Voxel Culture

Édito


 

Bienvenue sur Voxel culture, blog qui parle de cinéma, de jeux, de manga, de comics et de bien d'autres choses. Au programmes : Réflexion vidéoludique, Test de jeux, Présentation de visual novel, propagante anti-pc ou encore critique de cinéma. Moi et mes trois lardins, nous allons vous présenter votre culture. Celle du voxel....

Identifiant :

PSN : Sirmonokuma

Id steam : Evil Minato

Code 3DS : 2406-5859-6021

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Staff Voxel :

Grand Manitou, Rédacteur principal du blog.

Rédacteur secondaire du blog. (Sert à rien, ennuyeux)

Rédacteur secondaire du blog. (On essaie de lui trouver une utilité)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Banniére pour le blog (Site Officiel)

Banniére pour le blog (Version gameblog)

Archives

Favoris

Voxel Culture

Par Minato Blog créé le 26/12/12 Mis à jour le 14/10/16 à 17h08

Blog personnel centrée sur les diverses passions que j'aime : jeux vidéos, manga/animés, Série télé, Cinéma, littérature.

Ajouter aux favoris
Signaler
Cinéma

Oui ! Je fais plus d'un article par semaine et dans un sens, j'ai presque envie de dire que ca va devenir régulier....mais évidemment, je suis un homme qui change de motivation super vite et donc, je vais faire au mieux et promettre rien. Mais j'avais envie de parler de cinéma aujourd'hui.... d'un film sorti y a un mois pour être plus précis.... Un film attendu depuis des années par des hordes de fans hystériques..... Ce fiilm c est The hobbit.

 Attention cette review est susceptible de contenir plusieurs Spoilers, il est conseillé d'avoir vu le film avant de la lire. Sinon tant pis pour vous !

Pour bien commencer (et aussi un peu pour gagner un peu de texte histoire que l'article soit un peu long ^^), Parlons rapidement du comment du pourquoi de ce film. En 2001 sort Le seigneur des anneaux : la communauté de l'anneau, premier film qui adapte le premier des trois livres de la trilogie du même nom (même si techniquement, les trois livres m'en forment en réalité qu'un seul et énorme tome). Après une négociation de plus de 6 ans (Peter Jackson avait en effet commencé les préparatifs en 1995), l'oeuvre de J.R.R tolkien revient dans le coeur des fans (et du grand public) dans trois films qui vont cartonner au box-office. Mais après le succès du seigneur des anneaux, une question se pose : et Bilbo le Hobbit dans tout ça ? Pour ceux qui ne le savent pas, Bilbo le Hobbit est une sorte de prèquel au seigneur des anneaux, écrit bien des années avant celui-ci (pour vous donner des dates, le Hobbit fût publié en 1937 et le seigneur des anneaux en 1954-55). Après bien des problèmes (le studio accuse notamment Jackson d'être trop gourmand dans ces budgets), de changement de réalisateur ( Guillermo del Toro pour ne citer que lui) et d'autres soucis, c est finalement le 12 décembre 2012 que le film voit enfin le jour, après que Jackson ait repris les commandes et que la simple adaptation devienne une trilogie...


D'ailleurs avant d'entamer la critique, il est bon que je précise un truc : Je n'ai PAS lu Bilbo le hobbit donc en gros, je ferai une critique du film, pas de l'adaptation du livre. La différence est importante ? Oui, énormément, car en général, il est bon de préciser que beaucoup de gens descendent pas mal d'adaptations de bouquins pour un détail bien particulier : Ils détestent le film pour ce qu'il aurait dû être, pas pour ce qu'il est. Dans mon cas, j'aime bien essayer de faire la part des choses et de voir le film pour ce qu'il est (c'est notamment comme ça que j'ai trouvé le film Prince of persia pas mal du tout...), mais bon parfois, il a aussi tout simplement qu'en tant qu'adaptation mais aussi en tant que film, ce soit mauvais (Qui a parlé des films resident evil ?), bref, en deux mots, je ne peux pas juger du film par rapport à son support d'origine. Même si j'avoue que quand on m'a dit que trois films allait composer l'adaptation de The hobbit, j'ai fait une grimace quand j'ai imaginé ce qu'un livre de 450 pages répartis en trois segments de 2h minimum allait ressembler....Ce premier film va donc raconter le voyage de bilbo et ses compagnons vers la montagne Solitaire. D'ailleurs, petit truc après avoir regardé un résumé du livre, d'après ce que je peux comprendre, le deuxième film racontera le reste du voyage, l'arrivée à la montage et l'affrontement jusqu'à la mort de Smaug tandis que le dernier film racontera la bataille que livreront les différents peuples pour s'approprier les richesses de la montagne. Découpage logique mais qui va poser le problème évoqué plus haut : Est ce que tout ses événements vont tenir sur trois films vu le court récit qu'est The hobbit ? Personnellement, j'ai pensé directement que ça allait être une catastrophe et vu les critiques que j'ai pu voir après la sortie du film, je me suis dit que je m'étais apparemment pas trompé. Jusqu'à ce soir, lors de ma propre projection du film où je me suis aperçu que c'était un peu plus compliqué que ça....

Pour commencer, autant dire qu'on voit direct la patte de Jackson dans le film car autant niveau décor, musique et acteur, tout est dans la même veine que le SDA. On retrouve donc Ian Mckellen en gandalf ou Hugo Weaving en Elrond (on a droit aussi a Christopher Lee, Cate blanchett et même à elijah Wood dans le film même si leur apparition fait plus office de caméo fanservice qu'autre chose), bref en terme d'ambiance musical et direction artistique, on est en terrain (terre du milieu plutôt) connu. L'intro montré donc au début Bilbo, vieux, écrivant le récit de ses aventures et racontant l'histoire d'Erebor pour expliquer pourquoi lui et ses amis nains vont se lancer dans la quête qui les attends. Bien trouvé dans un sens, même si déjà le film nous lance à la figure le défaut majeur qu'il va traîner durant les 2h40 qu'il va durer : l'envie de gonfler sa durée ainsi que transformer le film en énorme prélude au seigneur des anneaux.

 En effet, pendant ces 2h40; j'ai eu l'énorme sentiment que plusieurs scènes ont été rajoutés, rallongés pour justifier une longue durée. Quelques scènes qui m'ont fait dire cela :
- Tout les scènes avec Azog car pour rallonger le film, il fallait un antagoniste ponctué de flashback. (alors qu'en fouillant, j'ai découvert que le personnage n'est même pas important) 
- Toutes les scènes avec le magicien brun ainsi que le conseil blanc qui parlent du possible retour de sauron.... ce qui donne un coté préquel prononcé un peu inutile (Bilbo est à la base une histoire qu'on peut lire isolé du reste de l'univers du SDA)
- La scène du repas et du recrutement de Bilbo bien trop longue pour moi (ils ont même rajouté des chansons, c'est dire....) 

Ainsi que tout un tas d'autres que j'ai oublié mais bon voilà, en gros, beaucoup de scènes qui donnent l'impression d'une grande menace futur qui n'a pas vraiment sa place dans The hobbit. on parle notamment trop du possible retour de Sauron, ce qui risque de faire trop de débordement dans l'histoire de Bilbo dans les futurs suites. Ce qui pose d'ailleurs un autre problème majeur que j'ai trouvé au film : Est ce que Bilbo est vraiment le Héros de son histoire au final ? Pas au début en tout cas.... et c'est seulement lors de deux passages que Bilbo se révèle vraiment être le héros : Lors de la scène du jeu de devinettes de Gollum et lors d'une action lors du combat final du film. Du reste, Bilbo est peu montré, peu exploité et finalement, c'est limite si on risque pas d'oublier sa présence dans le film. Cela dit, ce retrait a toutefois le mérite de ne pas être totalement inutile à cause d'un point : La mise en avant du peuple Nain ! Dans le films, (j'ai oublié si c'est le cas dans les bouquins), le peuple nain n'est pas vraiment mis à l'honneur... on parle peu d'eux, on ne les voit pas combattre et Gimli parle peu de son peuple en dehors des scènes un peu comique.... Ici, on a droit à la chute du peuple Nain, sa traversée du désert, le faites qu'ils sont sans royaume et on a même droit à une explication (j'ignore si c'est l'officiel des livres) à la haine entre les elfes et les nains. Pour peu, les nains semblent être les vrais stars du films, plus que Bilbo en lui-même. Cela tombe bien car alors que je pensais que j'allais pas du tout les apprécier, le film nous présentent des nains relativement classes notamment Thorin qui impose par sa personnalité (froid et avide de rendre ce qui appartient à son peuple) et qui s'avèrent autant niveau gueule que niveau combat assez efficace. 


 C'est pour ça d'ailleurs que pour tout dire, si on me demande si The hobbit est un bon film ou pas, Je répondrai qu'il est pas mal... Pour développer un peu : Le film n'est pas parfait, le coté remplissage dans le film se voit et un peu trop, du coup, c'est malheureusement un défaut qui fait tâche trop voyante comme un bouton disgracieux sur la fesses de miss univers. Fort heureusement, il a des gros points fort : les nains et leurs origines très intéressante à voir et à suivre ce qui peut promettre un développement intéressant dans les suites, des scènes d'action et de baston bien rythmés, la scène avec gollum très réussie et pour être totalement franc : Je m'attendais à une catastrophe et finalement j'ai été agréablement surpris de ne pas m'être ennuyé durant le film alors que je m'attendais à une dégringolade magistral. Comme quoi, on peut être surpris en bien parfois. 

Je termine donc en disant clairement que comme pour à peu prés tout, il vaut mieux se forger son avis en matant le film par soit même. Mais je termine en disant que malgré ses défauts, le film est quand même à regarder car il possède des qualités intéressantes qui méritent d'être vues. Je termine donc en disant que je suis plutôt satisfait du voyage en terre du milieu que j'ai pu faire, même si l'aigle géant aurait quand même évité de prendre la route la plus longue....

                                              En espérant que Smaug sera bien véloce dans le deuxième film....

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires