Fin alternative

Fin alternative

Par Voron Blog créé le 09/05/12 Mis à jour le 09/04/15 à 00h53

Ami, si tu est ici, c'est que tu as probablement foiré quelque chose au cours de ta partie. Tu n'auras donc pas la bonne fin. C'est dommage, tu vas devoir recommencer le jeu depuis le début.

Mais puisque tu es là, pourquoi ne pas en profiter pour découvrir celle que je te propose?

Ajouter aux favoris
Signaler
Animation japonaise

Il y a deux genres d'animes, ceux qui adaptent un manga, ligh novel, jeu vidéo, ou autres... et les animes originaux qui sont en passe de devenir une lointaine légende. L'adaptation, quand elle n'est pas une occasion de remettre une oeuvre au goût du jour est souvent un moyen de rentabiliser un peu plus une licence qui a déjà connu un succès très récent. Ainsi quasiment tout les mangas sont adaptés en anime ou en jeu vidéo, et vice versa.

 

Skingeki no kyojin, ou L'Attaque des Titans, adapte donc le manga qui a fait beaucoup parler de lui au japon. L'histoire se déroule dans un univers légèrement steam-punk où les humains vivent dans des villes cloisonnées par de grands murs, et n'en sortent que rarement. En effet, dehors, les titans rodent et ils ont pour habitude de croquer tout les humains qui leur passent sous la main. D'où les murs qui protègent les villes. Mais un jour, les titans creusent une brèche dans un mur et pénètrent à l'intérieur de l'enceinte de la cité où vit Eren, le héros. La mère de ce dernier se fait manger et, bouillonnant de rage et désirant se venger, lui est ses deux amis s'engagent à l'armée, unique front de résistance contre cette menace.

 

Alors que penser de cet anime ? Bien ? Pas bien ? C'est le blockbuster ultime de l'année 2013 ?

 

Je dirais que c'est trop... trop. Trop je-sais-pas-quoi, mais c'est trop.

 

Shingeki no kyojin souffre d'un problème assez récurent dans l'industrie de l'animation japonaise : tout est sur-joué, sur-mis en scène et surfait.

 

Dans chaque épisode, on a le droit à une introspection d'un personnage, qui est effrayé à l'idée d'aller combattre (peur de mourir, tout ça...), tout en regardant ses compagnons se faire dévorer. Puis finalement se reprend, retourne combattre en hurlant sur un fond de musique épique pour vous mettre de l'ambiance, comme si c'était LE twist que tout le monde attendait et qui va faire prendre un tournant à l'histoire. Sauf que ça à tout les épisodes, ça ne prend pas. Ou plus. En plus de casser l'effet de surprise, cela met également à mal le rythme, puisque que c'est autant de temps où il ne se passe rien, pas de combat et l'histoire n'avance pas. En 13 épisodes, l'histoire stagne sur le même arc où les titans attaquent, et où les humains essayent de les repousser, et il ne se passe pas énormément de chose. Et à chaque fois qu'on pense qu'il va y avoir un gros combat et qu'on sent que l'action va partir... non fausse alerte.

 

Il y a des animes qui partent dans n'importe quoi et qui l'assument totalement. Shingeki lui, est mortellement sérieux. La mort c'est un sujet trop sombre, il n'y a pas une once d'humour,. Mais évidemment, c'est tellement sérieux que tout est surjoué, du voice-acting aux expressions faciales :

Sans rire, ce personnage garde la même expression pendant 5 épisodes et n'en change jamais. Comment voulez vous prendre ça au sérieux ? Comment voulez vous être immergé dans l'histoire quand une foule de détails vous font sourire, où vous exaspèrent ?

 

Des cliffhangers dans les séries occidentales on en voit généralement deux environs par saisons. Au japon, voir un anime qui en contient un par épisodes n'est pas si rare que ça. En fait dans Shinkegi no kyojin, il se passe quelque chose en fin d'épisode seulement, histoire d'accrocher le spectateur et le pousser à revenir voir l'épisode suivant la semaine prochaine. Sauf que trop de cliffhanger, tue le cliffhanger, au bout de 5 fois, ça ne prend plus (je me répète un peu je sais).

 

Au niveau de l'histoire, je ne pourrai même pas en parler en fait. Va savoir si elle est bonne malgré tout les défauts de l'anime. J'avoue que je ne suis pas aller au bout, j'ai lâché au 15éme épisode. L'univers, quand à lui, est très classique.

 

Mais je ne résiste pas à vous parler des combats contre les titans. C'est vrai ça, comment les humains font pour les tuer alors qu'ils sont 50 fois plus petit que leur adversaire ?

 

Et bien ils ont inventé un accessoire permettant de faire des "manoeuvres tridimensionnelles". Ça veut dire qu'ils peuvent bouger en 3D !! Ouais en fait il peuvent faire ce qu'il veulent, faire des bond à 50 km/h de toits en toits, faire des bonds de 30 mètres de haut pour aller toucher le point faibles de ces mastodontes : leurs nuques.

 

Qu'est ce que c'est que cet appareil ? En gros ça tire deux câbles qui vont ensuite s'accrocher sur les mur. Comment ça marche ? Bonne question. Va comprendre comment deux câbles peuvent projeter quelqu'un en l'air à 20 mètres au dessus de la tête des titans, pour ensuite retomber en virevoltant, découper une tranche de viande, rebondir et enfin atterrir sur le sol. Va comprendre comment deux câbles peuvent permettre de se déplacer de bâtiment en bâtiment... ok spider-man fait pareil mais lui il utilise des immeubles haut de 500 mètres, pas des bâtisse qui en font 30.

 

L'animation des déplacements et des combats n'aident pas à la compréhension du mécanisme, tout ce qu'on voit c'est une caméra qui se met à bouger dans tout les sens, et des gens qui se projetent comme ça, sortant de nul part. On dirait que ni l'auteur, ni les animateurs, ni personne n'ayant travaillé sur le projet ne sait comment leur invention marche. Ok je sais, c'est de la fantasy, il faut laisser sa suspension of disbelief opérer, mais j'aurai trouvé ça plus crédible de voir les personnages sauter à 50 mètres par la simple force de leur jambes, plutôt qu'inventer un mécanisme qui se fout tout autant des lois de la physique, juste pour tenter de donner de l'identité à un univers trop classique.

 

Je ne sais pas si le manga vaut le coup ou pas, mais je vais juste parler de l'anime qui souffre d'un grave problème : celui d'être un blockbuster voulu et fabriqué. Il faut que cet anime soit une réussite, un must-seen, alors on en met plein la vue à tout le monde et tout le monde est content ! Sauf qu'essayer de faire pleurer quand rien n'est vraiment triste, juste en sortant les violons et en faisant exploser émotionnellement les personnages trois fois par épisode, ça ne fait rien d'autre que rendre cette émotion artificielle.

 

Une bonne histoire devrait devenir une oeuvre culte grâce à sa qualité, et non pas parce qu'elle à été pensé pour être culte. L'adaptation Skingeki no kyojin en anime n'est plus qu'un produit commercial, et prétentieux par dessus le marché. Il jouit actuellement du phénomène de mode... jusqu'au prochain gros anime à succès.

Ajouter à mes favoris

Édito

Salut à toi et bienvenue.

Je suis Voron, et je suis passionné, entre autres, de jeux vidéo, particulièrement de jeux japonais et de jeux indépendant.

Ce blog parle donc de jeux vidéo, et parfois d'animations japonaise. Quand j'ai envie. Et quand j'ai de l'inspiration.

Bonne lecture!

 

psn: mpvoron

3DS: 3566 2417 1233

steam: Voronlisk

sc2/battletag: Voron#933 / Voron#2946

 

Jeux favoris:

Chrono Trigger, Xenogears, Virtue's Last Reward, FEZ, Spelunky, Persona 3 (liste non exhaustive...)

 

(La bannière vient du jeu Muramasa Rebirth, DLC de la Nekomata)

Archives

Favoris