Fin alternative

Fin alternative

Par Voron Blog créé le 09/05/12 Mis à jour le 09/04/15 à 00h53

Ami, si tu est ici, c'est que tu as probablement foiré quelque chose au cours de ta partie. Tu n'auras donc pas la bonne fin. C'est dommage, tu vas devoir recommencer le jeu depuis le début.

Mais puisque tu es là, pourquoi ne pas en profiter pour découvrir celle que je te propose?

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeu vidéo (Jeu vidéo)

Virtue's Last Reward

Cela fait maintenant quelques heures que j'ai terminé un des jeux vidéos qui m'a le plus marqué. Peut être même LE jeu vidéo qui m'a le plus marqué. Comme le nom de l'article ne l'indique presque pas, je veux parler de Virtue's Last Reward, sortit sur PS Vita et 3DS, deuxième épisode de la série des Zero Escape.

Un 8 clos à 9

Zero Espace, qu'est ce que c'est? C'est une licence assez peu connu malheureusement. Les jeux se présentent comme étant des mélanges de point'n click, et de visual novel, où le personnage principal se réveille, enfermé dans un complexe avec 9 autres personnes. Un dénommé Zero (qui cache sa véritable identité) annonce alors qu'ils vont devoir jouer au Nonary Game pour s'en sortir vivant. Pourquoi sont-ils là? Pourquoi eux? Qui est Zero? Quel est le but du Nonary Game? Comment s'en sortir sans y laisser la vie? Nombreuses sont les questions auxquelles les participants vont devoir répondre.

Voici, en gros, le tronc commun des Zero Escape.

Cette été, j'ai commencé à jouer à 9 persons, 9 hours, 9 doors (le premier épisode donc) sur les bons conseils de l'ami Kaminos et du joueur with square (enix) hands, qui ne tarissaient pas d'éloge à son sujet, présentant le jeu comme une  révolution vidéo-ludique. Comme je suis assez curieux de voir des choses un peu différentes de ce qu'on voit d'habitude dans ce média, je m'y suis intéressé.

Et donc? Et bien d'un point de vue assez personnel, j'étais pas loin d'y voir mon idéal vidéo ludique. Je suis un joueur qui se focalise sur l'histoire racontée et les personnages qui y sont développés, au point que j'arrive à pardonner à un jeu d'être moyen au niveau technique ou au niveau gameplay. Évidement je ne dit pas que les Zero escape sont moyen techniquement et que leur gameplay est inintéressant (au contaire), par contre comme le jeu passe 70% du temps à raconter l'histoire, j'ai été 100% séduit! Séduit par l'intrigue, ses personnage attachants, ses thèmes abordés, et... sa fin... Le final de 999 est une claque monumental qui te dit: ceci est une leçon de narration vidéo ludique.

Welcome to my kingdom

Bref j'ai été beaucoup ému par cette magnifique et belle histoire, et ce que je recherche. Et c'est pour ça que Virtue's Last Reward m'a encore plus marqué.

VLR introduit une variante du Nonary Game: l'ambidextre game. L'AB game doit être joué régulièrement et permet de gagner (ou perdre...) des points. Quand on atteint 9 points on gagne et on peut sortir du Nonary Game, et quand on tombe à 0 point, le jeu puni le joueur... par la mort. L'enjeu est donc extrêmement important. Comment jouer? Une équipe de deux joueurs s'opposent à une équipe d'un joueur. Chaque équipe doit choisir entre "s'allier" ou "trahir". Si les deux équipes choisissent de s'allier, elle gagnent toutes les deux 2 points. Si une équipe choisit de trahir alors que l'autre s'allie, la première équipe gagne 3 points et la seconde en perd 2. Enfin si les deux choisissent la trahison, les points ne changent pas.

A partir de là, je vous laisse imaginer dans quel situation le jeu va nous placer. Évidement, au début j'essaye de faire au mieux, je choisi l'alliance, en me disant que si je commence à ne pas faire confiance aux autres, c'est le début de la fin... Mais les êtres humains, quand leurs vies sont menacées, perdent leurs sang froid et leurs humanités, et ça commence assez vite à sentir le sapin.

Ally or Betray?

Le jeu vidéo, m'a déjà fait ressentir pas mal de choses, notamment de l'empathie pour des personnages, de la tristesse, de l'excitation, ou encore de la fierté d'avoir résolu un problème ou une énigme. VLR m'a fait éprouver d'autres choses, qu'un jeu vidéo n'avait pas encore réussit à me faire éprouver jusqu'ici:

- La colère. Quoi de plus rageant, et de plus décevant de se faire trahir par une personne en qui on avait placé sa confiance? Certains personnages m'ont mentit et me laisse dans l'incompréhension. Pourquoi? Quel est la logique derrière ce choix, s'il y en a un?

- La culpabilité. A l'inverse, trahir la confiance d'un personnage auquel on s'est attaché, n'est pas un sentiment plaisant, et on se pose à nouveau pleins de questions: pourquoi ai-je agi ainsi? pourquoi avoir travaillé à gagner la confiance et l'amitié d'une personne si c'est pour s'asseoir dessus? Et surtout, surtout, qu'est ce que j'y ai gagné?

Bref, ce deuxième épisode de Zero escape est une intrigue et une suite de la méta-histoire (commencé dans 999) passionnante, des personnages fabuleux, un concept bluffant et une story-line qui va jouer avec vos sentiment (joie, tristesse, colère, honte... il y en aura pour tout les goûts).

Free My Soul

Je passais parfois quelques minutes devant cette écran Ally/Betray, à peser le pour et le contre. Et je vous assure dans certains cas, la "bonne" réponse ne coule pas de source. Alors vous allez me dire que j'aurai pu choisir une option et recommencer si le premier choix n'était pas le bon. Et je vous dirais que oui, c'est même le principe du jeu: explorer toutes les options pour réunir les pièces d'un puzzle gigantesque. Mais je pense que quand on joue à un jeu vidéo, il faut être à fond dedans, en étant immergé au maximum et se mettre à la place du ou des personnages.

On pourrai aussi me dire "ce n'est qu'un jeu vidéo" (allez-y, osez!). Je dirai à nouveau que oui, mais pas tout à fait: c'est un jeu vidéo, quand on y joue pas. En revanche quand on y joue, Virtue's Last Reward est une expérience unique, qui a transcendé ma vision du média, et m'a marqué au fer rouge.

Et c'est sur ces paroles que je vais conclure mon pavé! J'espère vous avoir donné envie de vous plonger dans cette aventure magnifique.

Je remercie donc Chunsoft et Uchikoshi-san pour avoir créé cette licence, Aksys Game pour l'avoir localisée (la traduction anglaise est de très bonne qualité), et enfin la communauté gameblog, grâce à qui je découvre de magnifique œuvre.

Pour en savoir plus voici quelques liens:

Je vous laisse avec un peu de musique, ma piste de l'ost du jeu préférée (ne lisez pas  les commentaire youtube, ça spoil !):

Et bon jeu à tous!

Ajouter à mes favoris

Édito

Salut à toi et bienvenue.

Je suis Voron, et je suis passionné, entre autres, de jeux vidéo, particulièrement de jeux japonais et de jeux indépendant.

Ce blog parle donc de jeux vidéo, et parfois d'animations japonaise. Quand j'ai envie. Et quand j'ai de l'inspiration.

Bonne lecture!

 

psn: mpvoron

3DS: 3566 2417 1233

steam: Voronlisk

sc2/battletag: Voron#933 / Voron#2946

 

Jeux favoris:

Chrono Trigger, Xenogears, Virtue's Last Reward, FEZ, Spelunky, Persona 3 (liste non exhaustive...)

 

(La bannière vient du jeu Muramasa Rebirth, DLC de la Nekomata)

Archives

Favoris