Signaler
Jeu vidéo

J'ai découvert cette série mythique à l'époque où j'étais au lycée (en 2001 je crois), enfin non..... J'ai plutôt découvert un clône de cette série sorti par Activision : Call to Power II (oui ils avaient même enlevé le Civilization histoire de pas avoir à payer des droits ^^). Un pote, chez qui je passais e plus clair de mon temps à l'époque (il avait plusieurs PC en réseau local et l'ADSL, chose pas si fréquente que ça à l'époque!), m'as montré ce jeu (comme pas mal d'autres d'ailleurs, c'est gr^ce à lui que je suis devenu un gamer PC, dédicace à psy au passage : lache ton mac sale noob!). J'ai tout de suite accroché même si au départ je comprenais juste rien à cause du nombre de paramètres tout simplement hallucinant à gérer.

 

Call to Power II

 

Pour ceux d'entre vous qui ne connaitraient pas le principe du jeu, il faut gérer une civilisation de sa naissance jusque dans le futur en la développant. Pour ce faire vous devez gérer le développement scientifique de celle-ci, mais aussi le type de gouvernement (bien sûr il faut d'abord découvrir les modes de gouvernement avant de pouvoir s'en servir), les unités militaires et les villes (qu'il vous faut créer et ensuite il faut y construire divers b^timent afin qu'elles se développent. Vous avez également la possibilité de construire différentes merveilles comme les pyramides ou la Grande Muraille par exemple. Bien sur vous n'êtes pas seul sur la carte, il y a également d'autres civilisation présentes avec qui vous pourrez commercer, conclure des alliances et bien sûr faire la guerre. Mais ce petit résumé ne fait qu'effleurer tout ce qu'il était possible de faire dans ce jeu, le but de l'article n'étant pas de décrire Civilization en détail mais plutôt mon expérience personelle avec cette série.

Comme je le disais donc Call to Power II n'est en fait qu'une copie de la série de Sid Meier du nom de Civilisation justement (d'où l'histoire du petit changement de nom chez Activision). Et donc apres avoir joué à Call to Power en long et en large (une petite partie qui nous avait pris les vacances d'été, et qui reste mémorable pour moi, notamment), j'ai donc découvert (en cherchant si une suite pour Call to Power II allait sortir) que ce jeu n'était en fait qu'un clône. A cette époque Civilization III venait de sortir, mais je n'ai fait que survoler cet épisode par manque de temps. En effet je ne connais pas plus chronophage en terme de jeu vidéo (et pourtant j'ai joué à WoW et d'autres MMO pendant un bon moment!). Ensuite j'ai un peu arrêté de suivre cette série, car j'étais un peu occupé à me lancer dans la vie (premier appart, boulot, toussa toussa).

Et puis un beau jour j'ai vu l'édition intégrale de Civilization IV (à savoir le jeu de base, ses deux extensions, et un remake d'un vieux jeu de Sid Meier nommé Colonization, renommé en Civilization IV : Colonization pour l'occasion) en promo sur steam. Plein de bons souvenirs ont défilés dans ma tête et je n'ai pas hésité une seconde à faire cet achat (en plus avec steam c'est tout facile, t'as même pas l'impression d'avoir dépnsé de l'argent ^^). S'en est suivi une très longue periode de (re)découverte du jeu. En effet les principes qui m'ont fait aimer cette série étaient bien sûr toujours présents, avec à côté tout un tas de nouvelles fonctionalités et de nouveaux paramètres à gérer, qui m'ont fait encore plus aimer cette série. Autant dire que j'y ai passé des centaines d'heures (oui parce qu'en plus steam compte le nombre d'heures que je passe sur un jeu, ce qui, par moments, peut faire un peu peur ^^). Puis de nouveau une pause (beaucoup moins longue cette fois!), jusqu'à la semaine dernière.

 

Civilization IV

 

En effet j'ai repris Civlization IV la semaine dernière en raison, entre autres, des dernières nouvelles concernant Civilization V à l'E3, mais aussi parce qu'avec mon pote psy (oui ce même pote qui m'a en quelque sorte fait découvrir la série) pour je ne sais plus qu'elle raison on avait parlé de Civilization justement (l'E3 sûrement) et dans la foulé on a lancé une partie qui nous a pris tout le week-end. Là où c'est réellement devenu intéressant pour moi, c'est que les rôles se sont inversés depuis l'époque du lycée. En effet maintenant c'est lui le "petit nouveau" qui a encore du mal à saisir tous les paramètres à gérer et moi qui lui montre comment faire. Et pourtant je suis encore très loin d'avoir totalement saisi toutes les subtilités du jeu.

Pour conclure je dirais que Civilization c'est le genre de jeu qui ne prends jamais une ride, en effet on n'y joue pas pour la beauté de ses graphismes, mais bel et bien pour la richesse de son gameplay. Le 5ème opus, prévu pour le 24 septembre de cette année va d'ailleurs pas mal chambouler quelques fondements de ce gameplay comme par exemple les cases en forme de carrés qui deviennent des hexagones ou encore le système de combat qui sera totalement remanié. D'apès ce que j'en ai vu pour l'instant c'est plutôt positif comme changements, mais on verra à sa sortie. Affaire à suivre donc.

 

My 2 cents...

 

Voir aussi

Groupes : 
Civilization
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

My 2 cents...

Par vleup Blog créé le 17/06/10 Mis à jour le 19/08/10 à 13h13

Mes opinions et pensées sur des sujets qui me tiennent à cœur (donc du jeu vidéo essentiellement, mais aussi autre chose car il ne faut pas être monomaniaque ^^). De façon non régulière parce que je ne sais jamais quand j'aurais de l'inspiration pour écrire.

Ajouter aux favoris

Édito

Alors pourquoi créer un blog sur Gameblog.... Et bien avec l'apparition de Gameblog premium j'ai vu que je pouvais avoir les podcasts depuis le début. Alors déjà fallait que je m'inscrive avant de m'abonner (car oui je n'étais même pas inscrit!), et donc, une fois abonné, j'ai vu que j'avais accès à plein d'autres choses comme par exemple un blog plus personnalisable ou quelque chose du genre. Comme ça faisait un moment que je jouais avec l'idée de peut-être publier des articles sur le net et bien je me suis dit que c'est le moment de se lancer. Alors il n'y aura rien de régulier dans la publication des articles. J'en sortirais quand j'aurais de l'inspiration pour en écrire un, ni plus ni moins.

Archives

Favoris