Voxel Culture

Édito


 

Bienvenue sur Voxel culture, blog qui parle de cinéma, de jeux, de manga, de comics et de bien d'autres choses. Au programmes : Réflexion vidéoludique, Test de jeux, Présentation de visual novel, propagante anti-pc ou encore critique de cinéma. Moi et mes trois lardins, nous allons vous présenter votre culture. Celle du voxel....

Identifiant :

PSN : Sirmonokuma

Id steam : Evil Minato

Code 3DS : 2406-5859-6021

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Staff Voxel :

Grand Manitou, Rédacteur principal du blog.

Rédacteur secondaire du blog. (Sert à rien, ennuyeux)

Rédacteur secondaire du blog. (On essaie de lui trouver une utilité)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Banniére pour le blog (Site Officiel)

Banniére pour le blog (Version gameblog)

Archives

Favoris

Voxel Culture

Par Minato Blog créé le 26/12/12 Mis à jour le 08/04/17 à 17h38

Blog personnel centrée sur les diverses passions que j'aime : jeux vidéos, manga/animés, Série télé, Cinéma, littérature.

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeux vidéos - Test (Jeu vidéo)

Bonjour à tous. Alors que la planète entière est entrain de souffrir sur ce petit coquin de Bloodborne (moi y compris, je viens d'ailleurs de sortir de la position foetale dans laquelle j'étais depuis hier suite à ma vingtaine défaite face à un boss et le pétage de câble dû au 45 secondes de chargement à chaque fois), moi j'ai décidé de vous parler d'un jeu dont j'ai voulu me servir d'entraînement avant de me lancer dans l'exclu PS4. Et vous allez le voir que l'entraînement finalement n'a servi à rien (bloodborne n'a RIEN à avoir avec ces frères) et que finalement, j'aurai peut être dû me refaire un petit run d'un des souls. Bref, parlons aujourd'hui de Lord of the fallen.

Alors lord of the fallen est un jeu développé par Deck 13, un développeur allemand qui a fait quelques jeux peu connus comme la série des Jack leane (c'est des points and click apparemment) et Venetica, un action-RPG pas très apprécie plombé par son gameplay imprécis et sa pauvreté graphique. Pour le jeu qui nous intéresse aujourd'hui, le studio a fait appel à Tomasz Gop, l'un des producteur des deux premiers The witcher ainsi qu'un autre membre de chez CDproject (dont j'ai pas réussi à trouver le nom). Annoncé en 2013 pour une sortie un an plus tard, le jeu est annoncé directement lors des premières interview comme un jeu qui va s'inspirer de Dark souls. Et au fil du temps, le jeu gagne un peu de réputation vu que l'inspiration est principalement de proposer une progression par l'échec et la défaite comme dans le jeu de From Software. Le jeu sort le 31 octobre et............rencontre sans doute un succès ? je dis ça parce quelques temps plus tard, une suite a été annoncé, c'est donc que le jeu a théoriquement été rentable.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il est bon par contre de crever un petit abcès : De préférence, jouez plutôt une version console. Et je dis pas ça à cause de ma légendaire haine du PC (encore que...) mais tout simplement parce que les développeurs ont laissé un beau cadeau empoisonné dans la version PC de son titre, son nom : Denuvo ! Si vous ne connaissez pas, il s'agit d'un nouveau DRM assez efficace apparemment puisqu'il a donné du fil à retordre aux crackeurs ....même si aujourd'hui, sur les trois jeux qui l'utilisent, deux sont cracké (Fifa 15 et Dragon age inquisition) et que Lord of the fallen est le grand oublié de l'équation. Le souci avec ce DRM malheureusement, c'est qu'il pose problème également aux joueurs ayant acheté les jeux légalement (et apparemment, c'est particulièrement marqué sur Lord of the fallen) : Ralentissement, bugs, crash, augmentation des ressources (oui car le principe de ce DRM est de réécrire les données en temps réel, ce qui demande forcément plus de ressources). Bon, personnellement, j'ai été relativement épargné (j'ai eu pas mal de crash et j'ai été obligé de laisser le jeu en qualité moyen voir faible) mais d'autres personnes à qui j'ai parlé ont été incapable de finir le jeu car trop importunés par le DRM. Bref, une belle saloperie implanté par les développeurs. (note finale rigolote : Denuvo a été développé par......Sony. Ouais,vous je sais pas mais moi j'appelle ça du sabotage).

Lord of the fallen nous compte l'histoire d'Harkyn, un criminel condamné, qui va chercher sa rédemption, lorsque des dieux que l'on croyait morts depuis longtemps attaquent le monde des humains, et qu'il est ensuite libéré de prison, afin de mettre fin à l'invasion de ces créatures. Harkyn va devoir se rendre dans un monastère géant, trouver et tuer les Lord rogard (une sorte de fusion de l'enfer entre des orques et des démons) ainsi que de découvrir la raison de leur invasion. Bon, pour boucler un point rapidement, disons le clairement : Le scénario n'est clairement qu'un prétexte et personnellement, je m'y suis pas intéressé une seule seconde. Ce qui est fort d'ailleurs, car dans ce jeu, les actions, bonnes ou mauvaise, qu'on fera durant la partie, influenceront la fin (bon même si en réalité, c'est plus le texte du Narrateur qui va changer). L'univers n'est pas spécialement intéressant et je vous parlerai même pas des personnages pour le peu qu'il en a. En gros, on est clairement face à un jeu qui va devoir tout donner sur son gameplay.

Je vais rebondir également sur l'aspect visuel du titre pour éjecter ça aussi. Le jeu est beau dans le sens où il est graphiquement propre, avec de beaux effets et une ambiance apocalyptique réussie. Mais petit truc qui fait malheureusement un peu contraste, c'est que finalement, au bout de quelques heures, on comprends rapidement que le soft ne pas faire évoluer beaucoup son chara design : On se retrouvera donc du début à la fin à explorer des donjons sombres et des lieux vaguement Dark fantasy. Ce détail pourra être gênant d'un individu à un autre, si moi perso, j'ai réussi à passer outre, j'ai malgré tout pu noter le manque de variété niveau environnement (surtout si on compare au jeu dont Lord of the fallen dit s'être inspiré)

D'ailleurs, on va enfin abordé le gameplay. vous vous souvenez qu'il a quelques paragraphes, je vous avais dit que les développeurs avait dit vouloir s'inspirer de Dark souls. Et bien, s'inspirer, il se sont bien inspirer voir carrément, ils ont copier le jeu de From software. En effet, dés les premiers pas dans le jeu, les commandes sont identiques au bouton prêt sur un souls : R1/RB pour taper un coup faible, R2/RT pour taper un grand coup, L1/LR et L2/LT pour utiliser le bouclier, le Rond/B pour faire une roulade, le triangle/Y pour prendre l'arme à deux mains.... C'est les mêmes boutons à l'identique... à un détail prêt : le perso est massif et répond plus lourdement aux commandes (ce qui n'est pas spécialement un bien quand on sait que les souls sont déjà un peu lourd niveau prise en main).

Les autres points sont également copiés : On sauvegarde via des cristaux qui rappellent les feux de camp vu qu'on remplit nos potions de soin, qu'on augmente nos niveaux et qu'on respawn la position des ennemis à cet endroit. Et enfin, nos points d'expériences peuvent être perdus en combat et doivent être récupères à l'endroit de notre mort (avec perte si on meurt avant). Bon après, le jeu a quand même quelques subtilités : Il a un multiplicateurs de combos qu'on peut conserver ou pas lors des points de sauvegarde, le jeu possède une vraie pause contrairement à un soul, la magie est obligatoire et se révèlera vraiment indispensable face à certains boss, le jeu utilise un gantelet magique qui devra être amélioré indépendamment du reste, et il a un système de défis de survie sous la forme de portails à emprunter. Comme quoi, le jeu a essayé de se démarquer un peu et se forger un minimum d'identité . Mêmes si certaines idées tombent à plat rapidement, notamment l'idée de la barre de vie segmenté des boss qui, au début, laisse penser qu'ils vont changer de forme pendant l'affrontement et......qui se révèlera vrai pendant les premiers boss puis tombera à l'eau à partir du 4eme environ....

Mais franchement, j'ai eu un peu de mal avec ce jeu. Pendant les 15h qu'il m'a fallu pour le terminer, je me suis demandé ou avait commencé l'inspiration et où avait terminer le copiage. Lord of the fallen donne une petite impression de copie un poil Leader price d'un souls : Le gameplay est grandement influencé voir plagié, les décors et le chara design sont moyennement inspiré (on a grosso merdo des décors médiévaux apocalyptique et des cités démons en ruines), les boss sont grossièrement toujours les mêmes (pas au niveaux des attaques mais au niveaux du design, ce sont tous des "gros démons rouges en colères"), le scénario est minimaliste et ne profite pas d'un background mystérieux ni franchement passionnant... ca va même jusqu'au faites que la création de perso au début est très limité (on choisit vaguement une classe et sa magie et on commence l'aventure comme ça).

Est-ce que c'est mauvais ? Non, pas spécialement, le jeu n'est pas mauvais en soi mais clairement, le joueur un peu difficile ou qui juge ne pas avoir de temps à perdre se dira clairement à la fin de sa première aventure, que jouer à Lord of the fallen ne valait pas forcément le détour tant il ressemble trop à un Souls à l'occidental. Résultat des courses, vous serez seul juge à la fin de si cette aventure vous a convenu ou pas.....

Je termine donc par vous mettre en garde sur le titre, surtout maintenant que Bloodborne est sorti, testez bien ce jeu avant de vous lancer dans l'aventure. à vous de voir si cette copie, clairement venu là pour tenter d'émuler le succès de la saga de From software, vaudra la peine que vous passiez 15h dessus. Vous pouvez tout autant être déçu et jugez avoir perdu votre temps que apprécier et vous dire que finalement, c'était pas si mal..... Moi au final, j'ai apprécié sans plus et je suis malheureusement passer trop rapidement à autre chose pour mettre le jeu sur un quelconque piédestal (petit ou grand).

Sur ce, je vous dit, à bientôt, amusez-vous, moi je retourne me scarifier devant ma PS4.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

aribacata
Signaler
aribacata
un tres bon jeu sans temps de chargements lui....