Voxel Culture

Édito


 

Bienvenue sur Voxel culture, blog qui parle de cinéma, de jeux, de manga, de comics et de bien d'autres choses. Au programmes : Réflexion vidéoludique, Test de jeux, Présentation de visual novel, propagante anti-pc ou encore critique de cinéma. Moi et mes trois lardins, nous allons vous présenter votre culture. Celle du voxel....

Identifiant :

PSN : Sirmonokuma

Id steam : Evil Minato

Code 3DS : 2406-5859-6021

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Staff Voxel :

Grand Manitou, Rédacteur principal du blog.

Rédacteur secondaire du blog. (Sert à rien, ennuyeux)

Rédacteur secondaire du blog. (On essaie de lui trouver une utilité)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Banniére pour le blog (Site Officiel)

Banniére pour le blog (Version gameblog)

Archives

Favoris

Voxel Culture

Par Minato Blog créé le 26/12/12 Mis à jour le 31/12/16 à 21h14

Blog personnel centrée sur les diverses passions que j'aime : jeux vidéos, manga/animés, Série télé, Cinéma, littérature.

Ajouter aux favoris
Signaler
Parlons jeux vidéo ! (Jeu vidéo)

Joyeuses fêtes, joyeux noël, Joyeux Hanoucca et toutes ses conneries. Bienvenue sur voxel culture pour parler de cette année 2013 au niveau jeux vidéo. Une année encore chargé en jeux vidéo vu que c'est pas moi de 56 titres que j'ai pu faire cette année (sans compter ceux que j'ai pas mis car j'ai pas assez testé le bouzin pour me faire un avis dessus). Et que je vais vous exposer en long en large et en travers ce qui m'a marqué cette année et ce qui m'a moins marqué. Accrochez vous donc car ca va être long....très long !

Autant dire, pour commencer, que cette année a été chargé en annonce, le début de l'année a commencé en grandes pompes avec l'annonce de l'arrivée de nouvelles consoles : la PS4 et la Xbox one. Entre annonces qui n'a pas réjouit grand monde à cause des grosses rumeurs de nos copains les DRM et autres système anti-occasion, tout ça a été corrigé à l'E3 avec le retour d'un des constructeurs, le retrait des décisions de l'un d'entres eux et l'annonce de plusieurs jeux. Alors qu'on va lentement arriver en 2014 qui sera une année de transition plus calme que les autres années, il est temps à présent de revenir sur les jeux qui ont fait cette année. Et sincèrement, on a rarement vu certaines choses....

Bref, pour structurer cette article, j'ai décidé de vous classer les jeux de cette façon :

- Les hits de l'année : ce sont les jeux qui m'ont le plus amusés, marqués et ceux que je considère comme des indispensables à faire si vous n'avez pas encore sauté le pas.

- Les bons jeux : Les jeux qui sont très bons mais auquel il manque un petit quelque chose qui les empêche de devenir des incontournables.

- Les jeux moyens : Des jeux qui partent sur une bonne idées et qui ont quelques qualités mais qui sont gâchées par plusieurs défauts.

- Les mauvais jeux : Nos amis les bouzes infâmes dont on aimerait que les développeurs ne fassent plus de jeux vidéos de leur vie.

Voilà, on va donc commencer et dans l'ordre :

Metal gear rising : On commence donc par l'arrivé d'un titre attendu pendant un sacré moment ; le fameux MGR développé par platinum games aprés l'abondon de Kojima-san. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que le boulot est de qualité. Malgré la durée de vie plutôt réduit, le jeu est un pur concentré de fun, de combats violents, de musiques transpirant l'action et de combats de boss inoubliable. Un titre génial.

Bioshock infinite :
Attendu pendant des années, je me suis rué sur ce jeu comme un clochard sur du foie gras. Bien que le titre m'a moins estomaqué que prévu (mais je vous avoue que je suis totalement incapable de vous dire ce que j'attendais à la fin..), j'ai malgré tout adoré le titre, que ce soit au niveau scénario, direction artistique ou gameplay....m'en déplaise à certains.

Persona 4 arena : En gros fan de persona que je suis, je ne pouvais absolument pas oublier la sortie de P4A cette année. Addictif comme peut l'être un jeu de baston basé sur une de mes séries de jeux préférés, j'ai adoré d'un bout à l'autre le jeu (malgré le scénario moyen) et j'y suis encore de temps en temps (faut dire qu'avec la masse de jeux à finir....) et je prends toujours autant mon pied.

FFXIV : A realm reborn : LE JEU qui m'a réconcilié avec le genre MMORPG. Ce jeu est génial à tout les niveaux et pourtant en restant classique. Entre le dynamisme des combats, l'univers beau et vivant, le faites qu'on rentre tous de suite dans l'aventure et les quelques originalités qui peuplent le monde d'Eorzea, le jeu est le mmo qui peut vous insisté à y jouer (à condition d'être d'accord pour l'abonnement tout les mois...)

Beyond two souls : Bha oui...j'ai vraiment adoré Beyond. Certes, ce n'est pas parfait et quelques défauts viennent noircir l'expérience. Mais sincèrement, le jeu n'a pas mérité tout le bashing qu'il s'est pris et est clairement un des jeux sur lequel j'ai pris beaucoup de plaisir cette année. L'histoire de Jodie m'a personnellement beaucoup plu et reste un jeu auquel je rejouerai l'année prochaine avec plaisir.

Zelda : A link between world : Bien que cet épisode soit clairement un os à ronger en attendant l'ambitieux (selon les paroles de nintendo en tout cas) opus Wii U et étant clairement simplifié à l'extrême pour que tout le monde puisse y jouer, ce nouveau volet de la saga zelda reste une valeur sûr pour ceux qui ont une 3DS et une aventure très rythmée et passionnante que nintendo a fait avec soin.

Bravely default : Alors comme ça le J-RPG est mort ? Et bien, bravely default est là pour faire non du doigt. Excellent à tout les niveaux, ce projet signé square-enix auquel personne ne croyait (et sûrement pas square lui-même) a prouvé que les rpg japonais en avait encore dans le pantalon et que le plaisir de découvrir un univers intéressante, une histoire à la fois classique et original et un système de jeux prenant dés les premières secondes. (sans oublier une superbe ost). Jouez-y, bon sang !

Don't sarve : Tombé de nulle part, ce petit jeu indé nous propose un concept simple mais au combien addictif : la survie pure et simple. Avec son concept simple mais qui permet de très longues heures de jeux, Don't sarve est un jeu qui vous fera passer des heures devant vos écrans à vous demander si vous allez survivre à la prochaine nuit, a découvrir les secrets de votre carte et à élaborer milles stratégies pour continuer à jouer.

Rogue legacy : Comme tout les jeux indé, lui aussi est sorti de nulle part et a trouvé un concept simple mais au combien addictif. Avec ces donjons générés aléatoirement, son système de générations et ses multiples compétences à débloquer, Rogue legacy est clairement le jeu le plus addictif sur pc qui vous permettra de longues de jeux....à mourir et à encore essayer !

Outlast : Depuis l'arrivée d'amnesia et de son renouveau du jeu d'horreur, les jeux se sont multipliés. Cette année, je retiens Outlast pour son côté ultra glauque et flippant. Stressant, intense, plein de mauvaises attentions (en particulier celle de tuer votre pantalon), ce jeu est vraiment excellent à jouer.

The walking dead : Saison 2 : On a cru qu'il n'arriverait jamais et pourtant, le jeu surprise de l'année dernière revient nous voir quelques jours avant la fin de l'année pour sa deuxième saison. Et il n'a rien perdu de son charme et ce qui faisait de lui un grand jeu. Un univers adulte, des séquences émotionnellement difficile et le personnage de Clementine de retour.....pour en voir de toutes les couleurs....


The cave : L'année a commencé tranquillement pour les jeux indé/démat avec le nouveau jeu de monsieur "monkey island", the cave. Très drôle et possédant l'esprit décalé des anciens jeux de Schafer, the cave est un jeu à essayer si vous êtes nostalgiques de ces bons jeux point and click à énigmes sans queue ni tête et d'histoire décalés.

DMC devil may cry : Le titre le moins attendu de l'année est enfin sorti. Avec sa propre formule de Devil may cry, Ninja theory s'est attiré la colère de plusieurs fans de la série (et cela même au sein de la rédaction de voxel culture). Pourtant, le jeu est assez bon, et même très bon si on oublie le mauvais goût du design des personnages. Dynamique et nerveux, le gameplay est aux petits oignions et un excellent beat em all. Dommage que tout le reste ne suit pas...

Dead space 3 : Comme beaucoup de gens, je n'attendais rien du tout de ce troisième volet des aventure de Issac clark. Pourtant, le jeu s'est avéré une bonne surprise. Certes, le soft contient plus d'action mais continue d'utiliser une ambiance oppressante et malsaine ainsi qu'une bonne mise en scène. Même si je suis content que la série soit "finie", ce dernier volet s'est avéré très bon alors que je m'attendais à un mauvais jeu.

Tomb raider : L'héroïne la plus connue du jeu vidéo est enfin de retour dans sa nouvelle aventure. Si le soft est loin de proposer l'expérience qu'on attendait lui (Survie = néant dans ce jeu), il reste un excellent jeu beau, rythmée et une aventure qu'on prends plaisir à suivre.

Slender the arrival : Un autre jeu surfant sur la nouvelle vague de jeu d'horreur. Si slender a fait grand sensation sur le net, sa suite s'est avéré plus ambitieux et surtout plus effrayante. Si j'apprécie le jeu, j'avoue que le faites d'hurler sans arrêt sans arriver à trouver les objectifs (car je suis nul et je flippe vite) m'a un peu frusté. il reste toutefois une expérience à essayer.

Sly cooper : Malgré le peu de gens qui connaissent cette saga, la série Sly fait partie de ces rares jeux de plates-formes 3D qui allie univers original et gameplay bien rodée. Son seul défaut est sa facilité lors des phases principales qui l'empêche de se faire un nom parmi les grandes sagas du jeu vidéo.

Naruto Ultimate ninja 3 : Comme l'année dernière, Cyberconnect2 nous offre notre naruto de l'année avec le troisième volet des ultimate ninja. Couvrant la suite du manga, Ultimate ninja 3 possède toujours ce qui avait fait le sel de US2 (combats épiques, contenu, OST, ect) mais contient malheureusement deux défauts : combats moins intéressants qu'avant et une fin totalement ratée (c'est ca de faire un jeu sur un manga qui édite encore son arc final qui est loin d'être terminée)

Luigi mansion 2 : Nintendo et ses licences sont de retour cette année. Et la bonne idée de reprendre un titre apprécié, mais malheureusement un peu laissé de coté, est une excellent idée. Pour le coup, le titre est plus long, plus varié et montre que les aventures de luigi sont devenus une vraie série de jeux et non pas un simple titre balancé entre la poire et le fromage.

Injustice : Après avoir réussi à faire revenir mortal kombat dans le coeur des joueurs,  NetherRealm signe cette fois un titre qui plaira aux fans de comics DC. Si le titre se joue principalement pour les fans de batman et superman, le jeu est heureusement suffisamment intéressant pour qu'on puisse y jouer sans se pincer le nez. Son seul défaut reste son mode histoire très court (mais bien narré) qui obligera le fan de baston à jouer en ligne ou a refaire le mode arcade en boucle.

Metro last night : Après une longue gestation entre les problèmes de dévelop et le changement d'éditeur (RIP THQ), le second volet de metro 2033 arrive enfin et se révéle aussi bien que le premier. Même si il a les mêmes défauts aussi : Ambiance très travaillé mais niveau FPS, ce n'est pas forcément le haut du panier. Mais il est à tester malgré tout.

Mighty switch force 2 : Même l'Eshop s'est invité à la fête cette année, Mighty switch force 2 est un petit jeu rigolo qui rappelle l'utilité qu'on a parfois pour les jeux sur portables : Faire passer le temps lors d'un long passage aux toilettes. Le jeu est rigolo, fun, bien foutu avec un level design soigné et le petit chrono mettra en joie les adeptes du speedrun.

Project x zone : Les jeux de niches sont aussi à l'honneur cette année, cette année, c'est Project X zone, l'ultime cross-over entre Namco, sega et capcom, qui a fait ensoleillé mon été. Tactical-rpg à l'histoire plus que secondaire mais au gameplay dynamique et super efficace, ce jeu vaut franchement la peine, rien que pour voir Tron boone, Jill valentine, chun-li ou encore dante se foutre sur la gueule.

Tales of xillia : La série des tales of commence à sortir à un rythme de croisière dans notre belle contrée et franchement, c'est pas trop tôt ! cette année, c'est Xillia qui arrive chez nous et faut l'avouer que cet opus est aussi bon que les autres et que je me suis beaucoup amusé dessus. Même si y a quand mêmes des défauts qui commencent à m'agacer (le méchant notamment....) mais vivement xillia 2 et zestoria chez nous !

Puppetter : Sorti d'un peu nulle part, Puppetter est un petit jeu qui n'a commis qu'une seule erreur : Mal choisir sa date de sortie. Et franchement, c'est dommage car il est très beau, très sympa et vraiment fun à jouer. Une vraie perle dans le catalogue Sony déjà pas mal étoffé en cette fin d'année. En espérant que les gens qui auront loupé ça se rattraperont l'année prochaine.
 
The wolf among us : Histoire de nous donner un os à ronger avant Walking dead, Telltale nous offre donc cette adaptation des comics Fables. Et bon dieu, des os à ronger comme ça, j'en veux bien tout les jours ! Bien que différent de ce que propose le hit de nos amis du Golden state, Wolf among us n'est pas un jeu au rabais vu qu'il propose des personnages hauts en couleur, une esthétique comics très travaillé et une histoire passionnante. En espérant que la suite soit aussi passionnante. 

Devil summonner : Soul hackers : Alors qu'a chaque nintendo direct, j'ai grand espoir qu'on nous annonce enfin ce putain de SMT 4, on se console en se disant qu'au moins, on peut enfin jouer au meilleur épisode de la série Devil summoner dans une langue qu'on peut dire (Oui parce que pour moi le japonais, c'est du latin à lire). Certes, c'est vieux mais c'est dans les vieilles casseroles qu'on fait les meilleurs soupes (du moins, si on les a lavés avant). Du bon vieux rpg à l'ancienne comme il faut.

Rain : Attendu comme le jeu qui allait nous faire chialer de beauté comme l'année dernière avec Journey, Rain a été un peu moins émotionnellement intense que le titre de Thatgamecompany. Heureusement, il reste un jeu à l'ambiance, l'esthétisme et le gameplay soigné comme il faut et de quoi tranquillement fermer la page de la génération actuelle.

Black rock shooter the game: COMMENT ? LA PSP A ENCORE DES JEUX QUI SORTENT ? et oui.. et c'est le très timide Black rock shooter qui vient fermer totalement la page de l'histoire de la psp. Un excellent rpg attendu par 3 péquins et un pelé (le pelé c'est moi) avec un système de jeu intéressant et un gros massage aux fans de BRS.

Hyperdimension Neptunia Victory : Quand on voit comme la saga est traité dans nos vertes contrées (sans doute que les mecs de compile heart savent pas lire le français), on pourrait s'étonner de voir neptunia venir encore chez nous. Et pourtant, ca sort toujours...... et pourtant, la qualité monte à chaque épisode. Certes, ce n'est pas le jeu qui contentera les gros grincheux du Jrpg mais ca reste un bon jeu  malgré tout et un excellent délire pour les amours du japon (comme moi). 

Gone Home : Chaque année, on a droit aussi à des oeuvres qui bousculent nos petits codes chéris avec la délicatesse d'un camion benne . Gone home fait partie de ses jeux. Avec sa technique de narration très particulière et pourtant efficace, son contexte année 90 parfaitement refaite et sa progression qui joue avec nous alors que le jeu peut être en réalité fini en 2 minutes, Gone home est un jeu à essayer pour son idée original et innovante. 

The Stanley Parable : L'autre jeu qui a volé les clés du camion benne, c'est The stanley parable. Avec son ton cynique et sa critique de la notion de choix dans le jeu vidéo allié à un humour décapant, Ce jeu (malgré son prix un poil trop cher) est une petite merveilleuse à essayer pour se marrer pendant trois heures et résoudre le rubicube qu'il représente.

Ducktales Remake : Les nostalgiques des dessins animés des années 90 ainsi que les fans de la NES ont dû sentir qu'on lui parlait lorsque Capcom a ressorti ce petit remake du jeu Ducktales. Avec ses graphismes refait, sa narration ajoutée et surtout son gameplay efficace et simple comme un coup de fil, ce jeu fait partie de ses petits plaisirs coupables qu'on rejoue de temps en temps en se souvenant de son enfance (enfin moi quand j'y pense, je pense surtout à la 3DO qu'on m'a offert à la place de la playstation mais bon soit !)

Cry of fear : Même les mods de jeux s'invitent à la fête cette année (faut vraiment fermer la porte là, ca devient n'importe quoi!), Cry of fear, malgré son moteur vieux de partout, possède l'essentiel pour vous faire frémir : Une atmosphère angoissante, des monstres bien moches (rien à voir avec les graphismes) et un gameplay survie bien foutu. Franchement, pour un jeu entièrement gratuit, que demandez de mieux ?


Ni No kuni : Sorti en début d'année, Ni No Kumi avait tout pour me séduire mais il faut avouer que le jeu est moins intéressant que prévu. Si son gameplay et son univers est charmeur et agréable, faut avouer que le scénario n'a rien d'ambitieux et reste classique voir mauvais sur la fin.... Dommage, surtout quand tu vois que tout le reste tient bien la route

God of war ascension : On se demande vraiment ce qui a passé par la tête de sony pour demander un nouveau god of war. Bien que possédant tout ce qui fait le sel de la saga, il faut avouer que cet épisode est clairement moins épique et passionnant que les autres (surtout du 3). Dommage d'ailleurs car le multi est plutôt amusant et que Kratos est toujours aussi vénère.

Gears of war judgement : Tiens, chez microsoft aussi, on s'est passé le mot pour les suites qui servent à rien. Et franchement, si on voulait enterrer bien comme il faut la série des Gears, Judgement était un bon moyen. Avec une campagne solo très chiante qui ressemble plus à un mode arène avec défis vaguement scénarisé et son multi moins intéressant que celui du 3, Judgement est vraiment l'épisode à éviter de la saga.

Monster hunter 3 ultimate : Bon cette fois c'est bon, les MH c'est pas pour ma gueule. Alors que la démo m'avait clairement amusé, le jeu final sur 3DS m'a clairement énervé vu que tout les défauts de la série revienne malgré la présence d'un joystick bien meilleur que sur PSP et la présence d'un semi lock. Rendez vous sur MH4 SI IL A UN ONLINE ET UNIQUEMENT SI IL A UN ONLINE !

Evoland : Une petite farce de fans de rpg déguisé en vrai jeu, il faut l'avouer, evoland est un jeu plutôt rigolo. Malheureusement, le titre est un peu plombé par sa courte de durée et pas le faites qu'au délà de l'hommage rendu à nos jeux de rôles préférés...bha y a pas grand chose. Ca reste toutefois un bon titre si on veut se marrer.

Call of juarez : Gunslinger : 4eme volet de la saga Call of juarez qui retourne au far west après son 3eme volet tout pourri. Le jeu s'avère amusant et pas un mauvais FPS mais malheureusement, le titre devient ennuyeux pour une raison dur à éclairer et on finit par traîner les sabots alors que le jeu est très court. Dommage, je pense que la saga n'est pas vraiment prête à revenir.

Tekken Revolution : le jeu de baston sur lequel j'ai passé le plus de temps avec P4A. Un free-to-play qui m'amusait au début mais le faites de devoir jouer seulement 5 fois toutes les trois heures, qu'il faut 5 millions d'années pour débloquer les persos (ou passer à la caisse...) mais surtout que le jeu soit totalement déséquilibré avec son système de niveau ou les personnages de merde (merci aux joueurs de kazuya qui tirent laser sur laser en démon, histoire que tu ne puisse plus jouer) m'ont convaincu de laisser retourner ma lilly d'amour à monaco.... Triste destin.

State of decay : Partie d'une idée intéressante, State of decay surfe sur la vague survie-zombie qui fait rage depuis un moment. Malheureusement, entre les bugs, les imprécisions et la difficulté injuste du titre, je suis malheureusement peu convaincu de la qualité de la chose.

Amnesia A machine for pig : Après un premier épisode qui a eu un gros succés (combien d'entre vous m'ont pas trouvé amusant les vidéos de mecs suppliant leur mère devant ce jeu), un deuxième opus est sorti.........et clairement, on se demande ou les développeurs avait la tête. Entre les énigmes simplifiés (même moi j'ai réussi à les faire, c'est dire), les moments de dangers moins flippants, l'huile illimitée ou encore la durée de vie réduite, cet épisode est clairement en dessous du précédent opus et c'est bien dommage.

Sweet Fuse: At Your Side : Quoi....? j'ai pas joué à ce jeu, c'est ma soeur qui a joué, elle a dit que c'était bien. 

Castle of illusion HD : Malgré que ce jeu soit le remake d'un jeu sur lequel j'ai beaucoup joué, la nostalgie n'excuse pas tout. Durée de vie trop courte et sans pris de risque, facilité extrême et rien de nouveau sous le soleil donne un remake un peu trop fainéant bien que pas trop horrible....mais sincérement,ce jeu est assez dispensable.


Alien colonial marines : Après une longue gestation, ce jeu alien s'avère assez mauvais. Entre la progression en ligne droit, les ennemis très con, les alliés inutiles, les graphismes bien vieillots (vive la guerre des clones des cadavres), le jeu atteint des sommets de médiocrités comme on aimerait ne plus en voir.

Lego undercover 3DS : Après un épisode Wii U sans doute bien (je l'ai pas testé donc je peux pas dire), j'ai du me rabattre sur la version 3DS et franchement, j'espère que la version Wii U est mieux parce que là.....entre la répétitivité extrême du titre, l'ultra simplicité du gameplay et du jeu et le franc manque de fun du jeu....j'ai vraiment regretter mon achat.

Remember me : Et oui....je fais partie de ces rares personnes qui ont détesté Remember me. Si la direction artistique du jeu est assez bonne, je ne peux en dire autant du gameplay qui, bien qu'il tente quelque chose, rate son coup et m'a vraiment frustré. Sans compter que j'ai rien compris à l'histoire tellement je l'ai trouvé mauvaise et incompréhensible. Une déception pour ma part....

Spartacus legend : Un free-to-play de combat.... difficile de me faire vraiment un avis vu que j'ai trouvé le titre très répétitif, pas séduisant à l'oeil, assez limité et évidemment rempli de ces mécanismes de free-to-play un peu énervante....un jeu que j'éviterai de relancer car vraiment, ca sonne creux.

DUST 514 : Une sorte de FPS multi qu'on avait annoncé ambitieux pour avoir un lien avec Eve online......mais après des heures de tuto, j'ai rapidement compris que c'était beaucoup de bruit pour rien juste pour tirer sur trois mecs comme dans n'importe quel FPS multi. J'ai pas aimé mais bon, ca doit être moi je pense....

Voilà, (si vous dites que c'était long pour vous à lire, dites vous que ca l'ait autant pour moi de l'écrire), on va donc passer aux meilleurs jeux de l'année et le pire de l'année.

On a donc trois jeux pour les jeux de l'année, et on va donc commencer par eux :

 

Fire emblem Awakening
 
Le premier des trois jeux de l'année, c'est ni plus ni moins que Fire emblem Awakening. Je pense d'ailleurs que je peux aussi le ranger dans la surprise de l'année. Reçu en cadeau avec l'opération 3 jeux 3DS+ 1 gratuit, j'ai adoré ce jeu (pour vous dire, j'ai passé 10 fois plus de temps sur ce jeu que sur les deux autres). Il en a plus réussi à me faire aimer un T-RPG (oui je n'aime pas trop ces jeux car je suis très nul....). Mais ici, impossible de résister à ce jeu. Le manque de scénario profond est compensé par la richesse du gameplay, la durée de vie, tout les trucs à faire (les couples notamment), les quêtes annexes, les personnages. Un vrai plaisir à jouer et un jeu chronophage. 
 
 
The last of us
 
Et le deuxième,c'est the last of us. Le jeu responsable de bien des souillages de pantalon est arrivé dans nos contrées grâce au talent des petits gens de Naughty dog. Si vous avez une PS3, vous devez essayer ce jeu à tout prix. Car the last of us, c'est du bon, entre sa réalisation quasi cinématographique, ses très beaux graphismes (tant sur le plan technique que dans la réalisation) son histoire et ambiance très noire, son gameplay de survie intense et ses deux protagonistes attachants, The last of us est un jeu qu'on peut difficilement critiquer tant il a été soigné, travaillé et poli par ses créateurs. 
 
 
Grand Theft Auto V
 
Evidemment, cette année, si il a bien un jeu qui a déchainé les passions, fait brûler les voitures, provoquer des émeutes ou des agressions (véridique...) ou a fait mouiller même les non-joueurs (et pas forcément les bons non joueurs si vous me suivez........), c'est bien GTA V. Malgré la sale réputation du jeu et de tout le bordel qu'il a généré autour de lui, le jeu est heureusement un excellent jeu. Grand, beau, amusant, avec son habituel humour satirique et ses très nombreuses choses à faire, GTA V fait partie de ses jeux qu'il faut essayer juste parce que.....bha parce qu'il est amusant tout simplement. Sans pour autant atteindre le paroxysme du potentiel vidéoludique, GTA V reste toutefois une valeur sûre sur laquelle on peut franchement prendre son pied. 
 
 Et maintenant, le plus MAUVAIS jeu de l'année ! et pour le coup, je vous ai gardé une pièce de choix pour la fin !! voici donc le plus mauvais jeu de l'année : 
 
 
The walking dead Survival instinct


Et oui, je sais, c'est pas très original mais putain ! on est en 2013 ! et on autorise encore des jeux comme ça à être publier ! ce jeu est mauvais à tout les niveaux ! il est moche, il est injouable, il a des mécanismes pourris, il est long (alors qu'il ne dure que 6h, comprenez ce que je veux dire...), tout est mauvais, rien de bon ne ressort de ce jeu. Je pourrai faire un article entier sur ce jeu mais tout ce que je contenterai de vous dire, c'est de ne SURTOUT PAS jouer à cette bouze !

Voilà !!!!!

Pour conclure, voici mon sentiment personnelle sur cette année : Sincèrement, cette année a été très bonne surtout quand on sait que c'est sensé être l'année de fin de génération. Franchement, je me rappelle pas avoir été gâté comme ça la dernière fois. Et même l'année prochaine, on sera encore gâté, bien que ce sera plus modéré. J'attends personnellement l'E3 2014 avec impatience car ce sera sans doute l'occasion de l'annonce et de détails sur les futurs jeux PS4/xboxone/PC/3DS/Wii U et Vita. Dans mon cas, l'année 2014 sera l'occasion de faire l'acquisition d'une Vita (quasiment sûr) et d'une PS4 (beaucoup moins sûr....ce sera éventuellement vers la fin de l'année). D'ici là, entre lightning returns, le prochain thief ou encore Dark souls 2, on aura de quoi s'occuper (sans compter tout les jeux à finir de la gen d'avant). bref, voilà. 

j'ai enfin fini cet article ! j'espère que ca vous a plu ! et on se donne rendez-vous dans quelques jours pour les animés de 2013 !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires