Fin alternative

Fin alternative

Par Voron Blog créé le 09/05/12 Mis à jour le 02/01/17 à 12h09

Ami, si tu est ici, c'est que tu as probablement foiré quelque chose au cours de ta partie. Tu n'auras donc pas la bonne fin. C'est dommage, tu vas devoir recommencer le jeu depuis le début.

Mais puisque tu es là, pourquoi ne pas en profiter pour découvrir celle que je te propose?

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeu vidéo (Jeu vidéo)

Madotsuki

Parmi les multiples catégories de jeux vidéo, certains retiennent plus mon attention que d'autres. Par exemple, les jeux indépendants, et les jeux japonais. Je ne suis évidement pas réfractaire aux autres catégories, mais en général ces deux là, soit par leur originalité, soit pour leur design particulier m'attire particulièrement. Mais qu'en est-il des doujin, les jeux indépendants japonais? On connais pas mal la scène indé européenne et américaine, bien qu'en général elle a peu de visibilité auprès du grand public. Alors en ce qui concerne la scène indé japonaise, la barrière de la langue freine généralement l'information. J'ai donc récemment fait quelques recherches sur le sujet.

Note: doujin désigne une création amateur japonaise pouvant être un manga, un anime... Cela ne s'applique pas que aux jeux vidéos donc.

Je préviens à l'avance, j'ai pu jouer principalement qu'aux jeux que j'ai trouvé localisés en anglais, mes acquis dans la langue du pays du soleil levant se limitant à la connaissance des kanas, quelques kanjis, quelques règles de grammaire et peu de vocabulaire, j'ai pas mal de mal à la comprendre. J'ai donc malheureusement pu passer à coté de titre qui valent le coup. Si vous en connaissez d'autres je suis intéressé !

Recettear: An Item Shop's Tale

"Tu rêve de devenir vendeur? Tu as toujours voulu être gérant d'un magasin comme tout les petits enfants qui se respecte? Le commerce c'est ta passion? Vendre des objets 30% au dessus de sa valeur en arnaquant les pauvres clients, ça te connais? Alors jeuxdemagasingratuits.com est fait pour toi!"

Bon bref plus sérieusement. Recettear : An Item Shop's Tale, nous conte l'histoire de Recette, une jeune fille qui vit seule chez elle. Un jour une fée du nom de Tear, l'a réveille pour lui apprendre que son père (partit à l'aventure quelques mois plus tôt) a accumulé des dettes, et qu'il va falloir les payer ! Recette n'ayant que peu d'argent va devoir travailler pour les rembourser. C'est dur la vie hein? Tear va l'aider dans sa tache, en lui apprenant à tenir un magasin.

Le but du jeu, et de récupérer des objets de toutes sortes (équipements, nourritures etc). Pour cela on a plusieurs solutions: les acheter au marché ou à la guilde des marchands, ou bien partir à l'aventure accompagné d'un aventurier, afin d'occire quelques monstres, d'ouvrir quelques coffres et ramener votre butin chez vous. Ensuite on peut mettre en rayon les articles, ouvrir le magasin et attendre que les clients s'intéresse à un article. Ils demanderont alors le prix, on peut bien sur proposer un prix au dessus de la valeur de l'objet, histoire de faire un peu de bénéfice, mais pas trop quand même, les acheteurs ne sont pas dupe!

Les journées passent en fonctions des actions dans le jeu (passer du temps à vendre dans le magasin, partir à l'aventure etc). Ainsi le joueur devra gérer le temps, car régulièrement, on devra rembourser la dette, petit à petit.

On a donc affaire ici à un jeu de gestion assez sympathique, qui n'est malheureusement pas exempt de défauts. Le début est un peu long à ce mettre en place, avec pas mal de dialogue pour apprendre les mécanismes (tiens tiens, j'avais déjà parlé de ça le mois dernier). Le système de combat (un action-rpg classique) est assez poussif. On a du mal a éviter les coups des ennemis, le personnage étant bloqué pendant une bonne seconde dans on attaque. On fini par s'y habituer mais c'est parfois assez chiant. Malgré tout c'est un jeu sympa qui passe bien le temps. Je l'ai trouvé sur steam pendant les soldes, pour pas cher donc. J'avoue qu'actuellement à 15€, heu bon, à vous de voir.

Recettear

Recettear

Cherry Tree High Comedy Club

Les jeux où il est question de se faire des amis, de nouer des relations sociales avec les autres, j'en ai pas fait énormément (aucun même, sauf si on considère que Persona 3 rentre dans cette catégorie). D'ailleurs, un an en arrière on m'aurai dit que je jouerais à ce genre de jeu, j'aurai rigolé...

Dans CTHCC, on incarne Milley Verisse, qui tente de monter un club de comédiens. Malheureusement elle n'a que 2 membres, dont elle, et il lui en faut 5 minimum pour valider son inscription. Nous sommes fin mars, elle a un mois pour trouver 3 membres. J'ai déjà vu ce pitch quelque part, je sais pas trop où.

Le but du jeu va donc être de faire des rencontres, de passer du temps avec vos nouveaux amis, de discuter avec eux de divers sujet (la musique, l'art, la mode, les animaux, le sport, la cuisine, les jeux vidéos etc) sachant que tout le personnages ont leur propres goûts, il faut bien choisir le sujet ! Vous pouvez aussi passer votre temps à d'autres activités qui augmenterons vos connaissance dans les différents sujet de conversation, faire vos devoirs, travailler pour gagner de l'argent de poche... La vie d'étudiant quoi. Enfin quand vous serez devenu assez proche de vos amis, ils accepterons de se joindre à votre club.

Je pensais que j'allais m'amuser un peu sur ce jeu, pour en fait le finir en trois heures. Il se termine dès qu'on passe au mois de mai avec les 5 membres ou plus, avec un jolie To be continued. C'est surprenant vu toute les actions possible que le jeu soit si court. En plus au final les histoires sont pas très passionnantes à suivre. Bref je ne suis pas sur qu'il vaille ses 8€... A réservé au fan du genre je suppose.

Corpse Party

Corpse Party est un survival horror en 2D, développé sous RPG Maker. On suis les aventures de différents étudiants japonais, qui sont dispersés un peu partout dans une école délabrée suite à un rituel qui a mal tourné. Cette école étant hanté par des fantômes peu fréquentables, nos héros vont devoir faire face à toutes sortent d'embûche pour découvrir les sombres secrets cachés en ces lieux, et pouvoir sortir vivants de ce guêpier, avant de mourir de faim, ou de soif, ou de succomber à la panique (ou au cannibalisme...).

On passe beaucoup de temps à explorer les lieux afin de récolter objets et indices. Il y a également beaucoup de dialogue faisant avancer l'intrigue. Il y a peu d'action (hormis les passages ou il faut fuir les fantômes) mais l'ambiance oppressante est omniprésente.

Âme sensible s'abstenir: ce jeu est très explicite, pas seulement dans les scènes assez gore, mais aussi dans les dialogues. Le fait que le jeu soit en 2D et qu'il ne détaille pas toutes les scènes en animations fait d'autant plus travailler l'imagination. Les simple bruitages suffisent à vous faire comprendre la violence de certaines scènes...

Je ne sais pas trop où on peut trouver la version original sur PC, mais on peut également trouvé le jeu sur PSP, en téléchargement sur le PSN. Si vous aimez les trips horrifique et que vous avez le coeur bien accroché, vous devriez aimer.

Corpse Party

Corpse Party

Yume Nikki

Attention OVNI en approche ! Yume Nikki (le journal des rêves) est un jeu particulier. On prend le contrôle d'une fille du nom de Madotsuki, qui vit seule dans sa chambre. Elle refuse de passer la porte, on ne peut aller que sur le balcon, ou bien dans son lit pour y rêver ... ou cauchemarder aussi.

En effet une fois endormie, Madotsuki se promène dans ce que l'on peut considérer comme son subconscient. On a le choix entre plusieurs portes, chacune menant à un « monde » différents, dans lequel on va probablement se perdre tout en ce posant tout un tas de question : pourquoi il y a des mains qui sortent du sol ? Qu'est ce que c'est que ces protubérances blanche qui sortent de l'eau ? Pourquoi les murs clignotent ? Pourquoi quand je descend un escalier je me retrouve dans une forêt sous une pluie battante ?

On rencontre dans les rêves de la jeune fille (ou femme, on ne sait pas trop) des choses pour le moins bizarres et dérangeantes... Ce jeu n'a pas manqué de me mettre mal à l'aise à bien des reprises. Il n'y a aucun dialogue, aucune parole pour expliquer ce qu'il se passe. Quel est la signification de tout ça ? C'est au joueur de faire sa propre interprétation, du début à la fin (et quel fin...).

Je vous recommande fortement ce jeu, si vous aimez les ambiances glauques et mystérieuses vous allez prendre votre pied ! Vous pouvez le trouvez gratuitement ici en français (c'est un freeware).

Yume Nikki

Yume Nikki

 

 

Voici les 4 principaux jeux que j'ai retenu, parmi ceux auquel j'ai pu jouer bien entendu. J'avais également prévu de parler de Cave Story, mais il est plutôt connu, surtout depuis son portage sur 3DS. J'avais également d'autres titres sur ma liste tel que eXceed, Guardian of paradise, Buster... que je n'ai pas pu tester pour diverse raisons: technique, flemme, ou pas trouvé de version complète ! J'essayerai de faire d'autres recherches pour voir si je trouve d'autres jeux bien (ou qui paraisse bien, on peut toujours être déçu...). Si vous avez d'autre jeux indépendants japonais en tête, je suis preneur!

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Salut à toi et bienvenue.

Je suis Voron, et je suis passionné, entre autres, de jeux vidéo, particulièrement de jeux japonais et de jeux indépendant.

Ce blog parle donc de jeux vidéo, et parfois d'animations japonaise. Quand j'ai envie. Et quand j'ai de l'inspiration.

Bonne lecture!

 

psn: mpvoron

3DS: 3566 2417 1233

steam: Voronlisk

sc2/battletag: Voron#933 / Voron#2946

 

Jeux favoris:

Chrono Trigger, Xenogears, Virtue's Last Reward, FEZ, Spelunky, Persona 3 (liste non exhaustive...)

 

(La bannière vient du jeu Muramasa Rebirth, DLC de la Nekomata)

Archives

Favoris