Voxel Culture

Édito


 

Bienvenue sur Voxel culture, blog qui parle de cinéma, de jeux, de manga, de comics et de bien d'autres choses. Au programmes : Réflexion vidéoludique, Test de jeux, Présentation de visual novel, propagante anti-pc ou encore critique de cinéma. Moi et mes trois lardins, nous allons vous présenter votre culture. Celle du voxel....

Identifiant :

PSN : Sirmonokuma

Id steam : Evil Minato

Code 3DS : 2406-5859-6021

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Staff Voxel :

Grand Manitou, Rédacteur principal du blog.

Rédacteur secondaire du blog. (Sert à rien, ennuyeux)

Rédacteur secondaire du blog. (On essaie de lui trouver une utilité)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Banniére pour le blog (Site Officiel)

Banniére pour le blog (Version gameblog)

Archives

Favoris

Voxel Culture

Par Minato Blog créé le 26/12/12 Mis à jour le 31/12/16 à 21h14

Blog personnel centrée sur les diverses passions que j'aime : jeux vidéos, manga/animés, Série télé, Cinéma, littérature.

Ajouter aux favoris
Signaler
Parlons jeux vidéo ! (Jeu vidéo)

Bonjour à tous.
Aujourd'hui, on va causer un peu plus sérieusement que d'habitude. En effet, c'est bien joli de vouloir parler des jeux et de soi-même dans une magnifique course au nombrilisme mais aujourd'hui, j'avais envie de parler d'un sujet sur lequel je m'interroge quelque peu. Depuis longtemps, il a un critère sur lequel les joueurs se repose pour juger secrètement leurs jeux. Vous avez déjà utiliser ce critère, je l'ai déjà utiliser aussi. on l'a tous utiliser un jour pour juger un jeu sans même y avoir poser les mains et même si on le trouvais intéressant... Ce critère, c'est évidemment le prix. Et c'est de cela que l'on va parler aujourd'hui.



Il a quelques semaines, est sorti Firewatch et Unravel, deux jeux que, personnellement, j'attendais avec une certaine impatience (Surtout Unravel en faites car Firewatch a malheureusement tenu à faire attendre les sous-titres en français). Et j'ai été étonné d'une chose : Les gens n'ont pas parlé du jeu en lui-même, de son contenu, des émotions éventuelles que celui-ci procure mais plutôt que : "20 € c'est bien trop cher pour un jeu vidéo !! surtout un jeu vidéo qui ne dure que quelques heures !" Et j'avoue que ça m'a beaucoup surpris....

Surpris car les gens avaient l'air d'attendre beaucoup de ces jeux (de firewatch du moins car Unravel avait le macaron EA imprimé sur les fesses et donc les gens l'ont fait un gros déni de sale gueule) et pourtant, le faites de payer 20 € pour un jeu qui allait être assez intéressant, profond et très recherché...bha ça a refroidi plein de monde. En tête, les joueurs de Steam qui ont quand même osé faire le jeu en rushant totalement le jeu et en demandant à se faire rembourser après. Et même des gens qui ont trouvé le jeu bon ont quand même trouvé le culot de dire "Oui, le jeu était bien mais je préfère reprendre mon argent pour acheter un autre jeu". Vous allez peut être me trouver gonflé mais moi j'ai vraiment l'impression que le discours, c'était ça :

"Les développeurs ont fait un super jeu mais je juge que malgré l'amusement et la richesse qu'il m'a procuré, je trouve qu'il ne mérite pas de garder mon argent"

Bon, finalement, paraît t'il que le jeu s'est bien vendu mais.... ça m'a quand même sidéré que les développeurs ont dû limite pousser un cri d'appel à l'aide pour ce jeu : Rappeler dans quelles conditions précaires ils ont du développer le jeu, que le titre était très important pour eux et à quel point il avait l'impression de pas être compris par une partie du public vidéoludique. Et ça peut paraître idiot de ma part mais je me suis dit "Sérieusement ? 20 € c'est trop cher pour un jeu indé?"

 

Est-ce que je fais la blague de "je cherche le respect".................oups ! 


Alors je dis jeu indé mais aujourd'hui, malheureusement, ce terme est utilisé à tort et à travers et ne veut pratiquement plus rien dire. il a quelque temps, on a parlé de No Man's sky et du faites que ce jeu allait coûter 60 € et qu'on a entendu beaucoup de "olala mais 60 € pour un jeu indépendant c'est trop cher, c'est délirant monsieur ! vous êtes fou". Je suis peut être méchant mais...est-ce que ce jeu peut être encore qualifié de jeu indépendant comme on l'entends ? Pour moi, c'était plus une sorte de AA, un jeu artistique, fait par un petit studio mais surement financé au moins en partie par l'éditeur (dans le cas de la version console qui est sans la plate-forme centrale vu qu'il était présent à toutes les conférences, sony) pour profiter de l'exclu et pour obtenir un titre différent des canons habituels...En d'autres termes, on est loin du jeu indépendant de base, on ne peut même plus l'appeler comme ça.... en d'autres termes, je trouve que cet excuse, "un jeu indé ne peut pas être aussi cher" ne tient pas...

Enfin, le problème c'est qu'aujourd'hui, le constat est là : On ne joue plus avec sa curiosité, on joue avec son porte-feuille. Et si je puis me permettre, pour moi, c'est un peu comme l'excuse du "ça a l'air cliché", je trouve qu'il n'y a pas pire comme excuse pour s'intéresser à une œuvre. J'ai bien conscience que si on commencer à être très curieux niveau jeux vidéo, c'est compliqué de faire son budget et d'arriver à tout acheter. Ce qui se traduit par des jeux qu'on achète en priorité ou qu'on laisse tomber.

Tout cela est bien joli mais malheureusement, les joueurs qui arrivent à trouver le parfait équilibre sont rares. Certains vont tomber dans l’extrême "positif" de tout acheter et d'autre de ne jamais prendre de risques et de snober sans arrêt. En particulier en criant que "de toute façon, ce jeu ne mérite pas mon argent" le souci, c'est qu'en essayant toujours d'aller au plus facile, d'aller au moins cher et ne jamais tenter de récompenser quand un développeur se décarcasse pour sortir un jeu différent de la norme, on arrive à du "The division est le plus gros démarrage de....".

Quand on voit que Firewatch doit insister pour vendre son jeu, quand on voit que des titres plébiscité par la presse comme Okami ou Mirror edge se font snober à leurs sorties parce que "c'est trop cher et je connais pas....je vais plutot aller m'acheter le 100eme jeu-clone qui est sorti parce que ça je connais" et donc en gros, ne pas vouloir soutenir une démarche différent et plus intéressant du jeu pour ensuite se plaindre de l'état de l'industrie vidéoludique.... y a vraiment de quoi être choqué par ce comportement.

C'est malheureusement le comportement du joueur actuel : Il ne veut pas être roi, il veut être empereur. Il veut le beurre, l'argent du beurre et le sourire du laitier. Ce qui me fait marrer d'ailleurs, c'est quand on voit des joueurs qui ont un compte steam, 500 jeux qu'ils ont acheté sur les bundles et les soldes et qui te disent de pas avoir eu le temps de jouer..... c'est quoi le but alors ? Engranger pour le plaisir d'engranger et le plaisir de comparer son e-pénis aux autres ? c'est pas un putain de paradoxe de se plaindre que les jeux sont trop chers, les chopper à pas cher et ne jamais y jouer ? Bien évidemment, tout ça sont des exemples et tout le monde n'est pas comme ça mais c'est quand même terrible de voir une majorité de gens agir comme ça et d'avoir l'horrible impression qu'ils se plaignent d'un problème juste pour laisser croire qu'ils sont malins d'avoir remarqué un problème qui n'en ait pas vraiment un ?



Le comble est atteint quand on arrive à ce type de réflexion :  "le jeu vidéo va mieux grâce à moi; regardez la sortie de ce jeu sur ma plate-forme" dixit le joueur PC convaincu de sa supériorité. Oui, merci ô grande master race, merci à toi de pas avoir soutenu le jeu à l'époque parce que tu refuse de jouer sur autres choses parce que "ça coûte moins cher" et que tu préféré attendre que tout te soit donné dans la main. Oui, je critique encore mais arrivé à un moment donné, devoir céder au caprices d'une caste de joueurs convaincu que tout lui ait dû parce qu'il joue sur une plate-forme et renie complétement les autres, c'est vraiment de la mauvaise volonté. Surtout quand après quand on dit que le jeu vidéo tourne en rond.

D'ailleurs, les soldes steam m'ont toujours fait marrer : Système créer à la base pour contrer le piratage (c'est quand même fort que pour empêcher les gens de pirater tes produits, t'es obligé de les donner pour trois fois rien quelques mois après leurs sorties.....), c'est surtout devenu une opportunité pour le joueur un poil fainéant de prendre un titre sans trop de risques. Si c'est bien utile pour le joueur peu fortuné et que ça peut sauver parfois des studios (Fritionnal game a pu faire Amnesia grâces aux soldes de son précédent jeu.........................Et même là, je trouve que c'est abusé puisqu'il a fallu attendre que le jeu baisse pour qu'on daigne enfin s'y intéressé), c'est une aubaine pour le joueur radin. Et je ne parle pas du remboursement steam qui est totalement excessif et aurait vraiment besoin d'être plus encadré.

Alors, on pourrait croire que j'encouragerai le prix des jeux à très haut prix et critique toute forme de baisse de prix. Je ne dis pas ça mais entre ne jamais payer ces jeux chers quand on en a les moyens et acheter des jeux auquel on fait confiance après avoir étudié la question et d'avoir choisi l'édition qu'il faut, il a quand même une marge. Personnellement, j'ai acheté pas mal de titres auquel j'ai cru et parfois, j'ai eu raison d'avoir confiance et parfois non....... mais je me dis "tant pis, c'est le jeu!". Oui parfois, on claque 60 € dans un titre et on est déçu.... Mais deux choses : 1) faut parfois prendre des risques dans la vie, dans le jeu vidéo aussi, 2) le tout c'est d'en tirer des leçons dans les deux sens : faire attention quand un titre est similaire et se renseigner dessus dans le positif comme dans le négatif sans tomber dans une parano du "tout est nul dans le goût, je reste dans ma zone de confort".


Bon, pour terminer, qu'est que j'essaie de dire : Qu'on soit clair, j'achète en occasion aussi les gars et les soldes de steam, j’achète aussi quelques jeux de temps en temps mais de temps en temps, j'aimerais que les gens arrêtent de sortir le montant du prix comme argument pour juger un jeu. On ne peut pas tout acheter c'est sûr mais ce n'est pas une raison pour justifier tout les comportements et tout les écarts qu'on peut avoir. Je vais pas vous sortir l'habituel "faut jouer avec passion putain" mais vous demande de consommer le jeu vidéo de façon un peu cohérente avec votre discours et vos envies. Et parfois, vous dire qu'il faut parfois faire un "achat militant", histoire de récompenser les développeurs qui ne sont pas les grands méchants que certains pensent (ça, c'est plutôt l'éditeur qui a ce rôle) et de faire évoluer le jeu vidéo car l'achat, mine de rien, c'est l'acte le plus important qui peut faire basculer l'industrie à notre échelle, c'est à dire celle du simple petit joueur.

Bref, merci d'avoir lu cet article. Il a pris beaucoup de temps à cause du manque de concentration mais au final, je suis assez content de moi. J'espère qu'il vous a plu et je vous dit à bientôt.

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY

No man sky je suis prêt a l'acheter au prix fort car est un 'gros' indé tout de même qui propose une belle promesse. Par contre seulement si une version boite est dispo. Je trouve que le démat est trop cher, je dirait même injustement calqué sur le même prix du physique pour des raisons obscures.

 

Y'a rien d'obscure. Les intéressés ont juste compris que le démat' leur permet de se faire de plus grosses marges. :D

Cthulhu
Signaler
Cthulhu
No man sky je suis prêt a l'acheter au prix fort car est un 'gros' indé tout de même qui propose une belle promesse. Par contre seulement si une version boite est dispo. Je trouve que le démat est trop cher, je dirait même injustement calqué sur le même prix du physique pour des raisons obscures.
Mangouste
Signaler
Mangouste

Personnellement et dans le cas de Firewatch (à 20€ sur le PS Store), mon constat est simple: 20€ pour un jeu dont la durée de vie est très courte (on parle de 5 ou 6 heures) et que je ne pourrai ni revendre, ni prêter, c'est simplement trop cher. -_-

 

Les soldes et promotions étant régulières sur le PS Store (même si moins que sur Steam), j'attendrai que Firewatch soit à -50% avant de franchir le pas. Et si j'ai le temps d'y jouer à ce moment-là. :P

KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY

Déjà, je tiens à préciser que je considère le prix habituel des jeux AAA comme trop élevé. Au dessus de 45€, je trouve ça cher payé, que ce soit pour un jeu qui dure 10 heures ou 300. J'achète très rarement day one sauf, comme le camarade du dessus, à prendre des jeux dont j'estime qu'ils vont rapidement devenir rares/trop chers, ou parce qu'il s'agit d'une licence dont je suis fan et/ou que je veux soutenir... Et encore, ça dépend des cas! (Hors de question que j'achète Dark Souls 3 à sa sortie alors qu'une édition GOTY avec les futurs DLC nous pend au nez)

Cependant, j'achète autant que possible mes jeux neufs. D'une part parce que je n'ai pas envie d'avoir la mauvaise surprise d'un jeu de seconde main avec des problèmes, et d'autre part pour que l'éditeur et le développeur soient tout de même récompensés de leur travail.

L'accumulation de jeux, je connais. J'ai un backlog monstrueux tous supports confondus. Et j'ai encore commandé deux jeux aujourd'hui : Dragon's Dogma version PC et Dragon's Crown sur PS3. Achetés tout deux parce qu'il me semblait que c'était maintenant ou jamais pour en profiter, la version physique risquant tôt ou tard d'être en rupture de stock, et le prix du second montant inexorablement (Dieu merci, j'ai pu le prendre en import allemand à 25€).


De ce fait, utiliser le prix comme critère de jugement me semble tout à fait naturel. Comme tu le dis dans ton article, nous n'avons pas tous un budget JV extensibles à l'infini, il est donc tout à fait normal de chercher à faire des économies.
Aussi lorsqu'un jeu est sur le point de sortir et qu'on n'est pas certain d'apprécier ce qu'il propose, l'acheter neuf à 60€ ça fait cher la prise de risque.

Bien entendu, il n'y a qu'en y jouant nous-même qu'on saura vraiment si ce jeu nous plaît mais le "Il faut prendre des risques dans la vie" c'est quand même fort de café pour parler d'un loisir. Et ça l'est d'autant plus lorsque, backlog titantesque faisant, cet achat est tout sauf prioritaire. A quoi bon mettre 60€ dans un jeu maintenant alors que j'ai déjà de quoi m'occuper?

C'est l'offre et la demande. S'ils veulent qu'on prenne leur jeu plutôt qu'un autre, il faut qu'ils se montrent plus attractifs, qu'ils mettent plus en avant les qualités de leurs jeux.

On en vient alors aux réactions des gens face à Firewatch ou No Man's Skies. Eh bien moi je la trouve tout à fait logique. C'est le bon vieux principe de la "bonne affaire". Quand tu apprécies fortement un jeu, tu es d'autant plus content de ne l'avoir payé que 30€. Tu as fait une bonne affaire. A l'inverse une daube infâme ou un jeu qui ne t'aura pas plus convaincu que ça, à 60€ voire à 90€ la version collector avec Season pass etc..., ça fait franchement mal au cul. Et ça vaut également pour la durée de vie (totale). Passer 300 heures sur un jeu qui t'aura coûté 30€ ça fait bien plus plaisir que d'en avoir passé 3 dans un jeu à 60€.

Firewatch dure une poignée d'heures. Des heures que certains ont trouvées exceptionnelles, d'accord, mais quelques heures tout de même. Après, c'est tout ton jeu n'a plus grand chose à t'offrir. Tu pourras éventuellement le recommencer (histoire de constater que tes choix n'ont pas vraiment d'impact sur le jeu) mais ça s'arrête là. Donc je comprends qu'à 20€ ça puisse paraître cher. Surtout de nos jours où on trouve des jeux bien plus longs à ce prix, voire moins, voire carrément gratuits.

(Et qu'on ne me sorte pas la comparaison avec le cinéma. Le jour où on fera plus que des films à 20€ la séance, je n'y fouterai plus les pieds au cinéma. Je ne risque pas de payer une séance de cinéma le prix d'un Blu-ray.)

Le cas de No Man's Skies est intéressant d'ailleurs en ce qu'il subit le contre-coût d'années de pratiques et d'habitudes.

Cela fait des années que le circuit indé est trusté par les productions en pixel-arts, les platformers classiques, les jeux arty, les jeux d'arcade, les puzzle-games etc...: tout un florilège de jeux courts vendus à bas prix.

Depuis, on essaie de faire sortir à nouveau ces jeux du circuit indé. On les met en avant. Il y a les Kickstarters (Dont pas mal de projets où de gros développeurs font littéralement la manche pour faire leurs jeux) etc... Sauf que l'habitude est maintenant trop ancrée chez le joueur. Pour lui, un jeu indé c'est synonyme de "petit jeu à 5€". Alors forcément lorsqu'on lui propose un jeu indé à 60€ il fait les gros yeux.

Les éditeurs et développeurs, après des années à creuser l'écart entre AAA et indé au point que la majorité des gens semble avoir oublié l'existence des AA, se prennent le retour de bâton.
C'est dommage, c'est sûr (Foi du gars qui s'est fait un plaisir de prendre Shovel Knight plein pot en version boîte et qui adorerait faire la même chose avec pleins de titres s'obstinant à rester demat' only) mais quelque part ils récoltent ce qu'ils ont semé.


Enfin, quant à l'intervention des développeurs de Firewatch face aux demandes de remboursement des gens... Essayer ainsi de culpabiliser les gens, j'ai trouvé ça limite malsain. Un développement, ce n'est pas facile, ça peut même carrément devenir l'enfer avec des conséquences terribles. Mais ça, c'est potentiellement le cas de n'importe quel développement, pour les petits dév indé comme pour les employés d'un gros studio.

Quand tu revends un jeu, quelque soit la raison, il y a le travail acharné de quelqu'un derrière. Et je dirai même que c'est le cas de n'importe quel bien ou service que tu paies.

Il y a de l'abus dans les remboursements Steam, mais c'est ce qu'il y a de plus proche du marché de l'occasion pour le démat sur PC. Si le système te permet de te faire rembourser/de revendre un jeu, c'est tout à fait normal que tu te serves de ce droit. C'est un risque que prennent les développeurs.








PS : Personnellement je ne suis absolument pas intéressé par The Division. :D
PS2: Le troll envers les joueurs PC n'était pas nécessaire. :X
PS3: Je suis probablement un joueur radin, et je ne vois pas ce qu'il y a de mal là-dedans. :P

Thibault de Mondidier
Signaler
Thibault de Mondidier
Argent, argent, toujours parler argent. Malgré tout c'est le nerf de la guerre. Avant tout et dès le premier jeu, il faut une rentabilité. Et avant c'était un peu plus simple. On avait moins d'éditeurs, on avait pas Internet donc on savait cibler nos achats. maintenant, on est bombardé jour à après jour d'informations qui nous dévient de nos achats potentiels. Et la politique de soldes achève le tout. Pourquoi acheter un jeu plein pot quand on sait que deux mois plus tard, je le trouverai à moitié prix ? C'est là tout le problème. Et mon concept de DelayGeek, je l'adore. Car, quand je vois un jeu qui m'intéresse, j'ouvre mon calepin et je le note, son titre, sa date de sortie. Si je sens qu'il va sortir en peu d'exemplaires, je ferai un achat préventif. Mais la plupart du temps, je me donne un prix : Exemple : Rise son of Rome. Je ne l'ai acquis qu'il y a une semaine. Pourquoi ? Je le voulais, en occasion à moins de 20 euros. Ces conditions se sont retrouvées la semaine dernière. Finalement à qui la faute ? Eh bien, la demande est toujours là mais on est tous limité par nos porte monnaie alors l'offre s'adapte quitte à mettre plus en avant la politique de l'éditeur que la rénumération des développeurs. Certains joueurs passent plus leur temps à lire des news et à acheter des jeux qu'à jouer. Car il faut qu'il soit happé en continu !