Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Par Matthieu Meignan Blog créé le 22/02/10 Mis à jour le 12/01/14 à 20h00

Joueurs de tous poils, entrez si vous l'osez...

Ajouter aux favoris
Signaler
Humeurs

 

Bonjour à tous,

 

Aujourd'hui, cela fait exactement deux semaines que la PS Vita est arrivée chez moi et la 3DS m'accompagne dans mes déplacements depuis quasiment un an. Je me suis dit qu'il était temps que j'émette mon avis personnel par rapport à ce débat sans fin qui oppose les consoles portables, si chères à notre enfance, aux smartphones qui ont pour ambition de pouvoir tout faire en nomade, y compris de jouer. Depuis plus d'une année, les gamers s'entre-déchirent sur des forums à ce sujet dès qu'un journaliste évoque le sujet, qui pour le coup semble tabou. Je ne vais pas m'appuyer sur beaucoup de chiffres, voire aucun. Ceci est un article sans filet, dont la seule prétention est d'exposer un ressenti par rapport à l'évolution du jeu nomade. Je tiens à préciser que je joue indifféremment sur toutes les plates-formes, que ce soit sur iOS ou Android, ainsi que sur les consoles portables que j'ai cité plus haut. Je mets un point d'honneur à éviter tout parti pris pour une machine ou une autre, bien qu'évidemment, j'ai tout de même des préférences pour certaines d'entre elles, ce qui est humain après tout.

 

PS Vita Official Trailer #1 (E3 2011) 

 

La PS Vita est donc sortie le 22 février 2012 en Europe, Sony est donc le dernier a être entré en scène dans la bataille du jeu nomade de cette génération. Cette console fait le même pari que sa devancière, la PSP, à savoir être un couteau suisse multimédia, avec la promesse pour le joueur de se balader avec une PS3 dans la poche. Quelque temps avant sa sortie européenne, j'ai pu lire un peu partout que ce serait probablement la dernière console portable de Sony ou encore pire, que ce serait probablement la dernière console de jeu portable tout court. Une fois la sensation d'émerveillement face à ce nouvel objet passée, je constate qu'effectivement, c'est un monstre de technologie qui vaut son pesant de monnaie sonnante et trébuchante (249 Euros seule en version WIFI, voire un peu moins sur certains sites marchands), parce que Sony est resté dans la ligne de conduite qui a toujours été la sienne, la technologie avant tout. Bien sûr, elle est chère, j'en conviens, et j'espère pour les consommateurs que Sony révisera son prix à la baisse à moyen terme. Mais je suis tenté de faire un parallèle avec la destinée de la PS3, extrêmement chère à ses débuts, elle est aujourd'hui rentable pour Sony et cette console de salon rivalise avec sa concurrente, la Xbox 360 de fort belle manière. On peut souhaiter à Sony que le scénario se répète, malgré les ventes assez faméliques depuis le lancement japonais de décembre 2011, avec une inconnue de taille : La marque japonaise a-t-elle les reins assez solides financièrement pour supporter d'attendre l'évolution du marché pour qu'à terme, la PS Vita devienne rentable à son tour ? L'avenir nous le dira.

 

Nintendo 3DS Concept Trailer

 

La Nintendo 3DS, quant à elle, est sortie le 25 mars 2011 en Europe. On aurait pu penser qu'en tirant les premiers, Nintendo prendrait une belle longueur d'avance sur Sony, son concurrent direct. Si on regarde les ventes de la console, le 18 février 2012 (soit quelques jours avant la sortie de la Vita chez nous), Nintendo a écoulé 16,32 millions d'unités mondialement. Si l'on s'arrête à cet excellent nombre de consoles vendues, on oublie totalement le lancement poussif de la console pendant les deux premiers trimestres 2011. Nintendo a dû consentir à baisser le prix de sa machine de 80 Euros (passant de 249 à 169 Euros) au bout de quelques mois et il a fallu attendre la sortie de Super Mario 3D Land et Mario Kart 7 pour voir les ventes s'envoler pour Nintendo. A la lumière de tous ces éléments il est évident que le marché évolue et que la logique de consommation des joueurs a changé. Les smartphones ont démocratisé les jeux à très bas prix voire même gratuits avec des concepts de jeu simples et accessibles. Certains jeux, comme Superbrothers Sowrd & Sorcery EP font le pari d'une réalisation générale plus fouillée. Pour autant, faut-il enterrer les consoles portables ? Je suis persuadé que non. Bien évidemment, ni la 3DS ni la VIta auront la capacité de faire un carton colossal comme la DS a pu le faire, mais je reste persuadé que les smartphones et les consoles portables pourront cohabiter avec des offres ludiques différentes et une évolution saine pour ces deux types de support. Si j'ai tort et que Nintendo et Sony s'arrêtent de produire des machines nomades, vous aurez le droit de me contredire, mais sachez deux choses : Premièrement, je me base sur les faits de mars 2012, et deuxièmement, je ne suis pas infaillible.

 

Vidéoludiquement vôtre,

 

 Utori

 

PS : Je n'utilise pas le symbole de la monnaie européenne (j'écris le mot en entier) pour faciliter la lecture de mes articles pour les synthèses vocales, notamment utilisées par les personnes malvoyantes.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Oyez, oyez, braves gens, vous êtes ici de plein gré pour la plupart. Détendez vous, vous êtes ici pour la découverte, des jeux, de la musique, des humeurs de son hôte aussi. L'important dans la vie, c'est de sourire et de profiter de certains petits bonheurs. Le jeu vidéo, ça peut aussi être cela.

Archives

Favoris