Voxel Culture

Édito


 

Bienvenue sur Voxel culture, blog qui parle de cinéma, de jeux, de manga, de comics et de bien d'autres choses. Au programmes : Réflexion vidéoludique, Test de jeux, Présentation de visual novel, propagante anti-pc ou encore critique de cinéma. Moi et mes trois lardins, nous allons vous présenter votre culture. Celle du voxel....

Identifiant :

PSN : Sirmonokuma

Id steam : Evil Minato

Code 3DS : 2406-5859-6021

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Staff Voxel :

Grand Manitou, Rédacteur principal du blog.

Rédacteur secondaire du blog. (Sert à rien, ennuyeux)

Rédacteur secondaire du blog. (On essaie de lui trouver une utilité)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Banniére pour le blog (Site Officiel)

Banniére pour le blog (Version gameblog)

Archives

Favoris

Voxel Culture

Par Minato Blog créé le 26/12/12 Mis à jour le 31/12/16 à 21h14

Blog personnel centrée sur les diverses passions que j'aime : jeux vidéos, manga/animés, Série télé, Cinéma, littérature.

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeux vidéos - Test (Jeu vidéo)

Bonjour à tout le monde ! Bon, avant que je doive retourner au charbon en formation pour un moment pour deux semaines et avant la future (même si elle a déjà commencé) tempête de merde sur le prochain triple AAA (Mais si, vous savez, le faites de dire que le dernier jeu côté en date de façon à passer pour un mec intelligent alors qu'on ressemble juste à une caricature de Hipster), je me suis dit que j'allais vous faire partager un petit plaisir que j'ai trouvé par hasard en fouillant par-ci par-là sur le net, voici donc messieurs et madame : Grow Home.


Et peut-être que toi, heureux lecteur, tu n'as jamais entendu de ce jeu. Et c'est un peu normal....enfin tu manque juste de goût mais c'est pour ça que je suis là après tout. Ce jeu est sorti le 6 février en catimini sur PC uniquement et en prime, il est développé par le grand Satan (enfin le grand satan du moment en attendant qu'un autre pète trop de fort et que les mouches rappliquent) : Ubisoft. Enfin presque, en réalité, c'est Ubisoft reflexion (Autrefois appelé Psygnosis ou encore GT interactive). Les drivers, c'est eux, les destruction derby pareil (bon les mecs ont aussi bossé sur Just dance et fait de l'alimentaire sur Far cry ou le prochain the division, personne n'est parfait). Mais ici, Grow home est un projet plus modeste et clairement orienté jeu indépendant. Après une timide annonce le mois dernier, le jeu sort probablement dans l'indifférence générale malgré des tests plutôt élogieux..... Et pourtant.

Le jeu nous présente BUD, un petit robot ayant pour mission de trouver dans l'univers de nouveaux spécimens végétaux afin de gonfler le volume d'oxygène de son monde natal. Coup de chance pour lui, il tombe sur une sorte de planète ou une plante gigantesque répond à ses critères de recherche. Il va donc atterrir au pied de celle-ci et tout faire pour permettre à celle-ci de l'aider. Oui, en gros, vous êtes un robot qui va s'amuser à faire pousser une plante (c'est du moins comme ça que l'a vendu un de mes potes qui vend très mal les jeux et dont le seul talent est d'arriver à respirer et garder les yeux en même temps sans oublier de faire l'un ou l'autre...)



Mais c'est plus complexe que cela. Le but sera de faire grandir la plante le plus possible (2 km de haut au total) mais pour cela, il faudra d'un côté récolter des cristaux pour améliorer BUD et ainsi lui permettre de mener à bien plus facilement ta tâche et de l'autre de connecter la plante à des sources de "carburant" pour lui permettre de grandir. Pour cela, BUD est capable de capacités simples mais efficaces : Planer grâce à des fleurs ou des feuilles, utiliser un jet-pack pour planer et le plus utile, on peut utiliser ses bras de facon indépendante pour escalader toutes les surfaces possibles;

C'est en effet le gros point fort de ce jeu : La sensation de liberté, d'immensité et d'exploration que l'on a en jouant. Car oui, Grow Home est clairement plus un jeu contemplatif qu'un vrai défi de gameplay. Le jeu propose peu d'évolution mais son côté totalement paisible et presque poetique fait totalement oublier ses petites lacunes. Le plaisir de la possibilité de tout escalader et cet impression grandiose d'explorer un gigantesque monde vierge et sculpté par les caprices de la nature crée une expérience particulier et plaisante. Et je ne parlerai même pas du faites de l'impression qu'on a dés qu'on commence à être très haut et qu'on bouge la caméra vers le bas, la langue française n'a pas encore inventé un mot suffisamment précis pour ça. Petit truc également : Le son joue un rôle important dans le gameplay vu que l'on doit trouver les différents cristaux aux sons qu'ils émettent.


Alors clairement, il faut être préparé à ce jeu. Oui, c'est du pur contemplatif, Oui, ca dure que quelques heures (environ 3-4h pour atteindre le sommet), Oui, le style graphique particulier peut éventuellement rebuté (Je le trouve joli personnellement mais les goûts et les couleurs font que je dois faire la remarque) et parfois la caméra fait un peu à la folle (quand on escalade une paroi à 80°, la pauvre ne sait plus trop ou se mettre), mais bon que ce jeu est  relaxant et rafraichissant.... ce voyage dans les airs en escaladant tout à des hauteurs folles avec des petites musiques discretes en arrières fond, c'est vraiment très agréable... J'ai en effet en jouant à ce jeu retrouver les mêmes sensations que dans Journey ou Protheus par exemple. C'est simple, joli et vraiment pas stressant, une sorte d'anti-depresseur sous forme de jeux vidéos.

Enfin, voilà, je n'ai pas grand chose d'autre à vous dire que : Jouez à ce putain de jeu. Il est plaisant, il est agréable, il a quelques défauts mais surpassé par ses qualités et en prime, il ne coûte même pas cher (8 ¤ sur steam en "officiel"). Mangez-en, c'est vraiment du bon.

Sur ce, je vous laisse et je vous dis à bientôt.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Minato
Signaler
Minato
Entre de l'ironie et de la vraie pedaterie, y a une marge.
et je trouve pas ça pedant de montrer du doigt la hate de certains joueurs.
Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa
Et après c'est moi qui suis pédant :'D t'as vu tes deux premiers paragraphes ?
C'est dommage de répandre autant de haine quand on essaye de partager un coup de coeur.