Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Par Matthieu Meignan Blog créé le 22/02/10 Mis à jour le 12/01/14 à 20h00

Joueurs de tous poils, entrez si vous l'osez...

Ajouter aux favoris
Signaler
Un Jour, Un Jeu

 

Bonjour à tous,

 

Aujourd'hui, je vais aborder le destin d'une légende de l'arcade, qui a fait tourner les têtes de beaucoup de joueurs de ma génération, je vais me poser sur le Sega Enterprise pour vous parler d'After Burner II. J'ai connu plus spécifiquement la version Megadrive du titre en parallèle de la borne d'arcade qui se présentait sous la forme d'un cockpit entier où l'on entrait, puis on devait se sangler me semble-t-il, mais je dois avouer que mes souvenirs sont un peu lointains. Le jeu a été créé par l'équipe AM2 de Sega dirigée par Yu Suzuki. Dans les années 1990, cet homme a bouleversé plus d'une fois le monde de l'arcade. Tout le monde se souvient de la borne Space Harrier ou encore de la borne Hang-On, où le joueur devait enfourcher une véritable moto et pencher son corps pour prendre les virages à haute vitesse. On reproche souvent à Yu Suzuki d'avoir précipité la fin de l'aventure hardware de Sega, en y associant le succès très relatif de Shenmue et l'échec de Shenmue II, qui ont coûté énormément d'argent en développement, ce qui a écarté ce développeur de talent de la lumière. Je ne prétends pas vivre dans les alcôves de Sega, mais ce procès d'intention mériterait de s'arrêter.

 

After Burner Walkthrough 1/2

 

After Burner II est sorti en 1987, soit un an après la sortie de Top Gun, réalisé par Tony Scott qui porta au rang de star le charismatique Tom Cruise (l'est-il encore hum...), ce jeu surfant sur la vague de la fascination de la population pour les avions de chasse et leurs pilotes risque tout. Le jeu permet au joueur de manipuler un F-14 Tomcat vu de l'arrière et il s'agit de traverser une grosse vingtaine de niveaux où l'on abat ses ennemis à l'aide d'une mitraillette automatique et une batterie de missiles. Régulièrement pendant la progression du joueur, un gros porteur permet au F-14 Tomcat de s'arrimer pour se ravitailler  en missiles. Le score défile automatiquement afin de pouvoir se classer parmi les joueurs de la borne d'arcade. Pour les versions console, le score n'est pas sauvegardé dans le temps, puisqu'il est effacé dès que l'on éteint la console. Ce jeu est sorti sur tous les plates-formes de l'époque, je vais en citer quelques unes : Master System, Amiga, Commodore 64, FM Towns (ordinateur japonais), PC-Engine... Dire que After Burner II était partout  est un euphémisme. Un jeu culte ? Sans aucun doute. 

 

After Burner Walkthrough 2/2

 

Comme je l'ai expliqué en début de chronique, j'ai connu After Burner II sur sa borne d'arcade avec ce cockpit complet et honnêtement, les sensations étaient violentes, tout du moins dans mes souvenirs. Vu que j'habitais en rase campagne à l'époque, il était difficile de trouver des bornes d'arcade facilement. J'en trouvais que dans les fêtes foraines itinérantes et moi, contrairement à beaucoup de gamins de mon âge, les manèges à sensations ne m'intéressaient pas, je cherchais fébrilement les bornes d'arcade et je passais le plus de temps possible sur ses machines qui me paraissaient magiques quand j'étais gosse. Rétrospectivement, je m'aperçois que j'ai toujours été bluffé par la prouesse technique que proposait chacune des bornes auquel je m'essayais. Je ne compte plus le nombre de pièces qui se sont engouffrées dans ces bornes, avec un plaisir de jeu toujours renouvelé. Je garde un souvenir ému de la borne After Burner II donc, mais aussi de la borne OutRun, où encore des différentes bornes de la série Street Fighter, même si j'étais nettement moins bon sur les jeux de combat par rapport aux bornes de Sega où je me défendais plutôt bien. Finalement, l'arcade en général confère des émotions qu'aucun jeu console ne saurait transmettre. Même si, encore une fois, c'est mon coeur qui parle.

 

A demain pour un nouveau jeu.

 

Vidéoludiquement vôtre,

 

 Utori

 

PS : N'oubliez pas que dans les commentaires de cet article, vous pouvez me suggérer des jeux que vous voudriez voir apparaître dans cette rubrique. 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Alasthor
Signaler
Alasthor
Sa me rappel mon Amstrad CPC 464... Nostalgie

Édito

Oyez, oyez, braves gens, vous êtes ici de plein gré pour la plupart. Détendez vous, vous êtes ici pour la découverte, des jeux, de la musique, des humeurs de son hôte aussi. L'important dans la vie, c'est de sourire et de profiter de certains petits bonheurs. Le jeu vidéo, ça peut aussi être cela.

Archives

Favoris