visual novel/Eroges et en quoi sont t'ils différents ? 

Et bien oui, car donnée importante sur les visuals novels, c'est que ce genre de jeux est assez variés, si le terme visual novel est commun à toutes les formes de roman interactif, ils existent sur plusieurs appellations et formes que je vais tenter d'expliqué : 

- Le visual novel "classique" : En faites, le terme visual novel est très global, à partir du moment où l'on parle d'aventure textuel, on parle de visual novel, peut importe globalement le contenu. Même si en règle général, histoire d'arriver à séparer le genre, on attribue plus souvent les visual novel avec les histoires sans sexe avec lesquelles on interagi pas (même si dans ces cas là, on utilise plutôt le terme "Kinetic novel"). Mais retenez ca : globalement tout les types d'aventure textures que je vais vous présenter sont avant tout des visual novels.

- Le Eroge : Là, c'est le genre qu'on retrouvera le plus. Le eroge est un jeu dans lequel le but avoué est de suivre une histoire mais cette fois avec la possibilité de l'influencer. Le schéma sera souvent le même : On incarne un personnage, on va rencontrer divers personnages, on aura à plusieurs reprises des choses à faire (à nombres variables) et selon les choix, on se retrouvera à suivre l'histoire de tels personnages . La plupart du temps, les personnages seront des filles mais pas toujours (On en reparlera quelques lignes en dessous). Le principe sera de correctement répondre aux questions selon le personnage que l'on veut suivre (ou de faire les bonnes choses) pour déclencher les événements (appelé Flags en général) pour obtenir la meilleur fin possible. Evidemment, le but pour beaucoup, en cherchant à obtenir la meilleure fin est évidemment la récompense "suprême" : Les fameux scènes Hentaï. Car oui, les eroges sont souvent des jeux qui contiennent des scènes explicites de sexe avec les heroïnes. Chaque conquête potentielle en possède plusieurs et le but final pour obtenir 100% du jeu est de faire chaque route pour compléter les albums (scènes, décors, vidéos, etc.). Détail important : Comme expliquer dans l'historique, l'augmentation de budget et surtout l'intérêt grandissant du public pour les eroges ont conduit à l'écriture de scénario de plus en plus complexe, Il n'est donc pas rare de trouver des Eroges avec des histoires super complexes mais toutefois avec du sexe dedans, qui fonctionne en tant que carotte pour le public japonais. (Après, il a évidemment les gros pervers qui s'en foutent de l'histoire et le genre suivant est pour eux).Note également : il n'est pas rare de voir également les eroges ressortir dans des versions épurées sur consoles (à cause de la politique de sony qui refuse ce genre de scènes sur ses consoles).Note aussi : il n'est pas rare que pas mal de mangas ou d'animés obtiennent leur propre visual novel/eroge (plus souvent visual novel).

- Le Nukige : Là par contre, c'est le vrai visual novel 100% sur le sexe. En général, l'histoire est très mise en retrait pour offrir une flopée de scènes de cul en série. En gros, si j'étais méchant (et ça tombe bien je le suis) Le nukige est au visual novel ce que le magasin porno est à la littérature.

- Le gyaruge : C'est un peu l'inverse (comme dit plus haut) l'inverse du Nukige. C'est un type centré sur l'histoire et contrairement aux eroges, il ne contient pas de sexe (voir certains sont même dénués de fan-service comme clannad). On les appelle aussi des Nakuges pour le faites que ce sont des jeux très centrés sur l'émotion et le tire-larmes.  

 

- Le utsuge: Il s'agit d'un type de visual novel qui possède une histoire plutôt sombre et sérieux. Même si le contenu peut faire pleurer, il ne faut pas confondre Gyaruge et Utsuge dans le sens ou l'un peut proposer par exemple une histoire d'amour sentimental tragique et l'autre par exemple une ambiance sombre, violente et tragique. A noter que le utsuge peut ou non posséder un contenu sexuel. 

- L'otome game : Le visual novel n'est pas un genre sexiste. Bien au contraire, il existe en effet ce qu'on pourrait appeler le eroge version pour les filles. On les appelle les otome games ou en gros, au lieu de filles à draguer, ce sont des garçons qui sont à draguer (même si en général, ce sont plutôt les mecs qui vont vers les filles). Evidemment, il en existe avec scènes de sexe, d'autres sans, d'autres encore sont réservés à un public bien précis (les fameux Boys Love game avec du yaoi) et même parfois des genres plus particulier (oui.... il existe des jeux pour transsexuel aussi....)

- Le Dating Sim : Je termine sur un genre que vous avez lu beaucoup dans l'historique et pourtant, il est encore un peu à part : Le Dating Sim, aussi appelé Galge (Girl game ou encore Bishojo game) est un genre de Eroge d'un genre légèrement particulier dans le sens ou contrairement aux eroge ou on l'interaction avec le jeu sera limité par des dialogues et le scénario mit en avant, le Dating sim propose encore autre chose. Le jeu était clairement un jeu de drague dans lequel il faudra monter ses stats pour arriver à l'idéal masculin qui plaira à notre future conquête. Il faudra donc gérer des stats comme l'intelligence, le physique ou encore la façon de s'exprimer. Il faudra ensuite trouver du travail pour offrir des cadeaux et pouvoir sortir avec sa promise (Soit dit en passant, quand on lit ca, on peut quand même sentir un soupçon de cliché comme quoi les filles sont superficielles et vénales...et certains diront que c'est réaliste mais bon ^^'). Le plus connu de ces jeux s'appelle tokimeki memorialet rigolez si vous voulez, mais il s'agit d'un des plus gros succès de konami avec plus d'un million d'exemplaires vendus au japon.

Rajoutons également à cela que le visual novel (et plus souvent l'eroge) peuvent prendre des formes les plus incroyables : Saviez-vous par exemple qu'ils existent des jeux de baston eroges ? Des shmup eroges ? Des puzzles games eroges ? Ou encore dessurvival horror eroges (si si, je vous jure). En effet, pour casser un peu le rythme des eroges avec textes traditionnels, beaucoup ont intégrés des gameplay différents et ca passe par tous les genres. Downhill night par exemple propose en marge de la traditionnelle partie eroge des phases où l'on doit incarner le copilote d'une fille. Le genre se veut le plus varié possible et même certains jeux n'hésite pas à prendre des mécanismes ou des concepts d'eroge (le jeu thousand arms par exemple permet de forger des armes de plus en plus à mesurer qu'on cumule les conquêtes amoureuses). Inutile de dire qu'il a fort à faire et à tester dans cet océan de titres plus différents les uns que les autres. 

4) Mais c'est pas un peu trop........pour le japon ?

Et oui, car au final, le visual novel et encore plus le eroge, c'est un genre plus apprécie au japon. Alors, peut être que les japonais, ca ne les dérange pas de se taper 30h de lecture devant leur pc mais apparemment, en Europe et aux états unis, ca passe pas (je connais beaucoup de gens qui ont essayé et qui ont trouvé ca chiant comme la pluie). Petit truc d'ailleurs : Si vous trouvez ca chiant de base, relatiez un peu : Le jeu a été, de base, pensé pour un public japonais, qui n'ont pas forcément les mêmes goûts que nous. Je dis ca principalement à cause de la tendance des joueurs (et des gens en général d'ailleurs) à décréter qu'un tel type de jeux est de "la merde" parce qu'il n'y comprennent rien ou qu'il l'apprécient pas. De la bêtise pure pour moi. 

C'est pour ca que l'eroge n'a jamais été publié en Europe et aux états unis de façon "visible". Par "visible, j'entends par là qu'évidemment, ça s'est fait à moitié sous le manteau, les jeux n'ont jamais eu de promos de dingue et si les sites ne sont jamais cachés, il fallait vraiment savoir que ca existait. Mais la localisation d'eroge est plus vieille qu'on pourrait le penser. C'est en effet en 2001 que G-Collections a été crée et que c'est en 2002 qu'elle a publié en anglais ses premiers jeux : DOR, Kana Little Sister et Chain ~ The Lost Footprints. L'histoire commença et ce cas en fut pas isolé puisque les titres sortaient et sortent toujours de facon régulière (de 2 à 9 par année). Plus tard, en plus des nombreuses fantrad fait par des fans sur des jeux comme Fate/Stay night par exemple, un autre éditeur d'eroge sortira en 2008 en la personne de MangaGamer et il est européen (Hollandais plus précisément....c'est pour se faire pardonner de Davilex je pense). Calmez-vous toutefois, les jeux n'existent qu'en anglais et n'existent pas en d'autres langues.

Enfin oui et non, car aussi des fantrad en français de visual novel, ca existe. C'est le cas par exemple de la kawa soft team qui nous à offert quelques visual novel en francais. Et vu la qualité de leur travail, on ne peut que les remercier (Imaginez : Traduire 8 à 30h de texte en amateur sans être payé et faire du bon travail ! moi je dis respect). D'autre teams sont également à disposition et autant vous dire qu'autant en anglais qu'en francais, vous avez du travail pour lire tout ce que vous propose internet en matière de visual novel traduits.

Aujourd'hui, officiellement, quelques titres qui sont considéré officiellement comme des visual novels sont sortis en europe et ont obtenu une certaine renommé comme la série des ace attorney ou encore le diabolique Virtue's Last reward. La machine semble légèrement entrain de se lancer puisque NIS semble vouloir publier quelques uns de ces titres comme Steins gate ou encore Dangan Rompa sur Vita. Reste à voir comment le marché va se porter chez nous et si il trouvera son public. 

5) Mais toi, tu as déjà joué à ce genre de jeux ?

 

Et bien oui (sinon je n'aurai pas fait un article dessus), j'ai du faire au bas mot une vingtaine de visual novel et eroge confondu et un seul dating sim (le fameux love plus). Le premier testé à été Shuffle! Donc j'avais déjà vu l'animé et donc j'étais curieux de voir si l'histoire changeait d'un format à l'autre. Le premier gros choc a été évident le chara design (on passe d'un super chara design soigné dans le visual novel à un dessin grossier et franchement pas soigné dans l'animé) mais évident, le traitement fait à chaque personnage. Ca se voit moins dans Shuffle! Mais dans beaucoup d'adaptation, il est difficile de caser 30h de lecture intensive en un animé de 13 à 26 épisodes de 20 minutes (on atteint à peine 4h20 ou 8h40, ce qui consiste à peine la moitié parfois de la durée totale du visual novel). Après avoir terminé toute les routes (même celles que j'aimais pas, c'est dire à quel point j'ai apprécie ce jeu...), j'ai donc décidé de me lancer dans d'autres titres que j'ai apprécié (pour l'instant, j'ai la chance de ne pas être tombé sur un titre qui m'a fait vomir).

Tout ça pour dire que contrairement à ce que pourrait croire certains (oui, je parle de toi devant ton pc là. Oui toi le roux là, entrain de ricaner bêtement !), Je n'ai jamais joué aux visual novel/eroges pour leur contenu sexuel , je dois même dire que je m'en foutais totalement, sil en a, je zappe à toute vitesse, c'est assez ennuyeux et plutôt pas attirant (je regarde du vrai porno moi monsieur avec une femme, un homme et une chévre)  mais tout simplement parce que (comme dit plus haut), leur évolution et l'intérêt que les éditeurs et développeurs leurs ont donné à permis l'écriture de scénario qui rivalisent avec l'écriture de certains scénarios de RPG. Après, entendons nous bien : Il a certain eroges que je joue clairement pour me détendre. Pour donner un exemple, Snow Sakura est un jeu que j'ai fait plusieurs fois car son contenu permet de se détendre vu qu'il n'y pas de scénario très complexe mais qu'il est bourré d'humour (certes d'humour facile et qui ne fera pas rire tout le monde mais d'humour quand même) et qu'on refait du coup certains scènes uniquement pour le sourire qu'elles procurent. 
 

Et comme je vous le dis, le eroge est un genre suffisamment variés et riche pour que tout le monde puisse trouver son compte (du pervers lubrique comme un de mes amis au joueur fan de bonne histoire comme moi). Au final, le genre visual novel est pour moi un genre que finalement, je commence au fil du temps à de plus en plus apprécier et ce n'est pas pour rien que je songe à clairement mettre un ou deux visual novels dans ma liste de jeux préférés. 

6. En conclusion. 


Voilà un peu tout ce que je peux vous dire sur le genre visual novel. J'espère que cela vous aura éclairé et peut être rendu curieux. Je ne peux que vous conseillez d'en tester un, et celui que vous voulez car il en existe plus qu'on pourrait le penser (j'ai été moi-même grandement surpris du nombre d'eroge/visual novel qu'on peut trouver et surtout la grande variété des genres disponibles) et également de ne pas céder aux préjugés qu'on peut avoir sur le genre. J'espère encore une fois que ca vous a plu (y a intérêt, vous n'imaginez pas la masse d'heures que je viens de passer à la réaction de cette article) et je vous dis à bientôt. 

Et pour conclure l'article, une image perturbante.....

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

Luciole
Signaler
Luciole
Personnellement j'ai découvert le genre avec Narcissu et true remembrance et depuis je continue. J'achète tous leurs VN (sauf sugar's delight, le cul pour le cul ça ne m'intéresse pas) depuis et j'en suis très content. Tu conseillerais quoi pour continuer?

Et sinon fais attention, tu as une forte tendance à mettre des infinitifs à la place des passé composés.
Minato
Signaler
Minato
Ichikyo : Perso j'ai été plus étonné de voir que même les shmup pouvait être des eroges ou même des actions rpg.

Kaos : Alors, déjà, de rien ^^ c'est un plaisir et je pense pas avoir fait trop mal. Cet article va servir aussi de support pour les tests de visual novel que je ferai.

Pour clannad, disons que l'animé était compliqué, il avait trop de matière à traiter pour faire un animé et surtout certains routes était trop différents pour tout caser normalement dans l'animé (pas comme dans Kanon par exemple ou l'on pouvait tout mettre sans trop choquer le spectacteur), ici pour clannad, il avait deux routes qui était trop tourné vers le romantisme pure, ce qui passait pas et bloquait également la possibilité de raconter le chapitre after story. (ce qui aurait horriblement dommage)

finalement à l'exception de la fin d'after story dans une moindre mesure (j'ai été soulagé mais frustré car je comprenais rien), l'animé est géniale : La musique est bonne, le chara design est beau, l'histoire et les personnages sont attachants, il fait rire quand il essaie de faire rire et il fait pleurer quand il doit faire pleurer.

pour les autres visual novel, il faut principalement compter sur le fan trad ^^' Pour narcissu, ca a été mon premier aussi mais le côté triste m'a un peu donné du mal. Par contre, le second visual novel de la team "katawa shoujo" est ........ J'en parlerai dans un futur article :P
Kaos
Signaler
Kaos
Deuxième partie très complète et concise, je ne savais pas qu'il y avait une si grande distinction entre les différents types de VN o_o C'est vrai que c'est devenu fou l'évolution dans les VN/Eroge avec tous les ajouts d'élément pour les rendre de plus en plus complets, ce n'est pas plus mal tu me dirais.
Un truc chiant par contre, ce sont bien les localisation et l'édition en Europe qui sont principalement composées eroges (et souvent pas des tops :/) et non aux autres types de VN.
Si je me rappelle bien, après avoir vu une OAV de Clannad (je me suis d'ailleurs bien spoil la face), j'avais lu dans les commentaires que le visual novel était très complet. Sceptique, j'ai recherché sur le Web ce que voulait signifiait ce terme et notamment pouvoir trouver celui de Clannad. Finalement, après avoir lu pas mal de trucs sur les VN, j'ai décidé de commencer avec un truc en FR, et ça a été Narcissu, et j'en garde un très bon souvenir. Puis je suis passé directement à Clannad qui a été mon coup de cœur :3
En tout cas merci pour l'article, t'as eu du courage !
Ichikyo
Signaler
Ichikyo

Saviez-vous par exemple qu’ils existent des jeux de baston eroges ? Des shmup eroges ? Des puzzles games eroges ? Ou encore dessurvival horror eroges (si si, je vous jure). En effet, pour casser un peu le rythme des eroges avec textes traditionnels, beaucoup ont intégrés des gameplay différents et ca passe par tous les genres.

Pour ma part avant de connaitre les Eroge et les VN du genre (toujours en dehors du H, merci (Hein WandaNoOrchestra.. XD), je les avais fait dans un autre genre, comme en fait des jeux de bastons mais qui ont tout simplement une partie VN.
Les 2 bon exemples sont pour le premier Rival School en Jap (pas en US/EU) qui a la partie creation du personnage avec une grande partie à la VN et aussi leur gameplay respectif : le jeu de baston.
Celui de Rival School était génial car à la fois il tissait les liens de ces étudiants avec qui tu partagais dès un très court moment d'eux dans le mode histoire, mais le fait de les draguer fictivement par le biais de notre personnage crée de toute pièce était géniale, agréémenté des minis jeux débiles ;).
L'autre que je me rappele est King of Fighter Kyo tout simplement mais qui n'a pas pu rentré véritablement dans la chronologie car ils ont voulu écarter la relation amoureuse courte de Kyo Kusanagi et Athena Asamiya. (et pourtant je suis très fan de ce que ca aurait pu etre ce couple, dont au final on aura eu un sentiment que ca arriverait, dans King of Fighter Zillion) au profit du canon KyoXYuki. Celui ci aussi avec sa partie jeu de baston.
Je pourrais aussi parler de Samurai Spirits mais bon j'ai préféré cité ces 2 plus important à mon humble opinion^^.