Signaler
Jeu vidéo

 

 Derrière ce titre se cache en fait un débat que j'ai eu il y a pas mal de temps avec mon coloc de l'époque (Seb si tu me lis ^^).  Le débat portait à la base sur la série des Final Fantasy et sur pourquoi je n'aime pas. Donc je vais essayer ici de structurer ma pensée à ce sujet.

 

          1)    Le RPG selon moi


Commençons tout d'abord par déterminer en quoi consiste le RPG à mes yeux. Pour cela il faut savoir qu'avant d'être gamer j'ai été (et suis toujours d'ailleurs) un grand fan de RPG pen & paper x(sisi vous savez les jeux de rôle avec juste des crayons du papier et des dés). A cause de (ou grâce à, chacun verra ça comme il l'entend) le fait de pouvoir influer sur le déroulement du scénario est très importante à mes yeux. Alors bien sûr les grandes lignes de ce scénario seront déterminées avant toute partie (jeu vidéo ou non d'ailleurs), mais il est très important pour moi d'avoir un certain nombre de choix à ma disposition, car il ne faut pas oublier que RPG signifie Role Playing Game (un jeu où l'on joue un rôle donc). Pour ce rôle je trouve important que le caractère du personnage que l'on incarne ne soit pas imposé. En effet avoir le choix au niveau du comportement du personnage que j'incarne fait, pour moi, tout le charme d'un RPG.

Juste histoire d'être clair, je n'ai rien contre les jeux qui « imposent » un personnage principal avec un comportement et un caractère bien défini. J'ai adoré Max Payne, les différents GTA et encore plein d'autres jeux mais on va s'arrêter à deux exemples ici. Jouer une histoire déjà écrite de A à Z ne me pose pas de problème tant que ce n'est pas dans le cadre d'un RPG.

 

          2)     Mon problème avec les RPG japonais


Alors déjà il faut savoir que je parle quand même un minimum en connaissance de cause, car j'ai joué à quelques uns de ces RPG (Golden Sun, premier du nom et un Final Fantasy (ne me demandez pas lequel par contre je ne me souviens plus)) et à chaque fois j'ai fini par décrocher. Lorsque je joue à un RPG je veux avoir accès à diverses possibilités (pas un nombre infini comme dans le pen & paper, car je sais bien qu'à cause du média jeu vidéo justement ce n'est pas (encore ?? ^^) possible). Si j'ai envie d'être un salaud qui vole tout ce qui lui passe sous le nez je veux pouvoir l'être ; si je veux être un gentleman qui défend la veuve et l'orphelin je veux en avoir la possibilité. Et justement c'est là que se situe tout le problème : Je ne l'ai pas cette possibilité ! Les histoires racontées ont l'air (et sont sûrement) magnifiques, mais je n'arrive jamais à rester assez longtemps pour en voir la fin. Le système de combat au tour par tour (qui est souvent utilisé) ne me dérange absolument pas (la série des Civilization fait partie de mes jeux préférés et niveau tour par tour c'est du lourd quand même ^^). Le style graphique (je parle d'une manière trèèèèès générale ici) ne me pose pas de problème non plus, j'ai bien joué à Aion et j'ai adoré les graphismes.

 

C'est donc seulement ce manque de liberté, au niveau de l'interprétation du personnage mais souvent aussi au niveau des déplacements  qui me pose problème avec les RPG japonais.

 

          3)     RPG occidental


Dans un RPG occidental cette notion de liberté qui me manque n'est pas toujours présente non plus certes, et quand elle l'est c'est à divers degrés de liberté. Mais prenons quelques exemples : Baldur's Gate, Dragon Age et Mass Effect. N'ayant pas encore joué au troisième de cette liste je serais bien sûr plus bref sur ce dernier.

Bon donc dans Baldur's Gate la façon d'incarner votre personnage intervient dès la création de celui-ci, en effet le jeu se basant dur le système D&D (Dungeons & Dragons pour les incultes :p) il faut choisir un alignement pour votre personnage. Sans rentrer dans les détails cet alignement aura une influence sur diverses choses dans le jeu. Bien sûr rien ne vous empêche de partir sauver la veuve et l'orphelin avec un personnage mauvais chaotique, mais franchement... Ca n'a aucun intérêt puisqu'on peut soi-même créer son personnage.

 

Justement ! La création de personnage ! Je vais me permettre de faire une petite parenthèse ici afin de rapidement aborder ce point. En effet les personnages principaux sont souvent imposés dans les RPG japonais (pas tout le temps certes mais bon ça reste quand même assez de l'ordre de la généralité). Quelque part le fait d'imposer un personnage limite la créativité du joueur et enlève (pour moi en tout cas) une grande partie du charme de la chose.

Bref... Reprenons avec Mass Effect ici juste pour rapidement dire que malgré le nom du héros qui est imposé cela n'empêche pas le jeu de vous laisser une certaine liberté au niveau de l'orientation que prendra celui-ci. Après j'en sais pas beaucoup plus puisque je n'y ai pas encore joué.

Enfin, Dragon Age, qui au niveau des choix pour construire le caractère de votre personnage est tout simplement sublime. L'origine, la classe et le sexe choisis pour votre personnage détermineront comment beaucoup de PNJs réagiront à votre présence. Vous avez des choix multiples lors des dialogues dont certains choix veulent dire et déclenchent exactement la même chose, il y a juste la formulation qui change. Une idée de génie puisque cela vous permettra de choisir la phrase la plus appropriée pour votre roleplay. Et comme si cela ne suffisait pas il y a plusieurs fins possibles, et divers cheminements avec différents choix à faire pour y parvenir. Il y a également des possibilités de romance avec vos compagnons (certains en tout cas). Bref... Tout ce que je demande à un RPG.

 

         4)     Le mot de la fin


Voilà donc tout au long de cet article j'ai essayé (et peut-être même réussi) de faire comprendre que, même si je n'aime pas les RPG japonais , ce ne sont pas forcément des mauvais  jeux à mes yeux. C'est juste qu'ils ne remplissent pas mes attentes en terme de roleplay , qui est pour moi le point le plus important dans un RPG.  A ce propos d'ailleurs on peut retrouver cette liberté que je chéris tant, à divers degrés bien sûr, dans d'autres jeux (je rappelle encore une fois que je parle bien de la liberté au niveau des choix pour votre personnage et non d'un monde open world, qui n'est pas une condition indispensable à mes yeux), comme Read Dead Redemption par exemple. Eh oui... Vous avez le choix d'être un truand ou non, avec des conséquences sur la partie (mais non sur l'histoire du jeu, il me semble en tout cas).

Et là j'avais une super phrase en tête afin de conclure cet article... Ca fait 15 min que j'essaye de m'en rappeler, mais ça ne veut pas venir.... Il faudra donc que vous vous contentiez de cette conclusion beaucoup moins classe : Il n'y a aucun mal à aimer les RPG japonais, c'est juste qu'à mon sens ce ne sont pas vraiment des RPG du fait de leur extrême linéarité (ça existe comme mot ça ??).

 

My 2 cents...

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

My 2 cents...

Par vleup Blog créé le 17/06/10 Mis à jour le 19/08/10 à 13h13

Mes opinions et pensées sur des sujets qui me tiennent à cœur (donc du jeu vidéo essentiellement, mais aussi autre chose car il ne faut pas être monomaniaque ^^). De façon non régulière parce que je ne sais jamais quand j'aurais de l'inspiration pour écrire.

Ajouter aux favoris

Édito

Alors pourquoi créer un blog sur Gameblog.... Et bien avec l'apparition de Gameblog premium j'ai vu que je pouvais avoir les podcasts depuis le début. Alors déjà fallait que je m'inscrive avant de m'abonner (car oui je n'étais même pas inscrit!), et donc, une fois abonné, j'ai vu que j'avais accès à plein d'autres choses comme par exemple un blog plus personnalisable ou quelque chose du genre. Comme ça faisait un moment que je jouais avec l'idée de peut-être publier des articles sur le net et bien je me suis dit que c'est le moment de se lancer. Alors il n'y aura rien de régulier dans la publication des articles. J'en sortirais quand j'aurais de l'inspiration pour en écrire un, ni plus ni moins.

Archives

Favoris