Vue subjective

Archives

Catégories

Favoris

Vue subjective

Par VenDDiv1 Blog créé le 11/02/10 Mis à jour le 13/10/10 à 16h29

Ajouter aux favoris
  
Signaler
FPS

Petite vidéo présentant les différents défi de NecroVisioN :

J'étais en train de m'ennuyer sur bioshock 2 quand j'ai testé la démo de Necrovision, et j'ai ensuite craqué pour le jeu sur steam (surtout après avoir vu son prix), et je ne regrette pas. Il est nerveux et propose pas mal de variété dans le gameplay, on peut piloter des méchas (oui) et le gant que l'on récupère à la moitié du jeu permet de lancer des boules de feu ou des pieux. Enfin ça défoule et c'est bien ça qu'on demande à ce genre de jeu.

Il y a cependant quelques défauts, comme par exemple le perso qui a du mal à enjamber les cadavres (surprenant au début), une gestion de l'inventaire qui nous fait perdre les pédales et les premiers chapitres pas vraiment convaincants.

Le pire reste tout de même la VF, mais ça je pense que c'est fait exprès vu à quel point c'est mauvais.
Cadeau bonux :

Enfin voilà pour les deux qui hésitaient encore, vous pouvez y aller.

Sinon ensuite j'ai relancé bioshock 2 une seul fois avant de le désinstaller.

Voir aussi

Jeux : 
NecroVisioN, NecroVisioN (PC)
Plateformes : 
PC
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

  
Signaler
heart shot

Est-ce qu'il est encore là ? Je n'en sais rien, mais si je reste plus longtemps dans la pénombre ma tête va exploser. Mes mains tremblent, j'ose à peine entrouvrir la porte du placard dans lequel je suis. Il n'est plus là, enfin j'espère, de toute façon il me retrouvera. En tout cas, maintenant que j'ai trouvé la clé je vais pouvoir ouvrir cette foutue porte. Le parcours est simple, j'y ai déjà allumé les torches, il faut juste faire attention à cette matière organique qui envahie peu à peu le château.


Je ne sais même pas ce que je fais là.


J'arrive à la porte est rentre dans la pièce suivante. Tout est en bon état et l'éclairage est correct ... Non, je viens de faire quelques pas et me voilà plongé dans l'obscurité, j'allume ma lanterne, j'ai de l'eau jusqu'aux genoux. Que s'est-il passé ? ... Je ne suis pas seul, quelque chose approche, je l'entend se déplacer dans l'eau. La porte derrière ne s'ouvre pas, la peur me tétanise.

 

Ça s'approche. Je ne peux plus bougé.
Il est tout près.
Je suis foutu ...


Jouer au peureux

vous allez détestez l"eauAmnesia fait peur, grâce à quelques éléments plus ou moins classiques, tels que des portes qui s'ouvrent toutes seules, des monstres hostiles ou encore quelques hallucinations. Il fait surtout peur à Daniel, le personnages que l'on incarne. Parce que Daniel, c'est un vrai froussard, il préfère fuir plutôt que de se battre, il a peur du noir et il sursaute au moindre bruit. Plus Daniel a peur et plus on le ressent, la vision se trouble et se déforme, on entend la respiration qui accélère, jusqu'à se retrouver complètement paralysé au sol quand sa santé mentale est au plus bas. Du coup on joue à avoir peur et c'est plutôt efficace.

Oh non, c'est déjà le deuxième pantalon

plus on descend et plus c'est glauqueL'ambiance est très réussie et on y est tout de suite immergé. Il ne se passe pas souvent quelque chose mais on est jamais tranquille. Visuellement c'est plutôt réussi, le jeu est très sombre et devient de plus en plus glauque au cours de notre descente dans ce château prussien du XIXe siècle. Et la musique accentue cette atmosphère déjà bien pesante.

Quelques passages sont vraiment intenses, par exemple, quand on doit se cacher dans le noir pour éviter le monstre qui nous cherche, ou encore quand on est poursuivi dans de l'eau jusqu'au genoux par une créature invisible.

Escape castle

Au cours de cette descente vous en apprendrais plus sur le passé de Daniel et la raison de votre présence au château, via des notes éparpillées un peu partout. La progression demande la résolution d'énigmes toujours plus difficiles, l'accès à la suite est fermé et il faudra fouiller les alentours pour trouver un moyen de l'ouvrir. Les énigmes ne sont pas trop difficile mais bloquer dessus nous fait malheureusement sortir de l'ambiance. Je ne suis pas fan de point'n'clic (ni d'escape room) mais là, cet aspect ne m'a pas dérangé.

Amnesia est un jeu à ambiance, il a bien quelques défauts, mais il est tellement immersif qu'on y fait à peine attention. Il est assez original pour essayer au moins la démo et franchement pour son prix, à mon humble avis, ce serait dommage de passer à coté.

Voir aussi

Jeux : 
Amnesia : The Dark Descent
Plateformes : 
PC, Mac
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

  
Signaler
autre

Vidéo DiRT 2 réalisée à l'aide de Fraps gratuit.

Montage des différents extraits de 30 secondes chacun à l'aide de windows media maker (si vous avez un logiciel gratuit mais plus complet, ça m'intéresse).

Voir aussi

Jeux : 
Colin McRae : DiRT 2
Plateformes : 
PC
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
heart shot

Ok, ce n'est pas très original des articles et vidéo sur half-life il doit y en avoir des tonnes sur internet. Et bien maintenant il y aura les miens aussi.

C'est avec ce jeu que j'ai découvert les FPS, mon deuxième jeu sur pc (le premier étant POD, un jeu de course futuriste). Je suis assez vite devenu "fan" sans trop m'en rendre compte.

En fait je l'ai relancé il n'y a pas longtemps après être tombé là-dessus (ZOMG Freeman pwnd Mario !!1!).

Je ne sais pas combien de fois je l'ai fini et je le connais par coeur, pourtant cette fois encore je ne me suis pas ennuyé, jusqu'au chapitre "tension en surface".

Je ne vais pas citer tout ce qui fait que ce jeu est génial, il reste encore pas mal de tests sur le web.

Hmm ... Souvenez-vous, après une balade en rame dans black mesa, l'expérience que l'on mène créer un portail et la base se retrouve envahie par des extraterrestres. Puis ce sont les militaires qui débarquent et tirent sur tout ce qui bouge. Les tentacles, le gargantua, la balade "sur un rail" jusqu'au lancement de la fusée, un peu plus tard le  barrage puis la falaise et pour finir Xen.

Si vous ne vous en rappelez pas et que vous avez du temps de libre, entrez la clé de votre cd dans steam, vous débloquerez ainsi tous les jeux utilisant le même moteur. Vous pouvez aussi attendre la sortie de Black Mesa Source, ou bien visionner cette petite vidéo réalisée sans prétention :

En installant HL dans steam j'ai donc débloqué Opposing force par la même occasion, j'en ai profité pour y rejouer aussi. On y incarne Adrian Sheppard, un marine, avec pour objectif de tuer Freeman. Une fois arrivé à Black Mesa, l'objectif sera surtout de rester en vie

.

Celui-là je ne m'en rappelais plus très bien. Ce qui m'avait plutôt marqué c'était les clins d'oeil à HL (on y voyait le barrage, Freeman se téléportant sur Xen, ...), les armes puissantes et les ennemis puissants eux aussi. Il est globalement bon, mais pas autant que HL.

Si vous avez encore HL d'installé sur votre PC et que vous ne savez pas trop quoi faire, sachez qu'il est encore possible de trouver quelques mods. Quelques-uns sont regroupés sur Nofrag, ici, et .

 

P.S. : Suis-je le seul à jouer encore à HL et ses mods en 2010 ?

 

Voir aussi

Jeux : 
Half-Life
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
autre

Quand je sais pas quoi faire il m'arrive de lancer Paint.NET. Chacun en dira ce qu'il voudra, mais moi, je m'amuse bien avec.

 

2 ou 3 (fonds d'écran) en 1 :

Celui-ci n'est pas complètement fini, il manque du stalker, y'a deux fois L4D, et la disposition des persos n'est pas super.

 

Trouvé sur le blog de kain2097 :

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
FPS

 

Ca y est je l'ai relancé lundi, je l'avais déjà un peu testé et laissé de côté histoire de finir GTA IV (je l'ai toujours pas fini d'ailleurs). Ca fait depuis les soldes steam de noël qu'il traine sur le bureau, mais ça y est j'ai double-cliqué sur cet icône m'avertissant d'un danger radioactif et nommé...

STALKER : Clear Sky

Au début j'ai eu l'impression de me faire chier : beaucoup de balade pour bienvenue dans la zonerien, il ne se passe pas grand-chose. Mais de temps en temps on voit une bâtisse au loin, alors on s'approche (en évitant les anomalies), et là on peut rencontrer d'autres stalkers ou bien découvrir quelque cadavre de monstres, trouver un sac à dos avec quelques munition et un bandage ("Oui !! Un bandage !! Joie".).

Et puis on se remet en route pour la quête principale, en chemin on tombe sur des stalkers qui nous demandent un coup de main pour virer les bandits d'un poste juste à côté. "OK, allons-y, ce coup de main devrait bien me rapporter quelques RU".

gunfight au levé du soleilVoilà on y est, quelques coup de feu sont échangés et on s'est débarrassé tant bien que mal de ces bandits, (dont les derniers ont fini piégés par une anomalie, finalement c'est assez cool ... les anomalies) mais j'ai tout de même bien morflé je n'ai plus de medikit, ni de bandage pour stopper mon hémorragie ... Merde ! vite faut fouiller les corps en évitant ces put** d'anomalies. Deux corps de fouillés toujours rien quelle galère !! Bon je prends deux bouts de pain qui augmente un peu la durée de mon agonie ... Et je trouve enfin un bandage, ouf ça tombe bien je ne sais pas de quand date ma dernière sauvegarde.

Coup d'oeil sur le radio réveil : 23:30. Bon faut que je quitte (en fait je quitterai une heure plus tard). Ah oui mais avec tout ça je n'ai même pas avancé la trame principale, en plus c'est pas gagné : pas énormément de munition, plus de quoi me soigner et pas de tunes, "bordel".

Mardi, toute la journée, dès que je n'ai rien à faire, j'essayai de réfléchir comment je pourrais m'en sortir, "au pire je prends une sauvegarde plus ancienne". Le soir je rentre et m'y remets. J'ai croisé quelques factions (enfin la liberté et le devoir) et par la suite je pourrais choisir d'appartenir à une des deux. Entre temps je me suis fait piquer mes armes, médikits, et combinaison, et j'en ai bien bavé avec juste un flingue.

 

Fioui, il 
fait
 beaunalement j'aime bien me balader, trouver des coins "sympa", quand il ne pleut pas le jeu propose des paysages aux couleurs chatoyantes, et après des nuits pas trop sombres on a le droit au lever du soleil dont les rayons passent au travers des arbres. "Oh ! Waouh ! C'est beau !"

 

Je ne sais pas trop ce qui me plait dans ce jeu, finalement il est bien trop difficile, à la moindre erreur on est bon pour recharger la partie. Je crois que c'est parce que dans ce jeu on n'est pas un surhomme, on ne vaut pas plus qu'un PNJ et si on fait n'imp on crève (c'est normal). On n'a pas de super combi pour courir plus vite en étant invisible et on n'est pas atteint du syndrome G. Freeman, où les merdes arrivent juste parce qu'on est dans le coin. Non chacun fait sa petite vie et nous la nôtre sans forcément devoir défendre sa patrie ou sauver le monde.

base du devoirDans la zone rien n'est facile, chaque ennemi descendu est un "mini" exploit, et sortir d'une gunfight sans devoir utiliser de medikit ni de bandage est une réelle satisfaction. Le reflexe à prendre est de sauvegarder dès que tout va bien, parce que c'est à ce moment que tout risque de partir en cou***. Oui, dans le zone rien n'est sûr et même votre pc n'est pas à l'abri, c'est ainsi qu'une quête (secondaire, heureusement) au lieu d'être validée  "m'offre" un retour sur le bureau en m'indiquant que j'ai rencontré un bug. "Merci".

A part ça bonne expérience, ça faisait longtemps que je ne m'étais pas plongé comme ça dans un jeu. Il est tout de même très premier degrés et déconseillé au dépressif. Enfin STALKER c'est une expérience à part parmi les COD et autre jeux Hollywoodiens qui sortent en ce moment. "Une fois fini je fonce acheter Call of Pripyat"

Bon je m'arrête là.

Surtout que je viens de retrouver une combinaison et des armes qui sont assez précises.

 

EDIT : avec CoP à 20€ sur steam si on possède l'un des deux premiers sur steam, je n'ai pas attendu et j'ai maintenant un (ou une ??) deuxième icone radioactif(ve) sur mon bureau.

                                                                                   

Ajouter à mes favoris Commenter (4)