Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Par Matthieu Meignan Blog créé le 22/02/10 Mis à jour le 12/01/14 à 20h00

Joueurs de tous poils, entrez si vous l'osez...

Ajouter aux favoris
Signaler
Un Jour, Un Jeu

 

Bonjour à tous,

 

Aujourd'hui, je vais m'attarder sur un jeu qui m'a volé énormément d'heures quand j'étais gosse. Je vais vous parler de Pebble Beach Golf Links. Le soft est sorti en 1994 et il a été développé par T&E Soft et édité par Sega pour la version Megadrive et Saturn. Le jeu est aussi sorti sur Super Nintendo et 3DO, mais je doute que pour ces deux machines, Sega en soit l'éditeur. Le joueur incarne un golfeur assez impersonnel qui évolue sur le célèbre parcours de Pebble Beach en Californie, célèbre pour sa difficulté paraît-il. A l'époque où le jeu sort, Sega est très porté par les jeux de sports, le label Sega Sports faisant son apparition à ce moment là. Je m'excuse par avance, mais je ne parlerais que de la version Megadrive, puisque c'est la seule version du jeu qui a envahi mon écran cathodique à l'époque. J'ai mentionné les autres versions à titre informatif. Les jeux de golf à cette époque se faisaient relativement rares, puisque la période de gloire de Tiger Woods pour mettre ce sport en lumière n'était pas encore arrivée. Est-ce que le plaisir de se retrouver sous le soleil californien était bien là ? Réponse dans le paragraphe suivant.

 

Intro de Pebble Beach Golf Links

 

Comme je l'ai dit, le joueur incarne un golfeur ou une golfeuse qui avaient pour seul signe distinctif la couleur de leurs vêtements. Il fallait leur adjoindre un caddie représenté par une tête plus ou moins avenante. Celui-ci prodiguait quelques conseils, vous encourageait lors de le réussite d'un bon drive et compatissait lorsque vous ratiez votre coup. Lorsque l'on jouait en mode Tournoi, il nous arrivait de voir l'un des juges du tournoi (pardonnez moi si le terme est inapproprié, je ne suis pas un golfeur émérite) qui nous renseignait sur les fluctuations au classement de nos adversaires. Il existe bien évidemment différents modes de jeu en plus du mode Tournoi : Le mode Entraînement, un mode Versus et un mode Trou par Trou qui ressemble fortement au mode Entraînement. Le jeu permet de sauvegarder sa progression, et heureusement, parce que enchaîner les 18 trous du parcours est assez long. Graphiquement, le jeu est assez vide, il faut le reconnaître, avec quelques arbres pour agrémenter un décor coloré mais peu fourni. la gameplay est assez simple d'accès puisque le joueur choisit dans différents menus le club utilisé, la puissance du coup, et l'endroit où la balle sera frappée. Le tout donne un jeu assez lent, mais plaisant pour jouer calmement et posément, avec un flegme à faire rougir un Britannique.

 

Pebble Beach Golf Links - Sega Genesis Gameplay

 

J'ai passé des heures à essayer d'effectuer le coup parfait pour claquer des birdies et des eagles sur ce jeu, en y arrivant que rarement. Pebble Beach Golf Links est un jeu qui demande de la patience, ce que je ne possède pas en quantité astronomique. J'ai passé beaucoup de temps à devoir lire les différentes informations à l'écran pour ajuster mon coup au mieux. C'est le premier jeu dans mon parcours de gamer où je m'arrêtais à chaque écran pour réfléchir. Sur un jeu de sport, c'est assez étonnant quand on a pas l'habitude. J'ai toujours utilisé le même caddie, même si je n'ai pas souvent eu de la chance grâce à lui, mais ses encouragements, en anglais, me galvanisaient parfois. Mes parents avaient acheté ce jeu pour Noël et en piochant dans les jeux de sport, ils ne prenaient pas beaucoup de risques, à une époque où Dragon Ball Z était considéré comme un dessin animé extrêmement violent, mais ceci est un autre débat. Ce jeu a failli me rendre fou, quand je ratais le trou à un pied près. J'avais des envies de meurtre à ce moment là, mais au final ce jeu m'a donné du plaisir et il il m'a appris a être patient. Qui a dit que les jeux vidéos n'ont pas de bons cotés ?

 

A demain pour un nouveau jeu.

 

Vidéoludiquement vôtre,

 

 Utori

 

PS : N'oubliez pas que dans les commentaires de cet article, vous pouvez me suggérer des jeux que vous voudriez voir apparaître dans cette rubrique. 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Oyez, oyez, braves gens, vous êtes ici de plein gré pour la plupart. Détendez vous, vous êtes ici pour la découverte, des jeux, de la musique, des humeurs de son hôte aussi. L'important dans la vie, c'est de sourire et de profiter de certains petits bonheurs. Le jeu vidéo, ça peut aussi être cela.

Archives

Favoris